Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

vendredi 27 novembre 2009

3 rencontres , en 3 jours ....

Ohhh que oui ...

3 en 3 .

Avec mon beau Tristan . Mercredi soir , j'avais un rendez-vous qui était supposé se terminer tard en soirée . Dans la journée , mon client m'appelle pour me dire qu'il voudrais me rencontrer plus tot . " Tant mieux , je pourrais avoir le temps de voir Tristan apres ", que je me suis dit .

Je l'appelle et lui dit : " Toi et moi a l'hotel sur la rue Lajeunesse , ca te dirais ? Je termine mon rendez-vous vers 6heures finalement ."( au lieu de 9 )

Je l'ai senti vraiment tout excité au bout du fil ....

- Je m'occupe de tout , j'ai tellement hate de te voir ma belle ...

Nous nous sommes rejoint a l'hotel . Apres un long baiser dans le parking , il me tend les clés de la chambre . " Va te mettre a l'aise pendant que je vais chercher le souper". Je suis allée prendre ma douche , j'ai pris bien soin d'apporter son petit cadeau qu'il m'avait fait . Je tenais absolument a ce qu'il le sente sur moi . Je savais qu'il serais encore plus excité de le sentir sur moi pendant nos ébats . Je me suis soigneusement préparée . J'ai tamisé les lumières et j'ai attendu son retour . Une bonne bouffe libanaise et une super bonne bouteille de vin . Un pinot noir ( je ne me souviens pas du nom , Tristan pourrais le dire .Lui , le spécialiste du vin rouge ). Nous avons discuté de tout et de rien , des relations hommes-femmes , de tout plein de trucs .

Tout de suite apres le souper , je me suis étendue sur le lit . Tristan nous a mis de la belle musique et est venu s'allonger a coté de moi . Il me regardais . Avec les yeux rempli d'admiration . Je le sentais observer chaque centimetres de mon visage , je le sentais profiter du momment , apprécier ma présence, prendre son temps...
Mais ca n'a pas duré longtemps parce que sitot je l'embrassait et sitot j'avais mis le feu au brasier . Nous nous sommes déshabillés pour mieux continuer de se caresser . Nous avons fait l'amour . Avec autant de passion que toutes les fois . Mais on dirais que de fois en fois c'est toujours différent . Je sent des choses différentes , je découvre des choses différentes a chaque fois de lui . De plus en plus je l'explore et j'arrive a deviner ce qui lui fait le plus plaisir . C'est ce que j'aime de ma relation avec mon amant .
Découvrir .

Découvrir une personne merveilleuse . Découvrir une personne qui vous fait du bien , qui vous admire , qui crois en vous et votre potentiel ...

C'étais une soirée magnifique . J'adore sentir son corps contre le mien . J'adore me coller a lui.


Je suis rentrée chez moi , a l'heure prévue ... mais légèrement plus lunatique qu'à l'habitude .



Jeudi .

C'est sur que j'avais hate a son appel du lendemain ...
J'avais passé une si belle soirée la veille . " Je m'ennuie deja de toi ", qu'il me dit "J'aimerais te voir ce midi , j'ai encore le gout de toi . Au lieu de baisser mes envies , on dirais que la soirée d'hier ne m'a fait que m'allumer encore plus ! ".

Il est revenu , comme d'habitude , en avant de l'édifice de mon bureau sur l'heure du lunch . On est allé au meme petit parc qu'a l'habitude . On s'est embrassé et je me suis vite empressée de lui faire une petite fellation "express" comme il les appelles . 20 minutes plus tard j'étais de retour comme si de rien assise a mon bureau .

Aujourd'hui .

J'assiste a un meeting que je ne préside pas ( pour une des rares fois.) . Très ennuyeux , hyper endormant . Je me met a texter Tristan pendant ma réunion . " Je m'emmerde ... j'ai le gout de (pardon l'expression) crisser mon camps d'icitte ... j'aurais juste le gout de hummmm. "

reponse: " Que veux tu dire par hummmm... ?!?!"

moi : " Tu veux que je te fasses un dessin ?! "

reponse: " Je vais etre a ton bureau dans 15 minutes. "

10 minutes plus tard , je me leve et je dit:
- Je m'excuse mais Martine (la secrétaire) viens de me bipper , ma fille a été malade a la garderie , je dois partir aller la chercher .

Et hop , j'ai pas attendu la réaction de personne et je me suis levée et j'ai quitté la salle de conférence !!

Tristan m'attendais en bas . Nous sommes allé prendre une bouchée dans un beau petit resto coquet . Nous avions l'air de 2 complices qui venaient de faire un mauvais coup . Nous parlions de choses assez coquine et je crois que les 2 femmes assise a la table d'a coté ont du etre un peu genée par quelques propos . C'était vraiment comique .

De retour dans sa voiture , apres avoir lunché , j'ai encore pris le temps de l'embrasser langoureusement. Pendant ce temps , j'ai délicatement relevé ma robe , baissé mon legging ( bien non , il ne s'agissait pas d'un de ces fameux bas de nylons qui fait tant tripper monsieur !)et je l'ai laissé me caresser doucement la chatte . Il massait mon clitoris avec ses doigts . Je sentais mon entre-jambes se réchauffer de plus en plus et je commencais a avoir de plus en plus de plaisir . Il rentra un doigt en moi et j'ai senti une onde d'excitation . J'aimais de plus en plus ce feeling ... Il me dit : " Je dois retourner au bureau ..."

( Et merde!!!)
C'est pas juste de me faire ca ... moi qui arrive a le faire jouir a chaque petites sceances "express" en voiture !

Mais ce qu il ne sait pas encore, c'est que moi ce qui m'importe seulement , c'est simplement de passer du temps avec lui ...

2 commentaires:

Tristan Lavoie a dit…

Humm,

Tu écris tellement bien ma chère Mariposa.

Te lire est un vrai délice.

Féline a dit…

Vraiment sympathique à lire! Merci pour ces partages Mariposa.