Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

dimanche 20 décembre 2009

dirty talk ...



Il a craqué ...

N'a pas pu résister ... je l'avais probablement trop chauffé durant la semaine .

-"Je ne veux pas que tu ailles a Gatineau . Je veux te voir absolument . Tu es mieux d'etre a l'hotel jeudi soir , je sent que tu n'aura meme pas droit a des préliminaires , rien . C'est trop , j'ai trop envie de toi , de te faire l'amour sans retenue . "


C'est ce qu'il m'a dit .



Jeudi soir , j'ai simulé une sortie au théatre avec une copine . Tristan m'avait donné rendez-vous a 21h30 , mais je devais sortir de chez moi plus tot pour que je sois cohérente avec mon alibi. Il faisait au moins -25Celsius dehors , on gelait a mort !! J'ai donc décidé de partir en pantalon et de glisser ma jupe , mes bas nylons et ma petite trousse de beauté dans ma sacoche.

Je suis donc arrivée a la chambre d'hotel 1heures avant notre rendez-vous . Je me suis mise a l'aise . J'ai fait coulé un gros bain . Bien sur , j'y ai glissé quelques gouttes du gel douche que m'avait offert Tristan avec son parfum Diesel . J'ai relaxé un momment . Je me suis préparée tranquillement et Tristan a cogné a la porte au momment ou je terminais de remettre mes bijoux .

Il a filé dans la douche a peine arrivé et je l'ai attendue , habillée , couchée sur le lit . Nous n'avons meme pas eu le temps de discuter qu'il était déja couché sur moi ,ses mains parcourant mon corps .

- Tu m'a mis dans un tel état cette semaine . Je n'en reviens pas de l'effet que tu me fais . Je suis dans un état bestial d'excitation . J'ai pas le gout de te faire l'amour ce soir . Ah non , ce soir j'ai le gout de te fourrer , de te baiser comme tu t'es jamais fait baisé de ta vie ...

- Petit cochon !

- "HUmmm "
Et plus je lui soufflais des choses cochonnes et perverses plus je le sentais s'emflammer .


J'y ai gouté , Oh que oui !

On a baisé comme deux betes en se disant les choses les plus crues , les plus dirty . Nous tenions carrément des conversations entieres hyper osées .

Il m'a fait jouir plusieurs fois . Et a chaque fois il en mettais encore plus .

- " Tu aimes ca ,salope!Hein , dis-le que tu la sent bien ...Tu verra , la prochaine fois ..."


- Et qu'est ce que tu dirais si je te disais qu'il n'aura pas de prochaine fois ?! Donnerais tu tout ce que tu as en ce momment ?! Je te le dis Tristan. Regarde moi dans les yeux . Je te le dis a l'instant ... Tu profites de tes derniers instants ."

Il ne m'a pas cru .
Et pourtant j'étais sérieuse .

Tellement sérieuse qu'il m'a demandé de texter Amy pour lui annoncer , voir sa réaction . Je l'ai fait sur le champs . Mieux encore , je lui ai montré les archives de la journée pour lui montrer les conversations eues .

Donc voici le message texte envoyé par Amy plus tot dans la journée :
Amy:"J'espere que tu va le chocker pour le rendez-vous de ce soir ! "

et je lui montre ensuite ma reponse:
Moi:"Non , mais je risque d'y annoncer la fin ce soir."



Et meme apres lui avoir montré tout ca , il ne m'a pas cru .

Il a repris de plus belles ses caresses , est rentré en moi , a repris ses va-et-viens frénétiques , m'a regardé dans le yeux et m'a dit .

- Ohhh non , ce n'est pas fini . Je ne te crois pas . Tu aimes trop ca . Tu aimes trop mon sexe , tu n'est qu'une petite salope . Tu aimes trop les queues pour ca !

- Embrasse-moi Tristan ...

- Non , je ne t'embrasserai pas . Tu es trop salope pour te faire embrasser .Tu es une petite cochonne qui embrasse trop de monde . J'ai pas le gout de t'embrasser .

- Tais-toi gros pervers et embrasse moi ...

- NON! je t'embrasse pas t'es trop salope pour etre embrassée ...

- SVP Tristan embrasse-moi...

- Non ...

- Alors , lache-moi !
Je l'ai repoussé , j'ai roulé sur le coté et je me suis cachée le visage dans l'oreillé . Je l'entendais a coté de moi jubiler d'excitation . Il était au septième ciel . " Tu es incroyable Mariposa... "

Je ne repondais pas , j'essayais juste de retrouver une respiration normale ... et les larmes ont tranquillement roulé sur mes joues . Je ne voulais pas qu'il me voit ainsi .

- Qu'est ce qui se passe Mariposa , es-tu triste ?!
Il a tourné mon visage pour que je le regarde ... Et il m'a ensuite enlacé tranquillement .

" Ca va aller Tristan ... "

Il m'a embrassé , doucement . Tendrement . Un baiser empreint d'amour . J'ai recommencé a le caresser doucement . J'aime particulierement passer mes doigts délicatement sur sa poitrine . Et on a refait l'amour . D'une facon sublime .

Que c'était il passé au momment ou j'ai repoussé Tristan ?! ... Je l'ai réalisé sur le chemin du retour chez moi . Nous nous parlions au téléphone . Je lui ai expliqué comment je me sent . Comment je me suis sentie a ce momment-là .

Le lendemain midi il m'invita au restaurant . Nous avons eu le temps de parler d'avantage . Je lui ai demandé ce qu'il pensait réellement de moi . J'ai eu sa réponse . De mon coté je lui ai expliqué ce qui m'avais rendue mal a l'aise . Un blessure psychologique du passé qui était remonté .Une histoire que je n'aime pas raconter , que je n'aurais jamais voulu lui raconter . Mais il fallait que je lui explique quand meme brievement pour qu'il comprennes .Il a compris .

Va t'on se revoir malgré tout ca ?! ...

J'en sais rien .

On ne s'est pas parlé depuis vendredi . Vais-je l'appeller demain comme a chaque lundi matin ? ...
Je ne sais pas .

On dirais que dans ma tete , les choses ne sont plus pareille depuis qu'il avait décidé de prendre ses distances . Et que chaque jours qui passe est tres différent l'un de l'autre . Je ne me fais pas d'attente . Pourquoi ? Parce que quoi qu'il arrive , je pourrai partir en paix de mon coté . En sachant que j'ai donné le meilleur de moi-meme a chaque fois , et que je ne vis plus avec des " j'aurais du " face a mon amant .

2 commentaires:

Féline a dit…

Merci Mariposa j'imaginais très bien tes ressentis, ça m'a émue.

Bisous

Libellule Acide a dit…

Ce post a quelque chose de troublant...et fascinant à la fois. Troublant pour l'intense domination masculine qui s'en dégage. Mais fascinant pour toute ta sensibilité mise à nue.
C'est également fascinant car avant d'avoir lu ce billet relatant ta dernière soirée avec Tristan, j'avais bien sûr lu le billet écrit par l'homme concerné.
Et dans le blog de Tristan, cela paraissait être une soirée parfaite en sans faille.
Mais je constate alors qu'elle a d'abord été crade avant d'être tendre.
Et c'est aussi fascinant car, post après post, j'essaie de comprendre ta motivation. Non pas à être infidèle, mais bien à laisser les hommes être égoïstes avec toi. Bien sûr, dans le sexe, donner est un réel plaisir. Mais il me semble (selon ce que je lis) que tu ne reçois pas aussi souvent que tu donnes. Bon nombre de pipes express, mais jamais de cunni express. Une masturbation express de temps autres... dont une qui a pris fin avant même que tu puisses jouir. Bien sûr que dans le sexe, ce n'est pas toujours donnant-donnant, mais...
Selon mon point de vue basé sur ce que je lis ici, tu as chocké Christian (qui avant tout voulait parler sérieusement avec toi) pour une baise prévue sans préliminaire.
Je trouve ça..un peu sale.
Mais bon. Je peux pas totalement juger car je ne connais pas totalement l'histoire, bien sûr.

Sur ce,
Merci encore de partager tout ça avec nous. C'est toujours un plaisir de te lire.