Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

dimanche 27 juin 2010

Soirée et baise intense ....

Tristan était tellement beau quand je l'ai vu apparaître dans le cadre de la porte .Il portais une beau jeans Parasuco avec un superbe polo Lacoste couleur marine. Il avait les bouteilles de vin dans ses mains , portait toujours sur les yeux ses lunettes Oakley . Il sentait bon son nouveau parfum DKNY et avait un sourire tellement craquant .



Il avait fait le tour et était arrivé par la cour arrière. J'étais a la cuisine en train de terminer de tout préparer .Il est venu me rejoindre , a mis les bouteilles au frais et est venu m'embrasser . Ses lèvres a peine posées sur les miennes , je sentais la fougue l'envahir déjà . Ses baisers étaient enflammés , passionnés . Une main était déjà glissée sous ma robe a la recherche de mon clitoris pendant que l'autre caressait tranquillement mes seins . Sa langue était entreprenante . Tristan dégageait une telle énergie .


J'étais déjà allumée par ses baisers et ses caresses . J'avais déjà envie de lui . J'avais déjà le goût de me faire prendre . Je répondais a ses caresses , mais a chaque fois que j'arriver pour déboutonner son pantalon il me disait : "Nonnnnn, pas tout de suite petite coquine , laisse-moi aller a la douche avant …"

et il repoussait ma main .


Je savais qu'il avait énormément envie de moi , mais qu'il serais vraiment plus sage qu'on prenne le repas et qu'ensuite nous passions au "dessert" !


Il a donc mis un peu de musique et est parti sous la douche pendant que je dressait la table .


Nous avons bu un verre de vin au salon en écoutant de la musique. Tristan ne cessait de me caresser partout , J'étais couchée la tête sur ses cuisses avec les jambes appuyées sur les accoudoirs . Tristan me caressait la chatte tout en disant des mots doux dans les oreilles . Je devenais hyper mouillée , ses doigts glissaient avec aisance sur mes lèvres . Il a continué a me caresser ainsi longuement ,jusqu'à ce que j'atteigne un doux , mais Ô combien plaisant orgasme …


Nous avons mangé doucement au son de son album de Buddah bar XI , qu'il venait d'acheter . Il n'y avait qu'un très faible éclairage et des tonnes de chandelles pour nous éclairer . L'ambiance était trop propice aux rapprochements , a la sensualité et a la passion .


Nos ébats étaient déchainés . Je ne me souviens pas d'avoir fait l'amour d'une façon aussi intense et bestiale avec mon amant . Je vous jures , c'étais DÉ-BI-LE !


Bien sur , il a commencé tout doucement , voulant bien profiter de ces premiers instants en moi qui l'excite au plus haut point . Il me murmurait a l'oreille a quel point il appréciait ma petite chatte serrée . Tristan s'enfonçait profondément en moi et ça me remplissait de plaisir .


Je le sentais devenir de plus en plus cochon avec moi , il me disait des choses de plus en plus perverses . Et plus il me disait des choses osées , plus il haussait le ton et augmentais la cadence de ses coups de bitte en moi .


Mais ce soir-là , ça a atteint un autre niveau .



-------

Il me regardait droit dans les yeux et tenait a ce que je soutienne son regard sans une seule fois baisser ou fermer les yeux . Il me tenait fermement parfois les cuisses , parfois les poignets . Le ton de sa voix est devenu plus rude quand il s'est mis a me dire :


-"Allez , dis-moi tout …. Dis-moi tout ce qui t'allumes et que tu ne me dis pas …"



J'ai hoché la tête et j'ai répondu : "Nooooonnn …. "



Suite a ma réponse , il donna un grand coup de bassin . J'ai senti sa queue venir frapper jusqu'au fond de moi et il me donna une méga grosse claque sur une fesse .Il sait a quel point j'adore ca , mais cette fois-ci , j'ai vraiment été surprise, Le coup a vraiment pincé et j'ai hurlé de plaisir tout en lui souriant et en le regardant avec mon petit air malicieux:


-" Nahhhhhh , je te dis rien petit cochon, tu es trop pervers !!"



Il me claqua de nouveau la fesse , encore plus fort cette fois-ci ..J'étais rouge !


-" Je vas te faire parler ma petite salope !! Tu va tout me dire : Allez , dis-moi que tu as encore le gout de baiser avec ton autre mec, t'es une petite cochonne , dis-moi que tu as encore tenté d'aller le baiser ton cher Marc…



Et je le regardais dans les yeux et ne répondais pas a ses questions , je ne fesait que lui demander de me baiser plus fort encore et encore .


Et il s'exécutais . Me baisait de plus en plus fort , m'enfourchait de plus en plus solidement .


Je ne cessait de le relancer , de lui demander de qui lui , de son coté il avait le gout . S'il allait finalement flancher lui , le pas et se laisser tenter par la fille qui pique le plus sa curiosité …

Celle dont il me parle le plus ces temps-ci …

Si il aurait l'audace de le faire ...

C'étais vraiment intense , nous faisions l'amour avec nos émotions , avec toute notre passion et toute notre ardeur .

Je n'en pouvais plus , je ressentais quelquechose de vraiment fort a l'intérieur de moi et cette émotion grandissait de plus en plus en moi. Un sentiment vraiment puissant que je n'avais jamais ressenti avant .


Je vous jures , je n'arrive pas a vous expliquer .

Je n'arriverai probablement jamais a le faire …



Comme si pendant cet instant où nos ébats étaient au maximum de leur intensité , nous arrivions a nous sentir et lire a l'intérieur des pensées de l'autre . Qu'il a exactement deviné comment je me sentais et la même chose s'est produite pour lui .Comme si nous faisions qu'un et que l'on arrivait a lire dans le cerveau de l'autre. On se devinait mutuellement , j'avais l'impression de ne faire qu'un , une fusion totale .



Il me prenait encore vigoureusement et j'ai joui avec une telle intensité , mon corps était parcouru de convulsions tellement j'étais complètement partie…


J'ai roulé sur le coté et il a est venu se coller contre moi tout en me caressant doucement le dos . Il m'a serré fort dans ses bras quand il a réalisé que mon souffle était anormalement plus rapide qu'a l'habitude …


Tristan m'avait énormément touché .

J'étais dans un drôle d'état , presque sur le bord des larmes.


J'étais vraiment émotive et émue par tout ce qui m'avait dit pendant qu'on faisait l'amour .



Parce qu'au delà de cette baise des plus torrides , il s'est passé un moment où il m'a dit des choses très sincères qui son venus me toucher jusque très profondément dans mes tripes . Je n'oublierai jamais ce moment .

Jamais de toute ma vie .



Et ce qu'il m'a dit restera a jamais entre lui et moi.


Jamais je n'oserai dire quelque chose de si intime et si personnel .


Ca fera a jamais parti des petites choses qui ne serons jamais dites au grand jour .


Mais chose sure , cela va faire évoluer une fois de plus notre relation , et la rendre encore meilleure , magnifique et extraordinaire …


Cette soirée fut des plus magnifique.


et on a terminé ca en douceur .


Il s'est couché sur le dos . je me suis emparée de sa queue . Je l'ai sucé et masturbé vraiment doucement . J'ai pris mon temps. Il adore que je m'attarde de la sorte . Je suis montée une dernière fois sur lui afin qu'il puisse se vider de son sperme chaud a l'intérieur de moi ...



Wow , quelle soirée ce fut !



OUFFF!! ……


xx






Aucun commentaire: