Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

vendredi 22 octobre 2010

Ne pas avoir d'attentes ...



Ne pas avoir d'attentes ....

Règle primordiale et de base en infidélité.


Lors d'une relation extra-conjugale nait, une des première choses a se mettre en tête, c'est qui ne faut pas se faire d'attente sur l'autre, d'attente sur la fréquence et le type de relation avec l'autre ( ce qui n'est pas toujours évident car la passion essaye souvent de l'emporter sur la raison).

Être infidèle, c'est jouer les 2e violons en permanence.

Donc, il ne faut pas se sentir déçu d'avoir a passer en 2e ou de seulement pouvoir se voir dans les moments libres de l'autre. Ça toujours été comme cela avec Tristan. Même si avec le temps mes sentiments envers lui ont évolué et se sont amplifié, jamais je n'ai eu plus d'attentes qu'au début. J'ai toujours su que Tristan serais un complément a ma vie, un plus, une cerise sur un sunday.

Et même si souvent, ca peut paraître facile pour nous de nous rencontrer aussi souvent a en juger nos écrits, il n'en ai pas autant dans la réalité. Ayant tous les deux conjoints et famille, c'est clair que nous nous devons de passer cela en premier lieu.

Cette semaine, nous n'avons pas pu nous rejoindre pour une soirée intime et torride a l'hôtel. Ces derniers temps, il semblerait que madame l'officielle de Tristan le réclame un peu plus au foyer familial. Apparemment, elle lui a fait comprendre qu'elle aimerais qu'il s'arrange pour être un peu plus présent. Je trouve cela tout a fait normal. Je comprend tout a fait étant moi-même une femme et une mère de famille, j'aime quand mon mari est présent le soir avec moi pour m'occuper des enfants.

Donc ces temps-ci, nous faisons un peu plus attention. Parce que c'est vrai que si nous écoutions nos pulsions et nos envies, j'imagine qu'on s'arrangerais pour passer la plupart du temps que nous pourrions avoir a notre disposition pour se voir Tristan et moi.

Mardi, Tristan et moi sommes allé prendre un verre après le boulot et écouter un petit band live jazz. Cette soirée était planifiée pour se terminer tôt justement parce que nous voulions avoir du temps pour nos familles respectives sachant très bien qu'on se verrais le lendemain puisque nous avions planifié un souper romantique et ensuite aller assister au concert d'un de mes groupes favori : Misteur Valaire.

Donc mercredi soir après le boulot, je me prépare et me fais belle. Je sort de la maison et sur le chemin pour aller rejoindre mon amant m'appelle. Il a une petite voix toute déçue.

-" Mariposa ... j'ai une mauvaise nouvelle: ma femme est fâchée et m'a fait une crise parce que je lui ai dit que je rentrait tard . Vraiment, je ne peux pas passer toute la soirée avec toi. Il faut que je rentre tôt parce que je ne veux pas qu'elle se mette a sentir la soupe chaude ... "

Certes, ce que Tristan venait de me dire me décevais. Moi qui rêve depuis des mois d'assister a ce spectacle !! Moi qui en avait tant rêvé : de voir Misteur Valaire avec Tristan. Moi qui m'étais fait 3000 scénarios et mini-films dans ma tête de comment se passerais cette soirée magique...

Mais comme je disais, il ne faut jamais se peiner de ces choses-là , parce qu'il ne faut pas se faire d'attente...

Être infidèle, c'est passer en deuxième ... constamment.

Tristan tenait absolument a ce que je passe une belle soirée. Il est quand même venu me joindre pour passer du temps avec moi. Nous avons marché au centre-ville tout en discutant. Nous avons marché jusqu'au théâtre Métropolis. Tristan a tenu absolument a me payer le billet. Il m'a demandé de m'amuser comme s'il avait été présent avec moi mais surtout de prendre de belles photos... de prendre ces photos pour lui, en pensant a lui.

J'ai embrassé mon amant, je l'ai rassuré en lui disant que je n'étais pas trop déçu qu'il ne puisse pas être là pour vivre cette soirée magique qu'on anticipais tant.

Je suis entrée au théâtre, me suis pris une consommation et suis allé m'installer au balcon.

Je me sentais bien seule pendant la première partie du spectacle, je regardais tous ces gens qui étaient venu en couple ou entre amis. Je n'arrêtais pas de penser a Tristan , de penser a quel point j'aurais aimé qu'il soit avec moi mais une fois que Misteur Valaire est apparu sur scène toute ma tristesse s'est envolée. Le show était débile, haut en couleur et électrisant. Le son était incroyable et réellement je crois que l'ultime expérience avec ce groupe , c'est définitivement de les voir en spectacle.

J'ai pris chaque photos en pensant a Tristan. J'ai écouté chaque chansons en me disant qu'il aurait trippé solidement en étant a mes cotés a les écouter.

En rentrant a la maison ce soir-là, j'ai écrit a Tristan pour le remercier de m'avoir offert le billet. Je lui ai envoyé les photos. Et juste d'avoir ses impressions et de le voir en extase devant les clichés que j'avais réalisé pour lui m'a tellement fait chaud au coeur. Ce qui me rendait heureuse, c'étais de constater qu'au moins j'ai pu mettre un peu de soleil en lui partageant des photos de cette superbe soirée que j'ai passé , même s'il n'était pas avec moi.

Parce que dans le fond c'est ce qui est important: Qu'on puisse partager et vivre de belles choses ensemble...
et ce, sans se faire d'attente.

Donc pour vous je partage, une photo que j'ai prise du spectacle de Misteur Valaire au Metropolis le 20 octobre dernier !

2 commentaires:

Amant Mystère a dit…

C'est pas toujours facile de limiter ses attentes

Anonyme a dit…

Chère Mariposa,

Je pense que c'est vraiment difficile d'être en amour avec son amant.

Pas d'attentes... Impossible! J'espère simplement que ce cher Tristan n'a pas d'attente lui non plus...

Un homme et une femme ne cherchent définitivement pas la même chose d'une infidélité!

J'espère que tout se passera bien pour vous puisque la déception... ça fait mal à long terme.