Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

dimanche 5 décembre 2010

La contradiction des papillons ....

J'ai quelques moments de faiblesse où je me sent nostalgique.

J'ai mes moments de force où je regarde droit en avant.

Je ne me sent pas encore tout a fait stable émotivement suite a ma rupture avec Tristan mais en gros je suis quand même fière de voir que je gère le tout d'une main de maitre.

Mes moments de tristesse viennent essentiellement lorsque je suis seule. Lorsque je suis au boulot tout va bien. Lorsque je suis en famille avec mon mari ou les enfants je vais bien. Lorsque je suis avec des amis ou avec un autre homme je me sent bien.

C'est une force de caractère importante a avoir en infidélité: être capable de faire la part des choses et se donner a 100% aux personnes avec qui on passe son moment présent.

Lorsque je suis avec mon mari, je suis avec lui a 100%. Je profite de ce temps pour apprécier toutes ses qualités et constater a quel point il est un homme formidable. Autant possible, je ne pense pas a aucun de mes amants. Même chose pour Tristan, lorsque j'étais avec lui je m'arrangeais pour passer du temps de qualité avec lui et ne pas penser a autre chose.

Le week-end dernier, j'ai passé du temps avec Guillaume. Et bien que cela faisait a peine 2 jours que j'avais le coeur brisé par Tristan, j'ai passé un superbe moment avec lui... sans penser a Tristan.

Je suis convaincue que si je n'avais pas cette force de caractère à l'intérieur de moi, jamais je n'aurais eu assez de moral pour voir Guillaume et je serais probablement restée chez moi a broyer du noir et pleurer Tristan.

Je savais que ça me ferais du bien de me changer un peu les idées et de passer la journée avec Guillaume. Il est un homme si doux, si attentionné et attentif à moi. D'un immense respect pour ma vie et ce que je vis avec Tristan.

D'ailleurs, il a probablement senti l'état d'esprit dans lequel je me trouvais. Il l'a probablement remarqué dans mon non-verbal, dans ma façon me me blottir dans ses bras à la recherche de réconfort. Nous avons passé la journée ensemble a l'hôtel a nous blottir et nous caresser doucement dans le lit. J'ai passé un soupir de soulagement et de satisfaction en constatant qu'ils nous avaient donné une suite que je n'avais jamais eu auparavant. Une jolie petite suite avec bain tourbillon au pied du lit. La décoration et les couleurs de la literie étaient bleuté, complètement différente aux nuances des autres chambres de l'établissement.

Je me suis mis a l'aise. J'ai retiré mes vêtements et me suis étendue sur le lit. Guillaume est venu me rejoindre et m'a tendrement enlacé. Son étreinte était si sublime... elle me faisait énormément de bien. J'avais besoin que quelqu'un me prennent dans ses bras et que son étreinte me convainc que tout ira bien.

J'ai réalisé a ce moment a quel point j'en avais besoin. J'étais si heureuse que Guillaume sois là. En fait, ce petit rendez-vous coquin était planifié depuis longtemps. Guillaume savait qu'il avait un séminaire professionnel ce week-end là et m'avait demandé si j'accepterais de me libérer une bonne partie de la journée ou de la soirée afin qu'on puisse se voir un peu. J'avais accepté avec grande joie. Je passe toujours du bon temps avec Guillaume et je ne voulais surtout pas annuler notre rendez-vous prétextant ma rupture avec Tristan. J'étais consciente que je risquait de ne pas avoir le même moral habituel, que ça me ferais probablement un petit pincement dans le coeur que d'aller au même hôtel où nous avions l'habitude d'aller Tristan et moi.

Mais tout s'est bien passé. Guillaume est si doux, si délicat, si attentionné. Sa présence ne me faisait que du bien.

J'ai pu faire abstraction de tout. Profiter du moment présent. Et je suis arrivée a complètement oublier, le temps d'un samedi ensoleillé, que j'avais de la peine pour Tristan.

Abstraction oui .... mais pas complètement parce qu'à un moment où Guillaume était en train de faire couler le bain et de nous resservir du vin, mon téléphone me bip.

Je regarde l'écran du téléphone et je vois un message de Tristan:
" J'imagine que tu es avec Guilaume en ce moment. Je sais que ce n'est pas correct que je te dises des choses comme cela, mais tu me manques, je pense a toi et c'est moi qui aurais aimé être avec toi en ce moment et passer la journée avec toi... "

Ça m'a mis sous le choc.

En fait, je trouve les propos de Tristan très contradictoires depuis qu'il m'a avoué ne plus avoir de papillons pour moi.

Il m'a dit toutes les raisons qui ont fait en sorte que les papillons s'étaient envolés. Je les comprends et je respecte la décision de Tristan de partir vers d'autres horizons...
Je le sentais aussi qu'il n'avait plus autant d'intérêt pour moi depuis quelques temps: Annuler systématiquement les soirées que j'organisait pour lui faire plaisir ( spectacle de Misteur Valaire, lancement d'album), ne plus prendre d'initiatives pour qu'on puisse se voir le plus souvent possible. ( Séances torrides à l'hôtels, soupers romantiques au restaurant etc ... )

Mais recevoir un message de la sorte alors qu'il n'est pas allé a son chalet depuis plusieurs semaines et qu'il aurait pu trouver facilement une excuse ou un alibis ( comme il avait toujours fait dans le passé, et comme Guillaume venait de faire pour moi ) et j'aurais probablement été super heureuse de passer du temps en sa compagnie.

Mais non, les papillons se sont envolés avec sa motivation pour nos rencontres. Il ne cherchait plus a me voir comme avant. C'étais bien dommage.


Depuis que Tristan est parti, je m'en sort plutôt bien. Beaucoup mieux de jours en jours. J'ai eu des épisodes de déprime et de colère intense a des moments où je découvrais qu'il avait eu tendance a me cacher des trucs alors que moi j'avais toujours été transparente avec lui. ( Mais que voulez-vous, j'ai fini par réaliser que je ne peux pas demander à un homme d'être honnête avec moi si fondamentalement, ce n'est pas dans sa nature ni dans son caractère de l'être ... ) Faut dire que j'ai eu des épisodes de faux espoirs en pensant que tout allait finir par se replacer et revenir comme avant en lisant et relisant les lettres qu'il ne cesse de m'envoyer pour me dire qu'il m'aime encore, qu'on a vécu quelque chose de trop unique et trop spécial pour que cela puisse finir ...


En fait, Tristan et moi n'avons pas tout a fait coupé les ponts...
Et je crois que peut-être ce n'est pas l'idéal...
Que ça m'empêche de guérir a 100% ma peine et de passer a autre chose.

Mais on s'est tellement attaché l'un a l'autre pendant cette dernière année ...

Comme disais la chanson de Daniel Bélanger: " Te quitter est trop difficile ... "


Je ne sais pas quoi faire, ni quoi penser ...
Ouff , pas évident ces séparations !!


26 commentaires:

Priscilla a dit…

Bonjour Mariposa,

Il a plus de papillons, mais est jaloux que tu sois avec Guillaume pour une séance de bonheur et non avec lui ??

Difficile à suivre...

Valerie a dit…

Je suis entièrement d'accord avec Priscilla.

Il me semble que la jalousie n'a pas vraiment sa place dans ce type de relation et encore moins lorsqu'on est la personne qui a mit fin à la dite relation.

Par contre, je suis heureuse de voir que tu continues à écrire sur ton blogue. C'est toujours un plaisir de te lire :)

Cristina a dit…

Mariposa, coupe les ponts radicalement (tu souffriras mais tu te libéreras de la dépendance à ses lettres et ses messages ambigus. Il dit souvent qu'il est "pervers", je le crois)

Change ton blog aussi... conseil d'amie expérimentée dans les ruptures :)

Et change de pseudo, tu n'as plus à porter son nom :)

Et baise avec tout le plaisir intense que tu pourras! rire!

bisous

Cristina

Priscilla a dit…

D'accord avec Cristina.. !! Change ton nom ca va aider à faire le ménage dans ton coeur en partant, c'est en s'accrochant que ca blesse...

SORIN pas moins Amoureux a dit…

C'est sans compter sur l'habilité retors du chasseur Tristan qui inlassablement te sondera Mariposa afin de bien comprendre la nature exacte de son attirance pour lui... Amoureuse ou pas Amoureuse? limites ou pas limites? Finie ou pas finie... l'histoire?

Pour moi, le blog n'est pas fini car l'histoire n'est pas finie, quoi que propose Crisina.

Anonyme a dit…

Pour ma part, je suis vais dans le même sens ce cristina...coupe les ponts radicalements pour ton bien-être à toi et dis toi simplement que pendant que tu étais avec Guillaume, Tristant savait très bien ce qu'il faisait en t'envoyant ce message. De plus, comme tu le dis si bien, il n'était pas au chalet alors s'il s'ennuyait, il aurait pu être inventif et te surprendre....j'ignore a quel moment tu recevais ce message samedi ou dimanche mais dans son blog à lui, il se disait en très charmante compagnie samedi dernier alors il a du culot de nous décrire une sois disant si belle soirée et en même temps t'envoyer un message à toi sachant très bien qu'il te gâcherait la tienne.....je pense que c'est encore un de ces petits jeux et cette fois tu joues pas tu es le jouet! coupe si tu veux mon avis et change même de nick...Mariposa c beau mais c'est le nick de votre histoire.,....toi....ce serait quoi ton nick, celui qui te ressemble en ce que tu es toi et non pas ce que Tristan veut ou voulait que tu sois!

Amicalement

Lyne

Vaudelaire a dit…

Mariposa, comme tu vois toutes ceux qui t'écrivent te donnent me même conseil. Et je vais ajouter ma voix à ceux-ci.

Ils jouent avec toi et tes émotions. Il craint possiblement de perdre "une capture", une amante qui serait prête à resauter la cloture pour lui au moment où lui en aurait besoin. Comme "Anomyme" l'a dit, il savait très bien se qu'il faisait en t'appelant pendant que tu étais avec Guillaume. Alors, que lui, s'amusait sûrement.

Oui peut-être t'aime-t-il. Mais peut-être aussi ne sait-il pas ce qu'est l'amour. Alors il joue avec les émotions pour obtenir se qu'il veut en bon narcissique qu'il est. Je parait méchant, mais bon, que veux-tu je sens sincèrement que les émotions ne sont que d'un seul côté ici.

Il va continuer à te suivre et te sonder. Soit en sûre ! Il va maintenir l'ambiguité dans tes sentiments et votre relation. Parce qu'il ne peut faire face à ses propres émotions et garder ses options.

Écoute, il n'a même pas eu la décence de te parler en face encore. Combien de vos récents échanges se sont fait par courriel ou par écrit ? Combien de vive voix ? Et combien en personne ?

C'est sûr que si ce n'était que de moi, je dirais apprend à être bien 100% de ton temps avec ton mari et tes enfants. Ré-Apprends à découvrir ce couple sans y ajouter des ingrédients extérieurs. Mais bon, ce n'est que moi et tu es bien assez grande pour faire ce que tu veux ;-)

A bientôt .... d'un ami photographe ;-)

Anonyme a dit…

Ma chère Mariposa, je vous ai rencontré Tristan et toi, il y a très peu de temps et j'ai dévoré vos 2 blogs respectifs. Je vis exactement tes aventures ici en France depuis maintenant 5 ans avec mon amant marié et moi-même mariée depuis de nombreuses années. La même passion, la même fougue la même addiction. Nous nous sommes séparés maintes et maintes fois et toujours nous sommes retombé dans les bras l'un de l'autre. C'est plus fort que nous cette passion qui nous unit. Le sexe, oui sûrement, mais il doit bien y avoir autre chose. Ce quelque chose indéfinissable. C'est beau, c'est extrêmement fort, mais ça fait mal aussi, et même souvent ! Mais l'histoire est tellement surprenante à vivre.... alors qu'importe !.
Je ne crois donc pas que ton aventure avec ton beau Tristan soit terminée....l'avenir nous le dira mais surtout continue à vivre ta vie. Vie-là à 100% et amuse toi Chère Mariposa....Une passionnée infidèle.

K-A. a dit…

Bonjour Mariposa! Ton histoire me boulverse beaucoup. Je suis toujours très émotive quand je lit tes ''posts'' puisque je vis sensiblement la meme chose que toi. j'ai souvent envie de t'Écrire pour te demander conseil, mais j'imagine que tu es occupé et que tu as mieux à faire que de répondre à tous ces courriels! Peu importe, contrairement a l'auteure du commentaire avant moi, je ne crois pas que tu devrais te faire de l'espoir sur le fait que peut-etre votre relation va reprendre. Coupe les ponts et passe à autre chose. Evidemment, il est beaucoup plus facile de le dire que de le faire. Mais ce serait la meilleure chose pour toi. il va continuer de t'écrire parce que en ce moment, il ne doit pas etre certain de ce qu'il ressent et il sais très bien que s'il continue à t'envoyer des messages de la sorte, tu ne passeras jamais a autre chose. Il se garde, en quelque sorte, une porte de sortie.
Tu mérites mieux !

Finalement, je voulais te dire que je te trouvais très bonne et très courageuse d'avoir autant de peine et d'arriver à ne pas le laisser transparaitre devant ton mari et tes enfants !!

Anonyme a dit…

C'est triste toute cette histoire, mais si tu veux te rendre service, décroche. Fais le pour toi, si tu aimes ta vie, ton entourage, fais une croix sur le passé. Mon amie m'a toujours dit que les histoires anciennes c'est comme du réchauffé, c'est pas toujours bon, donc vaut mieux jeter les restants. Tu as assez souffert. Pas facile, je le sais, mais un jour a la fois et si tu as cette volonté de te lever le matin et te faire a l'idée que c'est terminé, tu y arriveras. Crois en toi. Continues de nous écrire.

Mariposa a dit…

Merci a tous pour vos commentaires. j'apprécie beaucoup xx

Katherine Dumais a dit…

tu es remplacable voilà tout! Jetable apres usage! Et tu aurais aimé de l'honneteté et qu'il ne te cache pas des choses? Mais ma pauvre... c'est pas ce que tu fais à ton mari? Ne te surprend pas que la vie te le remette en retour!

Ta fille est malade et toi tu fait tout pour ne pas avoir à t'en occuper tout ca pour ton amant? Tu es une mere et une femme epouvantable! Tu es une raté! Tu sais bien ouvrir tes jambes mais ca c'est un mouvement que tout les etres vivants sont capable de faire! Tu n'est bonne à rien! Tu n'a même pas sue tenir un amant! J'ai pitier de toi!

Ah je sais que tu n'approuvera pas ce commentaire. Tu en aurais pas la force de toute facon! C'est pas une force de caractere qui se cache au fond de toi ma belle! C'est juste une profonde imbecilité! Et quand on est imbecile et stupide comme toi: on passe à travers TOUT dans la vie! C'est comme ca! :)

A. a dit…

Euh, tu peux approuver ou désapprouver ces choix mais tu lui dois le respect ...
Tu es qui pour juger quelqu'un ?
Tu n'as pas à lui parler comme ça !!
Chacun fait ces propres choix, tu lui reproche quoi au juste d'etre tomber amoureuse d'une personne qui prenait soin d'elle ???
Mais c'est quoi cet argument !!!!
Tu sais quoi rien ne t'empeche de ne pas retourner sur ce blog ...

Mariposa a dit…

J'ai approuvé ton commentaire Katherine parce que tu as totalement raison.

Je ne suis qu'une pauvre conne ....

Voilà!

Anonyme a dit…

Ouf ! Il n'est jamais bon de juger les gens...

Valerie a dit…

C'est en train de déraper ici !

J'ai toujours aimé te lire, autant sur Twitter que sur ton blogue, même si je n'ai pas commenté souvent.

Je te mentirais si je te disais que j'approuve à 100% ton mode de vie mais je ne te juge pas. Ce que tu fais te regarde toi et seulement toi. Si on aime, on continue la lecture, sinon on passe notre tour.

Passe une belle journée :)

Cristina a dit…

Katrine Dumais, tu es une pauvre connne, comme il y en a tant sur cette planète... je ne suis pas sûre que tu saches écarter les jambes mais ce qui est sûr c'est que tu t'empoisonneras avec ton propre venin et je te souhaite une longue et délicieuse agonie.
Une femme adultère qui aime le mensonge, la perfidie et qui sait écarter les jambes.

carole a dit…

Bien dit Cristina !
Je ne sais pas qui est cette femme pour être aussi insultante mais à mon avis son dernier orgasme doit remonter à très très loin !! Un amant lui ferait sûrement du bien !! Ca apaise !!

Priscilla a dit…

Ouf Katrine Dumais.. Tu n'as aucun droit de démolir Mariposa de la sorte. J'approuve pas non plus son choix de vie, mais je trouve tout de meme excitant de lire et relire les posts. J'ai déja commis l'adultère avec mon premier chum .. Je sais très bien ce que c'est de vivre ce genre de situation. Aujourd'hui jamais je ferais une telle chose.

Tu parle également de la loi du retour.. Tu juges et tu critiques vachement bien.. alors fais gaffe la loi du retour est bonne pour tout le monde.

MARIPOSA , ma belle, tu vas être bien .. profites de l'amour de tes enfants et de ton mari pour te guérir !! et ensuite.. l'affection et le bonheur des tes amants, si le coeur t'en dit .. mais je crois sincerement que ton mari et tes enfants doivent passer en premier !

Priscilla xx

Cristina a dit…

Oui, je sais, mes propos surprennent mais parfois, il faut répondre à la violence par la violence. Ne jamais se laisser injurier et surtout juger. Que sait cette bonne femme de la vie de Mariposa et de son mari. C'est quoi une "bonne mère" (ça, je peux supporter que parce qu'on a vie sexuelle de femme, on ne soit plus une "bonne mère")? Mariposa a laissé sa fille entre de bonnes mains..; c'est ça une bonne mère! Sa fille n'était pas à l'agonie que je sache.
Cette femme est méchante et vicieuse... elle devrait prendre un amant! Et j'espère que si un pauvre homme est son mari, qu'il trouve du réconfort ailleurs :)

SORIN pas moins Amoureux a dit…

Moi la Dumais hystérique je sais qui c'est, je la connais. C'est la Chantal de Tristan... Ben c'est bizarre Tristan nous avait pourtant bien dit que 1) il la baisait et 2) bien en plus...
Quel vantard ce Tristan. Si il n'y avait pas Mariposa pour l'encenser, on pourrait croire qu'il nous bourre le mou.

Eh la Dumais, tu fais l'unanimité quand tu parles dans le micro toi... M'enfin, tu t'es lâchée, c'est bien, ça t'a fait ton sport de la semaine.

A. a dit…

Je doute très fortement MOI que ça soit l'officielle de Tristan cette Katherine ou alors, WAW mais c'est quoi l'ampleur de cette histoire ???
Et puis ça me parait quasi impossible, elle n'est au courant de rien et pas sur qu'elle apprecie..
J'espere que Toi Mariposa ça va, et perso' je te conseil de rouvrir un notre blog (en nous informant le lien sur ce blog bien sur ;-).) Histoire de changer ce pseudo que Tristan ta attribué histoire de faire une coupure définitive ...

SORIN pas moins Amoureux a dit…

Evidemmemt que c pas sa Chantal. La Chantal de Tristan doit avoir un peu plus de classe et de tenue que cela. Ceci dit, la Dumais est forcement une femme tres blessée a qui il doit juste manquer un peu de realisme qu'elle semble etre en phase d'acquerir grace a l'inconsistance de sone mari... Elle est mignonne elle pense encore que c'est les maitresses qui devoient un Tristan... mon dieu, quelle naïveté. Avec un peu d'efforts elle va meme reussir a pardonner a son mari ses sauteries.

A. a dit…

Une femme qui est "bléssée" et qui croit encore qu'elle peut peut etre avoir une chance. Une femme qui était amoureuse et qui l'est surement encore. Une femme qui a du mal a passer à autre chose, ça ne te rappel rien ??
Décidément il est trop fort ce Tristan !!! (C'est ironique, je precise !!)


PS : Je me doutais un peu de la "moquerie" avec l'officielle mas bon vu qu'on ne peut jamais etre sur à 100% de rien ici...

Claire a dit…

Bonjour Mariposa,

Mon coeur est si triste pour toi. Mon Dieu que ça me rammène loin dans ma propre vie de te lire. Je me retrouve en décembre 2001.

Les maudits papillons à marde!!! Je les ai tellement haïe eux autres!
Mais l'homme qui m'a fait si mal, lui était aussi un amateur du livre Fanfan d'Alexandre Jardin. Pas vraiment mieux...

Un homme comme ça, ça ne se contente jamais. Il aurait Carla Bruni et ce ne serait jamais assez. Le plaisir de chasser et de toujours retrouver le "trill" du début. Mais c'est tellement immature comme façon de vivre. Sa femme n'est pour lui qu'une parrure et une sécurité financière et familiale. C'est une maladie, un fléau de société... et tout ceux nés en 1970 que j'ai connu de cette année, dans ma vie étaient atteind de cette lubie. Je ne sais pas ce qu'il y avait dans l'eau en 1970 mais oufff, ça a fait des ravages.
Je comprends que Tristan c'était pas un mari mais bien un amant. Mais dans ces histoires il y en a toujours un qui espère plus et voit cette relation comme une vraie relation, un vrai couple. Tu en as toujours parlé ainsi d'ailleurs. Mais je me questionne sincèrement sur sa vision d'une relation extra-conjugale.

En tout cas, moi je suis une femme fidèle à mon mari et à mon amant!!! C'est ce que je me plaie à dire souvent. Mais dans votre cas ce ne semble pas avoir été le cas... Triste.

Tristan est un sans coeur. Un égoïste et un pas de couilles. Il te garde attachée avec des petits messages destructeurs et surtout dévastateurs.
J'ai de la peine, sincèrement.
J'espère que tout ira pour le mieux.

Baise commme une folle avec Guillaume et fais chier Tristan avec cette histoire comme il le fait avec tant d'hypocrisie avec Sabine. Mais surtout... ne couche plus jamais avec Tristan (aussi bon amant soit-il)! C'est la pire bombe à retardement qui peut s'intégrer à ton coeur meurtrie. Sinon, il sait qu'il aura toujours cet argument avec toi et ça va lui faire plaisir de garder ce contrôle sur toi. Un manipulateur de coeur. Ça devrait être puni de crime contre l'humanité ça!

Je pense à toi et je suis derrirère toi.

Une assidue lectrice de Québec
:-)

Anonyme a dit…

katherine tu es bien dure envers Maripose...p-etre es-tu chaste...p-etre as-tu été trompée dans ta vie et donc tu es porté à mettre tous les gens dans le même bateau mais n'oubli pas une chose...Mariposa couchait avec Tristan...une histoire d'adulte, entre adulte consentant. L'adultère ne se pratique jamais seul...doit-on jeter la pierre à un où l'autre? je ne crois pas ce sont des choix de vie avec lesquels tu peux ne pas être en accord mais je ne crois pas que Mariposa mérite tout le fiel que tu lui crache au visage! tu as ton opinion, je la respecte mais tente un peu d'ouverture envers ceux et celles qui ne pensent pas comme toi cela allègerait un brin ton quotidien je crois.

Lyne