Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

jeudi 27 janvier 2011

Étude : L'infidélité, bon pour l'épanouissement personnel !!

Personnellement, j'en retire beaucoup de ma vie de femme infidèle et je dirais que ce n'est vraiment pas principalement une histoire de cul.


Oui, j'aime cette passion et ces échanges enflammés et ces baises intenses et orgasmiques qui me font constamment me sentir comme sur nuage de bonheur. J'adore avoir ces papillons dans mon ventre quand je pense à mon amant.


Mais j'aime surtout ce sentiment d'être grandement appréciée, supportée, admirée pour la personne que je suis. J'aime découvrir la vie à travers de celle des hommes que j'ai rencontré dans ma vie. J'ai le réel sentiment que si je suis la femme que je suis aujourd'hui, hé bien chacun d'eux ont contribué a mon évolution, a ma façon de voir la vie et m'ont tous donné l'envie de me donner à fond dans tous les aspects de ma vie.


Je me sent bien et je me sent toujours valorisée par mes amants.


Ce sentiment de bien-être est incroyable!!



Je suis tombée sur un article sur un site web européen parlant de l'infidélité.

J'ai bien aimé y lire que je ne suis pas la seule à me sentir toujours bien dans ma peau et affirmer que mes activités extra-conjugales contribuent a mon bien-être personnel.


Alors je partage avec vous!



Les relations extra-conjugales aident-elles à l’accomplissement de l’individu ?

C’est ce que semblent penser bon nombre des Européens interrogés par le site de rencontres extra-conjugales Gleeden.com*. Ainsi, pour un Européen sur deux qui reconnaît des vertus à l’infidélité* (49% ; 53% des infidèles), l’infidélité permet de doper l’estime de soi. Cet atout est particulièrement souligné par les femmes (58% contre 42% des hommes).

Près de quatre Européens sur dix (38%) reconnaissant des vertus à l’infidélité considèrent en outre que l’infidélité permet d’assouvir ses fantasmes. Cette dernière « vertu » arrive en tête chez les hommes qui sont bien plus nombreux (45%) que les femmes (31%) à l’attribuer à l’infidélité. Notons que les Espagnols se montrent plus particulièrement sensibles à ces ceux bienfaits.

Par ailleurs, près d’un répondant sur quatre (24%) considère que l’infidélité permet d’être soi-même en vivant des expériences qu’on ne s’autorise pas autrement, les personnes ayant déjà trompé leur conjoint sont encore plus nombreuses à invoquer cet argument (33%).

Les Européens sont en revanche peu nombreux (20%) à penser que l’infidélité permet de sauver son couple en s’accordant des moments de liberté. Si cette opinion est partagée par un Italien sur quatre (24%), les Espagnols ne sont en revanche que 15% à la soutenir.

*Source Ipsos-Gleeden (étude menée en novembre 2011 sur 1501 répondants européens).

Source de cet article




Et vous, vous en pensez quoi ?!

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Je dirais : Que chacuns le fasse pour ses raisons qui lui appartiennent , je pense que l'infidelité fait du bien ( DOIT faire du bien ) a la personne qui la pratique . Et pour ceux qui sont pas d'accord ou insultés par la chose , hey bien passer votre chemin mais ne juger pas . Si ca vous frustre tant que ca c'est pt parce que vous refouler vos envies ;)

héhé
Cath;)