Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

jeudi 31 mars 2011

Anniversaire de Mariage: La 2e lune de miel...

À la St-Valentin j'avais décidé de faire un cadeau tout spécial pour l'homme de ma vie : mon mari Alexandre.

Il était si content que je prenne cette initiative...

Vous savez, avec les années de mariage, nos boulots respectifs et la routine, les enfants parfois on oublie qu'avant d'être des parents, avant d'être des époux, nous sommes avant tout des "amants". J'emploie le mot amant pour dire amoureux.

Ce n'est pas parce qu'on est marié qu'on doit avoir une vie rangée, sans surprises ni artifices avec son conjoint et réserver son sourire, sa joie de vivre, ses passions et fantasmes pour son amant ou sa maitresse et garder son coté sobre pour la personne qui partage notre vie au quotidien.

Et ça, je l'ai compris. C'est pour cela qu'on a une si belle relation Alexandre et moi. Nous nous permettons de sortir de notre cadre de "parents"et nous redevenons des "amants" et nous nous permettons quelques petites folies .

Pour ce, Alexandre et moi aimons faire garder les enfants une fois de temps en temps pour passer des moments intime à 2 question de pouvoir se retrouver comme dans les toutes premières années de notre relation: soirée passionnées et torrides.

Alexandre est un homme merveilleux. Je ne parle pas souvent de lui, ici sur mon blogue. Pourtant je devrais. Il me connait par coeur, il sait exactement quoi faire pour me faire plaisir. Il me laisse une grande liberté et me laisse faire mes activités.

Alexandre et moi avons une super belle relation. Son métier fait en sorte qu'il travaille beaucoup à l'extérieur, il peut passer des semaines complètes à l'extérieur de la ville à cause de ses contrats ( ce qui me donne cette facilité à sauter la clôture aussi facilement sans éveiller des soupçons de sa part! hehehe!) mais quand il revient à la maison, je suis toujours heureuse de le voir.

Je vous mentirais si je vous disais que ça toujours été rose entre lui et moi. Nous avons passé à travers des moments très difficiles parfois. Nous avons déjà même songé à la séparation lorsque nous avions l'impression que nos boulots et nos passions nous avaient tellement éloignés l'un de l'autre que la seule issue était de prendre des chemins différents. Mon mari travaille beaucoup à l'extérieur de la ville et moi je suis souvent demandé pour assister a des 5à7, des conférences ou pour couvrir des événements en tant que photographe. Mon mari est un homme qui aime la nature, moi je suis une passionnée de la vie urbaine. Des intérêts différents, mais en même temps, qui se complètent à merveille.

Nous avons un bon sens de la communication qui fait en sorte que notre couple est très solide. Nous avons réalisé que malgré l'éloignement que créait nos styles de vie respectifs, notre amour était plus fort que tout.

Nous l'avons réalisé et c'est pendant le temps des fêtes que nous avons encore plus resserré les liens.

Avec tous les évènements qui me sont arrivés pendant l'hiver (pour vous expliquer brièvement: j'ai du faire le deuil de plusieurs personnes qui m'étaient cher. Une genre de malédiction est tombée sur moi faisant en sorte que semaines après semaines, le malheur semblait s'acharner sur moi. J'ai perdu 1 ami qui s'est enlevé la vie. Ma grand-mère ainsi que mon oncle sont décédés en même pas 2 semaines d'intervalle et mon ex amant m'a jeté au rébus sans aucune classe et comme une vielle chaussette...) Vraiment, j'ai eu un hiver atroce! J'ai appris que la vie était très fragile, à commencer par la mienne. J'ai réalisé que je n'étais pas immortelle, ni invincible et qu'il fallait m'entourer de gens qui valent la peine d'avoir mon amour, mon attention et mon dévouement parce que la fatalité n'épargne personne...J'ai été très malade, très triste et très dépressive. Donc, pour ceux qui se sont demandé comment j'ai fait pour passer par dessus de ma peine d'amour avec Tristan sans le faire paraitre trop à mon mari, vous savez maintenant que j'avais autre chose dans ma vie qui se passait au même moment qui me donnait toute les raisons du monde de pleurer d'être à terre...

Mon mari a été là a tous les instants pour moi... donc mon Alexandre est la première personne à qui je dois démontrer toute ma reconnaissance et mon amour.

Guillaume aussi a été là pour moi. Il a été simplement incroyable et parfait. Il m'a laissé la distance nécessaire pour que je puisse vivre ma peine et reprendre du mieux. En même temps il a été d'une présence tellement réconfortante. Lui qui aurait simplement pu prendre ses jambes à son cou et décider qu'il n'avait pas à endurer la douleur d'une simple maitresse.

 C'est à ce moment que j'ai réalisé que je ne fréquentais pas un homme qui m'appréciait que dans mes bons moments et qui était prêt à m'abandonner dès que je montrerais le moindre signe de faiblesse. Non, j'ai bien vu qu'il n'était pas ce style d'homme.

Ainsi, en tournant la page sur 2010 et en débutant 2011, je me suis promis de me concentrer sur ceux qui en valent la peine en leur donnant tout mon amour et carrément d'éliminer du paysage ceux qui m'ont fait du mal ou qui m'ont déçu. Il y en a qui sont coriaces, qui n'ont toujours pas compris ma démarche, certains amis sont restés surpris que j'agisse ainsi. Mais bon, j'ai réalisé que la vie était trop courte et trop fragile pour avoir un mauvais entourage.


Et je suis fière de cette résolution que j'ai prise avec moi-même pour l'année 2011: Aimer de tout mon coeur et accorder beaucoup plus d'importance à ceux que j'aime. ( Non en passant, je n'ai VRAIMENT pas fait la résolution de redevenir fidèle cette année !! hahahaha!! )

C'est mon mari qui en profite le plus. Il aime que je sois plus présente (physiquement et mentalement) à la maison le soir depuis que j'ai pris cette résolution.


Ce week-end, on a décidé de se faire une 2e lune de miel à Alexandre et moi. J'ai loué une superbe suite au renommé Château Montebello où nous pourrons consommer notre amour et vivre de beaux moment en toute intimité.

Ce week-end, ce sera de l'amour avec un grand A.

Que de l'amour ...

Alexandre le mérite.

C'est l'homme de ma vie. Je sais, je sais, il ne mérite pas que je le trompe mais que voulez-vous, ça fait partie de mon tempérament...


Chose sure,  je l'aimerai toujours ...

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Vraiment très beau texte qui exprime tes sentiments pour ton 'officiel'. Je remarque en particulier que tu ne le nomme à aucun moment comme "ton officiel" et j'aime bien ça. Je n'ai jamais vraiment aimé ce terme qui réduit la personne qui de toute évidence est la plus importante dans ta vie (du moins en bonne partie).

C'est très agréable de te lire exposant tes sentiments d'amour pour ton époux, votre relation et non mis en opposition avec ta seconde vie.

Une lecture très agréable.

Les époques passent avec leurs monuments, mais les piliers le plus solides sont ceux qui offrent le meilleur soutien. Je te souhaite une longue vie avec ton pilier et que tu puisses toi aussi être son pilier dans son vent de tourmente lorsqu'il se présentera peut-être.

Brought To you by the letter V

femme en chair et en papier a dit…

J'ai pris le même type de résolution en 2011, suite à une fin d'année douloureuse.

Concentrer mon énergie à du positif, m'éloigner des gens nocifs et montrer mon amour.

Anonyme a dit…

Marioposa, je comprends le lien profond qui est cousu entre toi et Alexandre. Je suis moi-même en amour avec mon amant, qui est marié. Je pense à lui presque tout le temps depuis un an. Il vit loin et je ne le voit qu'une fois par deux semaines.
Si on me demandait de faire un choix entre mon mari et mon amant, je choisirais mon mari... Il est tellement important dans ma vie.
Vive nos piliers!!

B

L'exécrable sympathique a dit…

J'adore ta façon de faire la part des choses.
Je ne suis pas une personne infidèle. Enfin, oui, j'ai eu dans le passé quelques lacunes, mais cela ne fait pas partie de mon tempérament en tant que tel. Et là, je ne parle que des mensonges que l'infidélité nécessite d'engendrer.
En aucun point, je ne juge ta façon de vivre. Je ne la désapprouve même pas, puisque je comprends totalement.
Actuellement, je suis célibataire. Mais qu'adviendra-t-il lorsque viendra le moment d'avoir quelqu'un(e) dans ma vie ?
Je ne veux pas être infidèle, dans l'unique mesure où je suis mal à l'aise à l'idée de cacher ces choses à la personne que j'aime. Mais il me faudra une relation ouverte.

Car ça, c'est l'une des principales philosophie de vie de l'Exécrable sympathique. L'amour, c'est une chose. Le sexe, c'en est une autre.

On est libertine ou l'on ne l'est pas, hein ! ;)

Cristina a dit…

Bonjour Mariposa, de vraies questions (tu réponds, évidemment si tu as envie ou tu élimines le commentaire, comme tu veux, bien sûr) : crois-tu que ton mari te quitterai s'il venait à prendre connaissance de tes "aventures"? Le cas échéant, est-ce que tu dirais que "ça vaut la peine quand même" (possible, franchement, je ne porte aucun jugement). Si tu penses que ton mari ne te quitterait pas, pourquoi ne pas passer sur un mode "couple ouvert"?