Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mardi 17 mai 2011

Guillaume, notre projet, notre relation ...



Petits updates en rafale pour vous tenir au courant de mes dernières aventures.




Je n'aurai pas beaucoup de temps pour vous écrire dans les prochains jours.




Voyez-vous, depuis décembre. Après être sortie de ma relation malsaine avec Tristan, j'ai décidé de mettre mes priorités aux bonnes places et de concentrer mon énergie sur les choses qui en valent la chandelle. M'étant enlisée dans une relation trop accaparante, j'avais mis de coté plusieurs de mes valeurs profondes et activités personnelles pour plaire le plus possible à une personne qui ne m'estimait pas à ma juste valeur. Ses 8 emails, 10 coups de téléphone pour se faire rassurer à propos de mes sentiments à son égard par jour ou ses crises de jalousie devenaient de plus en plus difficile à gérer. J'ai adoré Tristan. Ses besoins d'attention ne me dérangeaient pas, j'aimais sentir que j'étais là pour lui. 


L'amour rend parfois aveugle.
Et la passion nous fais parfois oublier la raison.




J'ai décidé que plus jamais je ferais cette gaffe.




C'est ainsi que j'ai décidé d'accorder beaucoup plus de temps à mon mari, a mes enfants.




Mais aussi de m'investir beaucoup plus dans mes passions et dans mon travail.




J'ai beaucoup de travail. Je dois commencer à m'occuper du projet de François.




Mais son projet va attendre.


Parce j'aime mieux me concentrer sur les trucs qui valent la peine de donner tout mon amour, toute ma dévotion et toute ma passion a ceux qui m'estiment réellement, pas ceux qui veulent profiter de ce que je peux leur offrir.




Savez-vous pourquoi son projet attendra ?




Parce que j'en ai 3 beaucoup plus stimulants qui m'attendent. Soumis par le plus merveilleux des hommes de la terre.


Mon beau Guillaume.




La semaine dernière, mon amant m'a fait part d'un projet auquel il aimerait que je m'implique. Quelque chose d'assez gros et complexe, mais qui reste toujours dans mon champ de spécialité.




Voyez-vous, après quelques mois à être nerveux et inquiet à propos de son projet de nouveau restaurant, hé bien mon beau Guillaume est prêt pour l'ouverture de son nouveau bébé.




Donc, il m'a confié plusieurs mandats du coup.




Il me fait tellement plaisir de travailler pour lui. Qu'il ait pensé à moi en me disant que je suis une fille qui a toujours de superbes idées et que mon talent servira lui énormément.




J'aime me sentir utile à mon amant. J'aime qu'il me demande tout plein de trucs. J'aime quand il me demande de retoucher ses photos personnelles ou autre trucs du genre. 




J'aime la confiance qu'il m'accorde quand il se confie à propos de trucs hyper confidentiels.




On ne se voit pas souvent, mais on se supporte énormément mutuellement. 




Il a été là pour moi quand j'ai parfois douté de mes capacités. Les moments où j'ai senti qu'on voulait délibérément me descendre ou me faire sentir comme une grosse nouille. Les moment où j'oubliais que j'étais unique, souriante, pleine de vie, intelligente et créative... Guillaume était là pour me rappeler à quel point je suis une fille d'exception, allumée comme très peu d'autres et que je me fondrai jamais dans la masse.




Je sais que Guillaume lui aussi n'a pas toujours passé de moments très agréables ces derniers temps. Le stress, l'insécurité et la frustration des embuches professionnelles ont joué sur son moral et ses disponibilités à lui aussi. Je comprend comment il pouvait se sentir et je suis restée dans l'ombre, toujours prête à l'écouter, lui remonter le moral ou lui proposer des solutions quand il en sentait le besoin.




Et cela me fait réaliser qu'on forme une belle équipe tous les 2 et qu'on a une belle complicité. Que s'épauler tout naturellement mutuellement ne fait que renforcer les liens qui nous unissent.


Une belle collaboration comme celle que je viens d'accepter va surement nous donner l'occasion d'ajouter une autre perspective à notre parfaite relation.




Avoir le privilège d'avoir un projet personnel passionnant à 2.


C'est le summum de l'infidélité.


Partager une passion commune, la faire évoluer et la faire grandir ensemble... et pouvoir en être fier à 2.
C'est comme avoir un petit "bébé", un petit quelque chose d'unique qui nous appartiens qu'à nous. 






A mes yeux ... c'est tellement plus excitant que n'importe quelle soirée torride à l'hôtel.




Ohh oui. Pour moi cela signifie beaucoup plus.




Donc, ne vous inquiétez pas si je deviens un peu plus silencieuse ici ou sur Twitter:




C'est simplement que j'investis mon temps pour mes passions et pour mon Guillaume.


J'ai bien hâte de lui montrer ce que j'ai avancé à ce jour. Bien sur, des rencontre "professionnelles" (*tousse-tousse*) devront être au rendez-vous. Bonjour la tonne d'alibis simultanés crédibles que nous risquerons d'avoir ! hehehehe!!!


Vous aimeriez partager plus de temps avec votre amant ou votre maitresse ?! Bâtissez-vous un projet à 2. Y'a rien de mieux!!




Bien sur, pour me remercier Guillaume m'a invité à l'ouverture officielle de son resto. Par contre, il sera officiellement accompagné de sa femme donc il me faudra rester discrète.




Ohh....mais j'y pense Guillaume : Tu n'aurais pas besoin d'une photographe pour ton événement spécial ?!




Tu le sais a quel point je suis très très très polyvalente . Autant professionnellement parlant que sexuellement parlant ! ;)









2 commentaires:

Anonyme a dit…

interessant ton billet :)

Je crois que tu commences a comprendre pourquoi ici ca dure depuis 13 ans la relation d'infidele avec la meme maitresse et pourquoi on n'etale pas cela sur des blogs. On investi l'un sur l'autre, projets et activites communues, pas de jalousie (juste du Jacusi!

Paul (de l'Outaouais)

Anonyme a dit…

Bravo Mariposa, j'aime beaucoup ce post. Pas évident de se sortir la tête de l'eau quand on est noyé dans la passion, pas seulement en infidélité mais aussi dans de multiples sphères de la vie. On l'apprend souvent à nos dépends, mais on recommence aussi souvent, c'est très bon cette fougue qui nous amine et nous fait revivre. Mais tu as raison, sur toute la ligne, on a besoin de se recentrer et penser à nos désirs les plus profonds, pas ceux de l'autre. Allez, lance-toi dans tes projets perso et tiens nous au courant du plus croustillant.