Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mercredi 11 mai 2011

Je suis désolée ...

Je suis désolée.


Je n’ai pas beaucoup de temps pour vous raconter mes aventures ces temps-ci.



Je suis très occupée au boulot, le printemps est là et j’ai milles et un projets autant professionnel que personnels qui m’attendent.



Je reçoit une tonne de commentaires et de courriels de gens qui sont vraiment impatients de lire ma super soirée en compagnie de mon petit couple libertin.



Le texte est déjà commencé. Je n’ai pas eu le temps de le terminer. J’ai vraiment hâte de vous raconter mais vous savez, j’ai réalisé quelque chose.



Ce blogue, ce journal ... hé bien je l’écris pour mon propre plaisir, pour pouvoir immortaliser toutes ces fabuleuses rencontres et ces merveilleux souvenirs que l’infidélité me procure et m’a procuré. Pas pour me vanter de mes prouesses.




Il y a tellement de choses que j’aimerais vous raconter. Je suis franchement en retard d’environ minimum 5-6 billet, si ce n’est pas plus.



Il y a ma fameuse rencontre coquine avec l’humoriste connu dont j’ai eu justement la chance de recroiser une deuxième fois dernièrement sur un plateau de tournage... 



Cette fois où je suis allé danser la salsa toute une soirée de temps avec un lecteur qui s’est avéré connaitre très bien ma cousine Amy...



J’aimerais bien vous raconter une anecdote assez insolite et inusité où j’ai rencontré la femme de Guillaume. Il me l’a même présenté et je lui ai même serré la main ... ( spécial, n’est-ce pas ?!)



Bien sur, la soirée avec Caroline et Marc-André...



Le contrat avec François mon ancien amant...


J’ai aussi le goût de vous raconter la conversation et le témoignage vraiment touchant que m’a fait Pascal, le frère de mon mari qui se doute bien de mon mode de vie...



Et j’en passe...




Mais je réalise que je ne peux pas mettre par écrit toutes mes pensées. Je devrais alors concentrer toutes mes journées uniquement pour ce blogue.



Je l’ai toujours dit: Je dois probablement vous dévoiler ici qu’environ 10% de tout ce qui m’arrive dans ma vie de femme infidèle.



Mais de toute façon....
Je n’ai aucun devoir de tout vous raconter.



Je n’invente jamais aucune histoire contrairement à d’autres et je ne ment jamais mais je réalise que je n’ai aucune obligation à étaler au complet ma vie. Déjà vous en savez beaucoup plus que la plupart de mes proches!!


Non, vous n’êtes pas obligé de tout savoir.



Je n’ai jamais raconté la première fois où Guillaume et moi avons fait l’amour. C’étais un délicieux petit avant-midi où nous nous étions retrouvé début septembre très tôt le matin à l’hôtel Le Chablis. Prétextant un avant midi de magasinage avec ma mère à mon mari et à Tristan, je me souviens encore comme si c’était hier cette première fois où j’ai eu la chance de découvrir son corps, de sentir sa queue se frayer un chemin à l’intérieur de ma chatte humide et de jouir d’une façon incroyable.



Je ne vous ai jamais raconté non-plus toutes ces fois où je me sauvais plus tôt de mon boulot l’an passé pour aller me faire baiser par la grande queue Marc, dans son appartement du plateau Mont-Royal ou cette fois où il m’avait fait jouir avec sa langue, quand je l’avais invité au condo de ma soeur ....



... j’ai simplement pas toujours le temps de mettre par écrit toutes mes pensés... et peut-être pas nécessairement le goût non plus.




Le printemps est à nos portes. 



Je suis un papillon du beau temps.



Je ne reste pas en place quand les beaux jours arrivent.



Je pars toujours explorer la ville, explorer la vie.


... j’aurai peut-être pas toujours l’occasion de toujours tout vous raconter.



C’est dommage, je sais.



Mais que voulez-vous ... j’ai une vie qui m’attend au delà de mes infidélités !!




2 commentaires:

Valérie a dit…

Cet espace t'appartient et tu en fais ce que tu veux.

Cela étant dit, j'adore lire ton blogue et je me régale de chacune de tes histoires.

Par contre, j'espère que ce n'est pas une façon de nous dire au revoir ...

Fumoffu a dit…

L'important, c'est que tu écrives pour toi, pas pour nous... Je suis grande, je suis capable d'attendre ^^