Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

dimanche 29 mai 2011

Le courrier de Mariposa...

Je reçois beaucoup de courriels de lecteurs qui me demandent conseil, qui veulent mon avis sur certains sujets ou qui veulent simplement se confier à propos de leurs infidélités. J’aime bien recevoir des courriels. Malheureusement, je n’ai souvent pas le temps de vous répondre. Sachez par contre que je lis religieusement tous vos messages.


Certains courriels me touchent plus que d’autres. Il y en a même qui ont réussi à me faire verser une larme.

C’est le cas du courriel d’une de mes bloggueuse préférées: Mademoiselle J: Les confessions d'une petite salope


J’ai remarqué que Mamz’elle J avait subitement arrêté de raconter ses magnifiques récits osés et avait laissé en guise de dernier billet un message qui me semblait rempli de tristesse et de déception.

J’ai décidé de lui écrire un petit message, question de savoir comment elle allait.

Mademoiselle J. m’a répondu dans un courriel très émouvant. Malheureusement je n’ai pas eu le temps encore de lui répondre.
J’aimerais te dire quelque chose ma toute belle ...

Tu sais, je comprends totalement ce que tu vis. Tu sais moi aussi je me suis sentie comme toi. Je te cite:  

«Je déteste qu'on m'utilise à des fins obscènes, qu'on me fasse croire qu'on me porte des sentiments sincères, mais qu'on m'ignore et qu'on fasse de moi la pire des connes.»

Tu sais, je peux tellement te comprendre. J’ai vécu une situation similaire il y a peu de temps. Le seul conseil que je peux te donner est d’écouter ton coeur. De t’éloigner le plus possible des relations toxiques et de t’entourer de gens sincères et vrais.

Moi aussi, j’aimerais bien un jour discuter de tout plein de trucs avec toi. N’hésite pas à m’écrire et on ira prendre un café. 

Courage. Continue. Ne ferme pas ton blogue ... un jour tu trouveras l’amant idéal. Celui qui t’honorera à ta juste valeur et qui va te valoriser au lieu de t’utiliser. Les hommes ne sont pas tous des pervers narcissiques, tu sais. Un jour tu tomberas sur un Guillaume ou sur un Enzo.

Même chose pour toi chère Carole, ma lectrice de la France.

Je sais que tu vis un moment très difficile. Se faire larguer est très difficile émotivement.

Je suis très touchée de savoir que tu t’inspires de moi pour vouloir toi aussi donner un coup de pied au plancher de la piscine afin d’émerger à nouveau et arriver à retrouver ta liberté et ta joie de vivre.

Ne laisse personne te démolir. Surtout pas une personne qui ne t’estime pas. 

Souvent ces personnes n’ont aucune profondeur d’esprit et leur seule façon de se valoriser reste en descendant les autres. Donc oublie ton ancien amant.

La vie a plein de choses à offrir. Occupe ton temps à tes passions. Trouve-toi de nouveaux passe-temps.

Oui, toi aussi tu trouveras un Guillaume... 

Mais ce n’est pas un Guillaume qui te fera oublier ta peine. 

C’est toi-même. 

Ne mets jamais sur le dos des autres ton bonheur ou ton malheur. Tu es la seule qui peut arriver à connaitre le vrai bonheur.

C’est ainsi que pour éponger ma peine, je me suis remise sérieusement à l’entrainement physique. Je me suis inscrite au Marathon de Montréal. Je compose maintenant de la musique par pur plaisir. Je perfectionne mes habiletés au travail. Je lis beaucoup. 

Profite de la vie .... sinon c’est la vie qui profitera de toi. 
On a tous le potentiel d’être heureux, il suffit de s'arranger pour l'être...
Chère Pricilla: Je voudrais te dire félicitation d’avoir pris l’initiative d’écrire un blogue. Je te souhaite bonne chance et j’espère que tu viendras me donner l’adresse question que je sois une «fidèle» lectrice! 
Dans la vie, il faut savoir se dépasser et réaliser tous ses désirs.
Donc pour vous mes 3 lectrices, je vous laisse sur cette citation qui m’a grandement aidée et que je relis à chaque fois que j’ai un doute sur moi-même ....
Enjoy!!!!


Ne rêve pas : Vis
Ne pense pas : Crois
T'excuse Pas : Assume
N’hésite pas : Fonce
Rappelle-toi qu'hier est parti pour toujours, que demain ne viendra peut-être jamais, seul aujourd'hui t'appartient. 
Donc, garde le sourire et profite de chaque instant de ta vie... 
Ne juge pas les gens, tu ne sais pas par quoi ils sont passés…

4 commentaires:

Mamz'ElleJ a dit…

Merci du clin d'oeil, tu es vraiment extra. :) Merci aussi des bons mots chaleureux et empreints de sollicitude. J'apprécie beaucoup. xx

Priscilla a dit…

Merci Mariposa ! Voici mon lien pour mon blog fraichement pondu.

http://momentpresent-priscilla.blogspot.com/

Au plaisir de te lire encore et encore !! Je veux la suite de Enzo !!! hihihi j'adore les hommes de d'autre nationalités ;) (Mon mari est viet :) )

Priscilla xx

Anonyme a dit…

Tu as répondu à Caroll et c'est comme si tu m'as répondu à moi sans même que je ne t'écrive mon histoire..
MB
Une fidèle lectrice tunisienne...

Eric a dit…

Cet article me fait réfléchir... (c'est Eric qui parle...).

Pourquoi? Si vous lisez notre blog (http://www.noussommeslibertins.com/blog), vous aurez lu que nous sommes libertins depuis 1 an...
Nous sommes même échangistes depuis 1 an et vivons une grande complicité...

MAIS, début de cette année, Kristel m'a trompée pour son ex... Une seule fois... mais sans faire trop long... cela a été très dur... car les sentiments ont étés bafoués...

Mais à force de se parler, de se comprendre, nous avons renforcé notre complicité et j'ai pu pardonné (j'ai pas dit oublié). Nous nous aimons, et un grand amour unit notre famille...

J'ai eu beaucoup de soutient via le blog et de gentils commentaires...

Mais vers la fin... j'ai senti une "solidarité féminine"... (comme la fameuse Brigitte) qui m'a expliqué que Libertin veut dire libre... libre de tromper, libre de jouer avec les sentiments, ...

Je sais que la solidarité féminine existe... mais en tant qu'homme, je voudrais dire qu'autant un homme, autant une femme, peut "utiliser" l'autre et le ou la blesser...

Pour nous, après avoir beaucoup parlé, le libertinage est basé sur de l'amour et une "liberté" sexuelle qui se joue en totale complicité SANS blesser l'autre, donc sans tromper ses sentiments.

La frontière est évidemment autre d'un couple à l'autre... Pour nous, c'est jouer à 3 ou 4 (trio ou avec un couple), mais pas d'amant(e) quand l'autre n'est pas là...
D'autres l'acceptent...

Encore une fois, tout est question d'entente et de complicité... ET SURTOUT DE CONFIANCE ET D'AMOUR!!!

Donc, pour ces 3 lectrice... il est vrai que le monde virtuel peut être un réconfort dans les moments difficiles. Un blog permet d'écrire et d'aider à réfléchir... et d'aller vers l'avant! On se sent moins seul... même si il faut s'en sortir, non pas dans le monde virtuel... mais dans le monde réel...

Cher papillon... félicitation à toi aussi pour réconforter les gens...


Eric (qui vous lit...)