Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

dimanche 22 mai 2011

Soirée avec le beau Éric.


Cette semaine, j’ai eu la chance de voir mon beau Éric pour une soirée coquine à 2. Vous savez, je suis en train de remarquer qu’il y a quelque chose de particulier entre Éric et moi. J’ai remarqué qu’au fil du temps, notre relation avait évolué. Nous sommes devenus plus proches. Éric devient peu à peu de plus en plus affectueux avec moi. Il est beaucoup moins vulgaire dans ses textos que dans le passé, nos rencontres sont beaucoup plus sensuelles, il me prend beaucoup plus dans ses bras, m’embrasse de façon plus passionnée...
J’aime cela. Éric est un gars tellement agréable. J’imagine que c’est normal que la relation évolue de cette façon. Après tout, malgré le fait qu’Éric soit l’amant que je vois le moins souvent, il est celui que j’ai depuis le plus longtemps.
J’ai réalisé que nous étions amants depuis environ 3 ans. Cela fait au moins 6-7 ans que nous nous connaissons. Je croisais Éric au Gym plusieurs fois par semaine. Nos échanges étaient polis et courtois au début, mais une petite complicité s’est installée si bien que nous nous arrangions pour aller nous entrainer aux mêmes heures. Éric était célibataire au moment où nous avons commencé à nous fréquenter. Il a maintenant une copine depuis presque 2 ans, mais n’a jamais cessé de me voir.
J’ai trouvé cette soirée-là en compagnie de mon bel adonis vraiment intéressante. Nous parlions du couple, de l’infidélité, des couples ouverts, des relations hommes femmes.
Il me dit: « Tu le sais toi Mariposa que je n’ai jamais été un homme fidèle à aucune de mes copines. Je ne sais pas si je pourrais l’être un jour...Je n’étais pas pour dire cela à ma blonde en la rencontrant.»
Et c’est là que je lui ai raconté l’histoire de Caroline et Marc-André. Comment ce couple-là m’inspirait beaucoup dans leur façon de vivre en couple. Qu’ils se permettaient des infidélités, mais que l’autre était au courant et d’accord avec cela.
On discute encore de tout plein de choses lorsqu’il se retourne et me dit subitement:
« Tu sais, je t’aime bien Mariposa. J’aime passer du temps avec toi. Tu es une fille géniale. Pourquoi est-ce qu’on ne se voit jamais plus souvent ?! Pourquoi à chaque fois qu’on se dit qu’on s’appellera plus souvent ça n’arrive jamais ?! La dernière fois qu’on a fait l’amour ensemble, c’était le 18 décembre. »
Moi: « Oh! Tu te souviens si précisément de la date ?! »
Éric: « Oui. »
.......
Ça m' a fait vraiment spécial de constater qu'il se souvenait exactement de la date. Moi je n'aurais pas pu la dire!

Il s’est ensuite doucement approché de moi pour m’embrasser. Ses lèvres étaient si délicieuses.
Son grand corps musclé me soulève et me transporte jusqu’au lit où il me déshabille tout en continuant ses caresses sur mon corps. Il me demande une chose. De complètement me dévêtir, mais de garder mes escarpins aux pieds. Il dit qu'il adore faire l'amour à une femme qui porte encore de jolis souliers aux pieds.


Il enlève son chandail pendant que j’ouvre sa braguette. Ma bouche est automatiquement attirée par son sexe fièrement dressé dès que je le vois sortir de son boxeur. Il m’agrippe par les cheveux et m’enfonce sa verge au fond de la gorge. Je voyais trop qu’il prenait son pied, juste à sa façon de me regarder et juste à entendre ses gémissements de plaisir.

Il m’a ensuite de demandé de me placer à 4 pattes. Éric voulait tout de suite me prendre par-derrière, lui qui est tant obsédé par mon cul. Il me dit toujours à quel point il aime mes fesses, qu’elles sont parfaites. Pourtant, Éric m’a connue avant que j’aie des enfants et à l’époque ou je m’entrainais énormément. 
J’aime sa façon de me prendre, il a une bonne cadence et nos corps s’harmonisent bien ensemble. J’aime sa façon de « leader » parfois les ébats tout en me plaçant toujours soigneusement pour que je sois confortable. J’aime la façon dont il me parle pendant les ébats... 
Décidément, il faut que je m’arrange pour voir mon beau Éric beaucoup plus souvent. Avec mon horaire chargé des derniers temps, mes différents projets et passions, mais surtout à cause du beau temps qu’il fait, j’espère être capable de trouver des moments pour le revoir bientôt.

3 commentaires:

waid a dit…

je suis comme lui , nue et en talon à consommer sans modération

MaTeo a dit…

Bon ca y est, je suis accroc d'un autre blogue, celui-ci vraiment très (hot) bien écrit :)

Mariposa, tu as un autre éternel infidèle comme fan :)

Tattourouge a dit…

Olá Mariposa,

vim agradecer-lhe por estar seguindo o meu blog.

Aproveito para dizer-lhe que estou gostando do que estou lendo em tem espaço, e que com certeza será ótimo viajar aqui com tuas emoções, sentimentos e relatos.

Seguindo-a também!

Seja sempre bem vinda lá no Tattourouge.

Beijos carinhosos,

Tattourouge