Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

jeudi 19 mai 2011

Suggestion Livre de la semaine.

Ce matin avant de me rendre au bureau, je suis arrêtée chez Archambault pour faire quelques petits achats.
En entrant dans ce Archambault, j’ai eu comme un drôle de sentiment. 
Cette succursale particulièrement évoque en moi de drôles de souvenirs.
Ma soeur y a déjà travaillé à une certaine époque de son adolescence, j’ai déjà passé des soirées entières à écouter de la musique aux postes d’écoute pour dénicher le Cd parfait pour un amant et j’ai déjà flirté avec un employé qui a fini par me montrer plein de racoins inspirants.
Aujourd’hui je suis partie avec un Cd et un livre que je voulais me procurer depuis un bon moment.
Amour & Libertinage par les trentenaires d’aujourd’hui.
« Les trentenaires d’aujourd’hui sont libres de mener leurs amours comme bon leur semble, affranchis du joug de la morale qui, jadis, contrôlait la conduite amoureuse et réglait les mariages. Cette liberté acquise après plusieurs révolutions de l’amour est-elle aussi devenue un piège pour ceux qui risquent de se perdre dans l’étendue des possibilités? L’amoureux contemporain est souvent montré dans les oeuvres de fiction comme un être cynique, désinvesti, voire désabusé par l’amour. En lisant les textes de ceux à qui nous donnons la parole ici, force est de croire qu’il existe un autre pan à notre imaginaire amoureux.
Quinze auteurs nés dans les années 70 livrent ici leur vision de l’amour non dénuée d’humour noir et d’autodérision mais aussi nourrie de rêves et d’idéaux propres à leur temps.»
J’ai sérieusement très hâte d’arriver à la maison ce soir pour avoir l’occasion de le dévorer.
Je suis de celles qui croient qu’il n’y a pas de modèle parfait de couple.
On peut être heureux même sans vivre de la même façon que la société nous l’impose.
L’infidélité, le Libertinage n’est pas forcément un signe qu’il y a un manque dans le couple. 
C’est juste une façon de vivre autrement. Tout cela pour arriver à vivre heureux.

2 commentaires:

Anne archet a dit…

Je ferais attention si j'étais toi. J'ai déjà fait une suggestion de lecture avant d'avoir lu le bouquin et je m'en suis vachement mordu les doigts par la suite.

Eric a dit…

Bonne lecture! Et donne nous bientôt un aperçu de ce que tu en penses...

Et oui, chaque couple est différent... chacun son modèle... du moment qu'on est heureux!!!


Eric