Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

vendredi 1 juillet 2011

Éric veut l'exclusivité...


Cette semaine fut assez tranquille avec les différents congés qui ont ponctué ces derniers temps.

Cet été 2011 est fantastique. Je ne me suis jamais autant sentie légère et libre de faire ce qu’il me plait. J’aime me promener partout dans Montréal, aller prendre un verre entre amis et profiter au maximum de la saison des festivals. 

Mardi, c’était l’incontournable concert de Misteur Valaire au Festival de Jazz. Cet évènement était prévu très longtemps à l’avance dans mon agenda (un peu comme le spectacle de Sade).

Mon mari étant à Québec jusqu’à jeudi, j’ai fait garder la petite par sa mère puisque le spectacle débutait vers 21h30 et allait se terminer assez tard. 

Vous vous imaginez alors que j’avais une occasion en or pour courir dans les bras d’un amant.

Je n’avais aucune heure de rentrée cette soirée-là.
Le seul hic: Aucun de mes amants n’est en ville ces temps-ci.

Guillaume est parti pour la semaine en Californie. 

Enzo est en Espagne.
Je texte le beau Éric. Il me répond 30 minutes plus tard. « Salut beauté, je suis présentement en vacances en République Dominicaine avec ma copine..»

moi: « Ouuupss, scuse-moi. Chanceux-va! Fais-moi signe à ton retour alors. »

Lui: « Tu as pensé à ce que je t’ai dit l’autre jour?!»

Et là, je me suis souvenue la conversation qu’on avait eue quelques semaines avant.

Éric m’avait dit quelque chose qui m’avait un peu troublée et laissée perplexe.

« Mariposa, je sais que je ne peux pas te demander cela, mais vois-tu, ça fait un bout que tu fais partie de ma vie. Je sais qu’on ne se voit pas si souvent et c’est justement...»

Moi: « Quoi ?»

Il continue.

« Tu sais, cela fait 3 ans qu’on se voit, j’ai même commencé à fréquenter ma copine après t’avoir connu. Moi je n’ai jamais eu d’aventures avec d’autres femmes que toi. Tu es ma seule maitresse. Toi c’est différent. Je sais que tu vois d’autres hommes que moi hors de ton mariage. Je sais que je ne suis pas ton seul amant... Mais j’ai quelque chose à te demander. Dis-moi combien de fois par semaine aimerais-tu qu’on se voie pour que tu sois satisfaite au point de m’être  exclusive ?!»
Moi: « Euh, par semaine ???!! Oh. Pas tant que cela... mais pourquoi tu me demandes cela ?!»

J’étais un peu sous le choc d’avoir droit à cette requête de sa part.
Je sais, cela fait 3 ans que nous nous fréquentons. Notre relation a beaucoup évolué. Elle est passée d’une idylle purement physique à une relation d’amitié et d’affection. Sa façon de me regarder, de m’embrasser ou de me caresser a changé avec le temps. Je me souviens une époque où j’aimais bien le qualifier de mon petit «boy toy», où je lui téléphonais juste pour qu’il vienne me baiser en salope et je constate que moi-même je n’ai plus la même attitude avec lui, ni les mêmes sentiments pour lui. Bref, on est devenu beaucoup plus proche avec le temps. Surtout dans la dernière année.

Par contre, de là à me demander de lui être exclusive ?! Il y a tout de même des limites!
On est tous les 2 pris ailleurs quand même! C’est ridicule!
J’ai dit à Éric que je ne pouvais pas tenir une telle promesse. Que ce n’était absolument rien contre lui et c’est vrai: ce n’est pas parce qu’il est moins intéressant qu’un autre que je vois d’autres hommes à la fois. Ce n’est pas parce que je l’aime moins qu’un autre. C’est simplement comment je suis faite. C’est le même principe en ce qui concerne mon mari. 


Guillaume ne m’a jamais demandé et ne me demandera jamais quelque chose du genre. Il sait très bien que je l’aime énormément et que si je passe du temps en compagnie d’Éric, d’Enzo ou que si je finis par rencontrer Philippe, ce n’est pas parce que je l’aime moins ou que les autres me semblent plus intéressants. 


Il connait ma personnalité et mon style de vie. Il sait que j’aime trop mordre dans la vie et profiter de toutes les belles choses et les belles occasions pour m’empêcher d’aller au bout de mes envies les plus folles. 
D’ailleurs Guillaume, j’ai si hâte à son retour!!! J’aimerais le voir avant mon départ en voyage.
C’est confirmé. Je vais aller visiter la grosse pomme. Moi qui n’ai jamais mis les pieds là-bas, je suis totalement excitée!!


Une copine à moi et camarade Blogueuse, Félicia ( allez visiter son blogue, il est génial!) va justement passer ses vacances là-bas et puisqu’elle connait la ville mieux que moi, nous allons nous louer un appartement et partir à la découverte des meilleurs endroits et des succulents restaurants de New York. Voyez-vous, Félicia ( tout comme Guillaume) gravite dans le monde de la haute gastronomie. 


Je crois que je ne pourrais pas avoir trouvé meilleure copine pour faire mon voyage avec moi. J’ai tellement hâte de prendre des millions et millions de photos. Je vais faire surchauffer ma carte mémoire, je crois!!!


Malheureusement, je ne m’envolerai pas pour l’Espagne pour aller y rejoindre mon beau Enzo. Nous continuons à nous écrire quelques fois par semaine. J’adore les photos qu’il prend pour moi. Ça fait littéralement rêver!! Je me promets d’y aller prochainement. L’été prochain, qui sait ?!

Donc comme je disais, la semaine était calme de mon côté. Je n’avais même pas un seul amant disponible. 

Qu’à cela ne tienne, je suis allée voir seul mon groupe favori. Le spectacle de Misteur Valaire était débile. L’énergie était folle.

Fred, mon partenaire de spectacle par excellence me texte. « Tu es au spectacle ?! où es-tu ?!»

( Euh. J’étais dans une foule de 20 000 personnes! Je lui ai quand même dit : je suis dans le corridor de gauche debout sur un banc en train de danser avec un «hoodie» blanc devant le premier grand écran )

Croyez-le ou non, il m’a retrouvée. J’étais super contente de le voir. C’est avec lui que je vais voir chacun des show de Misteur Valaire et de (feu) La Patère Rose. On a dansé lui et moi ensemble sur la musique endiablée du quintette sherbrookois. Soirée magique. On s’est promis de se faire un souper bientôt.  Ce week-end je vais prendre cela relax. J’hésite entre rester en ville ou m’exiler à la campagne.

D’habitude, sans hésitations je serais allée au chalet. 
Montréal, tu es tellement belle lorsque tu fais la fête!
J’aime participer à tes festivités! 

Je vous laisse avec 2 vidéos que je trouve trop cool de Misteur Valaire. 
Il me semble qu'il n'y a rien de plus hot qu'une prestation de Misteur Valaire chez Ménic, le barbier des sportifs! hehehe!









1 commentaire:

Cat a dit…

Bonjour Mariposa,
Puisque c'est par ce biais que j'ai découvert ton blog...(par celui de Tristan) mais maintenant le tiens me parle plus que le siens...
Sur Eric, je connais ... impossible a dénouer...pas une question de nombre de fois ou de sentiments...moi-meme avec mon A... je suis bien embetée...comment faire comprendre aux hommes qu'il y a des femmes qui comme certains hommes sont juste ainsi... besoin de plusieurs... après tout nous changeons bien de chaussures...
Amuse toi bien dans la grosse pomme, c'est ma ville d'origine, et je l'adore!
au plaisir de continuer à te suivre..
Cat