Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mercredi 27 juillet 2011

La photo coquine de Philippe et le triolisme avec Éric...

Je prends mon café matinal sur le bord de la mer. Portable sur les genoux, je prends le temps de prendre mes courriels pour ensuite profiter à fond de la journée de vacances et ainsi m’éloigner des télécommunications qui accaparent mon quotidien, vu la nature de mon boulot. 
J’aime passer mes journées sans mon cellulaire ou mon ordinateur. Ça fait du bien de décrocher un peu.
J’ouvre ma boite courriel et je vois que Philippe m’a envoyé un message:
« Vois-tu, il m’arrive de me réveiller de très très bonne humeur...»
Et là, ce que je vois me saisit et me couple le souffle.
Attachée au message, je vois une photo en noir et blanc d’un homme. Un homme nu couché dans un lit de draps blancs affichant en premier plan une énorme queue en érection. 


J’étais totalement subjuguée par la photo. J’en suis restée figée, un peu comme fascinée par cette photo. Je dois avouer avoir pris le temps pour regarder la photo en détail. 


Ça m’a instantanément allumée. Je sens que ce Philippe est un petit coquin. J’aime ces petits échanges que je trouve ma foi très stimulant que nous avons entre nous.


Voyez-vous, pendant que j’étais à New York, j’ai pris le temps de lui envoyer une photo assez osée de moi. Je crois que ça lui a fait une belle surprise dans sa boite de réception personnelle lorsqu’il est revenu de son week-end à la campagne avec sa femme et ses enfants! ;)


Pour en revenir à cette charmante photo, quelque chose m’attirait. Était-ce cette silhouette en noir et blanc d’un membre long, gros et avec un gland parfaitement arrondi. J’ai soudainement vraiment eu le goût de venir chevaucher ce sexe que j’apercevais au complet pour la toute première fois...


Pendant toute la journée, cette photo m’a hantée. Ma chatte suintait d’excitation à tout moment. Des pensées coquines et des flashs inhabituellement osés me venaient en tête. 


C’est drôle, ce n’est pas tant la photo qui m’excitait en soi. Je crois que c’était plutôt l’audace du geste... et peut-être le fait de m’imaginer un peu que ce sont des petites pensées pour moi qui lui avait procuré ce méga érection trop alléchante.


Laissez-moi vous dire que je suis de plus en plus curieuse d’en découvrir plus à propos de Philippe. Il m’intrigue de plus en plus.


Et bon, on va mettre quelque chose au clair; d’habitude je n’apprécie pas recevoir ce genre de photos de n’importe qui. Ceux qui me lisent depuis un bout savent les anecdotes que j’ai à ce propos. Par contre, recevoir une photo de la queue d’un de mes amants ou d’un gars qui me chatouille le cerveau et le bas-ventre, j’aime bien.
(Donc, comprenez ici que je n’ai pas besoin de recevoir des photos de queue de lecteurs random... j’en ai encore reçu une la semaine dernière et c’est franchement pas classe du tout... c’est même très turn off. Les femmes n’aiment pas vraiment ça en guise de premier contact, même si vous les hommes êtes trop facilement émoustillé grâce aux détails physiques intimes de vos proies... Notez ça, OK!?)


Philippe m’intrigue de plus en plus, mais je prends quand même mon temps pour apprendre à le connaitre. Je pense qu’ainsi, il n’y aura aucune pression. Notre rencontre arrivera lorsqu’elle sera due pour arriver.


Parlant de rencontre coquine, j’ai eu droit à des textos de mon beau Éric hier soir.
« Tu fais quoi ma beauté?!»
«Éric, je suis en vacances. Je reviens au Québec à la fin de la semaine...»
«Ça tombe bien, je tombe en vacances à la fin de la semaine pour 1semaine et demie. Je veux te voir, j’ai trop envie de toi, j’ai le goût de ton petit cul serré...»
et il rajoute:

« Tu sais, cette semaine ça fait 3 ans qu’on se fréquente. Il faut fêter cela. J’ai le goût qu’on se fasse un méchant beau trip toi et moi. Pourquoi on appellerait pas des escortes ?!... Oh oui, toi et une autre femme. Ça va être trop génial...»

L’idée du trip à 3 avec une escorte ne me surprend pas de la part d’Éric. J’ai même dit à Éric que je pouvais peut-être trouver une copine. Ma copine Caroline aurait été probablement la candidate idéale pour cela, mais je sais qu’elle est en vacances en camping avec son conjoint Marc-André. Je crois qu’elle ne revient que la semaine prochaine. J’ai quelques noms de copine en tête, mais je ne sais pas si j’aurais le goût d’elles en compagnie d’Éric. Bon... ça me donne tout de même quelques jours encore pour trouver la candidate idéale si je voulais faire plaisir à mon amant que j’ai depuis le plus longtemps.


C’est vrai qu’après tout... 3ans , ça se fête en grand!

J’ai vraiment hâte de voir mon beau Éric. C’est un gars que j’apprécie énormément. Plus les années passent et plus je suis heureuse que la vie a fait en sorte qu’il croise mon chemin. Éric est un gars que je veux garder dans mon cercle le plus longtemps possible. On ne se voit pas beaucoup. Peut-être 3-4-5 fois par an. Mais nos soirées restent toujours inoubliables.


Donc, à suivre....


2 commentaires:

Loul a dit…

un régal comme d'habitude Mariposa ; la finesse de tes mots , de nos acts , de la simplicité te caractérise...

profites , décompresses ...

Bizzsss de la provence ...

Anonyme a dit…

Hummm, j'aime mieux celle de Guillaume. Elle a l'air plus douce.