Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

lundi 18 juillet 2011

New-York, inspiré par les hommes de ma vie...


Je vis tellement dans la gratitude de ce que la vie m’apporte ces temps-ci . C’est incroyable tout ce qu’elle m’apporte de magnifique. Autant j’ai eu un Karma de merde cet automne et cet hiver autant maintenant je sens un super retour de balancier.


Je n’ai que des gens formidables dans ma vie ces temps-ci.


Je suis super reconnaissante envers mon mari de m’avoir permis de faire ce voyage en compagnie de Félicia.


Il sait que c’était mon plus grand rêve de visiter New York. Depuis nos 10ans de vie commune que je lui rabat les oreilles avec la grosse pomme. On a jamais eu l’occasion d’y aller. Il faut dire qu’il n’est pas du tout attiré par les voyages dans les grosses métropoles urbaines du monde. Il est plutôt du genre : voyage de pêche à Anticosti ou tout inclus en République dominicaine.


Il sait aussi que cette destination n’est peut-être pas forcément l’idéale pour des vacances familiales. Il m’a donc laissé y aller seule. Les vacances familiales seront pendant les semaines de la construction de toute façon.
Alexandre m’appelle un soir pour prendre des nouvelles. Il me dit que ma petite s’ennuie un peu de sa maman, mais qu’ils iront à La Ronde le lendemain.


« Amuse-toi ma chérie. Je suis contente de te voir heureuse de réaliser ton rêve de voyager à New York. Tu as travaillé tellement fort et l’année dernière n’a pas été évidente. Tu mérites ce voyage. Tu mérites de t’amuser!»


Après qu’il m’ait dit cela et après avoir raccroché avec Alexandre, une boule d’émotion a remonté intérieurement. Mon verre de vin à la main, j’ai regardé la vue époustouflante de ma chambre et j’ai versé une larme.


J’aime Alexandre. Je l’aime encore plus depuis qu’on a pris la décision ce printemps de nous accorder beaucoup plus de liberté dans notre couple. J’ai enfin le sentiment d’avoir atteint le bonheur parfait dans notre couple. J’ai ce sentiment que plus jamais nous ne vivrons une relation étouffante. Pafois, il faut savoir s’éloigner l’un de l’autre pour se sentir plus proche. C’est ainsi que nous avons décidé de vivre. Alexandre est et restera toujours l’homme de ma vie. 

Vous savez, ce que j’aime de mon mode de vie? C’est que tous les hommes qui en font partie ou qui en ont fait partie viennent m’inspirer chacun à leur façon.


Si mon voyage a été aussi fabuleux, c’est parce chacun des hommes de ma vie m’a inspiré quelque chose.
Enzo m’écrit en direct de l’Europe: 


« Si tu passes le WE à NY, un petit passage pour un brunch au coin 9th/39th à HK (523 9th Ave) s'impose ! Champagne à volonté en terrasse! Allez, amuse-toi bien! »


D’ailleurs, parlant d’Enzo, celui-ci a fini par faire son coming-out sur Twitter et s’assumer comme un amant officiel de miss Mariposa. 


( Et laissez-moi vous dire que c’est bel et bien une vraie photo de lui et ses douces lèvres trop invitantes... miam!!)



 J’ai bien hâte qu’il revienne d’Espagne. Lui, semble très bien en compagnie de sa famille dans son pays d’origine et ne semble pas prêt à revenir tout de suite. D’ici la fin de l’été surement. De toute façon c’est clair qu’il revient avant le mois de septembre puisqu’il participe tout comme moi au Marathon de Montréal et le connaissant, il ne voudra probablement jamais manquer cet évènement pour rien au monde. Enzo est un athlète de haut niveau. 
Vous vous souvenez de Marc ?! Ce beau mec fin trentaine que je fréquentais l’an dernier ? Hé bien Marc est toujours vivant. Il va très bien. Nous échangeons toujours une fois de temps en temps. J’ai toujours gardé contact avec tous les amants que j’ai eu dans ma vie sauf un qui a la même classe qu’un éboueur d’Hochelaga-Maisonneuve dans une taverne. Et dans ces conditions et tant qu’il ne pilera pas sur son égo de merde pour me présenter des excuses, je le préfère très loin de moi. Bien sûr, je n’ai pas besoin de nommer qui que ce soit.

Pour en revenir à Marc, il va bien. Monsieur a quitté le monde de l’infidélité ... parce qu’en fait, il a laissé sa copine pour maintenant être en couple avec sa maitresse qu’il a connu après moi. Ils semblent bien heureux ensemble et se sont même loué un chalet non loin du mien. D’ailleurs, je les ai invités à venir souper un de ces 4.


Marc m’a fait de superbes suggestions-restaurants et de place à visiter. Avec Félicia, nous sommes allés chez Wells , un restaurant tenu par un Québécois. Nous avons aussi essayé le Mile end un autre resto à inspiration québécoise qui offre des bagels montréalais et de la poutine. 


Mais la suggestion de Marc qui m’a plu le plus est sans doute le Eataly qui est un temple de la gastronomie italienne. Vraiment, cet endroit est génial. Un méga marché de produits italiens qui se veut restaurant à la fois. D’une fraicheur et d’une variété à couper le souffle. 
Merci Marc pour tes suggestions, elles étaient géniales!

Guillaume me dit que si j’ai la chance, il y a quelques mousseux et cidres de la région new-yorkaise qui ne sont pas mal du tout. 


J’ai trouvé, dans un marché extérieur où l’on vendait des produits locaux et bio un kiosque où l’on vendait un cidre artisanal aux pommes. J’ai acheté 2 bouteilles. Une que j’ai goûtée en apéritif un soir à l’hôtel avant que nous allions souper à Manhattan et une autre que j’ai rapporté spécialement pour Guillaume.


Parlant de mon Guillaume, je crois que ma photo de l’autre jour lui a fait énormément d’effets. Il ne cesse de me dire combien il a envie de moi.  


J’ai tellement hâte de le voir!!! Ce n’est pas possible. C’est épouvantable comment tout ce que j’ai acheté est en fait pour ou en pensant à Guillaume.


Les 2 déshabillés Dolce&Gabanna, le cidre artisanal, mes parfums ( ok, je sais, je suis folle j’en ai acheté 5... dont un tout spécial et qui est vraiment significatif dont je vous parlerai dans un prochain billet. ( et ce n’est pas le «Maitresse» de l’Agent Provocateur, mais bien un autre)


J’ai acheté des cadeaux pour mon amant. De beaux cadeaux. Le problème est que mon bel amant devra justifier à sa femme comment il s’est procuré des vêtements Giorgio Armani. ( petit tuyau pour toi Guillaume: une chance qu’ils en vendent chez Holt Renfrew! Autrement, c’est un peu difficile à expliquer! hahaha!)


Le beau Philippe que j’apprends tranquillement à découvrir y est allé lui aussi de ses suggestions.


Nous n’avons toujours pas eu l’occasion d’aller prendre un verre ensemble, mais j’imagine que ça viendra bientôt. Philippe a un je-ne-sais-quoi qui est charmant. C’est un homme intéressant qui prend son temps. Il n’est pas en mode «drague» ni flirt. On voit qu’il n’est pas un chasseur de femme.  Il est simplement lui-même et qu’il ne joue pas de jeu. 

C’est bien parce que j’aime les hommes naturels. 

On essayera de se trouver du temps pour se voir au courant des prochaines semaines. 

Philippe m’a dit que si j’ai l’occasion, d’essayer les fameux «hot Penauts». Quelle a été ma joie de trouver un petit kiosque au coin d’une rue. 

J’ai tout de suite pensé à lui et je m’en suis acheté.


Mon petit voyage à New York a été fabuleux en bonne partie grâce aux hommes de ma vie. 



Merci à Alexandre.
Merci à Marc.
Merci à Guillaume.
Merci à Enzo.
Et merci à Philippe. 

2 commentaires:

Mamzelle iLis a dit…

J'ai un Alexandre dans ma vie et je peut le dire ils sont géniaux d'intelligence. le miens à dit la même chose il est content de me savoir heureuse

Anonyme a dit…

Tu me donnes le goût d'y retourner... La dernière fois stais pour un voyage culturelle à 15 ans.. Maintenant que je suis majeur au États-Unis faudrais que je me gâte..hehe.. Puis je vais prendre tes suggestion également.. Voyage inspirée Mariposa.. AAAAA oui je veux y allé :P:P!