Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mardi 9 août 2011

Après-midi romantico-coquin avec mon beau Guillaume...

C’est vrai que je commence à sentir que les vacances sont des moments d’accalmie pour les amants/maitresses. C’est le temps où l’on part s’exiler hors de la ville en famille. Comme vous savez, je suis partie en road trip cet été. J’ai calculé le kilométrage parcouru en tout en 2 semaines: 2 700 km! Ce n’est pas rien. Des routes de 10-11hrs au volant, j’ai connu. C’était long, mais c’était vraiment génial. Le coin de pays en vaut vraiment le détour.


J’ai eu l’occasion de pouvoir le voir un peu avant de repartir pour la mer. C’était tellement sublime.


La semaine prochaine, c’est au tour de Guillaume de partir en vacances avec sa petite famille. Je ne verrai pas mon bel amant pendant un petit moment. On en a donc profité pour se faire un petit après-midi romantico-coquin ensemble. 


Depuis notre dernière rencontre avant que je parte me plonger les pieds dans la mer chaude de l’Atlantique que je sens Guillaume très très très en feu. Je sens que mon bel amant dégage une énergie sexuelle vraiment intense. Cela transparait dans les petits messages quotidiens qu’il m’envoie.

On s’est donné rendez-vous à l’hôtel Le Chablis. Guillaume était en train de réserver la chambre lorsque je suis arrivée. Je suis allée le rejoindre à l’accueil et je l’ai tout de suite embrassé avec passion devant le commis la réception. Guillaume m’a serré contre lui en m’agrippant une fesse et m’a rendu mon baiser. 



Guillaume nous a loué une suite que je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer au paravent: la 207. Vraiment superbe avec son énorme douche multijets à côté de l’énorme bain avec la grande vitre qui donne aussi sur le lit. Elle était équipée comme je l’aime avec un lecteur audio , miroir au plafond et meubles modernes. 




À peine entrés dans la chambre que nous avons tout de suite poursuivi la séance de baisers passionnés. Guillaume embrasse tellement bien que je pourrais me délecter et savourer ses douces lèvres pendant des heures et des heures. J’aime goûter sa langue, entendre sa respiration qui s’accélère alors que je pose ma main sur son sexe déjà très a l’étroit dans son pantalon me fait mouiller instantanément. Je défais la braguette de mon amant pour apercevoir ces beaux boxeurs DIESEL que je lui avais achetés lors de mon voyage à New York. Je le trouve trop craquant et je ne peux m’empêcher de saisir son sexe et de le masser tout en continuant de l’embrasser. Pendant ce temps, Guillaume s’affairait à faire la même chose et avait glissé mon jeans Parasuco au sol et avait glissé sa main dans mon entre-jambes bouillant de désir.


De tous les amants que j’ai eus, je crois que Guillaume est celui qui sait le plus comment satisfaire une femme au lit. Tout est toujours parfait avec lui. Dans l’intensité, dans les positions adoptées, dans sa façon de faire l’amour, dans sa manière d’agir. C’est un homme qui est tellement attentif au plaisir de sa partenaire. Il se fait un plaisir de me faire plaisir et ça se ressent tellement dans sa façon de faire l’amour. Je connais des orgasmes vraiment incroyables avec lui et quand nous faisons l’amour, c’est fou comment je me sens connecter avec lui. Et ça, personne n’a réussi à venir me chercher de la sorte. Plus le temps avance et plus nous avons appris à nous découvrir. Autant physiquement que mentalement. Déjà presque 1 an de fréquentation et j’ai l’impression que c’est encore hier. 

Après nos baisers enflammés, je me suis agenouillée devant Guillaume pour lui offrir une fellation comme il les aime. Ce qui veut dire en prenant bien soin de bien humecter et hydrater son membre de ma salive, le regarder droit dans les yeux pendant que je m’enfonce son énorme verge dans le fond de la gorge et que je prenne le temps de bien lui masser les couilles et le masturber en même temps que ma langue s’attarde et s’enroule autour de son gland.
Nous sommes ensuite passés au lit, là où une tonne et une tonne d’orgasmes se sont fait ressentir. C’est incroyable comment je suis transportée dans un autre monde lorsque mon amant est en moi. Je ressens toute cette énergie folle qui m’habite, un bien-être extrême s’empare de moi et c’est un moment tellement unique, tellement magique.


Nous nous sommes laissés aller à de chauds ébats. Je sentais le désir de mon amant à travers ses coups de bassins. Il me prenait violemment à 4 pattes. Sa queue me martelait intensément. Guillaume augmentait l’intensité de son va et viens. J’avais peine à encaisser les coups. Il me retenait par la crinière et me ramenait vers lui dès qu’il me sentait le tenir par les cuisses pour amortir les coups. J’avais ce sentiment qu’il voulait absolument que je sente bien son engin me ramoner la chatte bien à fond. J’en hurlais de plaisir, ma chatte coulait de son nectar encore plus qu’à l’habitude. Son sexe glissait de plus en plus aisément. 


« Tu es un petit cochon aujourd’hui ....» lui ai-je soufflé ...
*CLAP*
J’ai reçu une violente claque sur une fesse en guise de réponse ce qui décupla mon plaisir qui était déjà presque à son sommet. Guillaume vint placer sa main par en avant pour venir faire rouler ses doigts sur mon clitoris. L’orgasme fut presque instantané. Mon corps fut parcouru de convulsions d’extase, signe que l’orgasme fut vraiment puissant. Je me suis étendue sur le lit, Guillaume s’est levé pour nous servir le repas qu’il avait lui-même pris la peine de concocter. 


Au menu ce midi-là: sublime salade de pâtes comprenant olives noires, poivrons, tomate et fromage Feta accompagnée d’une succulente Foccacia. 
Pour déguster avec notre repas à l’italienne, Guillaume avait apporté un excellent vin rouge italien de la région piémontaise. Très bon vin. Si vous voulez le nom, je peux demander à Guillaume. 
D’ailleurs, après plusieurs demandes de lecteurs, je vous ferai bientôt une petite chronique vin de mon cru avec mes coups de coeur vinicoles. Je pourrais demander quelques suggestions à Guillaume qui lui, aura probablement des choix beaucoup plus raffinés que les miens à vous proposer! ;)


Le repas était tellement bon. Mon Guillaume est le meilleur cuisinier de la planète. Un homme qui sait faire à manger, déjà en partant ça m’allume tellement. Un homme qui maitrise l’art culinaire ... alors là : Je craque littéralement.
Nous avons repris nos ébats de plus belle après le repas sur la petite banquette de cuir noir adjacent la table.  Je dois avouer avoir un faible pour les ébats hors du lit. Je me suis emparée à nouveau de sa queue que je me suis offerte en guise de dessert telle une petite gourmande insatiable. Je l’ai sucé jusque’à ce qu’il ne soit plus capable de supporter ce trop-plein de stimulations bandantes. Je me suis allongée sur la banquette pour bien l’observer se branler quelques secondes devant moi avant d’exploser et de répandre toute sa semence chaude et visqueuse sur mon corps en entier. Guillaume éjacula dans un long gémissement de plaisir laissant sortir par fort et longs jets, tout son sperme. 


Une petite séance de baise dans la douche à ensuite suivi pour venir nettoyer un peu le gros dégât sur mon corps laissé par la jouissance de mon amant. 


L’amour sous la douche a quelque chose de magique. La douceur de l’eau glissant sur nos corps, l’écho de mes halètements de plaisir qui résonnent contre le carrelage mouillé et le bruit de nos corps s’imbriquant sous le jet transforme toujours cet instant en moment inoubliablement relaxant et sensuel. Je sais que Guillaume a un petit péché mignon: celui d’éjaculer dans ma bouche. Mon amant adore cela. Bien sûr, je ne voulais terminer notre séance torride sans au moins lui faire ce plaisir. Il s’est donc laissé aller dans ma bouche juste avant qu’on retourne au lit.


Ces petits derniers instants au lit à nous caresser et à nous câliner doucement furent de purs moments au paradis. Au-delà de nos ébats sexuels, Guillaume et moi entretenons une relation d’affection mutuelle immense. Guillaume est à mes yeux un peu comme mon amoureux. J’aime être dans ses bras, sentir son étreinte douce et réconfortante. J'aime ce petit moment où je m'assoupis tranquillement dans ses bras. J'adore quand il s'endort comme un bébé après l'acte contre ma poitrine. Chaque moment est si précieux à mes yeux. Je n’ai jamais développé autant d’affection et d’amour pour un amant. Je suis une femme qui aime avoir des sentiments pour m’abandonner pleinement à un homme. De tous les hommes que j’ai fréquentés clandestinement, Guillaume est celui pour qui j’entretiens les sentiments les plus forts, les plus vrais. Je n’entretiens pas souvent des sentiments amoureux pour mes amants. J’ai déjà entretenu de l’amour pour d’autres amants dans le passé . Avec le recul, j’ai réalisé qu’on ne peut pas entretenir de sentiments amoureux pour beaucoup de personnes dans une vie. Je crois qu’on peut les compter sur les doigts d’une seule main généralement.


Guillaume occupe une place de choix dans mon coeur. Une place que très peu ont eu droit d’avoir. 


Bientôt un an en compagnie de Guillaume. 


Je ne sais pas combien de fois par semaine je remercie le ciel de m’avoir apporté un homme aussi extraordinaire, doux, aimant et sincère dans ses sentiments.


Guillaume fait partie d’une catégorie d’homme d’exception. Sa femme est vraiment chanceuse de partager sa vie au quotidien... 


... Mais moi je suis encore plus chanceuse d’avoir toujours que le meilleur de lui.


Avoir le meilleur du meilleur homme de la planète.... c’est juste tout à fait WOW!!

Pour nos 1 an, je réserve une soirée toute spéciale pour mon bel amant.

J’ai déjà hâte au 24 août!!!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

J'adore ton blog, mais je suis aussi une grande amoureuse de la langue française. Je suis un brin infidèle à ma passion des mots en te lisant et en ne grinçant même pas un peu des dents face aux quelques erreurs de français. Serait-ce que tu es trop captivante? Je le crois. Tu as bien fait de mettre un avertissement.

sheeba a dit…

j'adore te lire ma Belle tu nous emmenent dans un autre monde , la passion, l'estase et la douceur de tes textes me transporte comme si ns y etions t y participions merci encore xx