Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

vendredi 26 août 2011

Soirée anniversaire avec Guillaume...

Philippe a quitté vers 18h après notre sympathique première rencontre et je suis ensuite remonté à ma chambre en attendant l’arrivée de Guillaume. J’ai remis la musique dans mon ordinateur et je suis allée m’assoir sur la banquette de la grande baie vitrée avec un verre de vin. 


Je me suis mise à rêvasser à toutes sortes de choses. Je réfléchissais à ma vie, à toutes les belles personnes que j’ai rencontrées à ce jour, à tous les sourires et le bonheur que la vie m’a apporté depuis les dernières années et j’ai réalisé que pour rien au monde je ne viendrais changer un seul détail.


J’étais là, dans une superbe chambre d’hôtel chic. À boire un de mes vins préférés et à regarder la ville qui s’agitait en dessous de moi. Je regardais ces gens sortir du travail et marcher d’un pas pressé de retourner vers la routine de la maison. Je m’imaginais que parmi ces gens, très peu devaient prendre la peine de décrocher, de prendre le temps de se gâter et de briser sa routine en pimentant sa vie... Que ces gens attendaient peut-etre que le bonheur leur tombe dessus comme par magie ...

Un message de Guillaume m’a tirée de mes rêveries. 
« Je pars. Je serai là dans 15 minutes...»

OOOOOhhhhhh! 


Je n’étais pas du tout prête! J’étais simplement habillée de ma petite robe-ballon noire et de mes petites sandales plattes Steve Madden. Simplement vêtue de ma rencontre avec Philippe, je n’avais pas pris le temps d’aller me doucher encore.


Je cours sous l’immense douche à multijets. Je me maquille légèrement et enfile ma longue robe de soie ainsi que mes sandales-escarpins dorées préférées de chez Browns. Je n'enfile aucun sous-vêtement, Je me parfume de mon «Vacances Liquides» acheté à New York et je donne rendez-vous à Guillaume au restaurant le Pois Penché qui est le restaurant adjacent l’hôtel.
Je prends une table pour nous deux et à peine quelques minutes plus tard Guillaume arrive et me surprend d’un baiser dans le cou...

« Tu es magnifique!!! wow!!!!!» 

Je me lève et je l’embrasse passionnément. J’avais tellement hâte de le voir, j’avais si hâte à ce moment.


Nous avons soupé léger. J’ai pris des escargots ainsi qu’une salade. Guillaume lui a pris un Tartare de boeuf. 

Tout le long de la soirée, mon amant me caresserait subtilement les mains du revers de ses doigts, ses yeux étaient lumineux, il semblait heureux de partager ce moment avec moi.

Moi qui voulais m’occuper de tout, mon beau Guillaume a profité d’un moment où j’étais partie à la salle de bain pour régler la note. C’était bien généreux de sa part, mais je l’ai quand même grondé un peu pour son excès de gentillesse. 


«On va marcher un peu?!» que je lui ai proposé ...
« D’accord...»
Nous sommes donc sortis du restaurant. Nous avions bien mangé et de bouger un peu aiderait à la digestion. Malheureusement pour Guillaume, je n’avais pas l’intention de l’emmener marcher très loin... une vingtaine de pas environ.

J’ai donc attiré mon amant vers une porte avec des néons bleutés. Nous sommes entrés et il a tout de suite reconnu ce qui était de toute évidence une réception d’hôtel.


Il a souri. « Oh! c’est là que tu m’amènes?!»

Nous sommes montés à la suite. Guillaume fut très impressionné par la beauté de la chambre.


Sur l’énorme billot de bois qui fait office de table de salon, juste avant de descendre pour aller rejoindre Guillaume au restaurant, j’avais pris la peine de mettre sur glace une bouteille de vin pour qu’elle puisse être fraiche à notre arrivée.


Spécialement pour mon amant que j’aime tant, j’ai pris la peine de lui acheter un des meilleurs vins blancs qu’il a eu la chance de déguster.


Une fois, lors d’un souper en famille, j’avais photographié la bouteille de vin que nous buvions et j’avais envoyé la photo à Guillaume. « Je suis totalement jaloux de ce vin!! C’est mon vin blanc favori!»

Disons que ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd!!


C’est ainsi que j’avais décidé d’acheter une bonne bouteille de Condrieu pour célébrer mes 1 an en compagnie de Guillaume.

Nous nous sommes installés au salon pour déguster notre vin. Nous discutions collés l’un à l’autre. C’était tout simplement magique. 

J’aurais voulu que ce temps dure toujours...
On a laissé nos verres sur la table. On s’est embrassé....

Je sentais ma chatte bouillante de désir. Mes mains parcourait le corps de mon amant. Nous sommes restés un long moment ainsi à se cajoler et à s’embrasser.
.............  Ce fut le début d’une nuit au paradis..........
( Suite au prochain billet)



3 commentaires:

Loul a dit…

vivement la suite ... tu avais tt planifiée ... hihihi sacrée toi !

Bizzsss de la provence ...

un régal comme d'habitude

Jean-Martin a dit…

Beau choix de vin, De Poncins est effectivement un condrieu très populaire, sophistiqué qui, si ma mémoire est bonne n'a pas le goût liquoreux des typique des Vigoniers et qui est très minéral/frais tout en agrume/citron.

Guillaume et toi avez du aimer. C'est dans ce range de prix qu'on trouve les meilleur rapports qualité/prix à la SAQ, (J'ai vérifié deux fois pour être sûr que c'était bien le vin de mes souvenirs).

Par contre je suis toujours déçu lorsque je vais au pois Penché, vous avez aimé?

Désolé ce n'est pas une chronique gastronomique ici, alors les chanceux j'espère que vous avez profité de votre soirée je vous envie.

Marie a dit…

Tout était parfaitement planifié!!
Vivement la suite ...