Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

lundi 5 septembre 2011

Philippe, le déclic et ma déclaration d'amour à Guillaume....


Vous savez, je suis de celles qui croient dur comme fer que le destin n’existe pas, que rien n’arrive pour rien dans la vie et que les gens que la vie met sur notre chemin sont là pour une raison. 
Je suis de celles qui croient que lorsqu’une nouvelle personne a la chance d’entrer dans notre vie, c’est forcément pour y apporter quelque chose.
Lorsque Philippe m’avait abordé la toute première fois, je dois avouer que je suis restée surprise. C’est un homme que je ne connaissais que de vue, nous ne nous étions jamais vraiment parlé avant. C’est drôle parce que j’ai toujours trouvé qqch. d’hyper attirant dans ce gars-là. Et c’est quand j’ai appris a faire de plus en plus sa connaissance et lorsque j’ai constaté les multitudes de petits points en commun que nous avions, alors là, je me suis senti tomber sous son charme. De toute façon, ce n’était pas très difficile. Vous devriez le voir. Philippe est vraiment un super bel homme, mais en plus, je l’ai tout de suite trouvé très agréable à converser.
J’ai tout de suite senti une vibration positive émanent de ce qu’il dégageait. Ensuite, lorsque de petits jeux de flirt et de séduction ont débuté, il m’a instantanément excitée. Un rien venant de lui m’allumait. Je mouillais juste à regarder les photos de sa queue bien bandée qu’il m’envoyait. Je m’imaginais déjà venir l’astiquer de ma langue et de me l’enfoncer profondément dans le fond de la gorge...
Vraiment, une connexion s’est faite rapidement, mais naturellement... 
On le sent toujours lorsque le courant passe. Du moins, moi j’ai un sixième sens pour ces choses-là. 
Comme vous le savez, j’ai rencontré Philippe pour la toute première fois il y a presque 2 semaines pour un petit 5à7 dans ma chambre d’hôtel juste avant ma soirée anniversaire en compagnie de mon beau Guillaume. 
Cette journée-là, j’ai découvert un gars vraiment fantastique, dégourdi, intelligent et très cultivé. Mais en plus de cela, j’avais en face de moi un gars qui paraissait encore plus beau et plus sexy qu’en photo. Philippe dégage quelque chose de très attirant et je me doute bien que je ne dois pas être la seule femme à le trouver sexy. Probablement que si monsieur Philippe se décidait à redevenir actif dans le monde du sautage de clôture, je suis certaine qu’il n’aurait aucune difficulté à trouver une belle femme à son goût. 
J’ai passé presque 2 heures en compagnie d’un gars que je trouvais ultra sexy. La connexion était déjà établie entre nous 2 et disons que l’ambiance n’aurait pas pu être plus propice à des rapprochements un peu plus intimes: La belle suite, la musique électro/lounge d’ambiance et la bonne bouteille de vin. 
Pourtant nos échanges sont restés très simples et amicaux....
C’est vraiment plus tard après son départ que j’ai réalisé quelque chose. J’ai réalisé que malgré le fait que je le trouvais encore plus beau en personne, malgré le fait qu’il dégageait quelque chose de très attirant et de très sexy, j’ai réalisé que je n’avais eu aucune pulsion sexuelle à son égard. Aucune idée perverse ou sexuelle n’a remonté en moi... À mon grand étonnement, je n’avais pas eu le goût de plus qu’un simple verre entre amis.
Ce soir-là, c’était uniquement de mon amant dont j’avais envie....
Comme vous savez, ma soirée en compagnie de Guillaume fut inoubliable. 
Ce n’est que 2 jours plus tard que j’ai reparlé avec Philippe. Il m’a envoyé un courriel:
(Je vous retranscris la conversation originale, qu’on a eue ensemble.)
Salut toi,
 J'espère que tu vas bien, c'est vendredi après tout!
Je voulais te remercier pour la brève rencontre que nous avons eu.  J'étais un peu perplexe d'aller te rencontrer à votre chambre et un peu 
mal à l'aise pour Guillaume que je vois la chambre avant lui.  J'imagine que c'est ma personnalité, j'ai un grand respect pour les gens même si je
ne les connais pas.  C'est pour ça que je t'écris ce matin.
Je vais t'avouer que j'ai été surpris de la personne que j'ai rencontré.  J'ai rencontré une femme vraiment pleine de classe!  Une femme, qui je suis certain,
que plusieurs aimeraient être!  J'ai vraiment passé un agréable moment et le courant à très bien passé pour une première rencontre!
Il y a une chose que je n'ai pas senti par contre, c'était l'envie de sauter la clôture. Tu vois, je suis avec ma femme depuis plus de 10 ans et je me rends compte
que je suis encore plus amoureux d'elle que je l'étais il y a 10 ans.  Bien que je sais, je pourrais avoir l'opportunité de sauter la clôture, je n'ai vraiment pas envie 
de le faire.  J'aime trop ma femme et ma famille pour le faire.  Je sais très bien qu'elle ne le saurait jamais, mais moi, je ne pourrais pas la regarder le matin sans
me sentir coupable. Je l'aime beaucoup trop pour ça!  Je n'ai pas toujours été franc avec elle, j'ai déjà été infidèle et elle le sait.  Mais tu vois, nous avons décidé de
passer par dessus et d'être heureux.  Il faut qu'une femme aime son homme pour réussir à le faire.  Bien sur il y à des petits flirts innocents qui peuvent se produire,
mais jamais je ne pourrais aller plus loin. C'est quelque chose que je me suis rendu compte en te visitant. Tu es pourtant une superbe femme, cultivée, intelligente et très
charmante.
J'aimerais quand même que nous gardions contact. J'apprécie beaucoup nos échanges et je trouve que tu es une personne géniale.  Certains vont s'arrêter à l'image qu'ils 
croient avoir de toi via ton blogue, quel dommage, ils ne sauront jamais qui tu es vraiment.  Étrangement, tu as ouvert les yeux à un homme et tu l'as rendu encore plus fidèle
qu'il croyait l'être!
Bien sûr, je ne dévoilerai jamais ton identité, tu peux me faire confiance à 100 % là-dessus!
Depuis que j'ai quitté notre rencontre, c'est ce que je voulais t'écrire.  J'espère sincèrement que tu vas comprendre le sens de mon courriel!
Philippe :)
Vous savez quoi ?! Philippe m’a encore plus impressionnée. Je me suis dit:  wow!!!! Ça, c’est un homme, un vrai. Il a eu la classe d’affirmer ses sentiments d’une façon franche et sans avoir cherché à «bullshiter». J’ai trouvé qu’il avait agi avec honnêteté. 
Je lui ai donc répondu avec la plus grande franchise:
Tu es tellement Sweet Philippe!



Vraiment, j'ai eu un super bon feeling avec toi. 
Je suis quelqu'un qui écoute beaucoup son instinct et très rare qu'il me trompe.
C'est drôle parce que j'ai eu ce feeling en te rencontrant que j'avais devant moi un gars que je connaissais depuis toujours. Je me suis sentie tout de suite à l'aise.
Dès les premiers contacts qu'on a eus, j'ai senti que tu étais un gars de confiance à qui je pouvais me dévoiler sans mentir et sans censure.
Même feeling de mon côté, j'ai eu l'impression de découvrir un ami.
Je n'ai pas eu de  pulsions sexuelles. Rien.
Ne va pas croire que je ne trouve pas attirant, rien de ça et même au contraire!! Tu es vraiment beau et ton attitude et ta personnalité te rendent encore plus sexy qu'en photo.
Moi non plus, je n'ai pas eu d'envie de sauter la clôture. Était-ce parce que j'avais trop Guillaume dans la peau. Je ne sais pas. Quoi qu'il en soit, je n'avais aucune intention avant de te renconter, et cette intention ne s'est pas manifesté lorsqu'on s'est vu. 
Pourtant, l'occasion aurait pu s'y prêter: la belle chambre, la bonne bouteille, les rires, etc...
Je crois qu'on risque de partager une belle relation de complicité.
Est-ce que j'exclue totalement l'idée un jour de partir plus intimement à ta découverte, non.
C'est juste que je réalise à quel point la vie me comble en ce moment. 
Mon coeur est avec Guillaume, j'ai de l'affection pour mes autres amants, mais je réalise que je n'ai peut-être pas le temps, ni l'énergie à me consacrer à plus que cela en ce moment.
Donc, je crois qu'on risque de rester proche l'un de l'autre et pour l'instant et qui sait ce que l'avenir pourra réserver.
Je suis prête à aller souper ou prendre un verre anytime avec toi.
Et comme je te disais mercredi... sois sans crainte de te faire violer ou faire faire des avances avec moi! hihihihi!
Tu es un homme, un vrai.
Qui a la beauté, la personnalité et la classe que très peu ont.
Il serait facile de te désister ou esquiver le sujet ou couper le contact comme probablement beaucoup auraient fait.
Mais on voit que tu fais partie d'une catégorie à part.
L'amour mutuel et la confiance de couple sont les choses la plus importantes quand on est marié. 
Consacre toi à ta femme, ta petite famille et continue de construire et d'enrichir ton petit nid d'amour.
Tu mérites le bonheur.
Donc on se reparle très bientôt.
Je pars à l'instant pour la garderie aller porter ma fille pour sa dernière journée de la garderie.
Je sens que je vais pleurer un bon coup.
Ouffff!
xxx
Mariposa
xxx
Depuis, Philippe et moi continuons d’échanger ensemble sur une base quotidienne. Les flirts ont cessé, mais la complicité est restée. Nous sommes 2 très bons amis. Je suis heureuse qu’il fasse partie de ma vie. Comme je dis souvent, j’aime être entourée de personnes qui m’allument. Philippe est un gars qui a réussi à m’allumer instantanément. .. il continue à le faire... Mais d’une autre façon... C’est spécial... et je laisse les choses telles qu’elles le sont. Pour l’instant, j’apprécie qu’il fasse partie de mon cercle d’amis proche.
Je ne serais sans mentir que cela m’a fait réfléchir. 
Je me suis mise à penser à une tonne de choses. Tout vous raconter ce que cela a évoqué en moi prendrait trop de temps à expliquer dans ce billet ( quoi que ça m’inspire pour d’autres à venir par contre.) Mais une chose est sure, j’ai compris pourquoi la vie avait mis Philippe sur mon chemin.
Aussi bizarre que ça puisse paraître, ça m’a entre autres fait réaliser à quel point j’avais Guillaume dans la peau et qu’il soit le seul homme avec qui j’entretiens une relation amant/maitresse qui me fait sentir ainsi... que malgré le fait que j’entretiens une relation avec plusieurs hommes à la fois, malgré l’affection que je peux entretenir pour mes amants, Guillaume était le seul pour qui je ressens certains sentiments amoureux. J’ai une belle complicité avec Éric, Enzo lui est vraiment adorable, mais je n’entretiens pas autant d’affection et d’amour pour eux. C’est un peu plus une relation de «Friends with Benefits» et c’est très correct comme ça.
Et c’est drôle, ça m’arrive de dire un «Je t’aime» à Guillaume. Par contre, mon vécu et mes expériences adultères du passé ont fait en sorte que j’ai beaucoup plus de difficulté maintenant à exprimer mes sentiments profonds pour un amant. 
Ça m’a fait méditer un bon moment.
Je suis revenue à me dire que rien n’arrivait pour rien dans la vie. Que toutes les expériences j’ai vécu à ce jour étaient là pour forger une partie de la personne que je suis. C’est ça la vie. C’est pour ça qu’elle est si enrichissante. Je suis convaincue que j’apprends la vie à travers ceux qui en font ou qui en ont fait partie....


Mais il ne faut pas que j’oublie une chose. 


Il ne faut pas que j’oublie de dire aux gens qui sont importants pour moi à quel point je les aime. 


Cette semaine, j’ai perdu un membre de ma famille. C’est la 4e personne de mon entourage qui perd la vie depuis les 6 derniers mois. La vie est éphémère.

Les relations adultères le sont généralement aussi.

Il faut en profiter pour dire aux gens qu'on aime qu'on les apprécie a leur juste valeur avant que la vie nous sépare....

Je n’ai jamais eu le courage de dire à Guillaume à quel point je l’aimais et à quel point je tenais à lui.
Jeudi dernier, nous avons passé un bout de l’après-midi à l’hôtel Chablis ensemble pour un rendez-vous d’affaires ( oui-oui, un vrai rendez-vous d’affaires !). Bon, bien sûr, ce rendez-vous professionnel en compagnie de mon amant a fini par déraper en baise torride...
Mais jeudi dernier, j’ai fait ce qu’on pourrait appeler une déclaration d’amour à Guillaume.....
( À suivre dans mon prochain billet....) 

2 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est super touchant, mais je pensais qu'une de regles c'éatit ne pas tomber en amour avec ses amants ...

Comment expliquer ça ?

Jean-Martin a dit…

Merci de nous faire partager ces moments. Et en plus je ne me sent plus seul à avoir ma femme dans la peau et à refuser subtilement de donner suite toute forme d'ouverture de l'autre.

Mais j'envie un peu votre relation d'amitiée, fais-y attention c'est précieux, et ça peu déboucher sur quelque chose de fort malgré tout.