Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

lundi 24 octobre 2011

Le retour de Marc...

La semaine dernière j'ai eu des nouvelles de Marc, un amant que je fréquentais l'an dernier que j'avais connu avant de faire la connaissance de Guillaume.




Ceux qui me lisent depuis longtemps savent que je l'avais rencontré à l'époque où j'étais avec mon ancien amant Tristan et nous avions eu l'occasion d'avoir quelque fois de belles petites rencontres coquines qui étaient ma foi, très plaisantes.






Marc est un bel homme vers la fin trentaine, habitant le Plateau Mont-Royal et travaillant de le domaine des arts et spectacles. C'est un homme qui voyage énormément et qui a fait plusieurs fois le tour du monde pour des raisons professionnelles. Quand il revenait à Montréal, il prenait toujours la peine de m'envoyer un petit message ou de me donner un petit rendez-vous coquin et avec le temps, nous avons eu beaucoup moins d'occasions de nous voir.






En fait, c'est très particulier la relation que j'ai entretenu avec Marc. 






C'est spécial, mais Marc a un peu été comme l'amant secret de mon blogue.




J'ai du à un moment donné un peu cacher ici ce qui se passait avec Marc parce que même si au départ c'était mon amant de l'époque ( Tristan) qui m'avait un peu poussé à aller vers lui, fut un moment où Tristan ne supportait plus de me voir heureuse avec un autre que lui.  






Je me souviens d'une époque où mon ex-amant et moi carburions beaucoup aux fameux "défi sexy" que l'on se donnait à relever pour ajouter du piquant et du mordant à la relation.






Je me souviens quand il me demandait si je pouvais réussir à voir Marc, à baiser avec lui afin de mériter de me faire baiser par la suite par Tristan.






Tant que mon défi n'était pas réussi, je ne méritais pas de me faire baiser par lui.






J'aimais énormément Tristan. Vous vous doutez bien que j'étais capable de toutes sortes d'acrobaties en tout genre pour réussir à lui plaire. 






Je vous jures, ce genre de trucs vous mets l'adrénaline dans le tapis.




Je ne détestais pas cela.




Par contre, avec le recul j'ai réalisé que c'est peut-être en partie cela qui a fait que notre couple s'est consommé à une vitesse incroyable et qu'au final on s'est complètement brulés tous les 2.






Voyez-vous autant mon amant de l'époque trippait solidement sur le cuckholding ( voir définition pour ceux qui ne connaissent pas cette pratique
Autant il a réalisé à quel point cela venait vraiment le chercher intérieurement et qu'il m'avouait avoir de gros sentiments de jalousie qui venaient le frapper à chaque fois.




Je l'ai senti tout de suite.






Je le voyais dans sa façon de réagir qu'il n'aimait pas cela.




Je me souviens même d'un billet où il m'avait une première fois largué via son blogue (avant le coup ultime) alors que j'étais encore à prendre un verre avec Marc sur la terrasse de chez ma soeur.






Je me souviendrai longtemps de cette soirée où Marc avait vu tout le malaise dans mon visage quand Tristan avait piqué une crise énorme au téléphone et m'avait raccroché la ligne au nez pour tout de suite écrire un billet sur son blogue expliquant que j'avais franchi un limite de trop en invitant Marc à venir passer une petite soirée intime chez ma soeur.




Il n'avait pas aimé cela.


Il s'était senti mis de coté au profit d'un autre.


On s'était expliqué longuement, je lui ai fait comprendre qu'il était le plus important dans mon coeur... mais cet épisode a probablement fait une cicatrice permanente dans la relation qu'on entretenait Tristan et moi...




Et aussi une sur celle que Marc et moi entretenions....




Car ce soir-là, ce fut malheureusement la dernière fois où nous nous sommes vu Marc et moi....




Cela fait maintenant au-delà d'un an et demi...




Par contre, nous avons toujours gardé contact.




À Noël, à nos anniversaire nous nous écrivons. Nous avons gardé contact et échangeons parfois encore des messages privé ou une légère conversation via le chat.


Pas Tristan. Il est resté vexé par tout ce qui s'est passé. Je n'ai plus aucune nouvelles.




La semaine dernière, Marc me parlait et il me rappelait cette dernière fois à l'appartement de ma soeur où il m'avait si délicieusement mangé la chatte...






Un flot de souvenirs a émergé.




J'avais des flash de sa langue me faisant jouir, de sa queue en moi qui me donnait tant de plaisir...
Nous avons discuté une bonne demi-heure en privé et Marc me disait des trucs qui me faisaient totalement mouiller.






" J'aimerais qu'on se revoit... ça fait trop longtemps!" que me dit Marc.






On s'est promis un souper bientôt.




J'ai hâte de le revoir.




Marc était un gars très plaisant. J'ai bien aimé sa personnalité et je savais dès ma première rencontre avec lui que c'était un gars que je voudrais revoir plus qu'une fois...






Et quand j'ai senti que subtilement, si je ne voulais pas perdre Tristan, il fallait que j'arrête de voir Marc ou Guillaume que j'avais commencé à fréquenter entre-temps et que j'ai finalement écouté mon coeur et décidé de ne pas le faire... 






Maintenant, avec le temps et le recul, je sais que j'ai fait le bon choix d'être définitivement restée ........


Fidèle, qu'à moi-même..... 
(!!!!!!!!!!)









5 commentaires:

Anonyme a dit…

La jalousie entre amants est malsaine. Tu as bien fait de t'en sortir.

mzelle.h a dit…

Good god girl, tu parles encore de lui... n'as-tu donc pas tournée la page? Il ne mérite pas tant d'attention il me semble...

Mariposa a dit…

Bah, je parle encore de mon tout premier amant, même si ça fait plus de 6ans qu'on ne couche plus ensemble.

Fait longtemps que la page est tournée dans tous les cas! hihihi! ;)

Loul a dit…

enjoy !
tu sais ce qui est bien , tu vis l'instant présent sans regrets , vis !

plein de bonnes choses ...

Biz de la provence ...

Unhyphenated a dit…

Haha great portmanteau: cuckolding and cock holding = cuckholding. Love your blog, definitely my new bedside reading. :)