Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mercredi 28 décembre 2011

Petit 5à7 avant goût d'un réveillon romantique...


Il y a déjà 2-3 semaines de cela, je reçois un message de mon amant favori: mon beau Guillaume.
« Ma beauté, j’aimerais énormément que tu me réserves une partie de ton PM et de ta soirée le mardi 13 décembre. Je te convoque pour un petit 5à7 sensuel et intime... qu’en dis-tu ?!»
J’ai souri. J’adore quand Guillaume m’invite ainsi à l’avance en réservant un petit trou dans son horaire hyper chargé des derniers temps. Je me sens importante et appréciée comme jamais personne n’a réussi à me donner l’impression de l’être. Je sens que s’il pose ce geste et «book» mon agenda d’avance en tenant mordicus à passer un beau moment en compagnie de sa douce maitresse, c’est parce que je suis en quelque sorte un peu précieuse à ses yeux.
J’ai donc consulté mon agenda. «Hé merde, j’ai déjà un rendez-vous!!»

Qu’à cela ne tienne, je voulais absolument voir mon beau prince. J’ai réussi tant bien que mal à déplacer ce rendez-vous. Jamais je n’aurais fait cela pour n’importe quel autre amant que j’ai ou que j’ai eu. Pas pour ce type de rendez-vous. Le rendez-vous que j’avais était important à mes yeux. Non.... pour Guillaume, je ferais n’importe quoi (ou presque!). 
«Qu’aimerais-tu qu’on fasse pendant notre prochain rendez-vous?!» que j’ai alors répondu à mon bel étalon distingué et galant. 

« Du tricotage, voyons!... Tu pensais quoi d’autre?! ;-) ;-) hehe!! » qu’il me répond à la blague.
Moi j’ai interprété son «tricotage» pour du «fricotage» !! (bah..Quoi?!) Vous commencez à me connaitre pour ce don naturel que j’ai de vouloir tout tourner d’une façon coquine!
C’est fou à quel point, je remercie la vie de m’avoir mis mon beau Guillaume sur mon chemin. Il est arrivé exactement à un moment opportun de ma vie. Celui où j’ai décidé de ne plus me prendre la tête avec les sentiments déchirants de l’amour et où j’ai décidé de vivre ma vie comme bon je l’entends avec légèreté et liberté! Un moment où je n’étais plus capable de supporter les relations possessives teintées de jalousie... Quitte à plaire ou non, quitte à mettre de coté des gens a qui j’avais peut-être accordé beaucoup trop d’importance que mérité. Ironiquement, au final ... c’est moi qui m’étais fait montrer la porte. J’ai eu mal, mais dès le début j’ai senti que jamais Guillaume n’entretiendrait ce type de sentiments avec moi. J’étais un peu hésitante à commencer une nouvelle relation extra-conjugale, je voulais une relation simple et pas compliquée. Je ne me suis pas trompée. Je suis heureuse d’avoir écouté ma voix intérieure.

Je vous l’ai déjà dit: des amis, des amants et autres relations durables ont pris le bord l’an dernier....Un grand ménage de mon coeur s’est fait de lui-même. Pour le mieux. Laissant ainsi toute une place de choix à Guillaume dans cet endroit spécial et vital de mon âme. Une place jamais occupée par personne d’autre... et ça c’est très particulier. Même si je m’étendais en long et en large sur le sujet, vous ne pourriez comprendre. C’est un peu la complexité des amours clandestins. Difficile à décrire, difficile à illustrer... mais tellement plaisant à vivre!!! Guillaume ne remplacera jamais la place qui revient à mon conjoint et jamais il n’occupera la place d’un autre amant. Il a sa place à lui. La plus grande des places.  Peut-être seuls les infidèles de ce monde peuvent comprendre un peu ce que je veux dire par là.

Guillaume voulait un petit 5à7 sensuel (plutôt un 3à7) en ma compagnie et il m’avait donc donné rendez-vous vers environ en milieu d’après-midi. Je connais Guillaume, je sais que si je n’arrivais pas à l’hôtel avant lui, il allait ramasser la note et tout payer. Mais voyez-vous, je suis une maitresse moderne. Je suis de celles qui croient qu’on doit gâter son amant et le prendre par surprise parfois en prenant des petites initiatives comme régler la note de notre petit nid d’amour qu’est l’hôtel Le Chablis. J’aime traiter mon amant comme un vrai roi! 

J’ai pris de l’avance. Je me suis assurée de prendre une des plus jolies suites disponibles à l’hôtel, un de nos coups de coeur à Guillaume et moi: la suite 207. Je lui ai ensuite texté le numéro de la chambre en prenant une belle petite photo du porte-clé montrant l’endroit précis de notre prochaine rencontre torride.

À peine entrée dans la chambre, je me suis affairée à tout préparer parfaitement avant la venue de mon amant. J’ai mis une douce compilation de musique downtempo/sexy pour donner une belle ambiance suave à cette rencontre et me suis tranquillement déshabillée pour enfiler de la lingerie achetée expressément pour les goûts de mon amateur de belle lingerie fine. J’ai enfilé une superbe guêpière couleur rose antique ornée de belles dentelles beiges. Une pièce de lingerie vraiment chic et «class» et unique comme il aime. Un string agencé, de superbes bas nylons de chez «Victoria Secret» achetés à New York cet été et mes belles «fuck-me-boots» à escarpins aiguilles de 6 pouces et plate-forme de chez Browns shoes qui me donne un look un peu «slutty-classy» qui fait tant tripper les hommes généralement (particulièrement mon Guillaume qui trippe trop sur les femmes portant des bottes hautes). Pour lui réserver la surprise, j’avais enfilé mon tout nouveau peignoir de soie noir avec le dos en dentelle. Vraiment, il se trimbale vraiment bien et je ne m’en passe plus pour aller à l’hôtel! Tellement confortable à enfiler après l’amour, lorsque je me blottis dans les bras de mon prince charmant.

Lorsque je me prépare ainsi pour mon bel amant, une superbe énergie s’empare de moi. Je me sens femme comme jamais. En fait, je réalise à quel point il n’y a que Guillaume pour me faire sentir autant femme. Avec lui je ne me sens pas comme une maitresse ou une femme-objet, ni une amoureuse ou une quelconque «girlfriend». Je me sens femme. Je trouve que ça fait tellement du bien à l’intérieur d’avoir la chance de se sentir ainsi. D’oublier qu’on est une mère, une épouse, la femme de la maison, la travailleuse acharnée... C’est simplement fabuleux. 
Quand Guillaume est entré dans la pièce, j’ai vu ses yeux remplis d’étoiles se poser sur moi. À peine son sac posé sur le sol, il s’est jeté sur moi pour m’embrasser. Il portait son parfum BLEU de CHANEL. Définitivement, ce parfum lui convient à merveille. 

J’aime sa bouche. Il a des lèvres si délicieuses à embrasser. Il m’a transporté au lit et m’a fait l’amour sans rien enlever de ce que je portais. Il voulait profiter à fond de toute cette belle lingerie. Sa verge était dure et anormalement gonflée. J’adore le sexe de mon amant. Il a une belle queue hyper appétissante. De tous les amants que j’ai eus. Guillaume est définitivement le mieux membré. Par sa faute, je dois trainer des condoms de 2 grandeurs différentes dans ma trousse de la parfaite maitresse. Parce que Monsieur mon amant n’entre définitivement pas dans un préservatif de taille régulière. Quelle chance j’ai ! hehe! 

Guillaume était en feu. Je sentais sa fougue me traverser. J’avais tellement envie de le sentir en moi. J’aime sa façon de me prendre avec passion. Ses yeux pétillants qui me regardent pendant qu’il mange ma chatte avec délectation. J’aime quand il me prend fermement pour m’embrocher de sa queue. Je me sens hyper légère. Comme une petite plume. 

J’ai l’impression que la lingerie fine a eu raison de l’excitation de mon beau Guillaume. Comme je l’ai senti près de l’éjaculation, je lui ai formulé mon souhait: qu’il vienne se rependre partout sur ma guêpière et sur mes seins. Mon amant adore exécuter mes souhaits. Il adore me faire plaisir. 

Après m’avoir généreusement aspergé de sa semence, je lui ai demandé de m’aider à dégrafer mon corset et je me suis glissée nue dans ma douce robe de chambre de soie et de dentelles noire et toujours avec mes beaux bas couvrant mes jambes, nous nous sommes collés ensemble pour nous offrir de belles caresses, toujours au son de la musique douce. 

Guillaume me glisse à l’oreille: «Tu veux prendre un bon bain ?!» . Il s’est levé et a sorti une bouteille de bonnes bulles à boire de son sac. Un crémant de Bourgogne. Exactement dans mes goûts. Mon amant sait exactement ce que j’aime. Il m’en a servi un verre et est parti faire couler l’énorme bain à remous. 

Nous avons pris un bain avec notre verre de bulles à la main tout en discutant d’une tonne de choses passionnantes. Je lui ai parlé de mon nouveau projet avec la Tubo Patente, je lui ai parlé de ma rencontre avec Michael, ce blogueur passionné de photographie qui m’a donné un flash pour ma caméra et de l’organisation de mes vacances des fêtes. 

D’ailleurs, nous avons planifié une petite escapade sensuelle à 2. Toute la famille étant au chalet pour le vacances de Noël, j’ai dit que j’aurais à revenir en ville 1ou2 journées à cause d’un contrat professionnel (ce qui n’est pas vrai). Guillaume de son côté doit rentrer aussi en ville pour travailler, laissant lui aussi sa petite famille à leur résidence secondaire. Alibis déjà trouvés et fournis, il nous reste qu’à fixer une date. J’ai tellement hâte à notre petit réveillon entre amants. Je nous réserve du bon temps de qualité avec de l’excellent vin et ... une petite surprise juste pour mon Guillaume. Ouais, ce sera une escapade romantique digne de notre journée à Tremblant au chalet de Guillaume, de notre journée de rêve au soleil a écouter le bruit des vagues s’échouant sur la plage à mon chalet. Ce sera une nuit magique comme celle à l’hôtel Opus, comme notre nuit à l’appart de ma soeur ou notre soirée/nuitée au somptueux Hôtel Swann. Rien de moins. Juste pour mon beau Guillaume qui mérite tout ce que je peux lui offrir de meilleur.( Je ne vous dit pas tout de suite ce que je réserve à mon amant!) 
Ce réveillon sera le plus beau du monde. Normal, je serai avec l’homme le plus merveilleux et fantastique de cette terre. J’ai hâte!
Cette petite soirée avant-goût de notre réveillon fut extraordinaire. Même si on passe seulement un petit 3-4 heures ensemble, les moments passés avec Guillaume m’emplissent d’un bonheur indescriptible. Un bonheur que je n’arrive pas à retrouver nulle part d’autre que dans ses bras. 

Bon temps des fêtes.
Je vous souhaite d’avoir le coeur autant rempli de bonheur et de chaleur que moi! 


1 commentaire:

Loul a dit…

merci de ce , plutôt ces partages ! une vraie fusion entre vous !
une vraie maîtresse qui pense à tout ... le veinard ce Guillaume

Bizzsss sucrées de la provence

joyeuses fêtes !