Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mardi 31 mai 2011

photo du jour....


5 a 7 en bonne compagnie....


Enjoy your life !!

Pas trop mal pour une photo prise à l'instant avec mon cell...




Published with Blogger-droid v1.6.9

5 à 7 de dernière minute ....


Une femme veut généralement être la plus belle pour son amant.
On va remarquer qu’une maitresse va soigner son apparence, pour se sentir désirable.
Je suis une fille qui essaye de se sentir toujours jolie. J’aime les accessoires, les bijoux et j’entretiens un fétichisme de sacoche épouvantable. Je pense en avoir des vingtaines différentes dans mon garde-robe (au grand malheur de mon mari qui ne comprend absolument pas l’utilité d’avoir une sacoche de chaque couleur qui existe sur cette planète ).
Oh oui, c’est très pratique d’avoir l’habitude d’être tirée à 4 épingles à longueur de semaine.
À la dernière minute mon beau Guillaume m’appelle. 
Il me demande si je peux l’accompagner dans une soirée galante.
Madame son officielle ne peut pas l’accompagner finalement.
Il me demande si je serais intéressée à venir avec lui.
Je suis si heureuse qu’il pense à moi ainsi.
Je regarde comment je suis habillée.
Je suis en jeans, mais je porte une jolie chemise. Un collier chic, ma grosse bague Swarovski , ma nouvelle paire de ballerines Marc Jacobs avec la sacoche qui va avec achetée chez Browns le weekend d’avant.
Bof, je suis vraiment pas à mon meilleur. J’ai pas de client à rencontrer donc je ne suis pas habillée en conséquence d’une rencontre ou d’une sortie mais je me sent présentable tout de même.
C’est pas grave. Guillaume me dit que je suis la plus jolie . Peu importe si je suis en robe cocktail, en jeans & T-shirt ... il dit que je serais la plus jolie même avec les cheveux pas peignés, «grichous» et frisés. Meme si j'étais la fille la plus amochée du monde , et que j'aurais eu les 2 yeux au beurre noir, j'arriverais à rayonner.
J’aime quand il me fait des petits compliments de la sorte. Je trouve cela très flatteur.


Mais surtout, je sais qu'ils sont sincères...
Finalement, même en jeans je crois quand même assez correcte pour l’escorter dans son gala.
Alors, message à toutes mes consoeurs infidèles: Vous voyez l’importance d’être toujours fraiche et dispose ?
Votre amant pourrait vous téléphoner à la dernière minute pour une soirée galante...
À suivre ....

Blogguer avec du retard...

J'aime écrire avec 2 semaines de retard sur les évènements...


Je sais pas pourquoi...



Probablement plus sécuritaire ainsi.

lundi 30 mai 2011

Sexe à-la-méditéranéenne ...

Comme je le disais dans un billet précédent, l’après-midi en compagnie d’Enzo était simplement parfaite. Nous semblions bien nous entendre. Admirer cette surprenante vue sur Montréal, déguster un petit repas tout à fait délicieux ( d’ailleurs, il faut que je trop que je me refasse cette recette!) et goûter une boisson venant de son coin de pays tout en parlant de tout et de rien, vraiment c’était un après-midi très plaisant.
J’ai adoré apprendre à le connaitre. C’est un gars ultra-sportif, cela parait tout de suite à sa silhouette découpée au couteau. J’ai appris que tout comme moi, il aime courir et qu’il participe chaque année au Marathon de Montréal. Il s’entraine régulièrement et comme tout bon Espagnol qui se respecte, il est un fervent fan de foot et joue dans une équipe. 
Enzo est un gars soigné qui prend soin de son lui et de son apparence. J’adore son petit look de « beach-boy », mais pour avoir vu quelques photos de lui via Facebook, je peux confirmer qu’il est aussi sexy habillé relax qu’en complet-cravate ( vous connaissez mon faible pour les hommes en habit! hehe!)
La journée était parfaite. Le goûter était délicieux. J’ai découvert un rosé excellent qui s’accompagnait à merveille avec ce qu’il m’avait préparée à manger. Enzo avait mis une excellente compilation d’un Cd de musique de style « électro-lounge » qui s’harmonisait bien avec l’ambiance du moment et même si cette journée se voulait simple, sans prétention et « à la bonne franquette », mon bel Espagnol me faisait sentir privilégiée d’avoir la chance de passer une si jolie journée. 
Je ne sais pas si c’est l’alcool qui commençait à nous monter tranquillement au cerveau, je ne sais pas si c’est les effluves enivrants de nos parfums ou la découverte de plusieurs points en communs, mais nous nous rapprochions de plus en plus de l’autre. Nous étions assis au salon lorsqu’il se mit subtilement à me caresser les jambes et les pieds. Ses caresses étaient douces et légères. 

Je ne me souviens plus qui a avancé vers l’autre en premier, mais tranquillement nous nous sommes mis à nous embrasser. Ses lèvres étaient douces et bonnes. Il a une façon d’embrasser vraiment divine, sensuelle. 

Et juste avant que ça ailles plus loin je regarde mon beau Enzo et lui annonce avec un peu de regret qu’on s’est malheureusement rencontré dans « une-mauvaise-semaine » du mois, disons...

En gars totalement relax et sans stress qu’il est, il me répond doucement qu’il n’y a aucun problème, qu’à ce moment-là nous avons qu’à aller nous rafraichir un peu sous la douche...

Je ne suis jamais très à l’aise de faire l’amour avec un amant pendant mes règles ... encore moins si c’est la toute première fois que j’ai des contacts intimes cette personne. Mais je ne sais pas pourquoi, Enzo a cette façon de me mettre à l’aise. Il ne semble pas être incommodé par ce genre de détail, comme s’il n’avait absolument rien-là ...
.... Vous savez, quand je vous dis que le mec n’est totalement pas stressé dans la vie...

Pour arriver à me convaincre intérieurement que ce n’est pas la fin du monde pour une première rencontre, faut le faire!!

Je me sentais à l’aise. Étonnamment très à l’aise avec un gars que je rencontrais pour la toute première fois ...  donc pourquoi pas ?!

Enzo me fait couler la douche. Je me déshabille tranquillement et pars me rafraîchir sous l’eau.  Mon bel Espagnol vient me rejoindre. Il me caresse tranquillement le dos en m’embrassant dans le cou. J’aperçois son corps parfait que je ne peux m’empêcher de caresser et je m’empare de sa queue et pour avoir le plaisir de constater que monsieur est super bien membré. Après quelques caresses, je me tourne et je sens sa queue se frayer un chemin entre mes cuisses pour venir s’enfoncer en moi. hummmm.... 

J’adore le sexe dans la douche. Enzo est très fort physiquement, assez grand, et moi très petite ce qui donne un bon « match » physiquement pour des positions plus acrobatiques. Moi en équilibre sur les rebords du bain, lui me prenant vigoureusement en m'agrippant par les fesses, je trouvais nos ébats très très très agréables.

Après avoir fait l’amour sous la douche et couché dans le fond du bain, Enzo et moi sortons de la salle de bain et passons ensuite à la chambre à coucher de monsieur. Porte-fenêtre donnant directement sur la vue du fleuve, énorme miroir devant le lit : Comment demander mieux?!

Nous avons continué nos petites explorations intimes au lit. Il a une façon tellement magnifique de s’occuper d’une femme. Petites caresses douces et subtiles du revers des doigts, c’était sensuel à souhait. Stimulations orgasmiques; il sait parfaitement alterner douceur et vigueur. Plusieurs orgasmes de ma part se sont fait sentir. Ce que je trouve spécial chez ce mec et que je ressens peu souvent chez les hommes en faisant l’amour, c’est ce souci de la performance qui était inexistant. 

Nous étions là que pour avoir un peu de plaisir tous les 2, pour être relax, juste avoir un peu de bon temps en duo.

Du bon « Casual-Sex » si j’avais à le qualifier. 
Sans pression...
Sans soucis de la performance...
Relax....
Cool...
Funny...
Classy...
Plaisant...
chaud ...... Ultra chaud ....
Sensuel...
Doux et intense à la fois...
Vibrant...
Du sexe méditerranéen.... tiens! 

«Sexe à-la-méditerranéenne» ... 
( Ça y est: je viens d’inventer un nouveau terme! )  ;) ;)
.........

On s’est fait des petits massages, des petites caresses tranquilles.
Je lui ai ensuite offert une longue fellation. Il semblait bien aimer les stimulations que je lui procurais avec ma langue. J’aimais bien nous regarder dans le miroir pendant ce temps...


Par-dessus tout j’adorais l’entendre me dire : 

  • « Hummmmmm, c’est bon, c’est tellement bon, t’es tellement bonne ....hum, continue ... j’aime ça .... hummmmm..... » avec son accent trop craquant ... 

Je lui ai léché la verge et les couilles pendant de longues minutes jusque’à ce qu’il se décharge de sa chaude semence dans le fond de ma gorge....
hummmm......
On a passé un super après-midi & début de soirée.
Je ne sais toujours pas vraiment ce que Enzo a pensé de moi.
J’espère qu’il a bien apprécié la personne que je suis.

Juste avant de me coucher ce soir-là je lui envoie un DM pour le remercier pour la magnifique journée. Il me dit qu’il a bien aimé lui aussi, que c’était très amusant
et il me dit:
« ....Tu vois, finalement, c’est ça prendre le temps de bien relaxer ... C’est ça la belle vie!! ...»
Il est contagieux ce Enzo ... Depuis, je suis comme lui : complètement relax, empreinte des doux souvenirs de notre première rencontre...
Va t’on se revoir. Je ne sais pas. L’avenir nous le dira...

dimanche 29 mai 2011

Le courrier de Mariposa...

Je reçois beaucoup de courriels de lecteurs qui me demandent conseil, qui veulent mon avis sur certains sujets ou qui veulent simplement se confier à propos de leurs infidélités. J’aime bien recevoir des courriels. Malheureusement, je n’ai souvent pas le temps de vous répondre. Sachez par contre que je lis religieusement tous vos messages.


Certains courriels me touchent plus que d’autres. Il y en a même qui ont réussi à me faire verser une larme.

C’est le cas du courriel d’une de mes bloggueuse préférées: Mademoiselle J: Les confessions d'une petite salope


J’ai remarqué que Mamz’elle J avait subitement arrêté de raconter ses magnifiques récits osés et avait laissé en guise de dernier billet un message qui me semblait rempli de tristesse et de déception.

J’ai décidé de lui écrire un petit message, question de savoir comment elle allait.

Mademoiselle J. m’a répondu dans un courriel très émouvant. Malheureusement je n’ai pas eu le temps encore de lui répondre.
J’aimerais te dire quelque chose ma toute belle ...

Tu sais, je comprends totalement ce que tu vis. Tu sais moi aussi je me suis sentie comme toi. Je te cite:  

«Je déteste qu'on m'utilise à des fins obscènes, qu'on me fasse croire qu'on me porte des sentiments sincères, mais qu'on m'ignore et qu'on fasse de moi la pire des connes.»

Tu sais, je peux tellement te comprendre. J’ai vécu une situation similaire il y a peu de temps. Le seul conseil que je peux te donner est d’écouter ton coeur. De t’éloigner le plus possible des relations toxiques et de t’entourer de gens sincères et vrais.

Moi aussi, j’aimerais bien un jour discuter de tout plein de trucs avec toi. N’hésite pas à m’écrire et on ira prendre un café. 

Courage. Continue. Ne ferme pas ton blogue ... un jour tu trouveras l’amant idéal. Celui qui t’honorera à ta juste valeur et qui va te valoriser au lieu de t’utiliser. Les hommes ne sont pas tous des pervers narcissiques, tu sais. Un jour tu tomberas sur un Guillaume ou sur un Enzo.

Même chose pour toi chère Carole, ma lectrice de la France.

Je sais que tu vis un moment très difficile. Se faire larguer est très difficile émotivement.

Je suis très touchée de savoir que tu t’inspires de moi pour vouloir toi aussi donner un coup de pied au plancher de la piscine afin d’émerger à nouveau et arriver à retrouver ta liberté et ta joie de vivre.

Ne laisse personne te démolir. Surtout pas une personne qui ne t’estime pas. 

Souvent ces personnes n’ont aucune profondeur d’esprit et leur seule façon de se valoriser reste en descendant les autres. Donc oublie ton ancien amant.

La vie a plein de choses à offrir. Occupe ton temps à tes passions. Trouve-toi de nouveaux passe-temps.

Oui, toi aussi tu trouveras un Guillaume... 

Mais ce n’est pas un Guillaume qui te fera oublier ta peine. 

C’est toi-même. 

Ne mets jamais sur le dos des autres ton bonheur ou ton malheur. Tu es la seule qui peut arriver à connaitre le vrai bonheur.

C’est ainsi que pour éponger ma peine, je me suis remise sérieusement à l’entrainement physique. Je me suis inscrite au Marathon de Montréal. Je compose maintenant de la musique par pur plaisir. Je perfectionne mes habiletés au travail. Je lis beaucoup. 

Profite de la vie .... sinon c’est la vie qui profitera de toi. 
On a tous le potentiel d’être heureux, il suffit de s'arranger pour l'être...
Chère Pricilla: Je voudrais te dire félicitation d’avoir pris l’initiative d’écrire un blogue. Je te souhaite bonne chance et j’espère que tu viendras me donner l’adresse question que je sois une «fidèle» lectrice! 
Dans la vie, il faut savoir se dépasser et réaliser tous ses désirs.
Donc pour vous mes 3 lectrices, je vous laisse sur cette citation qui m’a grandement aidée et que je relis à chaque fois que j’ai un doute sur moi-même ....
Enjoy!!!!


Ne rêve pas : Vis
Ne pense pas : Crois
T'excuse Pas : Assume
N’hésite pas : Fonce
Rappelle-toi qu'hier est parti pour toujours, que demain ne viendra peut-être jamais, seul aujourd'hui t'appartient. 
Donc, garde le sourire et profite de chaque instant de ta vie... 
Ne juge pas les gens, tu ne sais pas par quoi ils sont passés…

jeudi 26 mai 2011

Enzo et son charme méditerranéen ...


Après échange de quelques DM plutôt sympa et amusant, ce cher Enzo m’invite à venir le rencontrer et passer un après-midi au soleil sur son immense terrasse de son loft du Vieux-Montréal question d’apprendre à faire connaissance.


Je trouvais cela vraiment intrigant. Je me demandais qu’est-ce qui l’avait poussé à vouloir me rencontrer alors qu’il n’est même pas un lecteur de mon blogue. Il m’a connue via Twitter et dit qu’il aime bien suivre mon fil de nouvelles parce qu’il adore mon petit côté spontané, mon petit côté humoristique. Et pour tout vous avouer humblement, ce gars-là est vraiment débilement beau gosse. Une vraie pub de caleçons Calvin Klein ambulante. Il pourrait avoir toutes les filles de la terre à ses pieds. 


Ce jour-là nous nous étions dit qu’on se reconnaitrait à l’odeur. Monsieur porterait spécialement pour moi son Diesel Fuel For Life et moi je porterais mon Gucci II spécialement pour lui. Original, n’est-ce pas ?!


Je n’avais aucune idée de la réaction qu’il aurait en m’apercevant pour la toute première fois, mais je m’en foutais pas mal, car c’est un après-midi relax en bonne compagnie que nous avions planifié faire.


Il me donne rendez-vous vers 13h face à une station de métro. Je le reconnais tout de suite. Il est grand, très athlétique, une belle peau bronzée, un look décontracté avec ses lunettes soleil aviateur Armani et ses sandales de plage.

Je vais à sa rencontre, il m’embrasse sur les joues et on marche jusqu’à son immense tour à habitation à quelques coins de rue.


Pendant notre marche, Enzo me parle de lui. Il me dit qu’il est d’origine espagnole, qu’il est célibataire et qu’il est très bien comme il est,  qu’il est arrivé ici avec ses parents il y a déjà plusieurs années et qu’il oeuvre dans un secteur d’activité très semblable au mien. Nous arrivons chez lui, nous prenons l’ascenseur jusqu’au 24e étage et j’entre un penthouse moderne et chic entièrement vitré et qui offre une vue à couper le souffle sur la ville de Montréal. D’un côté le fleuve et le Vieux-Port. De l’autre côté: les grattes-ciel du centre-ville et le Mont-Royal en arrière-plan. Je suis complètement subjuguée par la vue. Je pense à toutes les photos que je pourrais prendre avec une telle vue.

Enzo est un gars très particulier. Il dégage quelque chose de très cool, très plaisant et très avenant, on voit qu’il a de bonnes manières. Malgré sa beauté à faire fléchir les genoux de n’importe quelle femme, il a un charme naturel, il agit simplement et sans prétention.
« J’ai décidé de te faire un goûter aux saveurs de mon coin de pays. Je nous ai préparé un petit diner» dit-il.

«Ohh, tu n’aurais pas du!! Voyons!» Sérieusement, j’étais gênée et en même temps vraiment ravie de le découvrir tranquillement de cette façon. Il me sert un verre de mousseux rosé venant de sa région et nous mangeons les tapas qu’il nous a préparé sur la terrasse avec le beau soleil pour nous accompagner. 
Il me parle de son coin de pays, comment parfois la chaleur et la belle température lui manque un peu. Je lui avoue être déjà allée une fois dans cette région, que j’ai des amis qui y habitent, que c’est magnifique et que j’adorerais y retourner un jour.

Enzo est un homme qui voyage et qui a voyagé énormément. Nous parlons de nos voyages en Europe. Il me donne raison quand je lui dis que Pragues est une ville tellement magnifique, que le sud de la France et Cannes reste des incontournables et qu’il faut aller à Amsterdam au moins une fois dans sa vie.
Nous parlons cinéma. Enzo est un passionné, grand connaisseur en cinématographie. Je lui fais remarquer que j’adore l’affiche du film Vicky Cristina Barcelona qu’il a dans son salon et que c’est un de mes films favoris. « C’est dans mon top 3 de mes films préférés à vie» qu’il me confie.

Et ce n’est pas étonnant qu’il ait bien aimé ce film. Il a habité longtemps la région de Barcelone, j’imagine que ses racines méditerranéennes et son sang chaud font en sorte qu’il est autant relax et confiant...Je vais vous le dire franchement que ce gars a exactement la «cool attitude» comme Juan Antonio, un des personnages principaux du film. (Sérieusement, c’est un film à voir avec justement les termes abordés de l’amour libertin, l’infidélité, la quête du bonheur ... et la liberté de se sentir soi-même sont au coeur de l'histoire... mais surtout, les images et plans de vue incroyables, la superbe trame sonore rendent le film encore plus magnifique.)

Enzo me rappelle un peu «Juan Antonio».
Vous savez, un homme qui n’a pas besoin de parler ou de séduire outre mesure. Il n’a qu’à proposer et seulement son charme, son charisme et sa personnalité suffisent à plaire.
C’est beaucoup comme cela que j’ai senti cet homme... et c'est comme cela que je préfère les hommes en général. Ceux qui brillent par leur personnalité, par leur non-verbal, par leur volupté. J'aime pas beaucoup les hommes prétentieux ou ceux qui poussent trop sur la séduction ,disons...

L’après-midi se passait à merveille. Enzo est vraiment un homme «classy»,  très intelligent et très cultivé. Nous avons discuté de sujets très variés. Des plus sérieux aux plus hilarants. Nous avions beaucoup de plaisir ensemble.
L’après-midi a filé à toute allure. L’ambiance était parfaite. Enzo est vraiment adorable...
Le mousseux et le goûter étaient sublimes...
Nous étions assis l’un à côté de l’autre. Il me caressait tranquillement les jambes... 
Il s’est subtilement approché de moi, je me sentais de plus en plus attirée par lui...
Son parfum Diesel me faisait beaucoup d'effet..
On s’est tout d’un coup embrassé .... 
Hummmmmmmmmm...........



À Suivre ....