Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

dimanche 19 février 2012

Guillaume me manque..

Il me manque .... encore ...




Peut-être qu'il me manquera toujours. Probablement que ce vide sera permanent, que personne d'autre viendra combler ce vide.




Guillaume avait une grande place dans mon coeur. Une place jamais occupée.


Sa place est toujours là, bien présente...




Je sais que je me fais mal, mais je refuse d'effacer les souvenirs dans ma tête. Je ne veux rien oublier. Cette histoire fut la plus belle des histoires.


Ce weekend, j'était au chalet et je pensais à lui. Je pense à lui a chaque fois que j'y vais. Devant le feu de foyer, un verre de rouge à la main, je me suis souvenue des plus beaux des instants qu'on a partagé ensemble.


Je me souviens du voyage qu'on avait fait ensemble à Québec où l'on avait baisé dans la voiture dans le fond d'un stationnement d'un "truck-stop" pas trop loin de Trois-Rivières et où je l'avais sucé tout le long de la route pendant qu'il conduisait.


Je me souviens de la journée à son chalet où il m'avait fait à manger et qu'il m'avait fait l'amour comme jamais.


Que dire de celle à mon chalet. J'y ai pensé toute la soirée d'hier...


Les 3 nuits passés ensemble. La St-Valentin de l'an dernier, La nuit blanche de Montreal en Lumière et notre petit réveillon entre amants à l'OPUS.


J'ai vécu un vrai conte de fée avec Guillaume. J'en verse encore parfois une larme tellement c'était beau comme histoire. ( d'ailleurs, je vous écris et les larmes coulent toutes seules juste à me remémorer tous ces souvenirs si magnifiques.)


Je me suis sentie belle et unique. J'étais SA Mariposa. J'étais celle qui avait la chance de partager secrètement une petite partie de sa vie.


J'ai eu la chance de fréquenter Guillaume. LE Guillaume... c'est pas n'importe qui!




Je m'ennuie de lui. Il me manque.




... et j'ai été assez stupide de lui faire savoir. Ce fut plus fort que moi. Moi qui m'était promis d'attendre que la poussière redescende avant de reprendre un contact avec lui. J'ai pas su me retenir.


" Qu'est-ce que tu dirais si.... on se voyait, on s'embrassait et on faisait l'amour une toute dernière fois."


et si on se disait officiellement Adieu ?!




J'aurais pas du écrire cela. Je sais...




J'ai eu peur après avoir envoyé le message.


J'ai eu peur de ne jamais avoir de réponse... comme dans nos derniers jours ensemble.






Il m'a répondu.




Il m'a dit que ma lettre l'avait troublé. Qu'il avait pensé à moi, à nous toute la journée. Il ne sait pas. Il ne sait pas quoi en penser.






Il m'a demandé de lui donner du temps un peu... qu'il fallait qu'il pense à tous cela. Qu'il se sent encore un peu sensible.




Je n'ai jamais cherché à revoir un ex quand une histoire se termine. Pour moi ce qui est fini est fini.
Dans le cas de Guillaume, c'est très différent.


C'est le seul homme que j'aimerais garder proche de moi à jamais.


Je vous le dit: toutes les femmes devraient avoir un Guillaume dans leur vie.




Moi j'ai eu cette chance, et je réalise à quel point j'ai beaucoup de difficulté à accepter de la perdre, cette chance.




Est-ce que Guillaume va refaire signe à Mariposa?




Je me couche le soir en le souhaitant.  Je l'ai tant aimé cet homme. Je l'ai aimé plus qu'une maitresse se doit d'aimer un amant. Je sais que c'est ce qui a saboté notre belle histoire. Mais que voulez-vous. Vous auriez un homme comme lui dans votre vie que vous ne pourriez faire autrement.

3 commentaires:

Sabine a dit…

Peut-etre que votre histoire n'a pas eu de fin. Tout allait pour le mieux quand ca s'est termine, il n'y a pas eu de ces moments plates qui precedent a une rupture et qui font qu'on trouve que la separation est une bonne chose dans le fond. Ca rend le deuil plus facile a faire.

Vanessa a dit…

Tout ce que je souhaite, c'est que tu ne te brûles pas les ailes ma belle Mariposa! C'est difficile les ruptures, encore plus les lendemains de rupture! Prends ton temps et change toi les idées :) Il est souvent plus facile de revenir vers ce qui nous faisait du bien que de se tourner ailleurs ;)

Sonya_Novae a dit…

Encore une fois, ton histoire me trouble... Je pense à toi ma chérie. Tu sais que je te comprend. xxx