Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

lundi 6 février 2012

Mon 500e billet de blogue...

Ceci est mon 500e billet de blogue...




500 témoignages, 500 fois où je me suis exprimée ici. Mes joies, mes peines, mes moments de bonheur, mes moments de folie... mes inspirations.


et vous avez été plus de 500 000 à venir me visiter sur mon site. 


Merci.


Merci infiniment pour tout ce support.


J'ai reçu quelques témoignages via courriel, via ma messagerie Facebook et mes messages privés Twitter vraiment touchants. J'en ai eu les larmes aux yeux. Certaines personnes ont vécu la même chose que moi. Autant des hommes que des femmes. Ça m'a fait vraiment chaud au coeur.


Je voulais vous préparer quelque chose de spécial pour mon 500e billet.


J'avais même uploadé quelques chansons afin de vous faire une compilation musicale spéciale 500e. J'ai eu le goût d'en partager plus souvent avec vous depuis qu'un lecteur m'a avoué avoir fait une soirée "À-la-Mariposa": qu'il avait mis le disque du groupe The Weeknd ainsi que les différentes compilations que j'avais publié dans des billets précédents, qu'il avait acheté une belle bouteille de vin pour sa douce, qu'il avait tamisé les lumières et allumé des chandelles. Sa femme avait été sous le charme totalement et ils avaient fait l'amour de façon torride et passionnés. 


Je me sens grandement touchée de savoir qu'en quelque part, j'ai inspiré quelqu'un ou que je l'ai aidé à comprendre des choses à propos des relations humaines. 


Finalement, j'ai changé d'idée pour la compilation musicale. Je vous la posterai ici une autre fois...


J'ai le goût de quelque chose de different...


Pour mon 500e billet, pourquoi ce n'est pas vous, lecteurs qui m'offriraient un cadeau ? 


Oui. J'ai eu une idée. J'ai le goût de vous lire!


Voici mon adresse couriel: 


papillon.infidele@gmail.com

(Il n'était plus visible sur mon profil depuis la mise à jour avec Google+)


Écrivez-moi quelque chose. 


N'importe quoi.




( SVP ! Pas des insultes comme mon "hater" de la région de Sherbrooke, (dont je n'approuve automatiquement plus les commentaires) ce cher abonné à CoopTel et dont j'épargnerai de divulguer son adresse IP publiquement... qui m'a encore écrit des conneries hier soir déclarant que j'invente mes amants... et il s'acharne en plus!!!  Pfff!!! #NimporteQuoi ! ) 




Racontez-moi votre plus belle histoire .


Racontez-moi quelque chose qui vous touche.


Racontez-moi comment vous m'avez connu et pourquoi vous me lisez.


Racontez-moi quelque chose de charmant...


Racontez-moi quelque chose... tout simplement!


ou


Envoyez-moi une photo, tiens! Moi qui adore la photographie ... ( on reste dans le bon goût SVP, et les photos de queues en érections ne sont pas vraiment bienvenue non-plus ...haha!) 


ou pourquoi pas une suggestion musicale parfaite pour une soirée intime à 2, tiens ! 




Envoyez-moi qqch ...


et j'aurai peut-être une surprise pour vous specialement pour l'occasion de la St-Valentin !! ( j'en dis pas plus pour l'instant!) 








Merci à tous ceux qui ont pris le temps de m'écrire un message dernièrement ou qui l'ont déjà fait dans le passé. 




Merci à ceux qui ont eu une pensée pour moi. Ceux qui prennent le temps de venir me saluer ou me remonter le moral...




Je vous love tous. 






Je vous embrasse 500 mille fois!




Ceci est mon blogue, livré pour vous ... buvez-en tous! 




xx


Mariposa 




xx







2 commentaires:

Ludie a dit…

J't'ai trouvé ton blog quand je cherchais mon oxygène pour raespirer.
je t'ai trouvée pis rejetée la première fois à cause de ton nom: j'aimais pas les Mari-posa ou autres, c'est comme ça.
Je t'aie trouvée pis relue quand cherchant un fil auquel me raccrocher, j'ai trouvé ton nom à nouveau chez Tristan que j'avais éliminé la première fois, 6 mois avant, pour la même raison: quelque chose de trop prétentieux, que j'me disais.
Je t'ai trouvée pis gardée, tout comme l'autre zèbre, quand j'ai compris
qui
tu étais.
Puis j'ai eu peur. J'ai eu tellement peur de te perdre.
Parce que subitement, je réalisais ce que tu représentais pour moi. Et qu' à cette époque, j'avais un peu tendance à voir disparaître tout ce que je découvrais de beau, toutes les portes se fermaient à chaque fois;
j'ai eu peur. Très peur de vous perdre!
Il m'a fallu réfléchir, faire vite, trouver des mots, des bons.
Je savais déjà si intuitivement que c'était pas de ta faute si je n'y connaissais rien en espagnol, que y'avait pas de plus joli mot que Mariposa,
tout ce que tu vivais me donnait un espoir, et j'avais peur, j'étais terrorisée que tu disparaisses, avec tous ceux qui t'encourageaient à "changer de Nick",
je n'aurais plus su où te retrouver! Tu ne me connaissais pas et tu n'aurais eu aucune raison de m'accorder ta confiance et le mdp.
Tu m'as lue, écoutée patiemment. Tu as écouté et pris en compte ma peine. Tu m'as encouragée. Et tu m'as rendue un peu de vie, ma vie.
Un peu de ma vie, Vie.

Et si tu ne publiais pas, je ne t'en voudrais pas. Je t'aime comme moi-même •°*”˜Mariposa˜”*°•

M-A a dit…

Wow! Bravo pour ton 500e billets. Faut fêter ça ;)

P.S.: J'adore la photo! Magnifique femme!