Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

dimanche 11 mars 2012

Triolisme extra-sensoriel: La nuit magique (suite et fin)

Depuis quelques jours, je me sens si bien. J'ai un sourire dessiné en permanence dans mon visage. Une légèreté d'être tellement plaisante à ressentir s'est emparée de moi. Depuis ma rencontre avec Judith et Vincent, je ne sais pas pourquoi, on dirait que j'ai encore plus pris conscience de la chance que j'avais d'avoir une vie aussi exceptionnelle et trépidante. J'ai toujours rêvé de passer de belles soirées en compagnie de gens intéressants et stimulants, j'ai toujours rêvé d'aller au bout de mes envies les plus folles, j'ai toujours rêvé d'avoir la possibilité d'explorer ce que la vie pouvait m'offrir comme si demain n'arriverait jamais. C'est justement un des sujets abordé lors du souper qu'on s'est offert mon couple de la vieille capitale et moi juste avant notre nuit enflammée. Je me souviens que Judith m'a expliqué pourquoi ils avaient décidé d'ouvrir leurs horizons eux aussi. Vincent a présentement une maitresse et Judith a un amant, qu'ils fréquentent très occasionnellement .... et que ce soir-là, avec mon accord, je devenais officiellement leur maitresse commune et mais tout d'abord la première expérience homosexuelle de madame...


Je vous jure, je plane... littéralement! Même après une semaine. Quel feeling incroyable! Judith est tellement jolie, mais je trouve qu'elle a un magnétisme qui passe beaucoup par son côté charismatique. Elle est pétillante, pimpante et super souriante et ricaneuse. Une soirée en sa compagnie et on ne s'ennuie pas, je pourrais maintenant vous le garantir. Vincent lui est totalement craquant. Un très bel homme, qui dégage un charme et un sex-appeal de fou sans même s'en rendre compte. Ce qui le rend encore plus attirant. Après une semaine, nous avons gardé contact. On se parle quotidiennement. Judith et moi on s'envoie des messages et on prend de nos nouvelles pendant la journée, Vincent parfois m'envoie un petit message sur son heure de diner ou avant d'aller se coucher le soir. Au-delà de la totale chimie sexuelle, je réalise que je me suis fait un super couple d'amis. On planifie se revoir très bientôt! 


J'ai vraiment hâte de les revoir.


Ils ont très hâte aussi qu'ils m'ont dit.


Ce qu'on a vécu a été tout simplement magique et parfait. Symbiose totale, l'ambiance était plus que parfaite. La belle chambre d'hôtel, le bon vin, la bonne musique envoutante, leur parfum sur ma peau...




Hmmmmmmmmmmmmmmmmm............ j'en ai encore des frissons d'excitation juste d'y penser. 




Je me souviens qu'au moment où mes lèvres ont touché celles de ma belle Judith, j'ai pu la sentir frémir instantanément. Je la caressais doucement, je partais à découverte de ses courbes parfaites. Ses cheveux étaient si doux, sa peau était tellement douce et soyeuse, son parfum m'enivrait. 


"Oufffff!!!! J'en ai la chair de poule, on dirait presque que je suis nerveuse tellement ceci est nouveau..."


Et je l'ai trouvée encore plus cute et charmante d'avoir dit cela! J'ai eu encore plus envie d'elle à ce moment-là. Je l'ai embrassé passionnément et je lui ai murmuré à l'oreille: "Shuuuuttttt!! T'inquiètes, laisse-toi aller. On est simplement relax en ce moment...  


Je lui ai donc proposé un bon massage relaxant bien huileux avec une huile spéciale que j'avais apporté avec moi. J'ai donc enduit généreusement son dos pour la masser partout, en l'embrassant délicatement dans le cou, mais c'est quand je lui ai demandé de se retourner sur le dos que j'ai pu enfin l'admirer sous toute sa splendeur et profiter encore plus de ses courbes parfaites. Elle a de beaux gros seins parfaitement ronds et fermes qui pointent fièrement vers le haut. Mes 2 mains bien huileuses ont passé une éternité à les caresser. Ses mamelons devenaient de plus en plus durs, ce qui me donnait encore plus le goût de les lécher et mordiller. Je pouvais entendre ses petits gémissements de plaisir qui me faisaient littéralement mouiller...


"Hmmmm t'es tellement belle, c'est fou! J'adore tes seins, j'en suis totalement obsédée..." que je ne cessais de lui dire.


Pendant ce temps, Vincent qui semblait bien apprécier le spectacle qui se déroulait sous ses yeux est venu se joindre à nous. 


Il me caressait la vulve pendant que sa femme le branlait tranquillement. Je me suis délectée pendant de longues minutes du nectar divin sortant de la fente parfaitement épilée de ma belle complice. Je l'entendais prendre son pied de plus en plus, ses gémissements se sont transformés en cris quand j'ai introduit ma langue profondément dans sa petite chatte pendant que de mon pouce, je jouais de plus en plus intensément avec son clitoris. 


"Prends-là par-derrière pendant qu'elle me mange..." dit Judith à son mari.


J'ai poussé un cri d'extase quand j'ai senti la grande queue de Vincent s'insérer en moi. Monsieur est très bien membré, sa queue est superbe et son sexe venait cogner profondément en moi. Mon bassin exprimait des mouvements circulaires contre le sien, son corps s'emboitait parfaitement au mien. Bien agrippé à mes fesses, sa cadence intense et parfaite m'a procuré mon premier orgasme en quelques minutes à peine. J'ai senti mon corps se contracter d'un seul coup dans un spasme de plaisir alors que j'avais toujours la langue totalement avide du sexe de sa femme qui était toujours à l'exploration de sa fente. On a sorti les jouets pour adulte et j'ai adoré faire jouir ma partenaire avec mes doigts enfoncés en elle pendant qu'un vibrateur lui procurait un intense orgasme clitoridien...


Je me suis ensuite occupée de Vincent en lui offrant une longue fellation ainsi qu'un bon hand-job bien lubrifié. Mes mains glissaient sur son sexe pendant que ma langue s'enroulait autour de son gland. Je le regardais droit dans les yeux avec mon regard de petite salope. Son regard étincelant qui devenait de plus en plus pervers soutenait le mien, il semblait bien apprécier mes stimulations. Judith est venue s'agenouiller à mes côtés et je lui ai tendu la queue de son mari pour qu'elle puisse en profiter elle aussi. Je caressais les couilles de monsieur pendant qu'elle le suçait et on alternait ensuite. J'engloutissais à mon tour le membre de plus en plus gonflé d'excitation de Vincent pendant qu'elle le stimulait de ses doigts. J'embrassais la belle Judith, on se caressait tous en même temps. C'est vraiment un des moments les plus délicieux que j'ai vécu à vie... Des images folles me sont restées en tête de ce moment précis. 






Ce fut une nuit inoubliable. Les flashs et les souvenirs sont encore si frais et j'ai cette impression qu'ils resteront permanents dans ma tête. De toutes les expériences à 3 que j'ai vécues, j'ai très rarement vécu quelque chose d'aussi sensuel, d'extra-sensoriel, de passionnel et d'une aussi belle volupté. Du plaisir à l'état pur et brut. Le tout dans une belle complicité, mais surtout dans un respect total. Ce fut la fusion de 3 corps en totale harmonie... 


J'adore Judith. L'expérience que j'ai vécue avec elle est je dirais sans contredit la plus sensuelle et passionnelle que j'ai vécu avec une femme. Elle est douce, elle est tellement sexy et désirable. On s'est longuement caressé et embrassé au lit cette nuit-là et on s'est autant occupée l'une de l'autre que du plaisir de Vincent. Même si cette soirée en était tout d'abord une où ma complice explorait pour la toute première fois les délices de l'amour entre femmes, elle voulait aussi en faire pleinement profiter son mari. 


On a donc demandé gentiment à Vincent de venir se décharger généreusement sur nos corps enlacés alors qu'on s'embrassait et qu'on se doigtait généreusement le clitoris.


Il s'est donc placé par-dessus nous et nous a bien arrosés de sa semence, en laissant abondamment les traces de sa jouissance partout sur nous, mais plus spécialement sur la poitrine de sa femme....


Hmmmmmmmmmmmmmmmm..................








... et dire qu'on remet ça bientôt!!! Ouffffffffffffff!!!!


 J'ai hâte, comme ce n'est pas possible. Je me masturbe en pensant parfois à Judith, parfois en pensant à Vincent, mais surtout le plus souvent, en pensant au 2 à la fois!  


C'est présentement le comble du bonheur pour moi: Avoir un amant et une maitresse...simultanément! Et que le tout se déroule d'une façon complice et ouverte. Dans le respect total d'autrui. Ils sont tellement Hot!!! Je les adore!





4 commentaires:

Anonyme a dit…

Très inspirant!

Ludie a dit…

Hé hé, j'ai révé que ma maman m'avait prénommée Ludith.
J'aime tous les corps.

Francis a dit…

Ouffff j en ai des frissons à te lire loll;)

De Quincey a dit…

des frissons de plaisir, incroyable moment, magnifique complicité...simple et beau