Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mercredi 18 avril 2012

N'importe quoi du mercredi: Québec, Marc et Les Vestons

Je compte les dodos !


Il n'en reste pas beaucoup avant mon voyage à Québec. C'est pas possible comment je suis excitée et fébrile. Il me semble que ça fait des lunes que je ne suis pas allée dans la vieille capitale, moi qui adore cette ville!!


Je prépare tranquillement mes trucs. Je pense à ce que j'amènerai avec moi. Bien entendu, mon appareil photo, mon trépied et mon macbookPro m'accompagneront. Mais je prévois mettre aussi dans ma valise de superbes déshabillés, mes bas Nylons de chez Agent Provocateur, ma trousse de la parfaite maitresse contenant une multitude d'accessoires coquins, mon iPod rempli de musique envoutante et mes escarpins aiguille lustrés noirs de chez Steve Madden.


L'hôtel est réservé depuis plus d'un mois. Judith a sélectionné le resto. Vincent me dit qu'il va m'envoyer un courriel avec quelques suggestions, scénario et idées coquines pour qu'on puisse tous "jouir" au maximum de notre soirée. Je suis très très curieuse de voir le contenu de sa lettre tout à l'heure... hmm!




Je sens que nous allons avoir une nuit mémorable.




Hier je parlais avec mon beau Marc. On se rappelait des souvenirs. En fait, j'ai eu une pensée pour lui parce que cela fait maintenant 2ans qu'on se fréquente. Marc est l'amant que je vois le moins souvent, mais nous échangeons toujours encore régulièrement. En parlant avec Marc, j'ai eu une vague de souvenirs qui me sont revenus en tête...




Je me rappelle de la toute première fois où nous nous étions rencontrés. À l'époque, mon amant principal (Tristan), l'amateur de défis pervers, m'en avait lancé un de taille. Ce matin-là, mon collègue de travail m'avait sauvagement plaqué contre le mur de la cage d'escalier de secours pour m'embrasser. J'avais défait son pantalon et j'avais offert une belle fellation à mon collègue Steven le jour de son anniversaire. (Je pense qu'il avait bien aimé ce cadeau... il m'en a reparlé dernièrement!) Tristan et moi étions vraiment 2 complices hors-pair à l'époque. Je lui avait téléphoné tout de suite après pour lui raconter ce qui venait de se passer. Ceci l'avait excitée à fond. "Je suis tellement bandé en ce moment. Je viens te chercher ce midi devant ton bureau. Je veux qu'on aille au parc et tu me videras les couilles. Tu es une petite chipie de salope! J'aime trop ça... grr!" J'avais donc masturbé Tristan dans sa voiture. Après qu'il ait éjaculé dans ma bouche, il m'a regardé avec ses yeux de pervers: " Je te pose un défi. Je veux que tu touches à une 3e queue bandée aujourd'hui. Et pas celle de ton mari. Ça ne compte pas. Je ne te baiserai pas, tant que tu n'auras pas rempli ta mission..."




Marc m'avait texté ce midi-là en me demandant si j'étais libre. Dans ma tête 1+1=2 . J'avais l'occasion parfaite pour remplir mon défi et en plus j'aurais l'occasion de rencontrer Marc pour la première fois. Je me suis rendu chez lui, on avait baisé sur sa table de cuisine. Il était venu me porter à mon bureau ensuite.




Je me souviens d'un matin de fin avril où Tristan m'avait passé son appareil photo pour quelques jours. À l'époque, j'étais loin d'être équipée professionnellement comme je le suis aujourd'hui. Je trippais littéralement avec son Nikon D-300. Donc un matin, je me suis levée vers 6h. J'ai pris le métro et je suis débarquée à Mont-Royal pour aller faire de la photo. Marc la veille m'avait dit qu'il garderait sa porte dévérouillée que pour moi. Il me dit: "Viens te glisser nue dans mon lit..." . 7h20, j'entre chez lui tel une petite cambrioleuse. Je me met à poil et je suis allé me glisser sous ses draps. On a fait l'amour comme 2 bêtes. C'était génial. J'ai adoré ce petit concept où je me glissait en catimini sous ses draps pour profiter de sa première érection du matin. 10hrs am, je prenais ma douche, chez Marc, remettait mes vêtements et donnait rendez-vous à Tristan au pied du Mont-Royal où l'on a passé notre journée ensemble à faire de la photo. Je n'ai jamais dit à Tristan où j'étais juste avant qu'on se donne notre rendez-vous.




La dernière fois que nous avons couché ensemble Marc et moi, ce fut à l'appartement de ma soeur, il y a au delà d'un an et demi. C'était il y a 2 étés. Mois de Juillet. Il faisait beau et chaud. J'avais invité Marc à venir prendre un verre avec moi. On discutait tranquillement ensemble quand Tristan avait appelé. Quand il a su que j'étais avec Marc, il est devenu complètement fou et m'a piqué une crise de jalousie de l'enfer. Il m'a raccroché la ligne au nez devant Marc, s'est jeté sur son ordinateur et avait rédigé un billet de blogue où il annonçait a ses lecteurs qu'il ne supportait pas ce que je venais de faire. Larguée publiquement, avant même d'être moi-même au courant. Cet épisode fut vraiment difficile à gérer. J'ai eu droit a une crise de larme venant de la part de Tristan. Je ne l'avais jamais vu pleurer auparavant. Lui qui me dictait et me forçait même à aller branler ou sucer d'autre mecs que lui, il a réalisé qu'il ne supportait pas que je donne plus d'attention que cela à un autre homme que lui. Il m'avait avoué sa jalousie maladive. Suite à cela, Marc n'a pas voulu faire de trouble. Il savait qu'on s'appréciait énormément Tristan et moi. Il a donc décidé de s'éloigner et de nous laisser vivre notre amour Tristan et moi. Ce fut la dernière fois où nous avons couché ensemble. C'était l'été 2010. Je ne l'ai plus revu par la suite.... jusqu'à cet hiver. Marc a un chalet pas trop loin du mien. On s'était donc donné rendez-vous dans le stationnement de l'épicerie du village pour pouvoir se souhaiter un Joyeux Noël en personne. On s'était doucement embrassé. Ses lèvres me manquait. Son sourire aussi. J'ai adoré ce petit moment coquin de folie où je me suis sauvée laissant ma petite famille au chalet juste pour aller goûter les douces lèvres de mon amant...




Hier, Marc et moi parlions de notre toute première rencontre.




"Ça fait 2 ans déjà qu'on se fréquente... tu t'imagines ?!"




On a décidé de se donner rendez-vous très bientôt. Surement, un rendez-vous au Chablis puisque nous avons jamais été à l'hôtel ensemble.


Hier, je suis tombé sur des images de mon Guillaume en classant mes photos. 
*soupir* 
Ahhhhhh.... la vague de nostalgie qui s'est emparé de moi.
Dieu, que je le trouve autant aussi sexy qu'avant !! 
Je ne sais pas quand est-ce qu'il va finir par me rendre indifférente, mais ce n'est toujours pas le cas. 
Je le trouve toujours aussi beau. 
Surtout s'il porte ses lunettes!
J'ai décidé que j'attendrais qu'il me laisse complètement de glace avant de reprendre contact avec lui. Pour l'instant, ça fais peut-etre 1-2 mois qu'on ne s'est pas adressé la parole. Je n'ai pas ou peu de nouvelles de ce qui occupe ses journée. J'imagine qu'il est très très occupé ces temps-ci. C'est le printemps. Ça bouge en ville. Les terrasse ouvrent. Ahh, la vie de restaurateur...
Je l'ai effacé de mon Facebook et de mon fil Twitter en janvier dernier lorsqu'on s'est laissé. Question de tourner la page plus facilement. Maintenant, j'attend de ne plus m'ennuyer de lui et de me surprendre à ne pas penser à lui pendant plus de 2jours consécutifs avant de lui demander d'aller prendre un café ou un lunch avec lui. Ce n'est pas facile. Tout me fait penser à lui. La nourriture, le vin. Même ma copine Sonia sans le vouloir me rappelle mon amant. Pfff!
C'est bad ! 


Que sera sera...





Je crois que je n'ai jamais vécu un printemps musical aussi extraordinaire.




C'est juste trop fou les bons albums qui sortent.




iTunes va me faire faire faillite dans pas très longtemps si les artistes continuent de sortir autant de bon stock !




Voici mes suggestions musicales de la semaine:




Le dernier Radio-Radio dont le lancement était hier. Je l'ai entendu en pré-écoute il y a déjà 2 semaines. De la bombe !!




Patrick Watson a sorti un nouveau disque. De la vraie drogue en chanson .




Mais mon coup de coeur va vraiment au groupe Les Vestons.




Petit band de la Rive-Nord de Montréal. Avec des sons un peu Brit-Rock et Folk, Les vestons sont sans contredit un groupe émergeant à surveiller.




J'étais au lancement comme photographe officielle puisque je connais bien le batteur du groupe, mais surtout sa lovely épouse Anouck.




Je vous propose donc aujourd'hui un extrait de leur premier videoclip:



L'album est excellent.


À acheter!




Bonne journée.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour, je ne mèle pas de mes affaires en écrivant mon commentaire, mais je me dis qu'on peut écrire ce que l'on veut sur un blog. Bon, je lis beaucoup ce blog parce que j'aime les propos et les sujets. Parfois je regarde les commentaires de ce que les gens écrivent que je suis toujours sidérer de voir à quel point les gens sont frustrés et qu'ils sont très courageux derrière leur ordinateur à insulter une personne qui ne connaisse même pas. Je comprends que le sujet dont parle Mariposa des gens ne sont pas tous d'accord, cependant il y a un X en haut de la page alors pourquoi l'utliser ? Je trouve vraiment les commentaires vexant et injuste pour la personne. Bref, oui je pense qu'on peut dire notre opinion et faire des critiques ,mais de façon constructive et non par pur méchanceté. Bon, ma montée de lait est terminée :) J'espère que Mariposa ne prend pas tous ces commentaires personnels parce qu'elle m'a l'air d'une personne merveilleuse et qui vaut la peine d'être connue.

Une lectrice V. :)