Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

lundi 28 mai 2012

En rechute de Guillaume...

Bon, il faut vraiment que j'en vienne à l'évidence, mon Guillaume me manque. 




Beaucoup.




Beaucoup plus que je l'aurais cru.




Presque 6mois maintenant la dernière fois où l'on s'est vu, où l'on a fait l'amour. Je m'ennuie de lui, de ses yeux, de son odeur, de son étreinte, de ses baisers. C'est récurent. Je sais que j'ai toujours une mini journée de nostalgie de nos beaux moments passé ensemble au moins une fois par mois. Mais ça, on appelle cela des SPM. Je le sais, je me connait. Ça arrive toujours 3 jours avant d'avoir mes règles. Et le pire c'est que je m'en surprend même plus. Je pense à Guillaume en me demandant si je devrais lui envoyer un message et je me dit automatiquement: "Ça y est, ta mauvaise semaine arrive maudite niaiseuse, arrête donc de pense à lui... "


Mais pas là. 


Ok, oui j'ai commencé à y penser 3 jours avant "Ze" journée fatidique. Mais ça ne m'a pas lâché depuis. Et là, ça fait presque deux semaines que j'ai cette nostalgie tatouée à la peau. 




Pourquoi , pourquoi , POURQUOI ?!?!?!?!?




J'arrête pas de me le demander. 




Dieu seul sait à quel point je l'ai apprécié et aimé mon amant, mais tout de même...


Même si j'ai fini par passer à autre chose, même si je vis d'autre chose depuis un bout et que je suis super bien ces temps-ci, je n'arrive pas à chasser Guillaume de mes pensées. 


Pour me ressaisir et pour revenir sur terre, on dirait que j'ai le réflexe de pense à la raison pour laquelle nous ne sommes plus ensemble. 


Notre relation avait été jusqu'au bout. Tout simplement. On ne pouvait pas rien s'offrir de plus. Le temps qu'on avait pour se voir était rendu un denrée extrêmement rare mais je me souviens tout particulièrement l'état d'esprit de Guillaume quand on s'est vu pour la toute dernière fois. 


Je me souviens de son regard. Même si la soirée et la nuit furent magique, il n'y avait plus d'étoiles dans les yeux de mon amant. Son regard était vide de passion. J'ai senti que la fin était là. Quand dans les jours suivants, je n'ai pas eu de réponses aux différents textos et emails envoyés, tout s'est confirmé dans ma tête. 


J'en était venu à une évidence, il y avait une très grande différence entre l'amour que j'avais pour lui versus celui qu'il avait pour moi. 


Il m'aimait bien, certes. J'en suis sure... mais plus de la même façon. 


Les amours adultères sans les papillons et sans les étoiles dans les yeux ne vallent pas la peine d'être entretenue. J'ai eu beau essayer garder cette flamme allumée, mon Guillaume n'était pas le genre à aimer les défis coquins, à envoyer des photos de sa queue bandée, ou d'écouter des messages de répondeurs de sa maitresse en train de jouir. J'ai bien réalisé qu'un homme qui ne réagit pas en recevant des photos coquines, n'est pas du type pervers. Que voulez-vous, il était plutôt du type romantique. J'avais beau avoir le plus beau set-up romantique ever, mon Guillaume n'était pas 100% avec moi mentalement la dernière fois qu'on s'est vu. 


Il pensait probablement à sa femme. À ses enfants qu'il avait laissé seuls un lendemain de jour de l'an. 


Je peux rien contre cela et jamais je ne serai vexée qu'il ait pris la sage décision de se concentrer sur ce qu'il avait de plus important dans sa vie. Sa femme, sa famille et son boulot. 


Donc c'est ça. On s'est quitté pas parce qu'on ne s'appréciait plus.... Et parfois je me dis que c'est ce qui fait en sorte que j'ai autant de rechutes de mon ex-amant.


Pas facile d'oublier ce gars-là. Il est tellement sweet. J'ai tellement gardé de beaux souvenirs.


Les balades au chalet.


Les french-kiss enflammés dans les ruelles du Vieux-Montréal,


La suprise de la St-Valentin


Les nuits complètes dans des hôtels magnifiques.


Les dégustations de vin dans un jacuzzi. 


(J'écris ces dernières lignes, autant j'ai le grand sourire aux lèvres, autant j'ai des larmes qui coulent sur mes joues. D'ailleurs, je ne me souviens plus de la dernière fois où j'ai pleuré. Ça fait des mois et des mois j'ai l'impression. Un drôle de feeling... mais ça fait du bien de laisser aller les émotions)




Mais on dirait que je n'ennuie pas juste de ça. Je m'ennuie de sa présence. 




Et ça ne m'a jamais fait ça avec aucun autre amant. 


Je me souviens lorsque mon tout premier amant François m'avait annoncé qu'il était tombé amoureux d'une autre fille et qu'ils allaient officiellement sortir ensemble, j'étais triste les premiers mois de ne pas pouvoir l'appeler, le voir ou lui parler autant qu'avant. Mais je ne m'ennuyais pas de lui.


Je me souviens de mon amant Christian. Même s'il était super gentil, je ne me suis aucunement ennuyé de lui. 


Tristan s'est différent. J'ai eu le la peine la première semaine, mais ensuite ses messages qu'il m'envoyait par email sachant très bien que j'étais à l'hôtel avec Guillaume mais surtout la découverte d'une pile de mensonges et de cachoteries ont fait en sorte que je n'ai plus eu le moindre goût de revoir cet homme. Un mal pour un bien. 


Aucune rupture n'est facile.




Parfois je pense à ma copine Nadine. Cette jolie brunette, jolie comme tout qui vient de se séparer de son amant elle aussi. À peine séparée de son mari qui avait découvert ses infidélités avec son amant, voici que celui-ci aimerait renouer avec sa femme qu'il avait mit de côté depuis quelques temps.
( ça me rappelle une histoire vécue, tiens tiens tiens! )




Je disais à Nadine comment ce n'est pas facile à vivre. Ça prend du temps. 




6mois plus tard, je n'ai jamais complètement oublié Guillaume.




Combien de temps ça va prendre ?! Pffff... Je sais pas.




Mais là, depuis quelque jours, ça me trotte en tête.


J'ai le goût d'écrire à Guillaume.


J'ai le goût de le voir.


J'ai le goût de l'embrasser, de lui faire l'amour...






Je sais que ce n'est surement pas une bonne idée. 




J'imagine que c'est un super plan foireux. 






Cher lecteurs, j'ai vraiment besoin de votre avis. 
Sérieusement. 




Je suis en train de virer folle, je crois. 
Frappez-moi avec une pelle quelqu'un ( Euh, c'est une expression. Prenez-pas la dernière phrase à la lettre! hahahaha!) 






J'ai vraiment le goût d'une soirée en compagnie de Guillaume et pour la première fois depuis des mois, je sais que ce n'est pas un coup manigancé par mes SPM. C'est vraiment vrai. 


... mais je sais juste pas si c'est vraiment une bonne idée.



10 commentaires:

Anonyme a dit…

Chère Mariposa,
Que te dire?
Toi seule sait ce qu'il est bon ou non de faire.
Je pense que tu sais aussi qu'il vaut mieux garder tous ces merveilleux moments en mémoire et avancer plutôt que de (peut-être) te heurter à la réalité d'une aventure finie qui ne reviendra pas, mais qui laisserait un gout d'amertume en voyant que cette flamme s'est envolée avec les papillons.
Toi seule sait quelle relation vous aviez, si il comprendrait, s'il apprécierait ect.
Je te souhaite de trouver l'équilibre et le réconfort qui consolera ton coeur....

Anonyme a dit…

Les ex, quel qu’ils soient, doivent rester dans le passé.
Le revoir ne te fera que reculer 6 mois en arrière.
Continue d'avancer, c'est mieux! :)

OEV a dit…

Comme les deux autres, je dis que le passé reste le passé. Retourner en arrière n'est jamais bon selon moi. Il faut avancer et évoluer. Toi seul sais si vous avez eu le moindre contact depuis et de quelle nature. Moi je sais que si je n'aurais pas eu de contact, cela viendrait confirmer ma pensé que je ne suis plus pour elle le gars qu'elle désire. Une peine d'amour prend du temps à guérir et cela même si on a une vie bien occupée! Laisse toi du temps.

OEV
XXX

Sphynx a dit…

Mariposa,
Je comprends ton ressenti et ce besoin quasi viscéral de revoir celui que tu as chéri. Tu demandes de l'aide à tes lecteurs et pourtant, tu donnes toi-même la réponse : tu sais que ce n'est pas une bonne idée.
Ce que j'ajouterais, peut-être pour t'aider dans ta réflexion est : te sentirais-tu capable, vu ta nostalgie actuelle, d'essuyer un refus de sa part?
En effet, le contacter ne signifie par qu'il répondra à tes attentes du moment et un refus pourrait s'avérer plus dévastateur que la situation actuelle.
Quoi que tu fasses, l'important est que tu ne perdes pas en restant fidèle à toi même.
XXX

Phenix Sutra a dit…

Pourquoi serait-ce une mauvaise idée?
Au contraire il semble demeurer ici quelque chose d'incomplet de non achevé. À quelque part il y a une saveur invisible à laquelle tu t'accroches. Un de meilleurs remèdes serait peut-être justement de reprendre contact avec celui qui hante tes pensées de façon régulière, qui sais peut-être hantes-tu également les siennes. Le refus ne serait pas dévasteur mais au contraire libérateur et permetrais une vision différente et plus complète inutile de ce tracasser aussi longtemp quand un gentil courriel peut tellement éclaircir.
Vivre pleinement
xx
Phénix

Priscilla a dit…

Non. Pas une bonne idée.
Pourquoi il pousser ou le séduire pour TA pulsion. Peut-être qu'il a plus le goût d'être infidèle?

Tu vas avoir de la peine : 1 - s'il dit non. 2 - s'il a pas les papillons dans le ventre et les étoiles dans les yeux. 3 - Encore plus si vous faites de quoi et après il veut encore moins te revoir.

Priscilla xx

Kay a dit…

Bonsoir,
Je pense exactement comme Phenix Sutra : en le recontactant, tu seras fixée. Peut - être que lui aussi regrette de t'avoir laissée partir. Ou bien, il est passé à autre chose. Dans un cas comme dans l'autre, tu seras fixée, et ça te permettra d'avancer.

Julian Beaudry a dit…

Je comprends qu'il très difficile d'oublier ce beau set-up romantique... comme trop parfait! Surtout lorsque l'on recherche les sensations agréables...

Moi, je le «relancerais» car si tu ne le fais pas... Tu devras vivre avec le regret insupportable... mieux vaut les remords!

Bengal a dit…

Pour ma part, deux choses:
1- En le contactant, tu vas le mettre à l'envers et il ne le veux probablement pas. Ceci te feras reculer dans ses souvenir,
2- Tu sais très bien pourquoi vous vous êtes laissés alors pourquoi tenter de renverser le cours normal des choses, c'est irréversible et c'est pour le mieux.

Dans mon (notre) cas, nous avons toujours tous les deux des moments de rechutes, même après quatre ans. C'est plate mais il va falloir que tu t'y fasse je pense.

Une petite lueur d'espoir est de le contacter mais seulement en amis. Et vraiment en amis, de n'avoir aucune attente et de ne rien provoquer d'amoureux. Tu auras de ses nouvelles, ta relation avec lui sera légitime (c'est le plus important je crois) et ceci compensera partiellement le vide immense que vous vous êtes laissés :-) Tu pourrais y tirer une bonne satisfaction.

C'est ce qui nous est arrivé et ça marche encore après quatre ans (je sais je me répète)

Anonyme a dit…

Bonsoir,
Je viens tout juste de découvrir votre blog qui m'a émue .
Ce texte est remplis de ces larmes que j'aurais versé pour avoir cru et n'avoir pas et que peut être que si....

Il y a quelques temps je vous aurais dit''je ne sais pas''
Mais aujourd hui je vous dirais dites le lui ...Dites lui qu'il vous manque .
Avec les hommes rien n est jamais par hasard ni jamais vraiment perdu.

C'est une bonne idée

sally