Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

lundi 11 juin 2012

Fébrilité d'organisation de partouze de luxe ...

Il n'y a rien pour me mettre dans une telle excitation que cette appréhension qui arrive lorsque je sais que je vais avoir un rendez-vous coquin dans les prochains temps.




J'ai le sourire accroché aux lèvres en permanence, je me sens flotter littéralement. J'ai l'impression d'avoir presque l'air louche tellement ce n'est presque pas humain avoir l'air tant de bonne humeur. 




Je suis calme, très calme ces temps-ci. Les incartades à saveur érotico-perverses ne font pas beaucoup partie de mon quotidien ces temps-ci... mais là, inévitablement, je sens le feu reprendre en moi. 




C'est drôle, avec les années et les expériences (pas toujours joyeuses) vécue dans ma vie de femme volage et infidèle, je croyais que mon accalmie presque comateux était le résultat d'une désillusion accumulée. Je croyais être rendue à ce point blasée des papillons qui finissent toujours par s'éteindre et des fausses intentions qu'on se rend toujours compte quand il est trop tard pour donner un coup de barre pour ramené la barque dans sa trajectoire, que je n'arriverais plus jamais à retrouver cette étincelle qui fait de moi cette fille hyper-méga passionnée par les rencontres coquines à caractères lubriques. 




C'est vrai que mes ailes de papillons se sont quelques fois effrités, parfois même littéralement déchirées. 




Mais je me surprend à toujours avoir la capacité de briller de milles feux, de voler ... de plus en plus haut en plus de cela! 


Mon truc personnel ?! ... Je ne sais pas. 




Mais vivre au quotidien, au jour le jour ... sans me soucier de demain... seulement à vivre dans le moment présent m'aide beaucoup. 




En ce moment, je suis heureuse.




Je suis toujours dans l'organisation de ma fameuse soirée libertinage du 23juin prochain. Tout va bon train. Encore mieux que je n'aurais pu l'imaginer.




Je suis happy comme ça ne se peut juste pas!!!




Les gens ont répondu très positivement à l'invitation que je leur ai lancé. 




Vous savez, il y a des gens qui se disent souvent "game" ou "willing" et qui je chient littéralement dans les mains quand vient le temps de passer au concret. J'en ai connu comme cela...




Non. Dans ce cas-ci , Tout ceux que je désirais voir présents, m'ont dit qu'ils y seraient. 






Et à ma plus grande surprise, je crois avoir trouvé la complice parfaite venir se joindre à nous. 






La toute première lettre que j'ai reçu m'a séduite dès le départ...




Une lectrice.






Une jeune demoiselle dans la mi-vingtaine. Jolie... très jolie... extrêmement jolie je dirais même. Une belle grande brunette à la peau basanée. Je ne connais pas du tout ses origines, mais les photos envoyées me donnent l'impression d'avoir affaire à une très jolie femme avec des origines latines. Beau ventre, poitrine ferme et longues jambes. Mon idéal féminin, bref! 






On a échangé un peu. Bien sur, elle m'a envoyé des photos d'elle...






On a discuté un peu de comment je planifiais cette soirée. Elle semblait vraiment tentée de passer une soirée en notre compagnie sachant que ça serait simple, sans prétention: avec de la bonne musique, de la bonne bouffe et du mon vin. Une soirée rigolade où l'on va pouvoir discuter de plein de trucs. S'amuser à jouer les mannequins de luxe en lingerie et se taper un mini shooting photo question d'immortaliser le tout mais surtout jouir d'un décor et d'un talent photographique exceptionnel...




Bref, Une vraie de vraie soirée "À-la-Mariposa" !






Il me semble que ça fait des lunes que j'en ai pas fait une.




Moi qui a tant adoré mes soirées en compagnie de Caroline et de Marc-André. Sans parler celles passées avec Vincent et Judith!!!




Mais là, j'ai mon complice. J'ai trouvé LA personne parfaite pour être mon co-hôte pour ces petites soirées libertinage... et j'ai vraiment trop le goût de ce genre de petit "sexy-get-toghether"




Déjà je suis en mode préparation. 




Mes alibis sont trouvés.




La gardienne est déjà réservée pour le weekend entier!!




Voyez-vous, en plus de la soirée du vendredi où j'invite mon complice à passer une nuit entière voluptueuse et remplie de luxure et de divines sensations et stimulations, j'ai prévu l'amener voir un concert de la St-Jean-Baptiste avec moi. Pour ceux qui l'ingnorent, Misteur Valaire fait partie des invités de la grande fête Nationale et en bonne fille "jet-set" que je suis, j'ai des passes VIP pour l'avant-scène du parc Maisonneuve avec Bière à volonté .






EPIC fin de semaine se dessine ... moi je vous le jures!! ;-)




Revenons à nos moutons: Ze Partouze !




Je me prépare tranquillement. J'ai le goût d'être au top . Jolie et désirable comme jamais. 




Vous savez, malgré le fait que je sois une femme à l'aise avec moi-même, avec mon corps et avec ma sexualité ... il m'arrive d'avoir des craintes. 






Des craintes de pas être au top, de pas être aussi hot, bandante ou désirable aux yeux de mes partenaires qui eux aussi, ont probablement quelques attentes, quelques images dans leurs têtes du déroulement de la soirée. Fort probablement qu'eux aussi sentent cette "mini-pression" interne... vous savez, cette petite voix à l'intérieur qui dit: "Vais-je assurer à la hauteur ?!"




Ça fait toujours cela lorsqu'on rencontre du nouveau monde. Autant homme que femme. Autant que ce soit une toute première expérience autant qu'une activité déjà pratiquée dans le passé. 




Moi je me dis: "Ok, je n'ai plus le corps de mes 23ans. Cette jeune demoiselle qui me fait trop fantasmer depuis quelques jours et qui aimerait bien se joindre à nous... j'espère qu'elle ne sera pas déçue de rien..."




Et c'est cave d'avoir des pensées de la sorte, parce probablement qu'elle aussi elle a des craintes du style:" Serai-je à la hauteur, même si c'est ma première expérience du style ?!" (prc que oui, elle m'a avoué que ça le serait. 




Un peu comme cette belle grande blonde qui vient vraiment de m'envoyer un message à l'instant (j'ai du arrêter la rédaction de ce billet pour lire son email et lui répondre en toute vitesse)






J'imagine que si elle m'a envoyé un courriel, elle devait être nerveuse à savoir quel genre de réponse elle aurait ....




( on parle pour parle. Je ne connais pas assez ces femmes. Mais je dis juste que cette mini-insécurité est trop trop trop normale...on la vit tous!)






Bref.... C'est un drôle de feeling ... 




Ce genre d'appréhension qui nous "drive" qui nous stimule et chamboule intérieurement...






Moi j'ai une belle excitation, une belle fébrilité intérieure présentement.






Juste la planification et l'organisation d'une telle soirée m'allume au plus haut point....




Déjà, je regarde pour le vin...
Déjà je regarde pour le traiteur...
Déjà, je regarde pour les photographes.
(moi c'est clair que j'en ferai. Depuis peu, j'ai un trip de perfectionner mes skills de photographes en portrait depuis que j'ai appris des techniques de prises de vue et des astuces photoshop vraiment incroyables!!) 
J'ai déjà commencé à préparer mes playlist de musique envoutante et sexy...
(J'ai acheté une nouvelle compilation de Dj Stephane Pompougnac. Très connu pour ses tracks musicale à en faire mouiller!) 




Je laisse les gars s'occuper de la réservation de la chambre d'hôtel...










......






Je vous en dis plus sur l'avancement des préparation de cette nuit magique dans un prochain billet ....














Bonne soirée!











Aucun commentaire: