Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

jeudi 14 juin 2012

Le feu de la passion qui coule dans mes veines

Je carbure à la passion et à l'adrénaline. 




Totalement.




Je ne sais pas ce que j'ai aujourd'hui. Je suis en FEU!




J'ai le feu de la passion qui coule dans mes veines ...




Serais-ce parce que l'hôtel pour notre super soirée et nuit du 23juin est réservée ?! 




Est-ce que c'est parce que j'ai la confirmation que tous mes complices seront présents?!




Je ne sais pas.




Il y a aussi mes projets et mon boulot qui me passionnent. J'aime recevoir de beaux contrats. Rencontrer de beaux clients qui sont souvent des gens aussi passionnés et fou que moi.




Dernièrement, j'ai reçu un super gros contrat de quelques milliers de dollars. Le genre de truc qu'on ne peut pas refuser. Un projet d'envergure qui m'a donné l'idée de faire appel à quelques compatriotes pour réaliser le tout. 




Je vois mon ex-collègue Steven apparaitre sur le iChat de mon macbookPro. J'ai tout de suite pensé à lui. Steven est un gars débrouillard, créatif et talentueux. C'est un des collègues avec qui j'aimais le mieux travailler à l'époque ou je bossais dans une autre boite située sur le bord de la 40, dans le quartier Villeray. 




On "chat" ainsi 5-6 minutes, je lui explique les détails du contrat à réaliser. On décide de s'appeler.




" Mariposa !!! Ça fait des lunes! Comment ça va ma toute belle ?! Et puis comment vont les hommes ?!"




Steven était un grand confident à l'époque. On a souvent parlé d'infidélité. Je lui racontais mes trucs et lui se confiait sur ses escapades extra-conjugales en compagnie de la maitresse d'école de sa fille. On rigolait comme des fous ensemble à l'heure du diner. Il me lançait des regards remplis de sous-entendus lorsqu'il me voyait quitter l'édifice à toute vitesse pour aller rejoindre Tristan dans sa voiture pour aller le sucer au parc au coin de la rue. "T'as du blanc sur le bord de la bouche!" Qu'il s'amusait à me dire en me voyant rentrer au bureau 30minutes plus tard, complètement dans les vapes et presque chancelante...
Je te dis, on en a eu du plaisir lui et moi ensemble à jouer les pestes. Tout particulièrement l'épisode de la cage d'escalier de secours où je lui avait fait une fellation en guise de cadeau d'anniversaire. Je vous jures, on était les 2 canailles du bureau!




Steven s'est ouvert sa propre boite avec un associer. Je suis partie travailler ailleurs en continuant à prendre quelques contrats à la pige... mais on a toujours tout de même gardé contact. 




" Oh, ça va bien Steven! Merci! Bah... tu sais... les hommes... pas mal tranquille ces temps-ci... Mais c'est bien comme cela. Je n'ai jamais été aussi zen et bien avec moi-même. Je vois encore mon beau Éric, mais pas souvent. Imagine, la dernière fois c'était à ma fête avec mon amant Marc. Nah... je vaque à autre chose... mais bon, ça veut rien dire: jme planifie qqch de vraiment chouette pour la semaine prochaine." 
Et je lui explique le pourquoi du comment j'ai pris la décision de modérer un peu mes activités clandestines. 




" Toi ?! Tranquille ?! Hé bien !! Tu me surprends ici! Mais je sais trop ce que c'est. Tu sais, moi aussi j'ai décidé d'arrêter pas mal cela. Tsé, elles tombent en amour... Tsé, on dévelloppe des sentiments ... pis c'est là que ça se complique... J'ai pas besoin de t'expliquer n'est-ce pas ?! À la longue ça devient compliquer à gérer. Je dis pas que c'est toujours comme cela... mais la plupart du temps, ça finissait par me demander trop d'énergie. Donc je suis redevenu un homme fidèle à mon épouse. "




On a parlé un bout Steven et moi. Une super belle conversation. On parlait de ces fameux sentiments qui viennent un peu "fucker le chien"dans certaines situation. On se disait que ça se pouvait, les relations complices... mais jamais tomber dans le trop sentimental... et avoir une relation pas vraiment complice dans le but de baiser juste pour baiser ...c'était assez BOF! 




Ahhhh la complexité de ce type de relation ...




On a ensuite parlé boulot. Steven et moi prévoyons nous associer pour des futurs projets. J'ai bien hâte!




" En tout cas, tu sembles aller à merveille Mariposa! Contente de t'entendre être toujours aussi pétillante et enjouée! J'ai hâte de te voir! " 




Moi aussi j'ai bien hâte de revoir Steven!




Ahhhh que je suis en feu aujourd'hui!!! 




Le travail m'allume. Ma rencontre coquine qui s'est confirmé aussi. 




J'ai hâte!! 






Tout en ce moment roule comme je l'ai toujours voulu. 




Parfois, je regarde le passé et je constate à quel point j'ai de la chance. 




Ma vie est toujours de plus en plus belles... 




Mes rencontres sont toujours de plus en plus stimulantes.




Mes amants et amantes sont toujours de plus en plus HOT et sexy...




On me donnerait l'occasion de pouvoir retourner 3 ans en arrière ?! 
Pffffffff!!! Jamais de la vie !




Je suis choyée et chanceuse. 




Mais il faut dire... 
Ce n'est pas réellement un coup de chance. Encore moins le fruit du destin...




Mon bonheur,,,, je suis allée le chercher et je continue à le cueillir de jour en jours!






Bonne journée! :)




xx




Mariposa




xx











1 commentaire:

Valérie a dit…

Tu as l'air tellement heureuse, je t'envie presque ;)