Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mardi 21 août 2012

L'Escapade paradisiaque racontée par Antoine

Je sais, je ne suis plus aussi assidue dans l'écriture de mon blogue...




Que voulez-vous, je suis un nuage de bonheur. Antoine est tout simplement parfait. Lorsqu'on est en bonne compagnie, le temps file à toute allure et nous sommes incapable de nous séparer. Really, depuis qu'on s'est rencontré pour la toute première fois, il n'y a pas une journée sans que j'aie pas envie de lui, d'avoir de ses nouvelles, de savoir comment il va ....




Mariposa vole très haut depuis les dernières semaines...







Et Mariposa refuse de redescendre.







Je file le parfait bonheur. Simplement.







Je sais que j'ai un peu abandonné mon blogue ces derniers temps. On dirait que j'ai moins de temps et surtout moins la tête à détailler mon quotidien trépident entourée des hommes de ma vie... Je sais, c'est dommage. Plusieurs me l'ont souligné.







Je n'ai jamais fini de raconter notre merveilleuse escapade de 4 jours: les 2 premiers à l'hôtel Zéro-1 MTL, les 2 derniers au Spa Givenchy et les jours suivants qui se sont passés de façon tout aussi fabuleuse... Je sais ....







Ce weekend, je suis encore partie en escapade coquine avec mon beau Antoine. On a décidé de s'exiler dans la grande capitale canadienne: Ottawa . Je lui disais à quel point ce que je vivais avec lui m'empêchais de mettre mes écrits personnels à jours tellement j'étais obnubilée par le bien-être qu'il me procurait et que j'avais beaucoup de difficulté à me concentrer sur mes trucs.




Avant de me rencontrer, Antoine ne connaissait pas ce blogue. À notre première rencontre, je me souviens lui avoir raconté que l'écriture faisait partie de ma vie depuis un bon nombre d'années déjà et que c'était ainsi que j'avais fait la connaissance de Lydia sa collègue de travail amoureuse de littérature et de blogues. Étant lui-même écrivain et traducteur, le fait que je tienne un journal intime a vraiment piqué sa curiosité à notre première rencontre.




Ce weekend je lui lance à la blague: " Je sais, je ne suis pas à jour... faudrait que j'écrive un peu... mais au pire, puisque tu es écrivain toi-même, tu devrais écrire à ma place!"




On éclaté de rire tout les deux.







Ce soir là, je me suis endormie avant lui, épuisée d'une journée au Spa et d'un massage sportif qui m'avait complètement assommé.




Au petit matin, à mon réveil , j'ai remarqué qu'Antoine m'avait écrit quelque chose ....







J'ai vite réalisé que c'était la suite de notre histoire au Spa...







J'ai trouvé cela trop mignon et réellement touchant. Il y a quelque chose dans le geste qui est venu me chercher. Cela fait des années que je n'ai pas lu un récit parlant de moi. Ma copine Mamz'elle J que j'adore avait écrit un billet sur ma dernière visite à Québec , mais mise à part cela depuis ma liaison avec Tristan, jamais j'avais eu la chance de lire l'autre version d'une rencontre avec quelqu'un. Ça fait toujours très spécial en dedans.







Je fais donc une première avec vous:







Je vous partage notre soirée au Spa Givenchy à St-Marc-sur le Richelieu racontée par Antoine avec quelques photos prises pendant la soirée. Si vous aimez, je demanderai peut-être à mon beau petit minet de renouveler l'expérience et lui donner d'autre chance de partager ses soirées en ma compagnie! hihihihi!










Enjoy!










Wow... cette fille est délicieusement folle, vraiment... je ne pensais pas rencontrer si soudainement quelqu'un de semblable... c'est agréable et surtout rafraîchissant... y a qu'un mot pour la décrire : Wow !!!


Nous serons à Saint-Marc-sur-Richelieu dans 15 minutes. La route est semi-tranquille et le soleil qui descend tranquillement lui éclaire la moitié du visage. Un côté clair, un côté sombre... joli, sexy, éclatant... et invitant avec ses grands yeux qui brillent constamment... Son regard dit tout... Elle semble au moins aussi excitée que moi à l'aube de cette autre évasion spontanée... Un autre 2 jours enlignés sans trop penser, au gré du temps libre que nous avons par chance tous les deux. Ce sera l'occasion de mieux se connaître...


Je veux m'allumer une cigarette et je lui demande du feu. Elle me regarde en souriant... "Prends-le, il est juste là", dit-elle en baissant les yeux entre ses cuisses. Le briquet pointe sous ses leggings noirs... Je souris, amusé par le petit jeu, et je laisse le volant pour plonger la main droite afin de saisir l'allumeur. Elle referme alors brusquement ses cuisses sur mon poignet. Elle rit et paraît si excitée de me voir ainsi "coincé" contre son entre-jambe humide... ses leggings sont déjà bien mouillés d'ailleurs, ce qui me renvoie nombre de flashbacks de notre trop court séjour au Zéro1 !!!


Le Zéro1... deux jours aussi surprenants qu'extraordinaires... deux jours passés nus ou à moitié nus... deux jours de coups de langue, de contacts charnels et d'échanges multiples... deux jours pour se découvrir un peu, pour s'étudier mutuellement et volontairement... deux jours à s'échanger différents "rôles", à se goûter tranquillement, à se couvrir de bleus et d'équimoses... ouais... deux jours magiques dont j'avais bien besoin... deux jours de congé que Mariposa a transformés en spectaculaire séjour montréalais !!!


Car elle est plutôt spéciale "LA" Mariposa... Certes, elle aime le sexe et tout ce qui gravite autours, de près ou de loin... mais elle semble d'abord aimer le contact humain, tant physique que psychologique... la découverte de l'autre, la confrontation des caractères, la fusion des personnalités quand c'est compatible... et quand ça arrive, et bien c'est bien plus que simplement mémorable, c'est irréel... on ne parle pas d'engagement ou de promesse, mais plutôt de désir et de passion trop forts pour être ignorés.


Madame connaît la nature humaine et sait toucher chaque corde... Ce qui est, je l'avoue, complètement séduisant et enivrant. Comme en ce moment, dans l'auto sur la 20, ou elle ricane en maintenant ma main coincée contre son clitoris que je devine ruisselant sous le tissus, bougeant délicatement pour se faire elle-même plaisir avec une "partie" de moi. Elle m'excite terriblement et elle le sait. C'est ce qui lui donne ce sourire coquin auquel mes yeux sont accrochés sans pouvoir s'en détacher. Ses yeux se troublent soudainement et elle jouit, criant sans retenue dans le vacarme du vent qui entre par les fenêtres ouvertes du véhicule qui va 110 km/h sur l'autoroute. Satisfaite, elle sourit encore et libère finalement ma main droite. "Merci Sweety", me glisse-t-elle à l'oreille avant de me mordre agressivement le cou.


Le Spa Givenchy n'est plus très loin. Il était temps... car ce petit "Papillon" qui m'accompagne a besoin de sortir et de voler... librement et selon ses envies !


...........................................


Il est un peu tard pour débarquer ainsi aux Trois Tilleuls... mais nous avons quand même 90 minutes pour nous installer, prendre un verre et nous rendre au restaurant à temps pour la réservation de 21h00. Nous serons de toute évidence en retard. La suite réservée est simplement magnifique ! Spacieuse, agréable pour l'oeil dans un décor chic-classique, et confortable avec ses innombrables oreillers et sa douillette aussi lourde que douce au touché. Un balcon qui donne sur la rivière Richelieu permettra de griller quelques cigarettes verre à la main, peu importe l'heure du jour ou de la nuit. L'endroit semble parfait.






Entre la douche, le rangement des effets personnels et les discussions à propos des prochaines 48 heures, nous descendons un Sauvignon blanc amené pour l'occasion. Une Veuve Clicquot et quelques autres bouteilles nous attendrons au retour du souper. La douche murale est particulièrement agréable ! Malgré le temps qui nous presse, "Lady Papillon" sait vous faire sentir qu'elle vous désir, qu'elle vous veut et vous prendrait "right fucking now" !!! Un petit touché ici, un geste délicat de ce côté, un frottement par là, Mariposa a un don pour ruiner vos boxers avant même de vous avoir embrassé. Son charme n'en est d'ailleurs que rehaussé...


Je suis déjà prêt et elle s'habille tranquillement près du lit. Silhouette à faire rêver, regard aguichant et sûr d'elle-même, sourire impossible à résister... je la regarde finir de se crémer, enfiler ses vêtements rapidement tout en discutant, puis me regarder droit dans le yeux avec cet air curieux... comme une invitation à sauter dans le vide... invitant, charmant et scary ! Elle et moi sommes faits pour bien nous entendre on dirait !!!


"De quoi j'ai l'air" demande-t-elle ?


"You're absolutely stunning Cutie" que je réponds. "Allons donc faire un scandale en bas au resto!!"


Le souper passe à la vitesse de l'éclair... on se dévore du regard autant qu'on savoure les plats qui s'enchaînent sur la table. Bonne bouffe, bons vins, bonne compagnie... que demander de plus ! Le serveur comprend rapidement que nous "sauterons" le dessert pour retourner le plus rapidement possible à notre suite... et à cette bouteille de Champagne qui nous attend sur glace dans la chambre. Presque complice dans le crime, il nous fait livrer à notre insu des petites mignardises chocolatées et un bol de fraises fraiches... délicate attention qui sera bien sûr récompensée de notre part !!!




Verres de bulles "fraisés" à la main sur le balcon, nous nous laissons secouer par la brise nocturne qui souffle sur le Richelieu. Enlacés et collés l'un à l'autre, nous oublions lentement que le temps existe. Elle est si douce de corps, si réceptive, si entreprenante... j'essaie de savourer chaque instant offert peau contre peau, mes mains dans ses cheveux et mes lèvres qui cherchent les siennes. Puis soudainement, elle me repousse violemment contre le rempart du balcon. Elle agrippe mon visage et m'embrasse agressivement avant de me fixer d'un regard si déterminé que j'en frémis d'excitation. Elle me relâche et sans rien dire, ouvre la porte et retourne à l'intérieur.


Figé par la surprise, j'attends de la revoir apparaître... Mais elle ne vient pas. J'entre donc à mon tour pour la trouver étendue de tout son long, nue sur le grand lit qui domine la suite. Elle est somptueuse dans la pénombre qui laisse entrevoir ses formes et ses contours, comme voilée par le manque de lumière. Elle me fait délicatement signe d'approcher. Je l'entends doucement gémir en même temps que je l'aperçois se caresser les seins et l'entre-jambe à l'aide de ses deux mains. Déjà débarrassé de ma chemise, c'est sans attendre que je fonds sur elle et la couvre de salive et de caresses.


Je n'ai qu'une véritable envie, l'entendre crier de plaisir et la voir en convulsions soutenues, toute secouée des voluptés que je tente de lui procurer. Je n'enlève même pas mon pantalon tellement je n'ai qu'elle en tête... ELLE et ELLE seule, son plaisir comme unique compagnon. Complètement affaissé sur son corps, ma bouche va de ses oreilles que je mordille à son cou dans lequel je plante littéralement mes dents. Elle crie de douleur et de plaisir. Je le sais et ça m'excite encore plus, je perds lentement la tête... et le contrôle de mes pulsions. Elle aussi d'ailleurs. Momentanément détachée de mon étreinte, elle croque ma poitrine et m'arrache un cris de douleur bien senti !!! Elle adore... haletant, je peine à croire qu'elle m'ait mordu ainsi... et elle sourit malicieusement. Ç'en est trop...


J'agrippe ses deux poignets que j'immobilise derrière sa tête, et je plonge mon visage contre ses seins si invitants. Elle continue de se tortiller dans le lit, trop heureuse du traitement "amour-haîne" que je lui sers. Puis je mords encore plus agressivement ses mamelons gonflés et avides d'attention. Elle n'en peut plus et crie à tout rompre...


C'est assez... et elle sait très bien ce que je veux... Elle !!! Je veux la goûter encore et encore... Je lâche donc ses poignets, conscient de lui redonner une liberté de mouvement qui ne pourra que l'aider dans sa conquête de nos deux corps amalgamés. Mais ce faisant, je glisse jusqu'à son bassin, entre ses hanches, et c'est avec un plaisir évident et une satisfaction sans borne que je me mets à "savourer" tout ce que l'intérieur de ses cuisses à a offrir !!! Mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm.... Irrésistible !!! Elle goûte si bon que j'ai peine à le croire !!!


Tout en la vidant de son essence corporel dans un concert sonore de cris et de gémissements de plaisir, je savoure tout... son pubis, son clitoris, ses 2e et 3e paires de lèvres, ses "petites" convulsions que je sens sous le poids de mon corps presqu'inerte déposé contre sa peau...


Elle est tellement belle quand elle jouit.


Mais Mariposa ne l'entend pas ainsi...


Avec l'énergie de l'excitation qui monte en elle, elle me saisit par la jambe et me tire vers elle, à contresens... Heureuse et comblée par le mouvement réussi, elle couvre mon pénis de sa bouche délicate et attentionnée.... Ahhhhhhhhhhhhhhh... Damn !!!!!!!! À mesure qu'il gonfle dans sa bouche, je perds progressivement la raison et tout contrôle... ce petit jeu est désormais une guerre de plaisirs partagés... Je veux qu'elle jouisse de tout son être, elle veut que j'explose dans sa bouche...


Devant pareille volonté, un homme n'a que bien peu de rempart ou de protection... et ses mouvements précis ont tôt fait d'achever le peu de retenue qu'il me reste... La priant d'arrêter, sans succès, je fonds et coule entre ses lèvres... avec violence, convulsions et cris comme jamais auparavant... Ohhhhhhhhhhhhhhhhh !!! Mais devant la violence des cris et avec la persistance déposée sur son clitoris, elle jouit immédiatement avec moi elle aussi.... et quel moment exquis !!! Deux amants enlacés qui jouissent l'un de l'autre !!! L'escapade à Saint-Marc-sur-Richelieu ne pouvait s'amorcer de meilleure façon !!!


Tous deux complètement vidés, nous reprenons lentement notre souffle l'un sur l'autre... Elle est magnifique après "l'amour/l'orgasme"... Ses yeux pétillants et invitants vont de gauche à droite sans trop de direction... sa respiration est encore saccadée et son corps tremble encore de toutes parts, comme le mien d'ailleurs...


Trop excités et réveillés pour dormir même si le cadran indique 5h24, nous nous installons sur le balcon pour attendre le lever du soleil. Elle me regarde encore avidement et tendrement, regard que je lui rends bien je pense...



Nous finissons bien par dormir quelques heures... et à mon réveil, c'est sa douce main dans mes cheveux que je ressens en même temps que le soleil qui perce facilement mes yeux.


Je la regarde, sourire en coin. Elle me regarde. Et nous nous disons tous les deux, sans dire un mot, que le reste du week-end s'annonce haut en couleurs !!! De toutes sortes ;-)




8 commentaires:

Mamz'elle J a dit…

Je n'ai qu'un mot à dire. WOW.

Il raconte la passion, l'excitation, la fusion de deux êtres de façon vraiment magnifique. Je ne sais pas pourquoi ni comment il arrive à le faire, mais il a une façon de te dévoiler qui dépasse la raison; qui dépasse la réalité. J'ai la chance de te connaître un peu, lui plus intimement que moi et sincèrement, il me fait découvrir encore plus en profondeur celle que je lis depuis 2 ans dans ses propres mots ainsi que dans les textes de T, l'Ancien Amant. C'est absolument divin. J'ai adoré. :)

Vous vous êtes trouvés sans vous chercher. Vous vous complétez à merveille, toi et monsieur L'Écrivain! ;)

Mel a dit…

Je viens tout juste de finir de lire la description merveilleuse de votre non moins merveilleuse escapade à St-Marc rédiger par Antoine. OH my god!!! Je suis trempé. Wow!! Je ne sais plus si c'est toi et ta personnalité magifique ou son réçit majestueusement descriptif qui m'excite le plus. Du moment où tu te fais jouir avec sa main dans la voiture jusqu'à ce qu'il explose dans ta bouche, je sentais ma chatte s'umecter puis couler littéralement. Après chaque phrase explicite je fermais les yeux pour imaginer la scène et je sentais les pulsation incontrôlable de ma chatte....
Ça y est, j'en veux plus, plus de vos ébas, plus de vos baises, plus de détails... Allé Antoine, raconte-moi comment elle a criée de jouissance, comment elle t'as fais jouir.. j'en veux plus .. donc, je vais relire cette histoire, mais cette fois, je vais répondre à ma chatte, l'alimenté de plaisir, jusqu'à obtenir un soulagement agréable, en pensant à vous deux...

BrucieCocu a dit…

Tout simplement magistral ! Je ne trouve pas d'autres mots. C'est tellement agréable de lire la passion et tout le plaisir que vous avez eu réconter de cette façon ! Wow ont ne reste pas indifférent et ont te pardonne de ne pas écrire souvent... Vie et profite de chacun de tes instants.

J'abode dans le même sens que Mel, ne pas avoir été dans le train de banlieue en ce moment, j'aurais eu un besoin ultime à combler !

fleur-ange a dit…

Wow! Monsieur l'écrivain a vraiment du talent ! J'avais l'impression d'être avec vous pendant cet escapade.
Bravo ! J'espère que tu lui permettras d'écrire à nouveau .

Kay a dit…

J'adore cette façon qu'Antoine a de décrire vos ébats !!! C'est sensuel, érotique, et tendre à la fois... J'attends la suite avec impatience !

Ludie a dit…

Je ne sais pas s'il est beau. Je ne sais pas s'il fait bien les caresses et l'amour.
Mais pour le moins il a la douceur du daim quand il s'approche avec ses mots, tu vois son regard doux et le sens passionné, sensuel, patient, attentionné.
Bravo! Tu as le don d'attirer le genre d'homme qui me plaît. Qui n'a de la bête que le racé, la nature intuitive et de l'homme le phrasé distingué, des manières de gentleman.
Tu as dégoté la perle de l'été!

Ludie a dit…

Pour Antoine tout spécialement, un grand Merci. Tu es venu nous emporter avec tes mots qui sont autant d'images et de sensations pour nous lecteurs. Mariposa peut se sentir gâtée. On la comprend! En vous lisant, on y est!
Complètement sous le charme, j'espère que tu aimes confier ainsi tes pensées par écrit. Car nous, on a éprouvé un profond Plaisir à te lire.
Merci Mariposa d'avoir partagé ton courrier privé. Vraiment, j'ai adoré. Très touchée.
Longue belle fougue et vigueur à vous zamoures!

Enjoy22 a dit…

+1 pour Antoine, c'est juste Wow!

Je reste scotchée, c'est tellement passionnant..
Mariposa, je crois bien que tu es tombée sur quelqu'un de vraiment spécial...

Bises