Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mardi 18 septembre 2012

Mariposa en vrac: Voyage, des nouvelles de Guillaume et les aveux d'Adam

La vie va bien ces temps-ci. 


J'ai des projets de toutes sortes qui viennent à moi ces derniers temps. Je suis heureuse. Je ne peux rien demander de mieux. 


Les gens qui m'entourent me comblent totalement. Ma famille, mes amis, mes amants... 


J'ai le goût de voyager ces temps-ci. Je prévois cette année retourner à New York, j'aimerais aussi aller parfaire mon teint déjà parfait dans les caraïbes mais c'est le prochain voyage que je planifie pour très prochainement qui m'excite et me rend vraiment fébrile. 

Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous vous souvenez probablement la dernière fois où je vous ai parlé de mon tout premier amant François, cet homme maintenant dans le début de la cinquantaine avec qui je me suis associée pour le départ de sa nouvelle compagnie. Il y a maintenant presque 2 ans, François avait tout perdu. Sa maison, son emploi et avait du déclarer faillite. Cet entrepreneur oeuvrant dans le secteur agro-alimentaire n'a toutefois jamais baissé les bras. Il était convaincu qu'il pouvait remonter facilement la pente s'il arrivait à se repartir en affaires. Son état financier faisant en sorte qu'aucun prêt bancaire ne lui serait accordé, François c'était tourné vers moi pour que je lui prête de l'argent en échange de parts dans sa compagnie ainsi que de redevances pour me remercier de la générosité de mon geste. J'avais alors accepté de lui prêter la non-négligeable somme de 5 000$. 

Ce week-end, François me telephone: " Mariposa, je serai éternellement reconnaissante pour le geste que tu as posé à mon égard. Peu de gens auraient fait ce que tu as fait. Grâce à toi, je pourrai enfin retrouver ma liberté financière. Merci, merci mille fois. Je t'appelle d'ailleurs pour te dire que je te rembourserai d'ici 3-4 semaines et je t'enverrai aussi un petit surplus en cadeau..."

Mes amis pourraient vous le confirmer, je suis une personne très généreuse et je n'ai jamais hésité à aider une personne qui m'est chère ou qui est dans le besoin. Aider François était pour moi tout naturel même si cela fait au delà de 7-8 ans que notre liaison est complètement terminée et qu'il n'y a aucune, mais AUCUNE chance qu'on se revoit sur une base autre qu'amicale ou professionnelle. Comme je l'ai déjà dit: Quand François avait 41ans, il avait encore pas mal de "sex appeal"... mais bon, parfois, un homme change énormément physiquement rendu à cet âge. Il a engraissé d'environ 40 livres depuis après avoir eu quelques problèmes de santé. 

C'est pour cette raison que pour me gâter , j'irai visiter Paris cet automne...

J'ai hâte. Je veux aller voir mes amis que je n'ai pas vu depuis des années... mais je veux surtout me payer la traite et aller faire de la photographie...


De la bonne bouffe... Du bon vin .... 
C'est mon côté épicurienne qui sera totalement comblée!! J'ai tellement hâte!


Parlant d'épicurien, j'ai eu des nouvelles de mon beau Guillaume. C'est drôle. Cela fait maintenant environ 8à9 mois que nous ne nous sommes pas vus, cela faisait quelques mois qu'il ne m'avait rien écrit ... et pourtant à chaque fois que je vois un message de lui apparaitre cela me fait toujours autant d'effet. Mon coeur s'emballe, j'ai les mains qui deviennent moites. Je ne porte plus par terre le temps de quelques instants. 

... ils disent que ça prend quelques secondes pour aimer quelqu'un et une éternité pour l'oublier...


Je n'ai jamais oublié Guillaume. Il n'y a pas une semaine sans que j'aie une pensée pour lui. Encore aujourd'hui, ma puce arrive avec un paquet dans ses mains : "C'est quoi ça maman ?!?!"


J'avais oublié l'existence de ce paquet... C'est le cadeau de Noël de Guillaume que je ne lui ai jamais offert... 


Il y a quelques mois, au début de l'été, j'avais pilé sur mon orgueil et j'avais écrit à Guillaume pour lui dire qu'il me manquait, que jamais je ne l'avais oublié malgré le fait que j'ai maintenant d'autres hommes dans ma vie. 

La dernière fois qu'il m'avait écrit, il m'avait révélé que lui aussi avait souvent des pensées pour moi... que lui aussi avait eu le goût de me revoir. Il ne savait juste pas quand il aurait le temps, mais surtout quand il se sentirait prêt à me revoir. Je le comprend tellement. Moi même quand j'imagine cette retrouvailles avec mon beau prince épicurien, je n'ai aucune idée de la réaction que j'aurai en l'apercevant pour la toute première fois après tous ces mois... Je sais qu'on sera heureux de se revoir. Mais je ne sais pas du tout à quoi m'attendre...

La vie m'apporte de belles choses ces derniers temps. Si mon été fut marqué par ma rencontre avec mon beau Antoine, l'automne semble vouloir m'apporter une nouvelle personne fantastique que j'apprends tranquillement à connaitre de plus en plus. 

C'est drôle mais je suis de celles qui croit que le hasard n'existe pas. 

Il y a presque un an de cela, ma copine Josée m'a présenté à un couple d'amis à elle. Elle m'avait invité à venir souper avec elle chez son ami d'enfance Adam qui sortait à l'époque avec une fille nommée Elsa. Elsa est une belle grande femme d'origine française. On avait eu un super souper bien arrosé tous les 4 ensemble et nous avions fini le souper dans un petit pub sympa. Je me souviens avoir trouvé Adam super charmant et très mignon, mais j'avais carrément écarté l'idée de faire de l'oeil à ce mec que je venais à peine de connaitre (ouais, je sais... étonnant venant de ma part, mais c'est vrai!). De toute façon, il semblait très amoureux de sa belle Française et même si après cette soirée qui a fini tard, j'ai eu l'idée farfelue d'aller me glisser dans leurs lit question de savoir si ils étaient du genre à vouloir s'amuser un peu à 3, je me suis retenue. Par politesse, mais surtout par peur de leur réaction. C'est difficile de savoir si une totale inconnue a des tendances bisexuelles lorsqu'on aborde pas du tout le sujet préalablement...

Bref ... 


Nous nous étions jamais revu depuis cette agréable soirée et nuit en compagnie de ma copine et de ce couple sympa. Il y a 2 semaines de cela, Adam vient m'écrire un message un soir où j'étais tranquille à la maison. Je souris. Je suis contente d'avoir de ses nouvelles. On parle un peu. Il m'explique qu'il n'est plus avec Elsa depuis quelques temps déjà. Je me souviens m'être sentie désolée pour lui. "C'est pas grave..." qu'il me répond. 

Il finit par passer aux aveux: "Mariposa, j'aimerais te dire que je t'ai tout de suite trouvée jolie la première fois qu'on s'est vu lorsque tu es venu souper à la maison. J'ai aimé ton sourire, ton énergie, ton humour. Tu semblais une fille heureuse et bien dans sa peau..."

J'ai vraiment été flattée et surprise par une telle confidence de sa part. J'aurais jamais cru qu'un gars comme lui aurait pu s'intéresser à moi.

"Si je peux me permettre de te le dire... je me suis même parfois masturbé en pensant à toi..."

Hmmmmmmm! Les images qu'il m'a mise en tête en me déclarant cela...


On a continué à parler un peu. Il me raconte qu'il a une soirée pour l'anniversaire d'un de ses bons amis. Il me demande si j'ai le goût de l'accompagner. 

J'accepte tout de suite.

J'avais le goût de revoir Adam. 

...


"Je passe te chercher dans 1 heure environ?" qu'il me lance 



J'étais excitée et fébrile comme jamais. J'ai sauté dans la douche, j'ai enfilé une petite robe noire toute simple mais qui savait bien mettre ma silhouette en valeur. Je me suis parfumée de mon parfum BVLGARI, j'ai attrapé ma trousse de la "parfaite maitresse" , enfilé mes ballerines roses que j'ai agencé avec la sacoche assortie, je me suis légèrement maquillé et j'ai apporté ma brosse à dents au cas où je passerais la nuit sur la Rive-Sud.


Adam est arrivée quelques minutes plus tard. J'ouvre la porte et je le vois qu'il m'attend, habillé relax et "casual": "Ouais, je ne m'imaginais pas que tu restais aussi loin! " qu'il me lance avec le grand sourire


"J'habite en ville Adam!! C'est toi qui reste loin! Pas moi! " que je répond en ricanant.


Je monte à l'intérieur de sa Mercedes. Je pose mes lèvres délicatement sur les siennes. Je lui souris. J'enfile mes lunettes soleil Chanel, je boucle ma ceinture de sécurité et nous prenons la route vers chez lui ...




Mémorable soirée ... mais surtout ce fut vraiment une nuit IN-CRO-YA-BLE ...


Je vous raconte la suite au prochain billet! (donc, c'est À suivre !!!) Oh que oui! 

7 commentaires:

Loul a dit…

que de bonnes choses , un esprit serein ... des ondes positives

merci MARIPOSA

Bizzsss de la provence ...

que d'aventures :)

Mel a dit…

Je ne veux pas être casse pieds, mais j'ai une question.
Lorsque tu as une invitation comme celle-ci (un peu dernière minute) qu'est-ce qui arrive avec ton homme et la famille??? Ils sont au courant, comment ça se passe, ça m'intéresserais de savoir comment tu gère ça...

Vitriol a dit…

Tu sais quoi, j'adore le vent de fraîcheur à ton blog.
Trois billets consécutifs, trois hommes différents. Hell yeah !!!

Mariposa L a dit…

HELL YEAH!

ROCK-ON!


;-)

Mariposa L a dit…

Mel.

On s'arrange. Un week-end sur 2, je fais la fiesta et je suis libre de faire ce qu'il me plait...
L'autre weekend, c'est lui qui fait la fiesta et fait ce qu'il veut.

Dans la vie, faut s'arranger pour s'accorder la liberté qu'on mérite!


Bonne fin de journée! Bisous !

xx

futur infidel a dit…

Paris, tu vas adorer ! Quelle ville incroyable, et le VIN, tu vas perdre la tête...

Mel a dit…

Mariposa,

Je comprend très bien. Mais, ton (tes?) enfant est peut-être encore jeune, mais comment explique-tu que maman ne dort pas ici cette nuit et n'est pas là ce matin?? Surtout lorsque l'invitation arrive à une heure d'avis?
je suis juste curieuse et cherche des truc lol!!