Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mercredi 26 décembre 2012

Fin 2012: L'heure des bilans ....

C'est le temps de l'année où l'on fête en famille.

C'est le temps de l'année où l'on signifie notre amour et notre affection pour les autres.

C'est le temps de l'année où l'on fait un bilan de notre année et qu'on s'apprête à faire des résolutions pour la prochaine qui s'envient .




J'ai passé une superbe année 2012.


Vraiment.


Une année haute en émotion de toutes sortes ...

Mais une belle année.




Si 2012 a commencé un peu tristement, avec ma rupture avec mon beau prince charmant Guillaume, au moins j'ai eu l'impression de toujours avoir donné le meilleur de moi-même (ou presque) à cet homme. Notre dernière rencontre par contre fut magique. J'aurais pas pu imaginer mieux en guise de dernière nuit en sa compagnie... même si à ce moment là, j'avais aucune idée que plus jamais mes yeux n'auraient plus l'occasion de plonger dans les siens .



2012 a été une année fabuleuse. 


Je me souviens de ma rencontre avec mon couple de Québec: Judith et Vincent. 

Un excellent souper au très bon Boris Bistro du Vieux-Montréal suivi d'une soirée chaude et sensuelle au merveilleux hôtel Zéro-1-Montréal. Un couple gentil comme tout. J'avais ensuite décidé de passer le weekend de mon anniversaire à Québec et on avait passé une soirée vraiment fantastique. Ensuite, on a gardé contact un moment, mais ça fait un bout que je n'ai pas eu de leur nouvelle. 


Ma rencontre la plus surprenante est sans contredit celle que j'ai eu avec Charles que j'avais affectueusement appelé "Complice#1". Pour une fois j'avais trouvé le parfait alter-ego . Une relation amicale et complice teintée de petits échanges à saveur perverses. J'ai beaucoup apprécié cet homme. Je me suis confié à lui comme je ne m'étais jamais confié à personne. Le weekend de la St-Jean-Baptiste passé ensemble était simplement parfaite. On a rigolé. On a eu du fun, on s'est vraiment beaucoup amusé. On avait vraiment une belle relation. J'ai voué une confiance aveugle à cet homme... mais malheureusement, une embrouille a fait en sorte qu'on a coupé contact. On s'est reparlé à quelques reprises. Je lui ai envoyé un courriel à son anniversaire, il m'en a envoyé un une fois où il voulait partager une blague qui l'avait fait penser à moi. J'échange encore avec sa femme Sarah. Nous sommes toujours de bonnes copines.  
J'ai eu de la peine lorsque je me suis sentie trahie et un peu utilisée par Charles. Ça n'enlève rien à l'homme formidable qu'il est ... mais cet évènement m'avait blessé... et je m'étais promis que je ne jouais plus jamais aux jouets pour un homme sans mon consentement. 



Quelques semaines plus tard, je faisais la connaissance d'Antoine. Ahhhh, le beau Antoine. Toujours partant pour des escapades romantiques à discuter pendant des nuits complètes et à boire du bon vin. Le séjour dans la grande suite du Zéro-1-Mtl, l'escapade de 2 jours au Spa Givenchy et les 3 jours à Ottawa furent incroyables. J'adorais la présence d'Antoine. C'est un homme qui aime rigoler. Un homme intelligent qui connait beaucoup de choses. Un homme qui ferait tout en son possible pour faire plaisir à sa partenaire. Un être extrêmement généreux de sa personne. Un homme passionné comme je les aime. J'aimais sa façon de rigoler de toutes les niaiseries que je pouvais dire, j'aimais sa façon d'être toujours disponible pour moi. J'aimais ses yeux, son sourire, son étreinte. Mais je sais pas, il manquait quelque chose. En fait, j'ai l'impression qu'il tombait tranquillement amoureux de moi et qu'il cherchait à avoir plus qu'un simple maitresse. Il aurait aimé que je sois son amoureuse. Même s'il me prétendait que ce qu'on vivait était parfait, je sentais qu'il aurait aimé plus que ce que je voulais lui offrir. Antoine est un "lover" et un romantique. Malgré le fait que je l'appréciais beaucoup, il y avait quelque chose que je ne ressentais pas à l'intérieur de moi. Ma flamme intérieure manquait de vigueur. Mes papillons n'étaient pas présents en quantité suffisante... et j'avais l'impression qu'il manquait un peu de drive au niveau sexuel. J'ai essayé de découvrir le côté pervers d'Antoine. Je ne l'ai jamais trouvé. Et pour moi, c'est primordial pour moi d'avoir un amant avec qui je suis capable de faire évoluer et faire grandir mes pulsions sexuelles. Antoine et moi nous nous parlons toujours. On ne s'est pas revu depuis maintenant plusieurs mois, mais je sais qu'on finira par se revoir. Je sais aussi qu'il a fini par régler les derniers détails du divorce avec son ex et qu'il est maintenant totalement libre de vivre sa vie comme il le souhaite. 


Et j'ai terminé mon année en fréquentant le beau Adam. Jamais je n'aurais pensé qu'un homme de sa trempe aurait été intéressé par une fille comme moi. Adam, le bel homme d'affaire prospère amoureux de voyages, d'architecture et de fins alcools. J'aimais son petit côté pervers. J'aimais les séances de cybersexe et tous ces matins où l'on se retrouvait sur le clavardage pour s'échanger des liens de films pornos qui nous excitaient. Notre weekend à Québec fut sublime. Réaliser un fantasme qu'on avait en commun en incluant ma belle copine Jade à une chaude nuit torride fut plus qu'extraordinaire. Mais il y avait quelque chose qui faisait en sorte que ça ne collait pas à 100%. Question de caractère, question de vision de la vie. Avec le temps, j'ai appris à savoir ce que j'aime et ce que j'aime moins dans une relation avec un homme. On est 2 personnes très opposées. Moi la fille un peu artiste avec des valeurs plutôt de gauche, très tête en l'air, hyper "fo-folle". Lui, l'homme d'affaire qui se prend au sérieux, individualiste et un peu caractériel qui mise avant tout sur sa carrière. Comme je l'ai déjà dit: je respecte toujours les opinions des autres. J'ai eu plusieurs amants qui ne partageaient pas nécessairement à 100% les mêmes valeurs et que j'ai fréquenté pendants plusieurs mois, voire des années mais dans le cas d'Adam, j'ai senti que je finirais par vite lui tomber sur les nerfs et moi j'ai senti que j'étais pas le style de femme qu'il aimait. Je ne flash pas assez. Je sais qu'il les aime un peu plus superficielles, distinguée et "girly". Je sais qu'il aime plutôt les filles très "glamour"qui aiment exhiber leurs sacoches Mikael Kors et se promener en voiture de luxe. Oui, j'aime les beaux trucs. Oui, j'aime les beaux voyages et les belles soirées. Mais je sentais que je collais pas à son type recherché. Sexuellement, c'était vraiment génial entre lui et moi... Même si j'ai eu souvent l'impression qu'il aimait mieux recevoir que donner. C'était un homme qui aimait beaucoup qu'on explore ses fantasmes à lui, mais qui ne cherchait pas vraiment à combler les miens. Dommage. Je l'apprécie beaucoup. On reste encore en contact. Parfois, il vient encore me parler via Skype le matin quand il a le goût de se branler le matin avant d'aller travailler. Mais encore une fois, je ne crois pas que cette histoire ira vraiment plus loin. 



Donc je suis restée très calme depuis. Puisque mon bel amant Éric est occupé à être un nouveau papa depuis les dernières semaines, je n'ai pas eu l'occasion de le revoir depuis la fin novembre. On s'est écrit à Noël. Comme à chaque année, nous nous sommes échangés quelques texto pour se souhaiter de joyeuses fêtes. 

" Joyeux Noël ma beauté. J'ai tellement hâte de te revoir et de t'embrasser...."


Ça m'a réchauffé le coeur. Éric ne m'oublie jamais à Noël. Il est merveilleux. 





Je sais que 2013 me réservera de belles choses. 


J'ai déjà des petits projets voyage de prévus.



Dieu seul sait si ces petits voyages se solderont en escapades coquines. 



Mais déjà cet hiver, je retournerai à Québec visiter ma copine Jade et j'irai fort probablement souper avec Sarah, la femme de Charles. 
J'irai aussi à Toronto à la mi-janvier. Je me suis réservé un super méga hôtel hyper design. Vous connaissez mes goûts particulier pour les belles chambres stylée! hehehe! Là-bas, j'irai probablement passer une soirée avec mon ami Karl, un Québécois installé depuis plusieurs année dans la province Ontarienne. Karl est un ami et aussi un lecteur à qui j'ai donné plusieurs conseils et plusieurs recommandations de resto chic où amener sa douce maitresse qui habite Québec lorsqu'ils se rejoignent à Montréal pour des weekend romantique. Karl m'a promis de me remettre la pareille et me dit qu'il a tout plein de suggestions pour mon séjour à Toronto. 


J'ai bien hâte. 




En attendant, je vous souhaite une heureuse fin d'année 2012. Je vous souhaite tout l'amour du monde. 

Je vous souhaite de connaitre la joie et la paix intérieure.



Et je vous souhaite surtout de vivre de beaux moments, d'être à 100% heureux dans vos choix de vie, de vous aimer tel que vous êtes ... et de vivre à fond toutes vos folles envies!



Je vous love tous!



xx



Mariposa


xx

5 commentaires:

etoile31 a dit…

Belle année 2012 s'il en est.....

Continuez bien....

Cadeau de Noël,

si vous ne pouvez vous rendre à Lyon avant le 31/12....:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=lgDPl6J3lIY#!

Priscilla a dit…

A quand le prochain billet de blog .. le premier de 2013 !!

Anonyme a dit…

Très belle année 2013 à toi joli papillon.. Reste cette magnifique, femme infidèle, passionnée que tu es..
Et continue à mordre dans la vie ..
Merci pour chaque message.. Un pur bonheur..

Ludie a dit…

Comme c'est bien dit, Anonyme. Oui, Chère Mariposa, je souhaite de tout coeur que cette nouvelle année t'offre d'encore plus belles envolées de tout ordre, et que tu continues à nous en faire si délicieusement profiter.
*•+2013 bouquets fleuris à butiner+•*

Anonyme a dit…

Aujourd'hui, en feuilletant une revue qui parlait sur comment épicer nos relations,j'ai remarqué ton nom.Mariposa. Comme je parle español, ce pseudo m'a bcp intrigué. Una Mariposa aime butiller de fleur en fleur...
votre blogue m'a conquis,vous avez une nouvelle lectrice.

M.