Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

dimanche 29 janvier 2012

Comment se débarrasser d'un EX un peu trop fatiguant ....

Vous souvenez-vous de Patrick, ce cher camarade de classe du secondaire qui n'a jamais cessé de me voir dans sa soupe ?




Patrick est tout d'abord un ami d'enfance. Nous avons fréquenté les mêmes classes lorsque nous étions adolescents. Il a toujours eu un oeil sur moi. C'est vers l'age de 20-21 ans, juste avant de rencontrer mon mari Alexandre qu'on s'est mis à se fréquenter un peu, de façon non-officielle. On allait parfois au resto, au cinéma ou en boite de nuit... finalement, j'ai couché qu'une seule fois avec Patrick à cette époque. 




Il y a deux ans, ceux qui s'en souviennent, j'avais revu ce cher Patrick qui habite maintenant Quebec alors qu'il devait passer quelques journées en congrès à Montréal. On s'était donné rendez-vous à l'hôtel Le Chablis pour un petit rendez-vous coquin. C'est à ce moment là où je me suis remémorée pourquoi j'avais qu'une seule fois baisé avec ce mec dans ma jeune vingtaine... Il baise comme un pied et a super mauvaise haleine! ( C'est un peu chien à dire, je sais... mais bon, c'est la vérité!) En infidélité: "Pourquoi aller en "sous-traitence" si c'est pour tomber sur du plus cheap!" Comme m'a déjà dit un de mes bon amis/lecteur! ( Je l'avais trouvé très drôle!)




Donc c'est ça. Il n'y a rien qui m'attache a ce mec autre que la consommation physique... Et s'il l'expérience n'est pas à mon goût, il me semble que c'est un peu normal que je ne renouvelle pas l'expérience... Vous ne croyez pas ?! 




C'est un peu dommage pour lui car monsieur semble vraiment à tout prix à me revoir.




Il ne cesse de m'écrire depuis 2 ans. Depuis 2 ans, je décline CHACUNE de ses invitations. 




Et je lui dis toujours non. Je lui dit toujours que ça va être impossible. J'essaye toujours de rester polie, car c'est avant tout un ami mais le gars ne comprend pas le message et ne lâche pas le morceau. 




Il est le style de mec qui "Like" toutes mes photos sur Facebook, qui fait des commentaires du style "T'es beeeeeeeelllllllllle!" publiquement sur ma page. 




J'aimerais ouvrir une parenthèse. Je ne conseille pas aux gens d'ajouter leurs "crush" du moment ou leurs amants ou maitresses sur FB. Je vous jures, l'emballement et attirance font toujours en sorte que vous finissez par vouloir frénétiquement aimer et commenter toutes les photos de l'autre. Moi en fine observatrice que je suis, j'ai remarqué que tous mes amants l'ont fait! Je dois avouer que j'ai eu tendance à le faire moi aussi. Il ne faut pas. Ça éveille des doutes autour de tout le monde.




Anecdote: Je regardais la fiche Facebook du beau et sexy Philippe et je vois cette photo de lui dans la neige avec son petit garçon. Toute mignonne la photo, je vois le commentaire de cette fille dont il m'avait déjà parlé: "Oh, c'est encore mieux qu'avoir un massage ça!"  ( cherchez le rapport avec la photo !!!) 




C'est des détails anodins, mais qui peuvent vous mettre dans le trouble pour rien.






(Fin de la parenthèse)






Pour en revenir à ce cher Patrick qui ne comprend visiblement rien, j'ai décidé cette fois-ci de faire preuve d'un peu d'imagination pour lui faire passer le message ....






Je partage avec vous:




Enjoy!













Vous me trouvez méchante ?!?! .... Ah! Hé bien tant pis! ;)




jeudi 26 janvier 2012

La nuit magique avec Guillaume (suite, mais surtout FIN...)



Apres avoir abondamment et généreusement éjaculé partout sur ma poitrine dans un gémissement de plaisir et après que mon Guillaume se soit adonné à une petite séance de photos coquines post-éjaculatoire,  nous avons décidé de continuer nos douces caresses sous la douche, question de se rafraîchir un coup avant d'aller souper.


Guillaume avait fait couler l'eau à la température que j'aime. Nous nous sommes doucement rapprochés, il m'a tout d'abord serré fort contre lui. Je me sentais si bien dans ses bras, j'avais l'impression que son énergie me traversait littéralement. On s'est longuement embrassé sous le jet de la douche, les mains de Guillaume parcouraient mon corps entier. Il me massait doucement l'entre-jambes, mon sexe en bouillait encore de désir. Je me suis soudainement tournée et j'ai appuyé mes mains contre le mur pour lui offrir ma croupe. J'avais envie qu'il me prenne par derrière comme je l'aime. J'ai senti sa queue bien dure se glisser entre mes cuisses. Ma respiration devenait de plus en plus audible... Mon souffle s'est vite transformé en gémissements et quand il a glissé sa main par en avant pour venir atteindre mon petit bouton de plaisir mes gémissements se sont métamophosés en cris de plaisir... Le son provoqué par l'extase raisonnait sur le carrelage humide de la céramique de la douche. J'entendais l'écho de ma jouissance, le son des claques qu'il me donnait sur les fesses retentissaient et ajoutaient énormément à mon plaisir...  Ce moment était tellement sublime... J'ai joui dans un spasme orgasmique super intense. Mon beau Guillaume m'avait encore une fois propulsé au 7e ciel. On s'est prélassés sous la douche longtemps. Une bonne demi-heure au moins. On se caressait de 1001 façons, on se savonnait mutuellement et on s'embrassait. On laissait la chaleur de l'eau nous envelopper et l'odeur du tilleul des produits de bains de luxe de L'Occitane que fournissent l'hôtel nous enivrait les sens littéralement. Nous sommes sorti de la douche et Guillaume m'a tendu une serviette. On s'est essuyé, mon amant a enfilé le peignoir de l'hôtel et moi après m'être bien crémé le corps, j'ai enfilé ma petite nuisette à imprimés léopards Dolce&Gabbana ainsi que ma petite robe de chambre en soie et dentelles noire achetée chez La vie en Rose expressément pour être plus confortable lors de mes soirées à l'hôtel.




Mine de rien, la soirée filait à toute allure et nous n'avions toujours pas mangé. Plusieurs options s'offraient à nous. Le restaurant/lounge KOKO de l'OPUS, offre de la très bonne cuisine. L'hôtel se trouvant à un quadrilatère achalandé et où se situent tous les meilleurs restaurants de la ville, nous avions aussi le choix de marcher quelques pas et de trouver facilement quelque chose à notre goût sur la rue St-Laurent. J'ai regardé Guillaume et je lui ai dit: " Sinon il y a la 3e option: On ne bouge pas d'ici, on se prend le service aux chambres et on soupe sur place, dans notre petit nid d'amour... "




Il était presque 21h30, les restaurants allaient fermer bientôt. Il faut dire que nous étions quand même le mardi suivant le jour de l'an aussi. Il n'y avait pas beaucoup d'action en ville. Nous avons donc décidé de rester au chaud dans la chambre, d'autant plus que nous avions déjà cette délicieuse bouteille de Chablis Grand Cru sur la glace à notre disposition et déjà toute prête à se faire déguster! Nous donc avons pris le menu qu'il y avait dans la chambre et nous avons commandé un Risotto de poulet et un Club Sandwich à la Méditerranéenne. On a bu un verre de Chablis en attendant que le repas arrive. On a parlé de nos party du temps des fêtes, de ces fameux party de bureau qui finissent souvent par être beaucoup plus animés que ce l'on pense.
Le repas est arrivé. C'était délicieux. Moi qui ne suis jamais très impressionnée par la bouffe d'hôtel, j'ai toujours été surprise de ce que l'OPUS offre. On s'est partagé nos trucs, nous avons mangé collés l'un à l'autre en dégustant notre souper comme des rois et à boire du bon vin. Je me souviens d'avoir réalisé pendant le souper ce que j'étais en train de vivre, toute l'ampleur de la beauté de cette soirée magique...




Je me souviens d'avoir réalisé, le temps d'un court instant à quel point ce que je vivais était merveilleusement, presque trop incroyable pour être vrai. Pourtant ce l'était. J'étais bel et bien là... en compagnie de mon beau Guillaume. Combien de fois dans ma vie aurai-je l'occasion encore d'être dans un hôtel luxueux, avec un des hommes les plus extraordinaires de la terre, à déguster un bon repas et à boire le meilleur vin au monde à mon goût ?! Combien de personnes ont la chance de vivre une expérience et une histoire aussi belle et passionnante?! Je ne sais pas, mais moi j'ai la chance de réaliser tout ce que la vie m'apporte et d'en profiter au maximum dans le moment présent... Ce soir-là, à ce moment précis je ne sais pas pourquoi mais j'ai réalisé que le bonheur se situait maintenant dans le moment présent. Parce qu'on ne sait jamais de quoi est fait notre lendemain et si d'autres chances de la sortes nous tombera dessus. Mettre nos horaire au diapason n'est déjà pas évident à la base. Se planifier une soirée où l'on aurait toute notre nuit à notre disposition l'est encore moins!




On s'est trop régalé. On aurait pu rouler par terre tellement le repas était copieux. Nous avons par la suite décidé nous détendre au lit doucement avec nos verre à la main question de faire passer le tout et digérer un peu.
" Je suis encore désolé de ne pas être au top ce soir pour toi ma beauté... j'aurais voulu avoir plus d'énergie, mais je suis tellement fatigué ces derniers temps. Le temps des fêtes n'a vraiment pas aidé on dirait "-  me dit Guillaume.




"Ce n'est pas grave mon minet... Je dirais même que cela m'arrange presque... car ce soir, je voulais passer une soirée relax en ta compagnie. Je voulais qu'on passe une petite soirée romantique à se coller ensemble. Je voulais que tu sois mon cadeau... Allez, couche-toi! Je veux te faire un long massage doux et relaxant pour détendre tes muscles d'homme qui travaille trop fort. C'est à mon tour de te dorloter un petit peu..."




J'avais apporté l'huile à massage. J'ai décidé d'en faire encore bon usage. Après la séance de masturbo-thérapie offerte à mon amant juste avant d'aller sous la douche, j'ai décidé cette fois-ci d'utiliser l'huile à massage pour lui faire un beau massage de détente. Vous voyez, mes talents de masseuses ne se limitent pas seulement à la verge bien dure d'un mec! J'aime bien aussi l'utiliser pour d'autres occasions! hihihi!




Je me suis donc appliquée soigneusement à bien caresser, bien réchauffer chacun des muscles de son corps. De son cou jusqu'aux épaules, j'ai bien insisté sur ce petit endroit où l'on a tendance à venir accumuler le stress et les tentions. J'ai bien massé ses bras, ses omoplates et son dos. Je me suis attardé au bas du dos, aux cuisses et aux mollets. Vraiment, je voulais lui offrir quelque chose de complet et de totalement relaxant. Je me souviens qu'à ce moment nous écoutions le dernier album du groupe que j'adore The Weeknd




Cette chanson qui s'appelle justement " Montréal" est juste parfaite pour des petits moments comme celui-là.




( Confession: Quand je réécoute cette chanson elle me fait toujours quelque chose au coeur maintenant. Nostalgie soudaine s'empare de moi ..)





Je crois que Guillaume a vraiment apprécié ce petit moment de douceur.. "Hummmm! ... Je sens que je vais m'endormir bientôt, Mariposa.."





J'ai souri et je lui ai répondu : " C'est ça le but mon amour... ce soir, cette soirée est pour toi, pour nous, voici un peu ton petit cadeau du Nouvel An: Avoir la possibilité de relaxer et d'oublier toute la pression du quotidien et la monotonie de la routine familiale.."




J'ai continué à le masser pendant un bon moment. Peut-etre une bonne heure en tout. J'ai senti la respiration de Guillaume devenir de plus en plus régulière et il s'est doucement assoupi sous les caresses que lui procuraient mes doigts. Il était trop mignon à voir. Il était si beau à regarder. Je le trouve trop beau quand il est endormi. Il semblait si bien dans son sommeil. Il avait un petit sourire dessiné sur ses lèvres. Je me suis assise sur le lit a ses cotés. Un verre de vin à la main et l'autre à caresser longuement ses cheveux soyeux j'écoutais de la musique en méditant un peu. J'étais heureuse, j'étais bien. Je serais restée ainsi une éternité à caresser sa nuque et sa douce chevelure.




J'ai fini par éteindre la lampe de chevet au bout d'un moment. Je me suis collé à mon Guillaume qui dormait toujours paisiblement et je me suis assoupie moi aussi avec le sourire aux lèvres, le nez dans le cou de mon amant qui sentait bon le BLEU de CHANEL, tout en m'impreignant de son parfum. 




On s'est réveillé quand même assez tôt le lendemain matin. Il devait être environ 6h45. J'ai ouvert les yeux et Guillaume était éveillé me regardait avec son sourire que j'aime tant. On s'est embrassé un moment, on s'est serré fort dans les bras et on s'est cajolé. On a rigolé aussi un peu au lit et on s'est ensuite habillé pour quitter afin d'aller travailler chacun de notre coté. 




" On a aussi le petit déjeuner d'inclus au forfait... " que je dis à Guillaume...




Il me dit qu'il voulait passer chez lui avant d'aller au boulot. Il décline mon offre d'aller prendre le petit-dej au resto KOKO. Je décide de ne pas déjeuner moi non-plus alors. Nous faisons le check-out de l'hôtel et quittons l'établissement. 




Rendu au coin de Sherbooke et de St-Laurent, Guillaume m'a enlacé une dernière fois. Il m'a embrassé passionnément et m'a soufflé un "Je t'aime" à l'oreille. 




Je lui ai répondu: " Moi aussi mon baby! "






.....


Et on s'est quitté.....




.....








J'ai descendu la rue St-Laurent en direction sud...


Guillaume à marché sur Sherbrooke en direction est....










.......


Et c'est exactement là que nos chemins se sont séparés .......






........





vendredi 20 janvier 2012

Finir une histoire avant d'en commencer une autre.

Je sais, j'en ai pris plusieurs par surprise ce matin...


J'en ai fait l'annonce officielle via mon compte Twitter et ma page Facebook via ce statut:










En fait les plus proches de moi savent qu'on a pris la décision de séparer nos chemins depuis presque 2 semaines aujourd'hui. En fait, la rupture s'est fait 4jours après notre superbe nuit à l'hôtel OPUS.


Donc, bientôt 2 semaines.


Vous pouvez vous imaginer que je suis profondément attristée par ce qui m'arrive. Je sens un énorme vide à l'intérieur de moi depuis 2 semaines. Il n'y a pas une journée où je n'ai pas versé une larme en pensant à Guillaume et a cette fabuleuse histoire qui se termine.


...


Je sais, je n'ai pas fini de raconter notre belle soirée.


J'ai tout de même été capable et j'ai eu la force de vous raconter les 2 premières parties de façon neutre, comme si rien n'était encore arrivé alors que c'était le chaos dans mon coeur brisé.




"Que s'est-il passé ?!?!??!?"


J'imagine que c'est ce que vous voudriez tous me poser comme question.




En fait, je ne sais pas par où commencer. Je ne sais pas à quel point je veux partager ma peine et ma déception avec vous. Par expérience, je sais que certains d'entre vous voudront profiter d'un moment de vulnérabilité pour venir me planter ici, m'inonder d'insultes et d'injures... C'est toujours dans ces moments où je reçois le plus de haine de la part de mes "haters".  Je m'en fout, je sais que les faibles n'ont que le pouvoir de frapper les gens quand ils sont déjà par terre. ( Beau niveau d'intelligence ici!)


J'aimerais vous raconter la fin de l'histoire magique et féérique passée en compagnie de mon beau Guillaume. Après tout, c'est le dernier souvenir que j'aurai de mon bel amant. 


Avec le recul, je crois que je ne pouvais pas avoir meilleur soirée et meilleur moment avec mon amant pour conclure notre histoire. 


On se sera vu pour la dernière fois dans un endroit magnifique, en prenant un bon repas gastronomique, en buvant les meilleurs vins de la planète, en s'embrassant et en faisant l'amour comme les 2 personnes les plus éprises l'une de l'autre pour s'endormir paisiblement le sourire aux lèvres. Une soirée où la fin du monde aurait pu arriver. Jamais je n'aurai eu rien à regretter de ces merveilleux instants passés ensemble.


 La plus belle des soirée en guise d'adieu.


C'est votre couple d'infidèle favori qui se sépare aujourd'hui. C'est une journée triste. J'en conviens.


Que voulez-vous.... l'amour est imparfait...









Pour ma part, je prends du temps pour moi. Bizarrement, depuis 2 semaines j'ai refusé toutes les invitations de mes autres amants. Je n'ai pas le moral à fricotter ailleurs. Marc m'a invité à venir passer une nuit en sa compagnie à son chalet tout près du mien. Éric m'a texté cette semaine et voulait savoir ce que je faisais un après-midi... Je me suis désistée.




Pour une fois, je vais vous demander votre avis:




Est-ce que je termine mon récit sur ma nuit avec Guillaume ( ce qui pourrait expliquer et éclaircir quelques détails sur la rupture)  ou vous voulez tout de suite que je saute à la conclusion et la fin de l'histoire?! 
( Au diable ton bonheur Mariposa, on veut lire du "drama", on veut voir des larmes, on veut entendre ta peeiiiiiinnnnnnnne, te voir souffrir et agoniser !!) ( ok , ok j'exagère!) 




Vous comprendrai si je prend quelques jours pour moi...


Mais ne vous inquiétez pas. La fin d'une histoire ne veut pas dire la fin de mon blogue. 


Je suis convaincue que beaucoup de belles choses m'attendent dans le détour...


J'entretiens de belles relations avec des hommes vraiment intéressants et stimulants... 


.... Oui, je serai probablement beaucoup plus tranquille sur mes activités de maitresse hors pair dans les prochains temps. Mais jamais je ne serai la femme d'un seul homme et je resterai toujours cette petite coquine adorable que vous avez toujours connu.


C'est ainsi.


SVP, commentaire inutile à m'envoyer: "Awwww, Pauvre ptite chouette, je suis là pour toi!" ( on ne se connait pas dans la vraie vie ??... je ne vois pas pourquoi je viendrais me confier à vous plus que ce que je le fais présentement sur le blogue!) 


et Please, please, please... gardez vos insultes et vos commentaire désobligeants pour vous. J'en ai crissement pas besoin.


Ce que je vis est assez douloureux ainsi pour que je reçoive des opinions par des gens qui ne connaissent pas mon parcours et qui ne savent pas par quoi je suis passée dans la vie.




Merci.

mercredi 18 janvier 2012

Prélude à une nuit magique: Apéritif et stimulations lubriques ...



Nous sommes entrés dans la luxueuse chambre de l'OPUS. Guillaume s'est approché doucement de moi pour me prendre dans ses bras. J'avais les effluves de son parfums qui venaient me chatouiller les narines et provoquer en moi une tonne de petits chatouillement pas du tout désagréables dans mon bas-ventre. Ma bouche était tellement attirée par la sienne. Mon amant a une bouche si délicieuse et invitante. Ses lèvres sont pulpeuses et délicieuses. Guillaume embrasse tellement bien...


Je l'ai laissé enlever et accrocher son manteau. Je me suis assise sur l'énorme lit king en l'attendant et j'ai tout de suite demandé à faire monter le plateau d'assortiment de fromages différents que l'établissement m'avait gracieusement offert avec ma réservation particulière faite quelques jours à l'avance. 


" J'ai fait monter quelque chose pour l'apéritif, si tu consens bien sur à ce que je ne sois pas l'amuse-gueule de début de soirée pour une fois! hihihi! ... Aussi, regarde ce que je nous ai procuré pour notre soirée spéciale sur la petite table sur le bord de la fenêtre..."


Guillaume se dirige vers le seau de glace et je vois ses yeux devenir étincelants en apercevant la belle bouteille de Chablis Grand Cru que j'avais acheté en pensant à lui ( à nous 2, en fait! )


" Oh Wow, un 2007 en plus!! Ça va être délicieux tout cela! ... Mais j'ai amené quelques trucs moi aussi! On devrait commencer par des bulles, qu'en dis-tu ?!" que répond mon amant en sortant une superbe bouteille de sa collection personnelle. 


J'adore découvrir de nouveaux trucs en compagnie de Guillaume. Je suis toujours énormément flattée qu'il me sorte des bouteilles de sa cave personnelle. Bouteilles qui ne sont jamais disponibles à la SAQ, Guillaume aime collectionner ces flacons plus particuliers qu'il a l'occasion de rapporter de ses nombreux voyages à l'étranger et d'acheter aussi d'importateurs privés qui fournissent ses restaurants. 


"Je fais monter aussi des verres à Champagne alors?" que je demande à Guillaume


"Non, pas nécessaire... on se débrouillera ainsi..." 


Guillaume nous sert un verre, il s'approche de moi pour me le tendre en me regardant droit dans les yeux. Mon amant a le regard fatigué, mais ses yeux sont brillants et il semble heureux d'être avec moi. Il s'assoit sur le lit à mes côtés, pose délicatement ses lèvres sur les miennes, on porte un toast à nous 2, à la nouvelle année qui sera encore plus magique et fabuleuse que l'an dernier et on trinque. On s'embrasse un moment sur le lit, on se laisse aller à de douces caresses. L'ambiance est parfaite, la petite musique en back ground, les lumières tamisées, la vue sur une des artères les plus passantes de la ville... je ne pouvais rien demander de mieux.


On a cogné à la porte. J'ai demandé à Guillaume d'aller ouvrir. Le serveur est arrivé avec le plateau de fromages et nous à aussi apporté une bouteille de rouge: compliments de la maison. Un Valpollicella. Je remercie le jeune homme. On rigole Guillaume et moi. On se dit qu'avec 4 bouteilles différentes, on aurait de quoi avoir un bon party à 2. Tant pis, je rapporterai la bouteille offerte par l'hôtel à la maison!


C'est tellement incroyable de pouvoir passer du temps relax avec Guillaume. À discuter de tout et de rien, à raconter les projets sur lesquels je travaille ces temps-ci, à lui raconter une tonne d'anecdotes... Mon amant a toujours les yeux pétillants en me regardant lui raconter mes trucs. Il a toujours l'air intéressé, intrigué. Guillaume est spécial. Son regard me fait totalement craquer. Il a le regard vif, perçant, intelligent. On voit dans son regard sa passion, sa fougue... Et c'est quand il me parle de son métier, quand il me parle de ce qui l'allume et l'intéresse, on voit que c'est un homme hautement éduqué et instruit. Je suis toujours captivée par ce qu'il me raconte. C'est au moment où j'arrive à le faire éclater de rire par mes simples conneries ou blagues insignifiantes où je le trouve le plus beau. Ses yeux sont lumineux, son sourire radieux et sincère. Je l'adore ce mec!


On a dégusté les bulles en compagnie du fromage. C'était délicieux! Mon beau prince s'est doucement approché de moi pour me caresser doucement. J'étais dans un état second, j'avais tellement hâte à ce moment. Sa main s'est subtilement glissée entre mes cuisses..."Hummm!" qu'il a chuchoté à mon oreille sentant la bande de mes doux bas se terminer pour laisser ensuite ses doigts déceler un petit porte jarretières se terminant par de fine dentelle... celle qui ornait ma culotte. J'ai laissé les doigts de Guillaume se promener doucement entre mes jambes qui se réchauffaient de plus en plus. Nos corps ce sont enflammés et nous nous sommes laissés aller a des ébats d'une passion et d'une intensité incroyable. Sa langue sur ma chatte faisait onduler mon corps de plaisir, mes orgasmes étaient vibrants. De mon coté, j'avais envie de dévorer mon amant tout rond tellement mon envie de lui était palpable. J'avais le goût de transporter mon amant au 7e ciel... Sans compromis.

Je me sentais coquine et un tantinet perverse. J'aime expérimenter des trucs grivois et un peu plus osé avec lui. Après tout, c'est ce qui est amusant et trillant d'une relation amant-maitresse: c'est bien ce côté lubrique et croustillant qu'on a un peu moins souvent tendance à exploiter dans notre couple quotidien. Bien sur, j'avais apporté ma "trousse de la parfaite maitresse" et cette fois-ci, j'ai apporté de l'huile à massage. Disons que j'ai décidé d'en faire bon usage! Guillaume qui semble beaucoup apprécier mes techniques de masturbo-thérapeute, a été servi à souhait!


Après avoir généreusement enduit son sexe fièrement dressé et dur comme du roc d'huile, je me suis exécuté longuement de mes mains en m'attardant bien à son gland, en faisant glisser mes mains autour de sa verge dans des mouvements circulaires du poignet et en n'oubliant surtout pas de bien m'occuper de ses couilles. Ma bouche salivait de plaisir tellement elle avait envie d'aller rejoindre mes mains et ainsi les aider un peu dans ce doux moment de stimulations plaisantes. Guillaume gémissait de plaisir en fermant les yeux tellement son plaisir semblait intense. Il me regardait ensuite bien m'exécuter en m'agrippant par la crinière pour ne rien manquer de ce spectacle qu'il aime tant... Je le suçais tout en le masturbant d'une main quand j'ai décidé de faire monter son excitation d'un coup par surprise en lui enfonçant un doigt dans l'anus en continuant ma fellation spéciale. Son corps a vibré d'un coup. J'ai su que je venais de lui faire vivre une sensation qu'il avait probablement rarement ressenti... (hehe!)
J'ai ajouté de l'huile sur son sexe qui était de plus en plus gonflé par le plaisir et j'ai décidé de continuer mon doux massage particulier par un footjob et une branlette simultanée. Ce genre de stimulation pratiquée avec des bas-nylons aux pieds ont toujours eu l'air de procurer énormément de plaisir à tous ceux a qui j'ai fait découvrir ces plaisirs. Guillaume semblait apprécié et être prêt a se décharger. J'ai demandé à mon amant de venir sur mes seins comme je l'aime. Mon beau prince devait avoir été très excité par ce début de soirée car c'est avec avidité et générosité qu'il s'est amplement vidée de tout son sperme sur ma poitrine....

Il m'a arrosé de se semence chaude et visqueuse... j'étais au 7e ciel. J'étendais son dégât sur mes mamelons, un peu partout sur mes seins. 


" Prend mon appareil photo sur la table de nuit, et je veux que tu me photographie avec ton sperme partout sur ma poitrine..."


Guillaume a des talents de photographe qu'il cache très bien. Pour avoir regardé quelques clichés qu'il avait fait dans ses temps libres ou pour son restaurant, je peux dire qu'il a du talent!

Alors, après cette mini séance d'avant-le-souper, mon Guillaume s'est amusé, l'espace d'un instant, à être mon photographe particulier et personnel. J'ai bien aimé joué les mannequins sexy pour mon amant pendant 2 minutes! 


Guillaume a posé l'appareil sur la table, s'est dirigé vers la salle de bain où il a fait coulé l'énorme douche à multi-jets. Il est revenu dans la chambre pour me donner une débarbouillette humide pour m'essuyer un peu. Il m'a tendu la main et m'a amené sous la douche pour qu'on puisse continuer à y faire l'amour sous les chauds et doux jets d'eau afin qu'on puisse ensuite aller souper ensemble.


Décidément, cette soirée magique avait bien débuté et ne faisait que commencer...


( À suivre dans un prochain billet !!.....)










dimanche 15 janvier 2012

Encore et encore de la musique...



Je ne sais pas pourquoi, ces 2 chansons me rappellent des souvenirs... 


 Je pense à cette dernière soirée avec Guillaume.


 Je pense à notre dernière discussion ensemble.


 Il me manque déjà.








Donc voici:


Souvenir de mon adolescence avec un extrait de la trame sonore du film Roméo & Juliet avec Leonardo Di Caprio et Claire Danes. 
( j'adore le petit coté mélancolique des chansons de Radiohead)


   




 Et un coup de coeur qui me rappelle la longue séance de massage sensuel et huileux offert à mon amant à l'OPUS.






   




 xxx

Photo inspiration et compilation sexy du jour...



C'est si beau, si gracieux de voir 2 femmes s'explorer doucement...


Parce que je m'ennuie parfois de ces moments de tendresse entre femmes... et je crois que me réchauffer contre la douce peau d'une complice en ces journées froides serait vraiment plus que bienvenue...

(Cette belle blonde me rappelle tellement ma lectrice Patricia! hihi!)

 Pour votre petit dimanche froid et ensoleillé, je vous partage une compilation musique sexy et smooth qui meuble mon univers sonore du jour.
Elle n'est pas de moi, elle est d'un autre utilisateur 8Tracks . J'adore naviguer sur ce site à la découvertes de compilations de gens aussi passionnés de musique que moi. Je recommande le site. Il y en a pour vraiment tous les goûts!

Enjoy!




Bonne journée à tous!


mercredi 11 janvier 2012

Préparation beauté avant une nuit avec mon amant...

C'est la partie que je préfère presque....

Me préparer soigneusement pour mon amant. Je veux être la plus belle pour lui. 

Je suis arrivée très tôt à l'hôtel. Vers 16hrs j'étais déjà à la superbe suite de l'hôtel Opus


Pour ma nuit magique en compagnie de Guillaume, j'ai bien sur enfilé ma plus belle lingerie. 

Je voulais faire un spécial pour lui. Enfiler mon nouveau dessous Playboy Intimates ( j'adore ma nouvelle culotte/porte-jartière noire et rose!) juste pour lui qui aime bien la belle lingerie. 



J'ai mis mon parfum "Thé pour un été" de l'Artisan Parfumeur et j'ai enfilé une belle tenue digne des grandes sorties. Je voulais être au top pour mon amant.



Bien sur, j'ai sorti mes jolis bas de chez Agent Provocateur. Je ne les sors que lors de grands évènements. La dernière fois que je les ai portés, c'était pour mon shooting photo en compagnie de Joseph Elfassi ( il faut que je le rappelle d'ailleurs, j'ai le goût d'une autre séance photo. À moins que je demande à mon ami passionné de photographie: Michaël s'il voudrait perfectionner sa technique de portrait, car tout comme moi, il fait beaucoup plus de photographie commerciale et photographie de paysages)




La douceur de cette pièce de lingerie ... Oufff!!!
Une lectrice m'a demandé où se trouve la boutique Agent Provocateur. Malheureusement, vous pourrez vous procurer ces bas nylons à New York ou à Londres. Sinon les achats en lignes sur le site sont possible mais à 50$ de la paire, il faut savoir choisir la bonne taille!




Regardez comment ils font une belle jambe sexy!






Je me suis donc préparée doucement au son de la compilation musique que j'ai préparé quelques minutes à peine avant pour tuer le temps dans la chambre en attendant Guillaume.




J'attendais Guillaume pour l'heure du souper. Je reçois un message de mon amant: " Désolé ma belle, je pensais être là pour 18h30.. ça sera plutôt 19h ou 19h30..."




Bon, pourquoi pas se prendre un verre en attendant. J'ai donc ouvert la demi-bouteille de Bourgogne Aligoté qu'il y avait dans le mini-bar de la chambre et je me suis servie un verre. 




J'ai appelé le service aux chambres. J'ai demandé à faire monter un seau de glace pour y mettre au froid la sublime bouteille de Chablis Grand Cru J.Moreau & Fils  que j'ai acheté à la SAQ au début de l'hiver et que je voulais absolument boire en compagnie de Guillaume pour une occasion spéciale.








Notre nuit à l'hôtel entre amoureux était l'occasion idéale pour l'ouvrir.




"Je t'avertis, je ne suis pas très en forme. Je ne sais pas ce que j'ai... probablement que je couve quelque chose. J'ai mal à la tête et aux oreilles aussi on dirait. Je m'excuse si je ne suis pas au meilleur de ma forme..." (me dit Guillaume)




Ce n'est pas grave. Tout ce qui m'importait, c'était de voir mon bel amant et de pouvoir passer une nuit inoubliable en sa compagnie. On a jamais beaucoup de temps pour discuter, se coller et refaire le monde à notre façon. Les rendez-vous clandestins ont ce désavantage de passer à une vitesse incroyable et d'être très court dans le temps. Si j'ai la chance de pouvoir apprécier et passer du temps de qualité avec mon amant, je me sens comme la fille la plus choyée et privilégiée au monde. 




Dans ces moments-là, j'adore prendre mon temps. Ce n'est pas des soirées où je tiens mordicus à faire l'amour du tout début de la soirée jusqu'à l'aube en ne dormant que très peu. Oui, j'aime... mais ce soir-là ce n'est pas de ça que j'avais envie.




J'avais envie de me retrouver collée à lui. J'avais le goût d'écouter de la bonne musique en sa compagnie tout en parlant de culture ou de politique. J'avais le goût de le caresser et de le cajoler et de lui faire un long massage doux. J'avais le goût d'une longue douche chaude en sa compagnie. J'avais le goût surtout de m'endormir paisiblement dans ses bras, le sourire aux lèvres...




C'est vers presque 20 hrs que Guillaume s'est présenté à la réception de l'hôtel OPUS.




Je l'attendais dans un des divans de la réception. Jupe en soie noire aux genoux ornée d'une grosse boucle à la taille, Chemisier vaporeux gris métallique scintillant, escarpins vertigineux noirs lustrés. Manucurée parfaitement, maquillée pour les grandes soirée, même la gérante de l'hôtel s'est exclamée:




" Ohhhh WOW! Madame Mariposa! Vous êtes de toute beauté! Vraiment et sincèrement! "Very Fashionable!", très élégante!"




J'ai rougi et je l'ai remercié. 




Quand Guillaume m'a vu, ses yeux se sont remplis d'étoiles. Je crois qu'il trouvait tout comme la gérante de l'établissement que j'étais époustouflante!




Il m'a embrassé passionnément. Ses joues étaient froides. Il faisait un sacré froid à l'extérieur. J'ai pris la main de mon amant et je l'ai attiré vers l'ascenseur. 




J'ai passé la carte dans le lecteur et j'ai appuyé sur le bouton pour le 3e étage. Dès que les portes se sont refermés, Guillaume s'est jeté sur moi à nouveau pour m'enlacer passionnément. Je n'ai jamais eu une aussi grosse montée d'excitation instantanée de ma vie. J'étais si excitée, fébrile et heureuse de le voir...




Arrivés à la chambre, la porte refermée derrière nous j'ai senti quelque chose. J'ai su que cette soirée serait spéciale et magique... et je sais pas pourquoi, j'ai senti tout de suite qu'elle allait signifier quelque chose de symbolique et de marquant dans notre relation....




(Suite dans un prochain billet!)



mardi 10 janvier 2012

4e PodCast avec l'ami HmSeb



C'est hier soir très tard alors que tout le monde était couché que Sébastien et moi avons décidé d'enregistrer un petit podcast. Ma 4e collaboration sur sa plate-forme, ma première de l'année 2012. Hier j'ai testé mes nouveaux écouteurs ( mes BEATS by Dr.Dre) dont je suis totalement amoureuse. Mélomanes et amateur de son clair et juste, je vous conseille! Perso, j'ai été étonnée de la qualité du micro intégré. 


Je réalise que l'animation radio est quelque chose que j'adore faire. Probablement mes études en communication et ma passion pour les médias m'ont grandement aidé à développer cette passion de partager avec les autres mes opinions et mes découvertes.


Cette semaine, Seb et moi parlons de mon nouveau Projet avec la Turbo Patente.
Nous parlons aussi de Snowboard ( j'ai justement mon dernier article à la TP qui en parle)
On parle de qui paye au restaurant lors de "date" avec une nouvelle personne,
et on parle aussi d'orgasmes. 


On conclut le tout avec une super bonne chanson de Moby!







Bonne écoute et bonne journée à tous! :) 


lundi 9 janvier 2012

Petite visite guidée de ma suite à l'Hôtel Opus

Rouge....


La couleur de l'amour...

La couleur de la passion...

C'est une couleur si chaleureuse!!


Pour ma nuit avec Guillaume, cette belle suite couleur ardente et écarlate était simplement parfaite pour tenir lieu de théâtre de nos ébats amoureux.

Ce n'était pas notre première nuit à l'OPUS de Montréal. La dernière fois était pour la St-Valentin l'année dernière où notre suite était plutôt couleur bleu infini.

L'endroit était juste parfait...

Il ne me restait qu'a déguster mon verre de Champagne offert à la réception, me rafraîchir sous la douche, enfiler ma plus belle lingerie, me vaporiser d'un de mes meilleurs parfums, enfiler mon plus bel ensemble sexy et mes escarpins vertigineux... 

Et attendre l'arrivée de Guillaume...


Voici pour vous des petits clichés de notre suite à mon arrivée... Vous aimez notre chambre ?!









Et voici le joli coucher de soleil de ma chambre qui surplombait la ville au moment où j'attendais mon bel amant avec mon verre de Champagne à la main en attendant cette nuit qui a été magique et incomparable...



Suite et détails de ma soirée dans un prochain billet!


(À suivre!)

Faire du snowboard nu...





Pour lire mon dernier article sur ma découverte de la semaine! 

xxx

Enjoy!


*Ajout*

Chanson du jour: Un artiste que j'admire beaucoup pour l'ensemble de son oeuvre Jay-Z qui est l'homme et le mari de l'époustouflante Beyonce ont mis au monde une belle petite fille dans un hopital de New York. 

Déjà il a sorti 3 jours après la naissance de la petite une chanson en son honneur.
Quel maitre! 

Je partage donc!



Glory - Jay-Z feat. Blue Ivy Carter by Warhol2011

samedi 7 janvier 2012