Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mercredi 28 mars 2012

Territoires défendus ...

Lundi après-midi je reçois un message texte de mon beau Éric:


"Je peux t'appeller ?"




J'aime lorsqu'il pense à moi et qu'il prend la peine de m'envoyer un petit message. "Bien sur!" que je lui répond alors. Je venais à peine de finir de travailler et je me dirigeais vers le service de garde pour aller chercher la petite. 




Le téléphone sonne aussitôt. Je décroche et on parle un brin. Éric me raconte qu'il est maintenant bien installé dans sa nouvelle maison. Que tout est pas mal en place et qu'il s'y plait bien. Je lui raconte mes derniers projets. J'ai même fini par lui dire que j'avais fait le connaissance d'un couple de Québec super charmant et que j'ai déjà fait des plans pour les revoir à nouveau. Il me traite de petite coquine et me demande si je n'ai pas d'autre copines comme Judith. Il me demande ensuite: 




"Que fais-tu ce soir? Pourrais-tu sortir tu crois? Tu aurais le goût d'aller à l'hôtel ?! Je ne travaille pas finalement ce soir... Je sais, je suis comme cela, à la dernière minute... mais on sait jamais! "




Je pousse un soupir dans le fond du téléphone. Oui, c'est clair que j'aurais eu le goût de voir Éric. Surtout qu'on a pas vraiment eu le temps de nous revoir vraiment depuis la soirée qu'on s'était fait durant le temps des fêtes. Éric a été très occupé avec la construction de sa nouvelle maison. On n'a pas eu beaucoup d'occasion pour se faire des soirées coquines. 


"Éric, tu le sais que j'aurais bien aimé. Mais pas à la dernière minute comme ça. Tu sais que c'est impossible pour moi..."




" On se reprend bientôt. J'ai vraiment envie de toi. J'ai le goût d'une belle soirée avec un bon souper et un bon vin. Tu ne m'oublies pas pour début avril n'est-ce pas ?! Tu n'oublies pas que ma blonde part une semaine entière en europe ?! Je vais te faire à souper. On passera la semaine entière ensemble. Je veux que tu viennes chez moi comme ça je pourrai te faire apprécier mes talents culinaires. Je n'ai jamais rien préparé pour toi en presque 4ans. Tu va voir, elle est jolie ma nouvelle maison. J'ai hâte de te baiser dans mon lit..."




moi : " ............ "




lui: " Ça va être génial!"




moi: " Euh... Sois quand même réaliste Éric!"




lui: " Y'a pas de problèmes. Ma blonde va être à l'autre bout de la planète! On va être beaucoup plus tranquilles chez moi qu'à l'hôtel! "




moi: " Éric, c'est pas ça le problème... jamais j'irais dans votre nid d'amour à toi et ta blonde!! Ça ne se fait juste pas!!"


lui: "Allez!! Il n' a rien là! T'es déjà venu chez moi ! "




moi: " Seulement à l'époque où tu étais célibataire et habitait seul !! Jamais je ne baiserais chez toi et encore moins dans votre lit conjugal !!"




Lui: " Allez...Dis oui!... C'est un de mes fantasmes... Combien de fois je me suis branlé dans mon lit en imaginant que c'était toi qui me faisait jouir ... hmmm!! Ça serait vraiment trop hot ."


moi: "Éric... on verra ..."






J'adore Éric. J'aime lorsqu'il prend la peine de me texter ou de me téléphoner juste pour prendre des nouvelles, savoir ce que je fais et me dire à quel point mon petit cul serré lui manque et qu'il a trop le goût s'insérer dedans et bien me le ramoner. Il a vraiment une fixation sur mon postérieur et ne peut jamais passer une seule fois sans me faire une remarque ou un compliment mon cul.  Par contre, ses idées et ses plans de passer des soirées, voir même une nuit complète en sa compagnie dans l'intimité sa maison qu'il vient juste d'acheter en compagnie de sa conjointe ne me rend pas à l'aise, alors pas du tout. 


Jamais j'ai eu l'idée ou l'audace d'inviter un amant dans la maison familiale.  Jamais je ne l'aurais fait. Je me serais senti très mal de côtoyer les objets personnels et intimes de la personne qui partage la vie et le quotidien de mon amant. 


Non. Vraiment. J'ai un très grand malaise qui m'envahis quand je pense à tout cela...




Je convaincrai mon amant d'aller à l'hôtel . 


That's it ...


Parce que moi, la maison officielle de l'amant clandestin... c'est un territoire défendu!

Image inspiration du jour ...



Ce moment où je sens ton sexe venir se déposer sur le mien... glissant doucement à la recherche de ma fente qui ne cherche qu'à t'accueillir de sa chaleur et de son humidité. Ce moment où je me sens prête à totalement m'abandonner à ton corps... J'appréhende ce doux instant d'extase qui m'envahit quand tu te glisses en moi ...






dimanche 25 mars 2012

Tapas, rigolade, belle soirée ... et Loft Hôtel

Vendredi, je décide donc d'aller rejoindre Nicolas au lieu de me présenter, tel que prévu et planifié, au spectacle du groupe The Weeknd qui jouait ce soir-là au Metropolis. Je porte ma jupe taille haute en satin avec un chemisier couleur crème avec imprimés de jolis petits papillons noirs acheté chez Forever21 lorsque j'étais à New York, je porte mes escarpins vertigineux Steve Madden avec mon parfum Spring Flower de Creed. Lingerie couleur lilas et bas nylons noirs auto fixant. Petit look BCBG, je sortais d'un 5à7 avec quelques minutes de retard au rendez-vous qu'on s'était fixé lui et moi. Je suis tout de même arrivée la première au restaurant. J'avais réservé ce matin là, une table à mon nom au restaurant Confusion Tapas de la rue St-Denis. 


J'étais souvent passé devant, j'en avais souvent entendu parlé, mais en fait c'était la première fois que j'essayais ce resto. En fait, j'avais bien hâte de découvrir les différents mets, moi qui adore les tapas: on m'a dit qu'on y servait un excellent canard. 


Plus tôt cette semaine, Nicolas m'avait demandé quelques suggestions d'hôtel pour son séjour à Montréal. J'étais ravie de lui faire quelques suggestions, moi qui suit une mordue de l'hôtellerie et des belles chambres à caractère design et uniques. Finalement, le choix de mon cavalier de la soirée s'est arrêté sur une superbe chambre au réputé et très chic Loft Hôtel coin Sherbrooke et St-Denis. C'est beaucoup pour cette raison que j'ai sélectionné le Confusion Tapas, qui se trouvait a à peine quelques pas de là. 


Je reconnais Nicolas tout de suite lorsqu'il fait son entré dans le restaurant. Je souris. Je trouve cela très amusant de le voir chercher qui Mariposa pourrait bien être parmi tous ces gens. Le restaurant était plein. J'avais très bien fait de réserver. Le serveur le guide vers ma table. Je me lève pour l'accueillir et l'embrasser poliment. Je réalise qu'il est grand. Une belle carrure. Il porte chemise et jeans. Un look chic et décontracté à la fois. Je me commande un martini lychee, il se prend lui aussi un scotch double avec 3 glaçons et nous portons un toast à notre rencontre. Je lui parle un peu de moi et lui me raconte un peu ce qu'il fait dans la vie. Je réalise qu'il est très gentil, qu'il a beaucoup de charisme et qu'il semble un homme passionné de la vie. On a passé une belle soirée et on parle de toutes sortes de choses. Il semble curieux d'en savoir plus sur moi, il me pose quelques questions sur ma famille, sur ma double vie. La soirée a filée à toute allure. 







On a décidé d'aller marcher un peu sur la rue. La nuit était belle, la ville grouillait de monde. Nicolas m'avoue qu'il a eu de la difficulté à trouver une chambre. Il ne sait pas ce qui se passe en ville ce weekend, mais tous les hôtels affichaient presque tous complets. C'est vrai que je remarque beaucoup de gens dans les rues. Nicolas me demande si j'ai le goût d'aller ailleurs. Je lui dit que je suis un peu épuisé. À vrai dire, les verres de vins pris dans mon 5à7 juste avant m'ont vite monté à la tête. Je me sentais déjà un peu affectée par l'alcool et que j'irais bien prendre un autre verre, mais dans un endroit relax. Il m'invite donc à aller prendre un verre dans sa chambre. J'accepte avec grand plaisir. Je suis curieuse de voir la suite qu'il a. J'ai quelque fois assisté à des cocktail ou à des évènements à cet endroit. J'ai déjà vu 2-3 suites puisqu'une copine à moi travaille à cet hôtel, mais jamais je n'avais eu la chance d'y passer la soirée dans une suite, encore moins d'y séjourner. 


Nous entrons dans sa suite qui est immense. Planchers de bois couleur chocolat. Grand lit king . Look très épuré et moderne. Sa chambre était très jolie et donnait une belle vue sur les lumières de la ville et les buildings environnants. Nicolas m'offre un verre de vin rouge. Nous reportons un toast et nous regardons la vue de la chambre en s'obstinant à savoir où se trouve exactement le mont-royal. On a beaucoup rigolé. Je ne sais pas ce que Nicolas pensait de moi, par contre il semblait trouver que j'étais une présence agréable. À un moment, il s'est doucement approché de moi. J'ai senti son souffle dans mon cou. Son parfum m'enivrait littéralement. Il m'a embrassé... doucement. Se lèvres était douce. Je me suis abandonné à lui.

J'ai doucement déboutonné sa chemise, il s'est assis sur un divan et je me suis agenouillé devant lui pour lui défaire sa braguette. J'ai libéré son sexe qui semblait être de plus en plus à l'étroit dans son boxeur. J'ai commencé à la branler doucement pour ensuite poser mes lèvres sur son gland et lui offrir une douce fellation. Je le regardait droit dans les yeux pendant que je le suçait. Monsieur semblait très excité. Plus je le suçait, plus je le sentais devenir de plus en plus dur. On est ensuite passé au lit. Je me suis dévêtue et je me suis étendu au lit. Complètement nue, avec seulement mes bas nylons et mes bijoux couvraient mon corps. Il soutenait mon regard intensément pendant qu'il s'insérait en moi. Nicolas est pourvu d'une belle queue appétissante et il est assez bien membré. J'ai tout de suite senti une onde d'excitation m'envahir au moment où il me pilonnait vigoureusement. Cet homme à une façon particulière de faire l'amour qui est très intéressante. Pour lui, la connexion passe beaucoup par le contact visuel. Il a un regard très intense quand il baise, ce qui rend la chose encore plus excitante. Je sentais son énergie me traverser littéralement. Je pouvais sentir sa passion traverser mon corps. C'était très spécial et très agréable en même temps. Il me parlait. Il me demandait de ne jamais perdre le contact visuel avec lui, il me soufflait des mots doux et crus à l'oreille en même temps. J'adore les hommes qui parlent et qui s'expriment pendant l'amour. Il m'a fait jouir, d'une façon très vibrante. Mon corps ondulait de plaisir tandis que mon esprit était en plein moment d'extase...




J'ai adoré ma soirée. J'ai découvert un homme charmant, galant et avec une superbe personnalité. Un bel homme d'affaire prospère qui je sais, saura avoir une vie très heureuse grâce à son tempérament fonceur et son positivisme. A la fin de la soirée, je lui ai dit qu'il me fallait rentrer à la maison. Il est venu me conduire au coin de la rue où j'ai ensuite appelé un taxi. Il m'a fait un grand calin et il m'a embrassé. Je suis rentrée chez moi avec le coeur léger. Très heureuse d'avoir fait la connaissance d'un homme formidable.


Dans le taxi, sur le chemin du retour, j'ai réalisé à quel point sortir m'a fait du bien. J'en ai oublié les pépins d'il y a 2 semaines. J'ai pu me changer complètement les idées. C'est ce que j'aime de ces petits escapades coquine. D'avoir le pouvoir de décrocher, le temps de passer une soirée fabuleuse en bonne compagnie. C'est ce que j'aime. Apprécier la vie dans le moment présent. Tout simplement. Sans chichis, sans flaflas ...


Et là tout d'un coup, c'est drôle, le temps d'un instant j'ai réalisé que c'était le premier homme que je voyait depuis ma rupture avec Guillaume il y a presque maintenant 3mois. Il y a eu Vincent, le mari de Judith lors de notre superbe soirée à 3, mais ce n'est pas du tout la même chose. Je parle d'une rencontre en tête à tête, avec une personne du sexe opposé. Même si la soirée fut fabuleuse et mémorable, j'ai réalisé à cet instant précis que jamais je ne serais capable d'entretenir une relation amant/maitresse aussi intense, aussi amoureuse, aussi passionnée que celle que j'ai entretenue avec Guillaume. Du moins, il me faudrait beaucoup plus de temps pour réussir à ouvrir mon coeur à un nouvel homme. À l'époque, le coup de foudre que j'avais eu pour Guillaume fut instantané... alors qu'avec Nicolas, j'ai eu l'impression qu'il manquait peut-être ce petit côté magique qui fait en sorte qu'on craque littéralement l'un pour l'autre. J'ai peut-être l'impression que c'est moi qui a inconsciemment fait en sorte de prendre une distance avant d'impliquer plus de sentiments personnels. J'ai beaucoup apprécié cet homme. J'aimerais bien le revoir et je serais hyper heureuse qu'il m'appelle pour passer une soirée à chaque fois qu'il viendra dans la grande métropole. Par contre, est-ce qu'il deviendrait un amant régulier avec qui j'échangerais quotidiennement!? J'en sais rien. Je ne me suis même pas posée la question. J'ai juste vécu cette soirée sans me faire d'attentes ni de sénarios à propos de motivations que Nicolas avait eu en m'invitant ce soir-là. C'est toujours la meilleure chose à faire. Surtout avec un homme habitant loin et ne sachant pas du tout la vraie raison qui l'avait amené à m'inviter spontanément pour un verre et s'il y aurait une suite à tout cela. Est-ce qu'il m'avait invité parce qu'il aurait voulu découvrir un peu plus qui est réelement cette chère Mariposa avec qui il échangeait depuis peu ou seulement parce qu'il pouvait potentiellement me trouver physiquement intéressante et mentalement assez intrigante pour profiter d'un weekend à Montréal pour s'amuser de façon coquine, sans plus!? Comme je le dit, j'en sais trop rien. 


Quoi qu'il en soit... je ne sais pas pourquoi... peut-être parce qu'on a parlé un peu Nicolas et moi de ma relation que j'entretenais jusqu'à tout récemment avec Guillaume mais j'ai réalisé à quel point mes sentiments ont été vraiment fort pour lui... que je n'avais jamais autant aimé un amant que lui...et surtout que je l'avais toujours dans la peau, ce cher Guillaume. 


On a vraiment eu la plus belle des histoires d'amour clandestin Guillaume et moi. Je m'ennuie souvent de lui, de sa façon d'être avec moi, de nos après-midi à faire l'amour et à boire du bon vin à l'hôtel, de son sourire, de son étreinte...


C'est une vague de souvenirs que Nicolas m'a ramené tout à coup. Ce que j'ai vécu avec lui fut fantastique vendredi dernier. C'est un homme généreux et galant avec de la classe comme je les aimes. 


J'aime passer ce genre de soirée en bonne compagnie. 


Ces soirées me rappellent toujours à quel point ma vie est fantastique et qu'elle m'apporte toujours des gens qui arrivent à me stimuler, à m'allumer et à toujours aller de l'avant pour réaliser mes fantasmes, mes envies et mes rêves. 


Ma soirée avec Nicolas ne fut pas une exception. J'ai encore senti et vécu la joie d'explorer les joies de la vie et d'en "jouir"d'une façon divine ... 


Je suis très chanceuse ... très comblée, et très heureuse ...




Merci la vie pour ces belles rencontres! :) 

vendredi 23 mars 2012

3 bières et un blind date ...

Hier, j'ai eu la chance de participer à une soirée super sympathique en compagnie de Pierre-Luc l'actuaire humoriste (ouais, les actuaires peuvent être très drôle contrairement à ce qu'on pourrait imaginer) , Yannick l'illustrateur (je vous le recommande si vous voulez des images ou avatars très originaux) et Julie l'avocate/animatrice sportive (adorable à mort cette fille!) pour enregistrer un podcast pour 3Bières.

Le concept est très simple: Des amis qui parlent de différents sujets, le temps de boire 3 bières. Pour cette édition de 3Bières, ils ont fait un spécial pour moi et on a transformé cela en un "3 vins" ( au grand plaisir de Julie ) 
Vous pouvez écouter notre podcast ici:






Nous avons même fait une prolongation ... le 3bières s'est transformé en 4bières... ( La prolongation sera disponible sous peu !) 


Ce soir, c'est le spectacle d'un de mes groupes favori: The Weeknd qui joue au Métropolis. J'avais prévu y aller mais le show affiche "sold-out". Ne reculant devant rien, je me suis dit que j'irais me procurer un billet à un revendeur ou .... proposer une fellation au portier pour qu'il me laisse entrer (tous les moyens sont bons! haha!)

Il y a quelques jours, un homme travaillant dans mon domaine avec qui j'échange depuis peu me dit:

"Mariposa, je suis à Montréal pour le weekend par affaire. Ça te dirais d'aller prendre un verre avec moi?!"


J'ai donc dit à Nicolas que j'avais prévu d'aller voir mon concert ce soir... Par contre, sa proposition d'aller prendre un verre me tentait tout autant.


J'ai mes excuses pour entrer tard, des alibis parfait pour sentir l'alcool et arriver à la maison un peu chancelante...


Savez-vous quoi ?!?


J'ai décidé de laisser tomber mes plans de sortie au Métropolis ... pour aller dans un espèce de "blind date"...

Oui-oui ... car si moi je sais à quoi mon prétendant de ce soir ressemble ( parce qu'il affiche sa photo bien en évidence sur ses différents sites web) , lui n'a aucune idée de quoi j'ai l'air. C'est ça les échanges faits exclusivement par le web.


Ce soir, ce sera une soirée Tapas, bon vin ... et j'espère bien quelques rires et une belle complicité...


Donc à suivre !!

Bonne soirée à tous! 

lundi 19 mars 2012

Shopping, parfums , resto-souvenir et chanson pour ensoleiller une journée

Rien n'arrive pour rien dans la vie. Je suis de plus en plus convaincue.


Il y a des signes et de gens que la vie met sur mon chemin qui fait en sorte que je ne crois plus au hasard.


Encore ces derniers jours.


Il est arrivé quelque chose. J'aurais pu réagir négativement. J'aurais pu m'écrouler, pleurer, me fâcher ou en vouloir à la vie de m'apporter des épreuves plus difficiles à surmonter. Non.
Je suis calme. Je sais regarder la situation avec énormément d'objectivité malgré le fait que je baigne au milieu de la tempête.


La vie nous met des gens pour une raison... et j'aime quand elle me le rappelle.




Ma meilleure copine Sonia est en ville. Elle fait plus de 15-16heures d'avion pour venir jusqu'à Montréal et doit passer toujours par Paris ou Londres pour une escale puisqu'aucun vol direct ne peut faire un si long chemin. Laissez-moi vous dire que je suis heureuse qu'elle soit là pour moi présentement.


C'est drôle, elle qui ne vient seulement qu'une fois par an ou par 18mois est toujours revenu à Montréal dans des moments où j'aurais le plus aimé qu'elle soit avec moi. La vie me l'envoie comme un ange gardien qui me rappelle à quel point je dois trouver la force de me relever.


Je ne sais pas pourquoi c'est le destin fait toujours cela.


Peut-être pour me rappeler qu'il y en a qui ont parfois eu la vie plus difficile que moi. Ma copine en est le parfait exemple...


" Mariposa, n'oublie pas une chose: Peu importe ce qui arrivera avec Alexandre, peu importe les choix que vous allez prendre, peu importe où la vie va te mener n'oublie surtout pas à quel point tu es belle, à quel point tu es une fille intelligente, à quel point la vie t'a privilégié... mais surtout tu as la santé."




Ça m'a fait réaliser qu'elle avait raison. Cette fille ne parle pas dans le vide quand elle parle d'avoir la santé. Elle a vécu en même temps un divorce et une lutte contre le cancer du sein. Chimio, radiothérapie... Non, les 4-5 dernières années n'ont pas été facile pour elle.




J'ai réalisé au moment où elle me parlait de la santé que mes petits soucis était réellement moindre comparé à ce qu'elle a pu vivre.




"Bon, moi je connais le meilleur moyen de te changer les idées ... On va faire du Shopping !!!! Allez, toi qui aimes les parfums: C'est le temps d'en choisir un nouveau pour le printemps et je veux aussi que tu choisisses le mien. J'en ai besoin d'un nouveau."




Donc en ce dimanche ensoleillé et anormalement chaud, nous allons elle, moi et ma puce chez Holt Renfrew à la recherche de l'élixir parfait. Bien sur, je suis tombée en amour avec plusieurs fragrances. Avec un nouveau Creed à odeur de pamplemousse et rose, mais mon choix s'est littéralement arrêté sur 2 parfums de la ligne Kilian : Liaison Dangeureuse et le Back to Black Aphrodisiac (avouez que c'est assez inspirant comme nom!) . Pour ma copine Sonia nous avons déniché quelque chose de très spécial et exclusif venant de la maison Frederic Malle . Bien sur, je n'ai pu m'empêcher de trainer un peu dans la section des parfums pour hommes pour aller fouiner un peu. Bien sur, je n'ai pu résisté à la tentation d'aller sentir le parfum de Guillaume. Au passage, j'ai même trouvé un Acqua di Parma qui lui irait à merveille. Nous nous sommes ensuite perdus dans la section des sacoches Gucci, Dior et Michael Kors . Parfums, Sacoches et Lunettes soleil, sont nos pires addictions. Sonia et moi sommes identiques là-dessus. Laissez-moi vous dire qu'il n'y a rien de plus thérapeutique pour les femmes qui veulent se changer les idées que le shopping chez les grand designer!




Nous avions faim et voulions aller manger un peu. Nous avons finalement atterri dans ce petit bistro français sur le coin de la rue de Maisonneuve et Drummond, là où mon beau Guillaume et moi étions aller souper le soir de notre soirée "1ere anniversaire". Ce grand resto chic situé la porte d'à coté de l'hôtel Swann m'a tout à coup ramené une vague de souvenirs de cette fameuse soirée passée avec Guillaume. Je souris.




Je me confie à Sonia. Je lui raconte ma soirée et ma nuit avec Guillaume. Je me rend compte à quel point j'aime me remémorer ces souvenirs. Je réalise que j'associe beaucoup des endroits avec des souvenirs vécus avec mon lui... et que ces souvenirs ce sont les plus beaux que j'ai en tête depuis bien longtemps... et que de penser à tout cela me fais regagner la légèreté perdue des derniers jours.




Même avec les semaines qui passent et même avec tous les événements et épreuves que j'ai traversé dernièrement, je réalise que je ne garde que de bons souvenirs de ce que j'ai vécu avec Guillaume. Quand je repense à tous ce moments passé en sa compagnie, ce fut que du pur bonheur. Penser à lui me réchauffe le coeur.




Plus de 2mois et demi qu'on ne s'est pas vu. On ne se parle presque plus... mais quand il m'a envoyé un petit message la semaine dernière, il est venu me toucher.




"Même si on ne se voit plus, sache que j'ai toujours de douces pensées pour toi... xx"




J'ai senti qu'il m'a donné une dose de courage. Une dose d'énergie. 




Je ne sais pas si un jour on va se revoir Guillaume et moi. Mais chose sur, je sais qu'il sera avec moi en belles pensées.




Je vous laisse avec la chanson qui joue en boucle dans mes oreilles depuis les derniers jours.




Elle aussi me touche et me fait énormément de bien quand je l'ai en tête ...




Bonne soirée! 




xxx




samedi 17 mars 2012

Mon blogue, mon journal ...

Cela fait exactement 2ans et demi que j'écris ici. 2ans et demi à me confier ici. Des joies, des peines, des expériences sensorielles inoubliables, des découvertes comiques, des photos qui m'inspiraient et parfois même aussi des suggestions de vin ou de musique. 


Ce blogue, c'est mon journal intime. Mon espace personnel. Simplement.


Si bien souvent et la plupart du temps vous retrouvez ici des écrits bourrés de fautes ou utilisant un français parfois un peu douteux, c'est que j'ai toujours écrit spontanément, sans réfléchir, sur le coup des émotions qui ponctuent ma vie. C'est le meilleur exutoire que j'ai pu trouver, ever. C'est mon journal intime. Tout simplement. D'ailleurs, j'en tenais un à 11ans. Bien sur, le web comme on le connait n'existait pas. Certaines mauvaises langues s'amuseront à dire que mon écriture n'a jamais évolué depuis. Peut-être, pour être franche, je m'en fiche. Écrire me fait du bien, ça me défoule. 


Mercredi il m'est arrivé quelque chose. En l'espace de quelques minutes, j'ai eu l'impression que tout venait de s'écrouler. Tout semblait si irréel. Quand j'ai raccroché le téléphone, j'ai manqué d'air. J'ai eu l'impression que j'étouffais. J'avais chaud. J'avais froid. Totalement déboussolée, incapable s'assimiler quoi que ce soit. Mon corps s'est mis à trembler de partout. Mes jambes ont ramolli, mes dents claquaient. Très rarement je me suis senti ainsi dans ma vie. 


J'ai littéralement paniqué. 


Et là, le badtrip s'empare de moi. Je ne sais pas quoi faire. Quoi penser. Ma copine Anouck m'appelle tout de suite après avoir remarqué un message sur Twitter. Et on parle. On a parlé longtemps. J'ai pleuré. J'ai ri. Je suis passé par toute une gamme d'émotion. On a analysé la situation. Brièvement. Chose sure, ma copine m'a aidé à me calmer. 


J'ai raccroché le téléphone. J'ai pris une grande respiration et j'ai senti le besoin de l'écrire.


Tel que je le vivais. Là, dans le moment présent. 


C'est ce que ça a donné comme billet de blogue.  Quand j'y repense, je réalise que ça m'a fait du bien de l'écrire sur le coup. J'ai pu souffler ensuite et me concentrer sur les faits.




J'ai été malade. Un mal de tête intense s'est emparé de moi pendant 3 jours, je me sentais faible... probablement les séquelles d'un coup émotif intense.


Je prend les choses comme elles viennent. 1 jour à la fois.


Bien sur, il s'agit d'une situation critique avec mon mari. Bien sur, il s'agit de quelque chose qui risque de complètement changer la dynamique ou la relation que j'entretiens avec lui.


Que va t'il arriver? J'en sais juste rien. 


Par contre, je réalise que ça ne vaut pas la peine de casser des assiettes ou de se crier par la tête. Dans des histoires semblables, il n'y a pas de coupable, il n'y a pas de victime comme un lecteur m'a dit. 


On est des adultes. On a des enfants. 


Toute situation a un solution. 


Et je vais m'en sortir. C'est sur!


C'était vraiment gentil vos commentaires. Bien sur, ceux qui jugent ou qui sont méchants le font sans aucunement savoir ce qui m'arrive. Sans aucunement connaitre ma vie. Je ne peux leur en tenir rigueur. Tout le monde a le droit de s'exprimer. Par contre, je ne crois pas qu'être mesquin avec quelqu'un changera quelque chose dans sa façon d'agir et de penser. 




Vous connaissez ma force de caractère. Vous connaissez cette qualité que j'ai de ne pas me laisser atteindre facilement par les opinions des autres.


Tout ce qui m'importe, c'est moi, ma vie, et d'être heureuse dans les choix que je fais. À date, je me débrouille pas mal du tout. 




Vous verrez. Tout ira bien.




Bonne journée et merci pour les bon mots! xxxx






À bientôt !

mercredi 14 mars 2012

Choc Total ...

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas...


Définitivement.


Aujourd'hui, il est arrivé quelque chose...


Je ne veux pas en dire plus pour l'instant. Je n'ai pas le goût d'en parler.


Je ne sais pas encore comment je vais réagir. Comment je vais le prendre, comment je composerai avec ça...


Si j'ai douté dans le passé, j'ai eu la confirmation aujourd'hui. 


Je me suis fait toujours 1001 scénarios dans la tête au cas où j'aurais à dealer avec une situation du genre. 


Et BANG!


Je l'ai eu en plein visage aujourd'hui...




Malgré le choc, j'ai assez bien réagi. À partir d'aujourd'hui, je ne sais juste pas de quoi sera fait l'avenir.


Je vais le prendre 1 jour à la fois... 1 minute à la fois...






Je suis mentalement incapable d'en dire plus. 




... Peut-être qu'un jour je vous raconterai...




Mais pour l'instant, Mariposa a beaucoup de difficulté à retenir ses larmes.






( ps: Inutile spéculer, d'essayer de deviner ou de me faire la pseudo morale dans la section des commentaires... merci!)

Le national "Steak & Blowjob Day"

Saviez-vous qu'aujourd'hui est le National Steak & Blowjob Day ?! Vous vous demandez ce que c'est ?!

Probablement la fête la plus appréciée des hommes...

À lire sur la Turbo Patente!







Bonne lecture! :) 

mardi 13 mars 2012

Chronique du n'importe quoi: Suggestion lingerie et potinage entre copines

Ma copine Sonia est en ville!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Je suis tellement heureuse, vous ne savez pas comment! Sonia est ma meilleure amie. Une belle beauté exotique, début quarantaine, un physique parfait de mannequin de mode. Très très grande, hyper mince et une poitrine naturelle énorme. Cette fille-là est un ange. Un amour de femme. 


On a été très proches pendant des années, jusqu'à ce qu'elle divorce de son mari (un des pires coureurs de jupons de la province, sans blagues) et qu'elle décide d'aller s'installer là où elle a habité pendant plusieurs années pour repartir son commerce: Dubaï ( à l'autre maudit bout de la planète, bref!) 


Cela fait donc presque 3ans qu'elle a quitté le Canada, mais elle essaye de revenir au moins une fois par année, question de venir visiter ses copines et ses ex beaux-parents. 


Sonia est une fille qui a beaucoup souffert des infidélités de son mari qui la délaissait constamment pour venir s'abreuver de l'admiration et l'affection d'autres femmes. Son mari de l'époque entretenait (et entretient toujours) des relations avec bon nombres de femmes... et ce, partout sur la planète. Des maitresses à Paris, en République Dominicaine, en Italie etc... Au lieu de fermer les yeux sur ses infidélités et de se consoler en dépensant les millions de dollars que possède son ex-mari, elle a pris son courage à 2 mains et a estimé qu'elle valait beaucoup mieux qu'un "pauvre" homme qui n'avait pas de respect ou de reconnaissance pour elle. Elle est depuis ce temps, célibataire et très heureuse de l'être.


Sonia m'appelle ce matin: " Mariposa !!!! Ma chérie!!! Je suis arrivée!!!"


J'en ai presque pleuré dans le téléphone tellement j'étais heureuse d'entendre sa voix.


Malgré les milliers de kilomètres qui nous séparent maintenant, ma meilleure amie à toujours été là pour moi. 


" Et puis, comment va Tristan ?!" qu'elle me demande ...


- " HEIN ?!?! TRISTAN ?!?! T'es folle! Je ne suis plus avec lui depuis bien longtemps!! Plus qu'un an certain!!! My god, c'est quoi que tu me déterres encore là Sonia ?! Ouf! Ça fait longtemps en titi qu'on s'est pas parlé ... mais pour répondre à ta question, j'en ai aucune maudite idée de comment il peut aller, je m'en fous et je ne veux pas le savoir!!" que je lui répond alors en criant presque dans l'appareil ...




"Ahhh, oups!!! Oui, c'est vrai! Tu me l'avais dit! Mais honnêtement, c'est mieux comme ça... Il était weird ce gars-là je trouve. Mais de qui tu me parlais dernièrement, encore... ?!" 




" Guillaume ..." dis-je


" Ahh oui, Guillaume! C'est vrai !! C'est le gars que tu allais rejoindre pour embrasser dans le lobby de l'hôtel Intercontinental la dernière fois que je suis venue ?! Le gars que tu dis être sommelier ?! C'est bien lui ?!" que répond Sonia.


Je répond par l'affirmative.




Je lui raconte brièvement ma rupture avec Tristan. Je lui raconte ensuite qu'en fait, je ne fréquente plus Guillaume non-plus. J'explique en détails comment j'ai vécu ma séparation avec chacun d'entre eux. 


Elle me dit ceci: " Tu sais Mariposa, l'important dans tout cela, c'est que tu te sentes appréciée à ta juste valeur. Si tu es consciente qu'une relation adultère ne dure pas toute la vie, il faut au moins t'arranger pour en profiter et que le gars prenne quand même soin de toi et puisse te gâter un peu. T'es pas là pour jouer les épouses, t'es pas là non-plus pour jouer à l'objets sexuel. T'es quand même pas une pute!! Faut juste trouver un équilibre. Un gars qui te couvre de gros cadeaux matériels comme Tristan, le faisait pour se déculpabiliser lui-même de te prendre pour une marionnette à sexe, c'est pas bon pour toi. Ça lui donnait le faux sentiments qu'il était correct et généreux avec toi tout de même , et toi tu croyais qu'il t'appréciait vraiment par la générosité de ses gestes... D'un autre coté, un gars qui t'ignore après une soirée comme celle que tu as offert à Guillaume est en train de te prendre pour acquis, autant qu'il prend pour acquis sa femme... et toi, tu passeras toujours en dernier dans sa liste de priorités. Est-ce que tu vaux cela ?! NON ma belle! ... Et by the way, quelle mouche t'a piquée de tout payer ?! Je sais que c'est dans ta nature d'être généreuse et offrir beaucoup de ta personne ... Mais ce sont les mecs qui doivent régler ce genre de factures, franchement!!"




Ouais, ma copine Sonia fait un peu partie de la vieille école à ce niveau. Elle est le style de femme qui croit que c'est l'homme qui doit tout régler dans ce genre de situation. Surtout s'il s'agit d'une relation amant-maitresse. J'adore parler avec elle et c'est lorsque j'ai des conversations de ce style que je réalise la différence de génération et surtout la différence de culture qui nous différencie mentalement elle et moi. Je ne suis vraiment pas en accord avec sa façon de penser généralement sur les relations adultères, de son coté, elle n'est pas vraiment d'accord avec mon choix de vie, mais elle tient toujours tout de même un discours assez rationnel, qui fait du sens et me respecte totalement dans mes décisions. J'aime avoir l'avis d'une personne qui est complètement à l'opposé de ce que je suis. 


Ma copine est en ville pour quelques semaines ... On va avoir l'occasion de parler de tout cela beaucoup plus en profondeur.


Elle m'a tellement manqué !! 




Sous un autre sujet complètement, aujourd'hui une lectrice m'a écrit pour me demander conseil.


Elle planifie une sortie et une soirée très coquine pour son copain ce weekend. 


Elle m'a demandé si je voulais gentiment lui refiler quelques bonnes adresses pour acheter de la lingerie.


Je lui ai refilé l'endroit où l'on trouve les meilleures boutiques.


C'est drôle parce que la semaine d'avant, c'est ma belle Judith qui me demandait conseil à ce niveau.


Elle voulait aller magasiner de la lingerie expressément pour Vincent qui aime beaucoup cela et pour avoir un bel ensemble tout neuf pour notre soirée coquine à 3. 


Je lui avait alors donné mes endroits de prédilection.




J'ai donc décidé ce soir de vous partager 3 de mes adresses fétiche!


Vous êtes écoeurés d'aller à La Senza, mais vous trouvez surtout qu'il manque de choix point de vue lingerie fine ?!


Allez donc faire un tour sur la Plaza St-Hubert au lieu! On y trouve des trucs vraiment intéressants à des prix assez raisonnables.


Boutique Les Anges: 6883 sue St-Hubert (514) 439-7162 . J'ai adoré cette boutique qui offre des choix qu'on ne trouve pas partout. Prix très abordables, ils tiennent la ligne "Playboy Intimate" que j'adore.




Perles d'O douces: 6337 rue St-Hubert (514) 274-3737. Cette boutique est vraiment MA boutique. En plus elle est adjacente à la boutique érotique Sexe Cité . Elle offre un super beau choix de lingerie, J'adore particulièrement leurs morceaux haut de gamme ainsi qu'un choix vraiment fou de bas nylons en tout genre.


Parlant bas nylons, une autre boutique de prédilection pour les amateurs de jambes voilées:


Boutique Bas-Tique 6848 St-Hubert (514) 270-6065 . Autre boutique où la sélection de lingerie est impressionnante. Là-bas, les vendeuses savent vraiment bien vous conseiller sur la taille appropriée de lingerie à acheter. Adjacente à la boutique Il Boléro qui offre des accessoires et de la lingerie très osée et sexy, beaucoup plus axées sur le latex et le fétichisme. Vous pourrez y trouver des accessoires parfait si vous êtes fan de BDSM. 


Voilà, c'était mes suggestions...


Avec ces suggestions, vous aurez de quoi émoustiller en masse votre partenaire!




Sur ce, Bonne soirée! :) xx


















Photo inspiration du jour : Lingerie, Nylons et l'Amour entre femmes

Je suis légère et je danse en sous vêtements dans ma maison... un verre de vin à la main et avec dans mon système de son mes derniers disques achetés.  Je pense à ma vie. Fabuleuse, elle est!

Je pense à mes amours. Je pense à mes amants.

Je souris. 

La vie est belle!


Je pense à Vincent.

Je pense à Judith.

Je pense beaucoup aussi à Guillaume...

Ces derniers jours, je pense à ma copine Eve... dont je n'ai plus eu de nouvelles depuis qu'elle a avoué à son mari avoir eu une attirance envers moi. J'espère qu'elle va bien. J'espère que la confidence qu'elle a fait à son mari ne l'a pas trop blessé. 

Je pense à toi Eve. J'ai hâte que tu me donnes de tes nouvelles et que tu me rassures que tout va bien.



Je pense au printemps. Je pense à Québec. Je pense à mon anniversaire. 

J'ai hâte!


J'adore Vincent et Judith... plus les jours avancent, plus j'entretiens une complicité vraiment géniale avec eux. Je découvre un couple vraiment fantastique que j'aimerais garder longtemps dans mon cercle d'amis. On se parle quotidiennement. On se raconte plein de trucs. 


Judith est extra. J'ai le sentiment que je peux tout lui dire. On entretiens une complicité parfaite et elle sait comment je vois et perçoit la naissance de cette relation à 3. Je lui ai dit que je n'accepterai jamais d'avances de la part de son mari sans son consentement et lui ai juré que j'en parlerais tout d'abord à son mari si j'avais l'intention qu'on se voit intimement, seulement toutes les 2. 
Pour moi l'harmonie dans leur couple est primordiale. Je sais pertinemment bien que lorsqu'une 3e personne fait son apparition dans un duo, cela peut venir chambarder la dynamique de couple. 
Dans mon cas, j'ai simplement avoué à Judith que je trouvais que cette distance physique qui nous séparait venait rendre les choses beaucoup plus facile à gérer à ce niveau-là.

Ainsi, je n'entre pas trop dans leur bulle amoureuse, ils n'entrent pas trop dans la mienne...

C'est juste parfait.

Parlant de complicité, d'affinités et de coquineries, je découvre de plus en plus les goûts de Monsieur Vincent. Quand sa femme m'a écrit la toute première fois, elle m'a dit que je serais très probablement son style de femme. Qu'il les aimait petites, menues, belles, avec un look féminin et sexy sans tomber dans le vulgaire... et qu'il avait un grand faible pour la lingerie et les bas-nylons...

Ohhh! donc, monsieur aime la lingerie et énormément les bas nylons ?!?

Monsieur aime regarder 2 femmes faire l'amour ?!


Hé bien... je crois que ça tombe bien! : 

J'ai un garde-robe rempli de déshabillés, de lingerie et de bas nylons en tout genre qui ne demandent qu'à être utilisés à bon usage et j'aime aussi les femmes!!!
(quelle coincidence!)



Petite photo inspiration envoyée par Monsieur Vincent! 






Allez!! Mois de Mars, termine-donc au plus vite qu'Avril et mon voyage coquin d'anniversaire arrive!!!

lundi 12 mars 2012

Planification d'un papillon printanier

Ça sent le printemps. 


Ma saison préférée...


Que voulez-vous... Je suis un papillon, il ne faudrait quand même pas l'oublier!


Le printemps est synonyme de joie, de couleur, de soleil et de chaleur... C'est le temps de déployer ses ailes et de briller de milles feux. 


Je suis comme cela. Je fais partie des gens qui ont une tendance à être au ralenti et à presque hiberner dès que les températures fraîches arrivent. Par contre, dès que le printemps arrive une énergie incroyable s'empare de moi et j'ai toujours l'impression que je pourrais faire bouger des montagnes. 


Cette année, j'ai cette impression que ce sera le plus beau printemps de ma vie. Ne me demandez pas pourquoi, je le sens ... c'est tout! D'accord, j'ai peut-être tendance à dire cela à chaque printemps, mais cette année est particulière pour moi. C'est grâce aux décisions, aux dispositions et aux changements que j'ai apporté l'an dernier dans ma vie personnelle et professionnelle. 


Ceux qui me lisent depuis un bout savent à quel point maintenant j'accorde une importance primordiale à mon bonheur. Je parle souvent de la liberté d'être soi-même, de s'assumer tel qu'on est sans se cacher derrière un "masque" et d'aller au bout de ses rêves. Bien des choses ont changé dans ma vie en 1an. J'ai travaillé fort, très très fort. Je suis à un point dans ma vie où peux maintenant m'arrêter un instant, constater le chemin parcouru et être bien fière de moi. Je travaille toujours dans la même boite splendide du Vieux-Montréal, mais en plus de mon boulot quotidien, j'ai réussi à réaliser mon rêve et créer ma propre petite compagnie. N'allez surtout pas penser que tout cela est arrivé par les fruits du hasard. Oh que non! J'ai buché fort pour être où je suis. J'ai bien planifié mon tracé professionnel pour faire en sorte que je puisse avoir toujours l'horaire de travail parfait pour des rencontres coquines sans venir affecter mon temps en famille, mais pour aussi pouvoir bénéficier d'un porte-feuille et d'un budget me permettant le maximum de folies sans éveiller de soupçons sur la nature de mes activités pas très très nobles...


Je réussi à organiser mon temps et mon argent pour maintenant faire tout ce qu'il me plaît, me gâter... mais aussi gâter les gens que j'aime (surtout mes amants!).


Le printemps est toujours pour le moment pour moi de reprendre mon envol et de profiter pleinement de ce que la vie veut bien m'offrir de plus beau. 


Cette année, je sens que je dois assurément fêter cela en grand!! J'ai plusieurs raisons de vouloir particulièrement me gâter. Mais depuis quelques jours, j'en ai envie encore plus !! (Champagne pour tous!! Yééé!!!)


Que de bonnes nouvelles pleuvent sur moi depuis quelques jours. J'ouvre le journal et je vois quelque chose qui me fais sourire. J'ouvre mon ordinateur et je lis des trucs qui me font sourire et qui me prouvent que ça vaut la peine de s'acharner et de persévérer dans la vie. J'ouvre ma boite aux lettres et je souris de voir l'argent rentrer(malgré les factures et les circulaires qui entrent plus que mes fameux chèques de paies)  ...


Ouais, le printemps est à nos portes et mon anniversaire arrive mine de rien aussi. Et j'ai déjà quelques plans en tête...


D'ici quelques semaines, je m'organise un petit voyage. Pas n'importe où....


Vous vous en doutez sûrement!


Hé oui! Québec m'attendra ce printemps! ( pas juste Québec qui va m'attendre d'ailleurs!). J'ai déjà rendez-vous avec Vincent et Judith! Aussi, la charmante icône sexy québécoise Cindy Cinnamon m'a promis un verre aussi. Mon ami Michaël auteur du blogue Plaisirs en Couple m'a donné quelques suggestions d'hôtel. Je sais qu'avec lui, je ne me tromperai pas. Il connait exactement mes goûts et c'est lui qui m'avait si gentiment suggéré l'hôtel Swann pour mon "premier anniversaire" avec Guillaume. Il me dit: "Chanceuse!! Hey, mais moi aussi c'est mon anniversaire en avril! Moi aussi j'ai le goût d'une belle fin de semaine comme celle que tu t'offres!!" Je lui ai alors suggéré de s'offrir un weekend dans la vieille ville avec sa femme Francesca pour qu'on puisse se faire un weekend totalement déluré et aller souper tous ensemble. Ça serait génial! 


J'ai de nouveaux contacts et de nouveaux clients à Québec. Ne vous inquiétez pas, je vais utiliser cette excuse et cet alibis à fond pour pouvoir passer le weekend entier dans la vieille capitale. D'ailleurs, tout le monde est averti déjà que ce weekend-là, je suis demandée à 3heures de route de la maison pour le boulot et de me pas compter sur moi pour la fin de semaine. 


En ce moment, je prépare minutieusement mon budget. Bien sur, je veux m'éclater à fond et aucunement avoir à calculer mon argent. Il va falloir cacher certains frais question de ne pas paraître trop louche. Les frais hôteliers pourront passer sur mon compte de dépenses professionnelles et une portion des frais de restauration aussi. C'est plutôt au niveau des dépenses superflues, des activités et (surtout) sur l'alcool et le vin que je devrais plutôt me faire raisonnable pour ne pas vraiment éveiller de soupçons.


Mais vous me connaissez, j'ai plus d'un tour dans mon sac !


Je ne vous dévoilerai pas tous mes trucs personnels, mais laissez-moi vous dire qu'un chèque de 600$ reçu d'un contrat de photo que j'ai fait en catimini sans émettre de facture au client viens juste de faire en sorte que j'ai maintenant de l'argent de poche à dépenser sans que rien ne paraisse anormal dans mon relevé bancaire...


Faut prévoir à l'avance ses sorties si on veut s'offrir la totale!!


Chers lecteurs de la Ville de Québec ... j'ai maintenant besoin de vos suggestions. 


D'après vous, à quel hôtel Mariposa doit loger si elle veux une belle chambre d'hôtel jolie, luxueuse, confortable et stylée ?!
(J'ai déjà 2-3 choix en tête, mais vos suggestions sont plus que le bienvenue)


J'aimerais savoir: Où sont les meilleurs resto et quelles sont les meilleurs places en ville pour sortir à Québec ?

Mais surtout, Je me cherche un SPA. Une place où je pourrais aller me faire masser juste avant d'aller rejoindre mon couple pour une soirée et une nuit torride. 

Je ne connais pas beaucoup cette ville...


Imaginez-vous que la dernière fois que j'y ai mis les pieds, c'est il y a 1an déjà! Le temps passe si vite! C'était un très court aller-retour mais ce fut une si belle journée. Je penserai à mon Guillaume lorsque j'irai passer mon weekend à Québec.... 


.... Parce que c'était avec lui que j'étais la toute dernière fois que j'ai mis les pieds là-bas.


... Parce que c'est sur que dans le fin fond de mon coeur, j'aurais bien aimé qu'il soit là (et encore avec moi) pendant cette fin de semaine que je planifie. J'aurais aimé, même si je sais que ça aurait fort probablement été impossible pour lui de le faire et de m'accompagner. Je lui aurais alors demandé de me baiser bien fort, comme je l'aime, par derrière, contre la baie vitrée de la chambre qui nous offrirait une vue superbement romantique sur la vieille ville...















Québec, wait for me ... Here i come !! :) YÉÉÉÉ!!