Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

lundi 30 avril 2012

Être un infidèle heureux, ou être simplement malhonnête ?

Êtes-vous vraiment une personne infidèle ou seulement une personne malhonnête ?




Je sais, je suis assez percutante en ce lundi. Mais j'ai cette réflexion qui me trotte à l'esprit depuis quelques jours.


Avec mes années d'expériences en tant que femme infidèle et volage, j'ai pu remarquer quelques comportements récurrents. 


Généralement, on dit que les hommes trompent leur conjointes pour des raisons plutôt physiques: Besoin de pimenter sa vie sexuelle, faire des trucs sexuels qu'ils n'oseraient pas pas tenter avec la légitime épouse, besoin de renouveau ... etc..


On dit que les femmes trompent plutôt leur conjoint pour des raisons sentimentales: Besoin de se sentir désirée, de se sentir femme au delà du rôle de la mère, par manque d'attention du mari... etc 


Pour ma part, je dirais que je suis infidèle autant pour le côté physique que sentimental. J'aime pimenter ma vie. J'aime me sentir désirée d'un homme au delà de mon rôle de maman. 


Oui, c'est vrai: mon Alexandre est un homme absent. Autant physiquement que mentalement. Il travaille parfois à semaine longue à l'extérieur de la ville. Me laissant seule, avec les enfants. Il faut que je m'occupe de tout tout TOUT. Et quand il rentre, monsieur est brulé de sa semaine. Il n'a pas le goût de se forcer pour faire des sorties romantiques. Il est fatigué-mort. Et je le comprend. Mon mari est un homme qui travaille très très dur. 


Mais moi là dedans ?! Si vous croyez que je saute la clôture parce que je ne l'aime pas, c'est vraiment faire erreur. Je suis de celles qui croient que si je ne vais pas chercher le bonheur par moi-même. Il ne viendra pas à moi comme par magie. 


Vous savez:
Il est impensable pour nous d'être en couple ouvert... même si on en a parlé, même si ça serait l'idéal comme relation.


Pourquoi ?


Parce que mon mari avait déjà eu vent de mes infidélités il y a au moins 5-6ans de cela. C'était à l'époque de mon premier amant: François. 
Le plus ironique là-dedans, c'est qu'il l'avait su de la bouche d'une amie qu'on avait en commun 2 ans après que l'histoire soit terminée. François avait déjà refait sa vie avec une nouvelle femme. On ne se parlait presque plus depuis un bon moment. C'est ma copine qui voulait simplement se venger de mon comportement de femme infidèle qui a tout dit à mon conjoint.  J'ai appris par la suite qu'elle était en amour avec mon mari et s'était dit que le meilleur moyen de l'avoir était de me déloger de mon titre d'épouse. Mon mari était devenu fou de rage en apprenant la nouvelle. Les meubles volaient dans la maison et il a même fini par s'en prendre à moi physiquement. Ce fut un très sale moment à traverser. Une bonne dose de confiance a été perdue au sein du couple. Mais nous avons décidé de surmonter cet évènement et de rester ensemble malgré tout. 


Ce n'est pas sans peines et difficultés qu'on est passé par dessus. Discutions après discutions. On a parlé beaucoup du concept de l'infidélité. On a parlé de couple ouvert. Mais Alexandre m'a dit qu'il ne serait jamais capable de m'imaginer baiser avec un autre homme. Au début, c'était à un point tel qu'il était suspicieux dès que je parlais d'un mec que je trouvais mignon. L'accord à été qu'on ne serais jamais libertin, mais que les trips à 3 nous étaient permis. Malheureusement. On en a eu qu'un seul ou 2 depuis cet incident. 


Je dois avouer que sa fermeture d'esprit a fait en sorte que je n'ai plus été tenté d'avoir ce genre de soirée coquine en compagnie de mon mari. De peur qu'il me reproche quelque chose ou qu'il redevienne jaloux.... 




Dernièrement quelle a été ma surprise d'apprendre que mon mari entretenait une relation extra-conjugale depuis plus de 3ans avec une fille nommée Julie. 


Ma réaction ? Bin, c'est clair que j'ai été surprise. Sous le choc. Mais je n'ai pas senti la moindre once de jalousie remonter en moi.


Pourquoi ? Je ne sais pas. Probablement parce que je peux comprendre. Je peux comprendre pourquoi puisque je trouve que c'est normal d'être attiré par plus qu'une personne. Aussi parce que je sais très bien la place qui me revient et que jamais il ne pourra entretenir le même style de relation, ni le même style d'amour qu'on a vécu ensemble. Chaque histoire est différente. Je sais qu'à la fin de la journée, c'est pour moi qu'il aura eu le plus de sentiments. Anyways, comment être jalouse d'une fille qui a le cul 3 fois plus large que le mien ?! ( Ok, ça c'est méchant et super gratuit. On se console avec les arguments qu'on veut bien implorer! ;) ... Même si ceux-ci sont totalement merdiques et cons, je sais! haha!) 


Donc la situation est spéciale. Un libertin marié à une femme infidèle. Maintenant je crois qu'Alexandre ne veut juste plus savoir si j'ai d'autres hommes (ou femmes) dans ma vie. Il m'e l'a dit. Ce qu'on ne sait pas ne fait pas mal. Je fais tout en mon possible pour ne pas qu'il sache à propos de ma double vie. De toute façon, il est occupé ailleurs. Je respecte totalement. Qu'il fasse ses trucs. Tant mieux, il ne m'écoeure pas avec les miens. De mon côté, je ne veux rien savoir de sa maitresse. Je me fiche de savoir si elle est cool ou gentille ou si elle suce bien. C'est ses affaires à lui. Je ne voudrais pas qu'il me pose des questions sur mes amants non-plus s'il venait à savoir... Parce qu'à ce jour, il me croit toujours monogame et fidèle. 


Je me disais l'autre jour que si j'avais à divorcer et à refaire ma vie, et que surtout, je voudrais continuer à avoir le même rythme de vie trépidant et passionnant je m'arrangerais par contre pour rester célibataire très très longtemps ou de rencontrer un homme voulant bien devenir mon complice, un homme à qui je n'aurais pas à cacher mes incartades et mes envies pour d'autres. Un homme à qui je pourrais tout dire sans craindre les représailles ou le jugement. 


Jamais je ne me remettrais en couple en sachant qu'un jour où l'autre, j'aurai à mentir ou cacher des trucs à mon nouvel amoureux... et à retomber dans cette délicate situation qu'être le conjoint adultère. Un peu comme le méchant personnage du couple. C'est déjà pas très l'fun à assumer comme rôle. 


J'ai vécu et je vis assez dans les cachoteries et la double vie que je ne m'imposerais plus jamais cela à moi-même. Je n'aime pas mentir à la base. Si je pouvais totalement éviter cet aspect de l'infidélité, je l'aurais déjà fait.




Pourquoi je parle de tout cela aujourd'hui ?!?




Parce que je pensais à Éric. 




Comme vous savez, Éric est mon amant depuis presque 4 ans maintenant. Quand j'ai connu cet homme, il était célibataire. Il à rencontré sa copine mais a toujours continué de me fréquenter. Sa conjointe ne sait même pas que j'existe. Sinon, j'imagine que je suis une "amie de longue date" pour elle. 


Quand j'ai demandé à Éric pourquoi il avait décidé de faire sa vie avec elle au lieu de choisir une fille qui correspondait mieux à ses critères conjugaux et de liberté amoureuse, il m'a répondu: "Parce que c'est une bonne fille à marier ..."




Et là je me dis: " Merde!! Combien de gars sont pris avec ce syndrome de " La Madone et de la Putain " ?! ( pour lire plus amplement sur le sujet)




Un homme qui vient de se mettre nouvellement en couple avec une femme et qui lui cache sa vraie nature n'est pas à mes yeux un homme infidèle et heureux.


Il est simplement malhonnête .




Et ça, c'est vraiment platte.


Pauvre Éric. Quand il me parle qu'on aurait fait un super couple lui et moi je le crois. Mais rien ne m'assure qu'il ne me réserverait pas la même chose qu'il fait avec sa blonde présentement.


Parce que du coup, je ne serais plus sa complice... mais seulement sa conjointe. Ça lui donnerait l'impression qu'il pourrait me réserver le même traitement à moi aussi. 




Donc non. Même si il est venu subtilement plusieurs fois sur le sujet qu'on ferait un merveilleux couple lui et moi... Je ne crois pas qu'être conjoint avec son amant serait la meilleure des idées. 


C'est pas que je n'y crois pas. Curieusement, le père de mon conjoint est en couple depuis plus de 20ans avec celle qui était à l'époque sa maîtresse. Et leur couple est très solide. Mais c'est parce qu'ils ne se sont jamais rien caché à propos de leurs désirs, ils ont été des complices et le sont resté toutes ces années. Ils ont même eu des enfants ensemble. 




Donc, ça se peut. Tout se peut. On peut vivre heureux, amoureux et complice avec sa maitresse.




Mais quelqu'un qui part une relation en cachant des trucs et en avouant pas sa pleine nature n'ira pas s'ouvrir plus à son partenaire. Généralement c'est plutôt le contraire. Elle va continuer de plus en plus à vivre dans le mensonge et dans le deni.




Ma réflexion du lundi.




Et vous, vous en pensez quoi ?
Bonne journée. 

dimanche 29 avril 2012

Photo inspiration du jour : Sexe et Photographie

Les 2 trucs qui m'allument le plus au monde combinés ensemble. Le sexe et la photographie.



Mais quand je fais ces 2 choses en même temps, je deviens totalement excitée...


Hummmmmmmmmmmmmmmm...........................

Un peu de moi: Chronique du n'importe quoi du dimanche...

Voici ma chronique du n'importe quoi du dimanche matin.




Je dois vous avouer humblement que je suis vraiment très occupée ces temps-ci. 


Plein de trucs super occupent mes journées et mes soirées. J'ai encore un nouveau projet web personnel que je suis en train de monter qui me stimule au plus haut point. J'aime bien partager ici parfois mes découvertes mais je suis maintenant à l'élaboration d'une autre plate-forme qui me permettra de continuer de m'exprimer plus librement. 


J'aime bien mon blogue... mais j'ai le goût d'autre chose. Donc si je deviens plus silencieuse. Ne vous inquiétez pas. Je vais bien. 
Je dis cela, mais à chaque fois que j'ai décidé de ralentir mes écrits sur ce blogue, j'ai jamais réussi à le faire. Ma passion de partager mes aventures a toujours pris le dessus.
On verra pour cette fois-ci. 


Je n'ai toujours pas terminé de raconter mon séjour à Québec. Je le ferai ultérieurement. Mais pas aujourd'hui. 


D'ailleurs, je viens de lire le billet de blogue que Mamz'elle J. a écrit à propos de notre rencontre. Ça me fait vraiment tout drôle de lire à mon propos. D'habitude, c'est le contraire: c'est moi qui parle des autres. J'ai fréquenté pendant 15mois de ma vie, un blogueur infidèle qui m'avait choisie pour alimenter son site des détails de nos ébats sexuels et pourtant, malgré les détails hyper intime sur la relation qu'on vivait ensemble, je n'ai jamais ressenti la même sincérité à travers sa prose que celle de J.
C'est spécial comment je me sens...


Lisez son billet : http://confessionsdunepetitesalope.blogspot.ca/2012/04/5-7-stress-fous-rires-et-sens-en-eveil.html




Je fais vraiment de belles rencontres depuis quelques mois. Je me considère vraiment privilégier et chanceuse de croiser autant de beau monde sur ma route.


J'ai dernièrement enregistré un Podcast avec mon ami HmSeb. J'avais oublié de vous laisser le lien.


voici : http://hmseb.com/le-shower-episode-34-avec-infid_elle-penelope-cruz-etudes-pole-dancing


Et aussi un spécial hors-série de blogue de 3 bières. (vous vous souvenez que cela avait fini en 4 bières!) Vous pouvez donc l'écouter ici: http://3bieres.com/?p=99




J'ai eu une superbe semaine anniversaire en bonne compagnie. J'ai des amis en or. 


Imaginez-vous que mon mari m'a oublié. Le jour de mon anniversaire, il n'a même pas pris le temps de m'appeller. J'ai vraiment été déçue. Mais en même temps, c'est 100% Alexandre. Il est comme cela. Il ne pense pas systématiquement à ce genre de choses.


Une autre déception: Guillaume qui lui aussi m'a ignoré. 
Ça m'en a dit très long sur son état d'esprit. Normalement, Guillaume est le gars le plus galant, attentionné et rempli de classe que j'ai eu la chance de fréquenter. Un gars de bonnes manières, de bonne famille. 
Je me suis encore fait de fausses espérances et illusions à son propos. 
Quelle conne, je suis!! Faut vraiment que je travaille cet aspect de ma personnalité. De penser que tout le monde est remplie de bonnes intentions alors que c'est faux. 
Ça m'a crevé le coeur. Littéralement.


Les 2hommes de ma vie, ceux pour qui j'ai le plus de sentiments qui m'ignorent simultanément... 
Qu'ils mangent tous les 2 de la marde !!
Voilà, c'est dit! ( ça fait du bien de se défouler... c'est bien à cela que sert mon blogue. Non?!?)


Tout le monde a eu une pensée pour moi. Même Marc à souligné mon anniversaire en me donnant rendez-vous à l'hôtel Chablis. Cela faisait presque 2 ans qu'on avait pas fait l'amour ensemble. Son corps, sa queue, sa langue me manquait. J'aime sa façon de me murmurer des trucs salaces à mes oreilles pendant qu'on baise. On s'est promis de se revoir plus souvent. 


J'aime les discussions qu'on a Marc et moi. On a un peu les mêmes opinions sociaux-politiques. Après avoir joui dans mon visage, on a tranquillement discuté au lit de politique, de la grève étudiante, des enjeux environnementaux de notre province. On a aussi parlé d'investissement immobilier, de voyages autour du monde, des fameux party du Cirque du Soleil et de la dernière fois qu'on avait baisé ensemble à l'appartement de ma soeur quand Tristan avait appelé pour nous faire sa crise de jalousie. Marc est un 
gars relax et smooth. Il a un charme que j'adore!


J'ai aimé son petit cadeau. Marc m'a offert une bonne bouteille de blanc que j'adore: Le Viognier






Je vous raconterai en détail notre belle rencontre dans un prochain billet. 




Je tiens à vous remercier pour tous les souhaits de Bonne Anniversaire. Vous m'avez vraiment réchauffé le coeur. 


Mais le plus beau cadeau que j'ai reçu de votre part: 2 nuitées à l'hôtel Zéro-1 Montréal !!!!!


Hé oui! C'est grâce à vous et surtout à vos votes que j'ai finalement gagné le concours Organisé par Les Live-Five MTL ainsi que A-go-go-Deals. 




MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI !!!!!!!!!!!!!!!!!




Ne vous inquiétez pas, je vais en faire très très bon usage. 


J'ai le goût de l'utiliser pour un weekend mémorable....


Je me suis même prévu un shooting de photos sexy avec mon photographe favori : Joseph Elfassi 


J'ai bien hâte...


La seule chose, je n'ai personne encore avec qui y aller.


Comme vous le savez, je suis plutôt tranquille ces temps-ci, même si j'ai eu de superbes rencontres dernièrement avec Marc, Judith et Vincent , Éric ...


Trouver un amant capable de se libérer une nuit, c'est déjà hyper difficile. Trouver un amant pour 2 nuits, l'est encore plus. 


C'est sur que la première personne que j'aimerais inviter est mon seul amant officiel du moment: Éric.


Mais il me semble que je profiterais de ce weekend pour me taper un trip vraiment pervers. J'ai le gôut d'un peu de triolisme.... mais peut-être avec 2 mecs. 


D'ailleurs, j'avais texté Éric cette semaine en lui demandant s'il avait un gars cool à me présenter .


" Pour qu'on puisse te baiser à 2?!" Que m'a répondu Éric.
"Oui, ou pour les fois où tu n'es pas disponible ! hihihi! " Je lui ai répondu
" o_O!! Tu cherches à me remplacer, petite salope ?!" Que me dit Éric à la blague
" ... C'est Possible ... haha! " J'ai alors rétorqué.


Éric n'est pas un homme jaloux de nature. Il est toujours heureux de me savoir épanouie sexuellement. J'adore la relation qu'on vit ensemble lui et moi. 
Simple. Pas compliquée. Remplie de complicité et de rires.


La dernière expérience vécue avec plusieurs hommes en même temps fut avec Enzo au début de l'automne dernier. J'avais vraiment pris mon pied avec lui et ses copains d'Espagne. 


Comme vous voyez, Mariposa même en étant plus tranquille ces temps-ci occupe très très bien ses temps libres. 




Bon Dimanche à tous! :) 

mardi 24 avril 2012

Québec: 5à7 parfumé, rigolade, potinage et préparation en vue d'un souper en trio.

Je pars de Montréal vers environ 15h30 J'étais fébrile et heureuse. Ce matin-là, j'étais allé prendre un café avec mon camarade/ami blogueur infidèle OEV . On a jasé de toute sortes de trucs. Vraiment, on a bien rigolé.




Parov Stellar et Wax Taylor dans les oreilles sur la route, je me demandais de quoi serait composé ce weekend dans la ville de Québec. Je le savais que la température serait moche. Qu'à cela ne tienne, je savais que j'aurais beaucoup de plaisir.




J'arrive à l'hôtel Pur sur l'heure du souper. Il est presque 18h30 lorsque j'arrive à ma chambre. Ma valise est lourde et pleine. Seulement 3jours et 2 nuits, on aurait dit que je partais une semaine. Ma valise était pleine de vêtements. Je me suis limitée qu'à 2 paires de chaussures: une paire d'escarpins à talons aiguilles et une paire de bottes en cuir: mes cavalières aux cuisses à talons plats couleur tabac. Je voulais être confortable pour pouvoir beaucoup marcher dans la ville. J'avais apporté avec moi 2 nuisettes dont mon Dolce&Gabbana et 1 déshabillé, ma robe de chambre de soie et dentelle noir. Ma veste de cuir Denis Gagnon. 2 robes de sorties et bien sur des vêtements plus relax pour aller faire de la photo ainsi que mon maillot de bain pour la piscine, mon kit de maquillage et aussi de la parfaite maitresse. J'ai mon énorme sac de photographie, mon trépied, mon ordinateur... alouette.




J'aurais pu déménager à Québec. C'est presque sans aucune farces que je vous raconte ça! hahaha




Que voulez-vous, je suis comme cela... une vrai fille!




J'arrive à l'hôtel et je texte la gentille Mamz'elle J avec qui j'avais convenu prendre un petit verre avant mon souper en compagnie de mon gentil couple Judith et Vincent. Je lui dit:




" Je vais à l'instant à la SAQ, je dois aller dans la douche aussi. Ça ne sera vraiment pas long..."




Je cours donc à la SAQ la plus proche. J'accroche 3 bouteilles de blanc qui me plaisent et les rapporte à l'hôtel. Je fais monter des verres à vin et un seau de glace à ma chambre et je saute dans la douche tout de suite en espérant que j'aurai le temps de prendre ma douche en vitesse avant que le mec du service aux chambres arrive avec mes trucs.




Je me savonne tranquillement sous la chaude douche lorsque j'entend cogner à la porte. Sans prendre le temps de me secher convenablement, je m'enroule dans une serviette et j'ouvre la porte.




J'ai vraiment cru qu'il s'agissait du service aux chambres, quand j'ai bien réalisé que la jeune femme vêtue d'un beau chemisier et d'une jupe grise n'avait rien dans les mains... et qu'elle était accompagnée d'un très joli jeune homme habillé chic et portant la chemise. ( oh... moi et les mecs en cravates!)




Je m'exclame! " Mamz'elle J !!"




Elle me sourit et elle se met à rigoler. Ses yeux bleus sont super pétillants.




Je réalise alors que je suis vraiment très très (trop) légèrement vêtue pour me présenter ainsi à une personne que je rencontre pour la première fois et qui ne savait même pas à quoi je ressemblait 20 secondes auparavant, de surcroit .


Je rougis.




"Salut! Je suis Mariposa. Mais tu peux m'appeler "Maria",tiens! ce sera plus intime ainsi. "




On se donne 2 becs sur les joues. Je me présente à son prétendant en l'embrassant aussi poliment.


"Vous me donnez un petit 2 minutes? Je sais que vous me voyez toujours dénudée sur mes photos de blogue, mais quand même, laissez-moi me présenter à vous de façon plus convenable!"  que je leur lance à la blague.


Je termine donc ma douche. Je me crème soigneusement, j'arrange mes cheveux et sors de la salle de bain.




On se fait donc un petit 5à7 bien sympa. On porte un toast à mon séjour à Québec et on boit.




On a vraiment rigolé ensemble. Ma nouvelle copine de Québec est super gentille. On se raconte plein de petites confidences.




"Tu sais, c'est lui en fait,  'L'aigle' , mon amant ... " que me confie J. en parlant du très sexy jeune homme qui était assis à ses cotés.




J'ai souri. Ça me faisait tout drôle de pouvoir mettre un visage sur toutes ces histoires que j'adore suivre assidument.




Il fallait que je me prépare et me maquille, le temps filait à toute allure.




Judith m'avait texté plus tôt pour m'aviser qu'ils arriveraient pas trop tard. Vers environ 20h15. Elle passera me chercher en compagnie de Vincent pour que nous allions tous les 3 souper dans un super bon resto Italien du Vieux-Québec.




On s'est raconté quelques potins Mamz'elle J. et moi. On a tellement rigolé. Elle voulait savoir en toute confidence: Lequel de mes amants était plus plus sexy. Lequel de mes amants était le plus beau. Lequel de mes amant était le moins beau. etc.




Je me suis bien amusé à commenter le physique de chacun. Le plus beau, le plus charmant, le meilleur au lit, le moins galant, le moins physiquement attirant... ( non, ne comptez pas sur moi pour vous divulguer le tout! hehehe!)




Son amant 'L'aigle' s'exclame: " En tout cas, tes amants sont habitués à te voir de déshabiller, nous on pourra dire qu'on t'a vu t'habiller! "




Je le trouve très comique!




Mon téléphone bip: " On arrive à l'hôtel dans une quinzaine de minutes ma belle! " 




C'est Judith. 




Mamz'elle J m'avoue qu'elle aussi est en fin de semaine coquine avec son amant... et qu'en fait, ils ont une chambre juste quelques étages au dessus. Elle avait voulu réserver l'hôtel Delta, mais celui-ci est complet à cause du Salon de l'amour, de l'érotisme et de la séduction qui se tenait dans la vieille capitale ce weekend-là. Une chance que ma chambre était réservée d'avance. Apparemment, les hôtels étaient assez bookés ce dernier weekend.




Je remercie ma nouvelle copine pour le verre de vin. Je lui dit que j'ai bien apprécié leur présence, mais que je dois quitter.




Je fouille dans ma trousse de beauté. 




Je demande à ma copine de choisir mon parfum. Petit geste symbolique d'amitié, de complicité et de confiance.


Je lui donne le choix entre mon "Spring Flower" de Creed ou mon Infusion de Tubéreuse de Prada.


Elle préfère le Prada pour aller avec ma robe de soie d'inspiration japonaise.




Je lui donne totalement raison. C'est celui que j'aurais choisi de toute façon.




Juste avant qu'on se quitte, j'ai tenu à lui remettre un petit cadeau.




Je fouille à nouveau dans ma trousse de beauté et y sort une petite bouteille de Parfum. 




Le fameux lancement de parfum d'une des plus grande ligne de souliers du pays. J'y était invité. J'avais reçu en cadeau l'assortiment des 4 Fragrances A is for ALDO. 




J'ai donné la bouteille Rouge à Mamz'elle J.




Un cadeau pour qu'elle se souvienne de moi.






D'ailleurs, elle n'est pas la seule à qui j'ai offert du parfum ce weekend-là. 




J'ai offert une bouteille de parfum DKNY pour hommes à mon ami Charles. 




Après tout, c'est grâce à lui si j'ai fait la connaissance de Judith et de Vincent. Donc c'était un peu grâce à lui si je me retrouvais à Québec ce weekend-là!








Ohhhh... c'est bien beau les belles nouvelles rencontres et les cadeaux parfumés ...






Mais mon adorable couple Vincent et Judith étaient probablement arrivés et m'attendaient à la réception !!!!!!!!!!




(À suivre! ) 











lundi 23 avril 2012

Photos-souvenir d'un séjour à Québec

Parce que vous connaissez ma passion pour la photographie, j'ai décidé de partager quelques petites photos de mon voyage à Québec. 

Ce sont seulement que de vulgaires petits clichés pris à l'aide de mon appareil cellulaire.

Je n'ai pas encore sorti celles prises avec mon Appareil Nikon. De toute façon, je les utiliserai ailleurs qu'ici donc, je ne les partagerai pas avec vous... malheureusement.

Mais une fille qui adore la photo et qui aime s'amuser avec les différentes applications photo ( en passant, Instagram, c'est vraiment de la grosse merde, mon avis) J'utilise beaucoup le pixlr-o-matic et le camera 360 pour son mode HDR. 

Bref voici en quelques petites photos, mon séjour à Québec.



Bien sur, Pont Pierre-Laporte. Parce que je suis une vraie de vraie touriste! BON! 




Édifice typiquement Québecois. 


La vue de ma chambre à l'hôtel Pur .

 Réception de l'hôtel. 




Petit 5à7 relax dans ma chambre.







La suite des aventures de Mariposa dans la vieille capitale dans un prochain billet!



dimanche 22 avril 2012

Video Inspiration ...


Passion-HD Girlfriends Playtime Excitement powered by YouPorn.


Juste pour le plaisir de vos yeux. Un petit video très très très inspirant....


Pour vous mettre de belles images en tête avant que je vous raconte un peu plus en détail ma soirée en compagnie de Judith et Vincent ainsi que tout mon weekend à Québec.


Enjoy!

Votez pour Mariposa!

Comme vous vous en doutez bien, il n'y a personne qui mériterait plus ce merveilleux prix que moi!!


Un séjour de 2 nuits au merveilleux Hôtel Zéro-1 Montréal, situé à la frontière du quartier chinois et du quartier des spectacles à Montréal. 


J'ai eu la chance d'essayer ce merveilleux hôtel en merveilleuse compagnie il y a quelques mois.


Je suis finaliste au concours des Live Five Mtl





http://app.fluidsurveys.com/s/agogodeal-grandfinale/





En plus, c'est mon anniversaire cette semaine. Vous ne pourriez pas me faire un plus beau cadeau que cela.




Mais si je gagne, avec qui j'irai ?!?!


Ça c'est une autre histoire!




Qui sait. Je pourrais peut-être inviter un de mes lecteurs....




Allez, surprenez-moi. Mais avant tout, allez voter pour Infid_elle  !!  (le numero 6 !!) 
GO!




Je vous love tous! xxxx

Photo souvenir: petit 5à7 dans ma chambre

Mon voyage à Québec s'achève. J'adore cette ville. J'y demenagerais n'importe quand. Voici une photo souvenir. Moi pendant un petit 5à7 dans ma chambre de l'hôtel Pur !


jeudi 19 avril 2012

Photo inspiration du jour ...




Voici la photo inspiration du jour que m'a envoyé Vincent.

Il m'a aussi envoyé un gentil courriel.



Je sens que ce sera une soirée encore plus inoubliable que la dernière fois ....


(à suivre ... )

mercredi 18 avril 2012

N'importe quoi du mercredi: Québec, Marc et Les Vestons

Je compte les dodos !


Il n'en reste pas beaucoup avant mon voyage à Québec. C'est pas possible comment je suis excitée et fébrile. Il me semble que ça fait des lunes que je ne suis pas allée dans la vieille capitale, moi qui adore cette ville!!


Je prépare tranquillement mes trucs. Je pense à ce que j'amènerai avec moi. Bien entendu, mon appareil photo, mon trépied et mon macbookPro m'accompagneront. Mais je prévois mettre aussi dans ma valise de superbes déshabillés, mes bas Nylons de chez Agent Provocateur, ma trousse de la parfaite maitresse contenant une multitude d'accessoires coquins, mon iPod rempli de musique envoutante et mes escarpins aiguille lustrés noirs de chez Steve Madden.


L'hôtel est réservé depuis plus d'un mois. Judith a sélectionné le resto. Vincent me dit qu'il va m'envoyer un courriel avec quelques suggestions, scénario et idées coquines pour qu'on puisse tous "jouir" au maximum de notre soirée. Je suis très très curieuse de voir le contenu de sa lettre tout à l'heure... hmm!




Je sens que nous allons avoir une nuit mémorable.




Hier je parlais avec mon beau Marc. On se rappelait des souvenirs. En fait, j'ai eu une pensée pour lui parce que cela fait maintenant 2ans qu'on se fréquente. Marc est l'amant que je vois le moins souvent, mais nous échangeons toujours encore régulièrement. En parlant avec Marc, j'ai eu une vague de souvenirs qui me sont revenus en tête...




Je me rappelle de la toute première fois où nous nous étions rencontrés. À l'époque, mon amant principal (Tristan), l'amateur de défis pervers, m'en avait lancé un de taille. Ce matin-là, mon collègue de travail m'avait sauvagement plaqué contre le mur de la cage d'escalier de secours pour m'embrasser. J'avais défait son pantalon et j'avais offert une belle fellation à mon collègue Steven le jour de son anniversaire. (Je pense qu'il avait bien aimé ce cadeau... il m'en a reparlé dernièrement!) Tristan et moi étions vraiment 2 complices hors-pair à l'époque. Je lui avait téléphoné tout de suite après pour lui raconter ce qui venait de se passer. Ceci l'avait excitée à fond. "Je suis tellement bandé en ce moment. Je viens te chercher ce midi devant ton bureau. Je veux qu'on aille au parc et tu me videras les couilles. Tu es une petite chipie de salope! J'aime trop ça... grr!" J'avais donc masturbé Tristan dans sa voiture. Après qu'il ait éjaculé dans ma bouche, il m'a regardé avec ses yeux de pervers: " Je te pose un défi. Je veux que tu touches à une 3e queue bandée aujourd'hui. Et pas celle de ton mari. Ça ne compte pas. Je ne te baiserai pas, tant que tu n'auras pas rempli ta mission..."




Marc m'avait texté ce midi-là en me demandant si j'étais libre. Dans ma tête 1+1=2 . J'avais l'occasion parfaite pour remplir mon défi et en plus j'aurais l'occasion de rencontrer Marc pour la première fois. Je me suis rendu chez lui, on avait baisé sur sa table de cuisine. Il était venu me porter à mon bureau ensuite.




Je me souviens d'un matin de fin avril où Tristan m'avait passé son appareil photo pour quelques jours. À l'époque, j'étais loin d'être équipée professionnellement comme je le suis aujourd'hui. Je trippais littéralement avec son Nikon D-300. Donc un matin, je me suis levée vers 6h. J'ai pris le métro et je suis débarquée à Mont-Royal pour aller faire de la photo. Marc la veille m'avait dit qu'il garderait sa porte dévérouillée que pour moi. Il me dit: "Viens te glisser nue dans mon lit..." . 7h20, j'entre chez lui tel une petite cambrioleuse. Je me met à poil et je suis allé me glisser sous ses draps. On a fait l'amour comme 2 bêtes. C'était génial. J'ai adoré ce petit concept où je me glissait en catimini sous ses draps pour profiter de sa première érection du matin. 10hrs am, je prenais ma douche, chez Marc, remettait mes vêtements et donnait rendez-vous à Tristan au pied du Mont-Royal où l'on a passé notre journée ensemble à faire de la photo. Je n'ai jamais dit à Tristan où j'étais juste avant qu'on se donne notre rendez-vous.




La dernière fois que nous avons couché ensemble Marc et moi, ce fut à l'appartement de ma soeur, il y a au delà d'un an et demi. C'était il y a 2 étés. Mois de Juillet. Il faisait beau et chaud. J'avais invité Marc à venir prendre un verre avec moi. On discutait tranquillement ensemble quand Tristan avait appelé. Quand il a su que j'étais avec Marc, il est devenu complètement fou et m'a piqué une crise de jalousie de l'enfer. Il m'a raccroché la ligne au nez devant Marc, s'est jeté sur son ordinateur et avait rédigé un billet de blogue où il annonçait a ses lecteurs qu'il ne supportait pas ce que je venais de faire. Larguée publiquement, avant même d'être moi-même au courant. Cet épisode fut vraiment difficile à gérer. J'ai eu droit a une crise de larme venant de la part de Tristan. Je ne l'avais jamais vu pleurer auparavant. Lui qui me dictait et me forçait même à aller branler ou sucer d'autre mecs que lui, il a réalisé qu'il ne supportait pas que je donne plus d'attention que cela à un autre homme que lui. Il m'avait avoué sa jalousie maladive. Suite à cela, Marc n'a pas voulu faire de trouble. Il savait qu'on s'appréciait énormément Tristan et moi. Il a donc décidé de s'éloigner et de nous laisser vivre notre amour Tristan et moi. Ce fut la dernière fois où nous avons couché ensemble. C'était l'été 2010. Je ne l'ai plus revu par la suite.... jusqu'à cet hiver. Marc a un chalet pas trop loin du mien. On s'était donc donné rendez-vous dans le stationnement de l'épicerie du village pour pouvoir se souhaiter un Joyeux Noël en personne. On s'était doucement embrassé. Ses lèvres me manquait. Son sourire aussi. J'ai adoré ce petit moment coquin de folie où je me suis sauvée laissant ma petite famille au chalet juste pour aller goûter les douces lèvres de mon amant...




Hier, Marc et moi parlions de notre toute première rencontre.




"Ça fait 2 ans déjà qu'on se fréquente... tu t'imagines ?!"




On a décidé de se donner rendez-vous très bientôt. Surement, un rendez-vous au Chablis puisque nous avons jamais été à l'hôtel ensemble.


Hier, je suis tombé sur des images de mon Guillaume en classant mes photos. 
*soupir* 
Ahhhhhh.... la vague de nostalgie qui s'est emparé de moi.
Dieu, que je le trouve autant aussi sexy qu'avant !! 
Je ne sais pas quand est-ce qu'il va finir par me rendre indifférente, mais ce n'est toujours pas le cas. 
Je le trouve toujours aussi beau. 
Surtout s'il porte ses lunettes!
J'ai décidé que j'attendrais qu'il me laisse complètement de glace avant de reprendre contact avec lui. Pour l'instant, ça fais peut-etre 1-2 mois qu'on ne s'est pas adressé la parole. Je n'ai pas ou peu de nouvelles de ce qui occupe ses journée. J'imagine qu'il est très très occupé ces temps-ci. C'est le printemps. Ça bouge en ville. Les terrasse ouvrent. Ahh, la vie de restaurateur...
Je l'ai effacé de mon Facebook et de mon fil Twitter en janvier dernier lorsqu'on s'est laissé. Question de tourner la page plus facilement. Maintenant, j'attend de ne plus m'ennuyer de lui et de me surprendre à ne pas penser à lui pendant plus de 2jours consécutifs avant de lui demander d'aller prendre un café ou un lunch avec lui. Ce n'est pas facile. Tout me fait penser à lui. La nourriture, le vin. Même ma copine Sonia sans le vouloir me rappelle mon amant. Pfff!
C'est bad ! 


Que sera sera...





Je crois que je n'ai jamais vécu un printemps musical aussi extraordinaire.




C'est juste trop fou les bons albums qui sortent.




iTunes va me faire faire faillite dans pas très longtemps si les artistes continuent de sortir autant de bon stock !




Voici mes suggestions musicales de la semaine:




Le dernier Radio-Radio dont le lancement était hier. Je l'ai entendu en pré-écoute il y a déjà 2 semaines. De la bombe !!




Patrick Watson a sorti un nouveau disque. De la vraie drogue en chanson .




Mais mon coup de coeur va vraiment au groupe Les Vestons.




Petit band de la Rive-Nord de Montréal. Avec des sons un peu Brit-Rock et Folk, Les vestons sont sans contredit un groupe émergeant à surveiller.




J'étais au lancement comme photographe officielle puisque je connais bien le batteur du groupe, mais surtout sa lovely épouse Anouck.




Je vous propose donc aujourd'hui un extrait de leur premier videoclip:



L'album est excellent.


À acheter!




Bonne journée.

lundi 16 avril 2012

Fleurs, vin blanc et confidences en bonne compagnie

Les ruptures et les peines d'amour ne sont jamais facile a passer au travers. Surtout lorsqu'elles sont causées à la base par des infidélités. 

Une peine d'amour a toujours eu un effet dévastateur sur mon moral. Jamais je n'ai été capable de faire semblant que tout allait bien ou que je m'en sortais sans aucune égratignures. 

Je me souviens de chacune des peines d'amour que j'ai vécues, particulièrement celles des 2 dernières années. 

Ce qui est le plus horrible là-dedans, c'est de continuer et de faire croire à tous que malgré les blessures toujours ouvertes qui ne sont pas guéries , tout va bien, alors qu'on a pas le moral du tout. 

Me cacher dans mon oreiller afin pleurer ma peine pour Guillaume, d'étouffer mes cris envers la rage que j'entretenais pour Tristan à une autre époque. Ce n'est pas facile. 

On se sent réellment seul. Complètement démuni.

Depuis quelques temps, j'échange avec un lectrice vraiment chouette. On a beaucoup de plaisir à parler ensemble. Vendredi, j'ai un souper qui s'est annulé à la dernière minute. J'ai décidé de l'inviter prendre un verre. 

C'est donc vers 20h30 vendredi que la jolie Nadine est arrivé avec un superbe bouquet de fleurs dans une main et un de mes vins blancs préférés: Le Pouilly Fuissé. La dernière fois que j'ai bu ce vin c'était justement en compagnie de Philippe lors du petit 5à7 organisé dans ma chambre de l'hôtel Swann, l'été dernier. 

Nadine est super souriante, une super belle femme. Mi trentaine. Cheveux foncés. Maman de 2 merveilleux enfants et en couple depuis une dizaine d'année.

Nadine a un amant depuis quelques mois. Elle me dit qu'ils ont une complicité incroyable et qu'il est adorable. 


Il y a quelques semaines, le mari de Nadine est tombé sur quelques échanges via courriel entre elle et son amant.


Tout à éclaté. 


Elle s'est séparé de son mari. 


Son histoire m'a touché. Je sais à quel point ce n'est pas facile. Je voulais parler de tout cela avec elle. J'étais contente d'avoir trouvé quelqu'un qui comprenait ma vie.

Je suis sure qu'elle a apprécié parler avec une personne neutre qui a déjà vécu des amours illicites.

Nadine me raconte qu'elle avait une super maison, une super famille, elle voyageait beaucoup et son mari était un homme très sexuellement actif. 

Petits jeux coquins, libertinage, échangisme. Soirées un peu plus fétichistes, le costume de l'infirmière, des jeux plus sado-mazo.... ils faisaient plein de trucs hyper osés et pervers ensemble. Le sexe n'a jamais été le problème vraiment dans le couple. Nadine me confie même qu'ils étaient loin d'avoir une vie sexuelle monotone et pépère comme les autres couple.

J'ai senti qu'elle était une femme comme moi. Infidèle seulement parce qu'elle aime les beaux plaisirs de la vie et qu'elle est avant tout attirée par des gens intéressants et stimulants... plus que pour le coté "cul" de l'infidélité.

On boit nos verres de vin, on se raconte plein d'anecdotes et je lui dis comment moi j'ai passé au travers mes différentes déceptions amoureuses et mes peines d'amour...


" Change d'air. Sors. Trouve-toi de nouveaux amis, un nouveau cercle d'entourage. Réalise un projet qui t'a toujours tenu à coeur... etc"

Parce qu'on sait bien, une rupture implique souvent la dispersion des amis. C'est ainsi. Les gens finissent par se ranger d'un côté ou d'un autre ... On perd des amitiés dans de telles situations. C'est platte. Mais c'est ainsi.

J'ai toujours profité de ces moments pour refaire mon cercle social puisque le ménage se faisait naturellement d'une façon ou d'une autre. Laissez-moi vous dire que cet exercice vous permet au passage de vraiment constater qui est réellement vos amis. 
Essayez, juste pour voir! 


Si j'ai réussi à toujours garder une lueur de soleil même dans les jours gris, c'est que j'ai eu l'intelligence et surtout la force de ne pas me replier sur moi même et de tout faire pour briser l'isolement qui s'empare de nous.

Nadine est une nouvelle copine. On a les même goûts. C'est une femme distinguée qui apprécie les belles choses de la vie... J'espère qu'elle m'a bien apprécié. 


Le printemps est arrivé. Le temps doux aussi.


Parions que nous auront beaucoup d'autres belles rencontres toutes aussi amusantes que celle que nous avons eu ensemble vendredi soir.


2 femmes infidèles qui se sentent moins seules et un peu plus comprises dans leurs mode et leurs choix de vie. Pouvoir se confier ainsi et passer du temps en bonne compagnie. Ça n'a aucun prix et c'est simplement irremplaçable !


En m'offrant ces fleurs, Nadine est venu tout de suite me toucher. Il n'y a rien qui m'émerveille plus que des fleurs. Je ne sais pas pourquoi. C'est probablement mon coté papillon qui est si attiré par les belles choses qui sentent bon et qui sont flamboyante sous la lumière chaud du soleil. 


Merci encore Nadine!

Mais surtout, Merci la vie de me mettre des personnes aussi merveilleuses sur mon chemin.

Cela me montre que je suis une fille choyée et tout de même chanceuse dans l'adversité !