Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mardi 31 juillet 2012

La veille des vacances: Un vent de changement...

Ça y est ....




Je suis prête pour mes petites vacances coquines "À-la-Mariposa" ...




Dans moins de 24 heures, je décroche totalement....




L'hôtel est réservé...




Avec l'accord de mon patron, j'ai même pu obtenir mon jeudi, vendredi (samedi et dimanche, of course) de congé ainsi que mon lundi de la semaine prochaine ....




Je vais profiter de ce temps pour m'effacer un peu et penser à moi et à mon propre plaisir...






Vous savez, les jours se suivent mais ne se ressemblent définitivement pas.




En dedans d'une semaine: ma vie a viré sur un 10cent.


Really....




Mes plans, mes intérêts et ma vision d'une foule de trucs ont changé...






Je vais profiter de ces 5 jours pour me faire plaisir et me ressourcer un peu.






Dans ma vie, ma VRAIE vie, j'ai décidé de m'entourer de gens transparents et honnête... J'aime mieux dire et surtout savoir la vérité... Quitte à ce que cela déplaise... je m'en fout.


J'ai toujours été une fille qui prône et qui pratique la "brutal honesty" ...


Ce suis de ce genre....


... Dans la vie, j'ai fini de jouer les marionnettes...








Et si je vais pleinement profiter de mon séjour au très moderne et design hôtel le Zéro-1 MTL, ce ne sera pas en compagnie de Chales... qui est officiellement passé du titre de "Complice#1" à "Fuck-Friend" , à juste "Friend" et à finalement juste "Fuck" .... ( ce qui signifie rien du tout !)




On a eu un froid. Un différent. Une révélation fait qui m'a complètement refroidit. 


C'est platte... mais c'est la vie. 




Étant donné que nous n'étions même pas des amants et étant donné que notre relation était basée sur une confiance amicale et que j'ai sentie cette dernière trahie, la vie à fait en sorte qu'on a repris chacun nos activités chacun de notre côté.
Je n'ai pas cherché à essayer de retrouver cette complicité altérée...
Pourquoi ?


Parce que.. dans d'autres circonstances, j'aurais cherché à comprendre... dans d'autres circonstances, j'aurais passé l'éponge et fermé les yeux...




Pas là. 


J'en ai marre de jouer les putes gratuites ou les agences de rencontre pour des gens qui se tuent à me montrer leur fausse sincérité dans le but d'obtenir ce qu'ils veulent de moi. Je suis beaucoup plus que cela. Et c'est de me faire à croire que je suis une fille splendide et de confiance et me prouver le contraire par des gestes "obviously"égoïstes qui me foutent hors de moi et me font reculer d'un (ou de plusieurs) pas...




J'ai vu la pluie tomber dans le passé... Quand je vois des nuages arriver, je sais maintenant à quoi m'attendre...




Alors, c'est cela. 






C'est dommage parce que Chales était vraiment un gars super. Probablement dans d'autres circonstance, il aurait fait un amant parfait et même peut-être plus...
... mais c'est crissement loin Québec....




J'ai bien fait d'écouter mon instinct sur ce coup.




J'ai donc perdu un complice, un ami...


Ça me peine...




... mais au moins, je suis toujours restée copine avec Sarah! Elle ne m'a pas supprimé de sa liste Facebook .... donc ...à défaut de garder le complice, je peux garder des liens avec sa copine puisqu'on a toujours été en bon terme !


D'ailleurs, j'ai aucune idée comment s'est passé son weekend à Montréal. Je suis sûre qu'elle a du avoir beaucoup de plaisir!










J'ai hâte à demain pour mes vacances.....






....








S'il y a un chapitre qui vient de se terminer dans la vie de "Mariposa la femme infidèle et volage" ... Un nouveau vient de commencer.




Et je peux vous jurer quelque chose.


Jamais, jamais, JAMAIS, je me suis sentie ainsi dans ma vie.




Jamais j'aurais pensé qu'on pouvait vivre à l'intérieur de soi quelque chose d'aussi intense....




....






 C'est complètement hallucinant et en même temps tellement divin à vivre et ressentir ...






WOUAHHAHHHHHHHHHHHH!!!!






....












Laissez-moi quelques petits jours et je vous raconterai peut-être ....










À plus!


xx




Mariposa

mercredi 25 juillet 2012

Le tweet nostalgique du jour ...


Bin oui... 


C'est ça qui est ça ....


...........


Bon, c'est pas comme si je ne lui avait rien offert à Noël...


Il avait quand même eu droit à une superbe nuit en ma compagnie à l'hôtel Opus, il avait dégusté avec moi une bouteille de Chablis Grand Cru que j'avais pris soin d'acheter à la SAQ Signature et quelques orgasme divins.




J'avais juste oublié ce soir là, le petit présent que je voulais lui offrir que pour lui...




....


Je l'ai retrouvé dans le fond d'un de mes tiroirs. Instantanément, ça m'a fait pensé à lui... à notre dernière nuit ensemble...




..... (soupir).....




Mais je ne me décourage pas. Je sais que j'aurai l'occasion de lui donner en personne quand même bientôt.


Je ne sais juste pas exactement ce sera quand .








....






J'ai hâte ! Il va surement apprécier ce petit présent qui est super anodin, mais qui m'a fait instantanément pensé à lui lorsque je l'ai vu dans une boutique artisanale ....




....








Nostalgie quand tu nous tiens!
















Ps: pour ceux qui voudraient me suivre via Twitter c'est ICI . Venez me jaser! :) 

mardi 24 juillet 2012

Lingerie et Champagne ...





Et si j'organisais une soirée Champagne et Lingerie avec Charles à notre prochaine rencontre ?!?!


Hmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm!!!!!!!!!!

L'ami, l'amant et le complice parfait

Début de semaine tranquille. La maison est vide. Ça me fait bizarre de ne pas avoir de lunch à faire le matin pour la petite, de ne pas avoir à aller la chercher à la garderie. Ça me fait bizarre de me préparer à manger que pour moi et de m'endormir seule...




Les chats sont partis pour les vacances estivale, la souris Mariposa s'était promise d'en profiter au maximum.... Hé bien non. 




Je vous le dit, je suis calme depuis les derniers mois.... Trop calme. 




Y'a des jours où je m'ennuie d'avoir un amant régulier dans ma vie. 




Ces temps-ci, je fréquentes pas mal juste mon beau Éric: mon amant principal des 4 dernières années.


D'ailleurs, il m'a envoyé un texto ce weekend: "Te souviens-tu, il y a maintenant 4 ans aujourd'hui tu quittais le terrain de camping pour venir passer ta nuit avec moi? Je m'en souviens comme si c'était hier ma belle..."




Bien sur que je m'en souviens. Comment oublier cette superbe soirée ?!




Non, je n'ai pas d'amant régulier ce temps-ci. Ça me manque parfois. Mais je ne suis pas en mode "recherche" . De toute façon, je n'ai jamais été une "chasseuse" de nature. J'aime quand la vie me met des gens sur mon chemin. Le hasard fait bien les choses la plupart du temps. 




C'est sur que je m'ennuie du temps où Guillaume faisait partie de ma vie. Parfois, il m'arrive d'avoir une pensée pour Tristan aussi. Dans toutes les relations amant-maitresse que j'ai vécu, c'est les 2 hommes qui ont fait le plus battre mon coeur. Je m'ennuie des ballades sur le Mont-Royal avec Tristan. Je m'ennuie d'aller manger du poulet portugais ou de la bouffe péruvienne. Je m'ennuie de mes diners en compagnie de Guillaume. Je m'ennuie des longs bains qu'on prenait tous les 2 et des fous rire qu'on avait au lit après avoir fait l'amour. Des fois ça me fais chier de ne pas être restée en bon terme avec Tristan. J'aurais aimé qu'il m'écrive pour m'expliquer pourquoi du jour au lendemain je ne valais plus rien à ses yeux... Parfois, ça me fait chier que malgré la rupture, on ne soit jamais allé diner amicalement ensemble Guillaume et moi. Je m'ennuie d'eux. Je m'ennuie de l'intensité des sentiments et des papillons dans le ventre. Ma tête a toujours refusé d'effacer les souvenirs...




Les beaux moments comme ceux que j'ai vécu avec eux me manquent parfois.... mais je suis passé à autre chose. À un autre type de relation qui me convient mieux. Sans engagements, sans sentiments. J'ai trouvé la situation idéale pour moi.




Je suis super heureuse d'avoir un gars comme Charles dans ma vie. J'ai quelqu'un avec qui parler le soir quand tout le monde est couché. Comme 2 vrais complices, on s'échange des liens de vidéos pornos qui nous inspirent et nous excitent. On parle de la vie en général. Les conversations sont toujours amusantes et agréables. Je sais qu'on risque d'avoir encore plein d'autres conversation hyper stimulantes quand on va se voir dans 2 semaines. En plus, on risque d'avoir en prime beaucoup de plaisir... et ce, dans probablement tous les sens du terme. 


Ça va me faire du bien de prendre un weekend de vacances avant le retour des monstres en ville. J'en ai besoin. 




Ces derniers temps, j'ai besoin de décrocher. 




J'ai besoin de passer du temps en compagnie de quelqu'un qui m'apprécie pour la personne que je suis. 




C'est ce que j'apprécie de "Complice#1" . Plus le temps passe et plus je réalise que notre relation est vraiment principalement basée sur l'amitié. Oui, on échange (très) souvent à propos du sexe et des relations intimes. On se raconte un paquet de trucs. Mais Charles n'est pas dans la catégorie des mecs qui m'apprécie pour mes talents de suceuse hors-pair. Bah... peut-être... mais j'en sais trop rien. Il ne me fais pas sentir comme si j'étais la cochonne de service qui est là pour assouvir ses fantasmes lorsque sa femme a le dos tourné.




C'est juste parfait. Je ne voudrais même pas qu'il devienne un "amant" comme tous les autres. Ça changerais toute la dynamique.




Malgré cela, on dirait que je ressens le goût d'avoir un amant régulier. Il me semble que ces semaines sans ma petite famille auraient été bien plaisantes avec un amant. 


Je sais, ça serait facile de passer une annonce via ce blogue. J'ai reçu maintes fois des lettres et des demandes de lecteurs... mais je n'ai pas le goût de rencontrer via ce site. 


Je l'ai déjà fait et j'ai fini par réaliser que les gens ont souvent une vision biaisée de la personne que je suis. Donc ça sert à rien de m'écrire. Il y a très peu de chances que je réponde. N'en soyez pas vexés. C'est une décision personnelle que j'ai prise. Si vous êtes vraiment téméraire, soyez au moins original dans votre lettre... et une photo serait aussi apprécié. 


Je me souviens des premiers échanges que j'avais eu à l'époque avec Tristan. On s'était échangé quelques courriels avant d'échanger nos photos. Je me souviens être tombé instantanément sous son charme... mais suis restée un peu indifférente lorsqu'il m'avait envoyé sa photo. Même s'il me plaisait un peu moins sur le plan physique, j'avais décidé de le rencontrer. On s'est fréquenté pendant presqu'un an et demi. 


Avec le temps, je sais maintenant beaucoup plus précisément ce que je recherche chez un amant. Je sais maintenant qu'un amant doit me plaire sous tous les aspect. Oui, il doit beaucoup plus me plaire intellectuellement que physiquement mais il faut absolument que cet homme me plaise à tous les niveaux.




Je ne m'en fais pas....




Je sais qu'un jour je trouverai le parfait amant pour moi.




Celui qui m'appréciera pour la fille que je suis. Celui qui m'allumera autant physiquement que mentalement. Celui qui fera vibrer mon coeur, qui me redonnera une multitude de papillons dans le fond du ventre et qui me fera mouiller et jouir à souhait.




Il existe ...




Je ne l'ai juste pas encore rencontré .







samedi 21 juillet 2012

Les vacances de Mariposa

Ces temps-ci je bosse comme une folle. Pas que je m'en plaint, au contraire, j'adore ce que je fais. Quand on est capable de vivre de ses passions, la quantité de travail importe peu. 


J'ai décroché un contrat qui m'appelle à travailler sans cesse du lundi au vendredi dans une grande tour à bureau du centre-ville. J'aime bien l'équipe pour laquelle je travaille. Ils sont tous bien sympa et ont l'air d'apprécier ce que je fais pour eux. J'étais supposée terminer ce vendredi et à la toute dernière minute, le patron m'appelle dans son bureau:
"Mariposa, nous avons beaucoup apprécié ton travail. J'ai une demande à te faire: Aimerais-tu continuer pour nous pendant quelques semaines encore ??"


J'ai accepté compte tenu que j'étais supposée commencer un nouveau mandat ailleurs et que finalement, c'est tombé à l'eau...


Qui dit fin Juillet, dit vacances de la construction. Qui dit vacances de la construction, dit vacances en famille.  C'est un incontournable pour une femme comme moi mariée à un ouvrier. Les 2 dernières de Juillet normalement nous quittons la ville et allons nous reposer en camping dans le nord du Québec au paradis de la bibitte fatiguante. Que voulez-vous, Alexandre est un gars qui trippe sur la nature et les grands espaces. Jamais je ne pourrai lui faire changer d'avis sur la destination des vacances. Ça lui prend du bois, ça lui prend un cours d'eau pour aller à la pêche. C'est un mordu. 


Étant donné que je suis débordée de travail pour les prochaines semaines, cette année je ne prendrai pas de vacances. C'est donc Alexandre qui partira seul cette année avec les enfants pour aller se faire généreusement bouffer par les bestioles. 




....




C'est triste. J'aurais voulu être en vacances moi aussi ... mais bon.




....






Vous savez, quand les minets sont partis, la souris Mariposa danse!




...




Donc, je vais en profiter !




...






Même si je n'ai officiellement pas de vacances, je me suis promis de me gâter un peu et de prendre quelques jours pour moi durant les weekends. 




J'avais prévu monter dans la vieille capitale le premier weekend du mois d'août afin de passer du temps en compagnie de Charles et de sa femme Sarah pour une fin de semaine coquine à 3. Malheureusement,  mon petit couple de Québec a eu des complications dans la gestion du gardiennage des enfants qui devaient se faire garder par leur grand-parents. Pas toujours évident de trouver quelqu'un pour s'occuper de 3 enfants en bas age. Nous avons donc décidé de remettre notre petite partouze à 3 pour une autre fois. 




Qu'à cela ne tienne... je me prendrai quand même des petites vacances. Par contre, je risque de rester à Montréal pour en profiter. 




Puisque je dispose que de seulement quelques jours de congé pour décrocher un peu du boulot de cet été, je me suis dit que je me ferais un weekend comme je les aime: Bon vin, bon resto et bonne compagnie. 




La semaine prochaine, Sarah la femme de mon complice #1 viendra à Montréal pour passer un weekend de plaisir en compagnie de son amant qui est aussi son ami de longue date. Je ne sais pas si nous auront l'occasion de nous croiser, mais à défaut d'avoir une gardienne afin de profiter pleinement de mon passage à Québec, Charles et Sarah avaient finalement convenu ensemble qu'ils se prendront chacun une fin de semaine de liberté chacun de leur côté. C'est l'entente qu'ils ont fait entre eux. 




"Que dirais-tu si on remettait notre weekend à Québec pour une autre fois et que je viennes à Montréal au lieu ... j'ai le goût de décrocher un peu moi aussi... ?!" me dit Charles. 






J'ai trouvé l'idée excellente. 




En plus, j'avais prévu utiliser mon chèque-cadeau de l'hôtel Zéro-1 MTL pour mes petites vacances personnelles.




Ouais, je sais ... j'avais en tête de peut-être l'utiliser pour une éventuelle retrouvailles coquine en compagnie de mon ex-beau-prince-charmant appelé Guillaume... mais si il y a une chose que j'ai compris dans la vie, c'est qu'il ne fallait jamais attendre après un homme. Le bonheur, c'est maintenant. C'est dans l'action que ça se passe. Pas dans les rêves et les suppositions. 


Donc, Amant ou pas ... je vais me payer un weekend de gâteries intense : " À moi, de moi " 




Et si Charles est disponible pour venir me rejoindre, je serais super heureuse de lui faire vivre encore un autre weekend "À-la-Mariposa" . Mais cette fois-ci, au lieu du weekend "d'adolescent", je me suis dit que je pourrais lui faire vivre l'autre aspect de Mariposa. Lui montrer mon côté épicurien et un peu jet-set ...






Ça serait bien. C'est clair qu'on aurait beaucoup de plaisir ... et ce, dans tous les sens du terme! 






C'est à suivre ...










Hôtel Zéro-1 MTL .... Here i cum ! ... euh ... come ! 



dimanche 15 juillet 2012

Couple Complice

C'est juste parfois trop incroyable comment la vie nous amènent des gens sur notre chemin qui nous donnent juste le goût d'aller encore plus loin, de réaliser ses rêves et ses envies les plus folles...


Depuis que Charles mon complice fait partie de ma vie, je la trouve encore plus chouette. En me confiant à lui, j'ai l'impression que je peux encore plus m'assumer tel que je suis et j'ai l'impression que je m'épanouis encore plus. 




Comme je disais, Charles est surnommé le "Complice#1" plus qu'un amant même si nous avons eu la chance d'échanger nos fluides un nombre incalculable de fois pendant un weekend de perversion entier!  J'aime sa façon d'être et sa fougue au lit. J'ai définitivement découvert en lui un partenaire plus que compatible à moi. 


Je lui raconte tout. De mes trucs du quotidien comme mes fantasmes jusqu'à maintenant inavoués. Ce gars-là est vraiment sweet. Toujours là pour moi. J'ai qu'à lui écrire un petit mot et il me répond toujours super rapidement. Je regarde son Facebook, celui de sa femme aussi avec qui je suis devenue copine. J'aime bien échanger avec eux.




Je racontais à Charles que je serais seule avec ma fille pour le weekend, que je n'avais pas prévu grand chose encore à part l'amener au Cinéma. "J'ai presque le goût de prendre mon auto et venir passer une nuit à Québec avec ma fille! On pourrait se voir, tes enfants joueront avec les mien. Ça va être rigolo!" 




"Pourquoi pas ?!" que me répond Charles. 




Donc, très tôt le matin, je pars avec la petite, je lui dit qu'on va voir des amis. Elle est heureuse de savoir qu'il y aura d'autres enfants là-bas. On prend la route. Sur le chemin, ma fille me demande d'écouter du Ariane Moffatt et je grimace lorsqu'à la radio elle refuse que je change de poste lorsqu'on entend la chanson de Star Académie qui joue. Bref, la route se fait bien, je roule à 120-130 km/h . J'arrive pas trop tard chez Charles et Sarah. Ils m'ont dit qu'ils nous attendront pour déjeuner. 


J'arrive dans l'entrée de garage chez Charles. Ils sont dans la cour, Sarah m'accueille toute souriante. Je l'embrasse et je lui dis que j'avais vraiment hâte de faire sa connaissance. "Mon mari m'a beaucoup parlé de toi! " Je lui présente ma plus grande. 


Charles arrive avec des fusils à eaux, les enfants font très vite connaissance et partent en courant jouer ensemble. Nous on s'installe à table et on boit du café en mangeant des crêpes ou du pain doré. 


Ce fut vraiment une superbe journée ensoleillé. 




On s'est baigné dans le spa, les enfants ont joué ensemble et se sont balancés... Je garderai un beau souvenir de cette journée. 






"Je le savais que vous alliez bien vous entendre toi et ma femme" que m'a écrit Charles. "J'ai hâte que tu viennes passer un weekend à Québec en août!"




Ouais...... 






..... Parce que j'ai décidé de me faire un petit weekend de vacances dans la vieille capitale....






Puisque je suis débordée de boulot cet été comme je ne l'ai jamais été de ma vie, je ne prendrai pas de vacances estivales cet été. J'avais l'habitude d'avoir congé vers la fin Juillet, l'an dernier j'avais totalement trippé d'aller à New York et ensuite une semaine à la plage, mais cette année c'est impossible. Mais bon, je veux tout de même me gâter et j'ai prévu déjà et réservé mon agenda pour ce weekend là. Il me reste à réserver l'Hôtel. J'ai le goût d'essayer autre chose que le Pur.... peut-être le Times puisqu'il est à Ste-Foy. Si jamais vous avez des suggestions, je les prends! 






J'ai vraiment hâte à mon weekend à Québec. J'ai décidé de me refaire une petite soirée à saveur érotico-perverse. 




Parce que si la dernière fois que j'en ai fait une, mon "Complice#1" était déçu que sa femme n'ait pas été inclus dans nos plans de partouze, il s'était promis que cette fois-ci, il gâterait sa femme qui adore ce genre de soirées lubriques. 




D'ailleurs, Sarah et moi sommes aussi devenu deux complices. 




Elle et moi échangeons ensemble de temps en temps...






L'autre jour, elle m'a tellement allumé avec sa lettre hyper chaude...




Wow... il est 1h40 AM, et je viens de me réveiller par un orgasme violent du à un rêve torride. Complètement pervers. And your were part of it. J'ai cru que tu aimerais. Ou du moins j'ai eu follement envie de te raconter....et de le faire là maintenant pendant que je suis encore hyper allumée. Pendant que c'est frais a ma mémoire....et surtout pendant que je suis encore détrempé et presque essoufflée.

Alors voici, Charles était la pièce avec nous. Je le savais complètement allumé et impressionné de nous savoir dans la même pièce. Je t'ai accotée au mur pour t'embrasser passionnément. C'était intense. Très hot. J'ai complètement prise le dessus sur toi. Je t'ai déshabillé, caressé puis planté mes dents dans ton cou...puis j'ai vue Charles qui voulait se joindre a la partie. Je l'ai agrippé par le visage. Lui ai demandé s'il avait envie qu'on le suce... Qu'on prenne soin de lui. Il en a perdu tous ses moyens. Je lui ai alors dit qu'il devrait pour ca me montrer combien il en avait envie. Que pour avoir son du, il devrait te lécher comme je sais qu'il en est capable. Je l'ai fait me supplier de te laisser manger ta chatte. Puis lui ai ordonné de ne pas te faire jouir.....pas tant que je le lui dirait. Alors je l'ai regardé faire. Il est tellement beau a voir aller et je sais combien il aime ça. Je l'ai donc laissé travailler......en lui donnant quelques directives lorsque je voyais qu'il avait trop envie de se laisser aller. Moi je me suis occupée d'aller te murmurer des perversités a l'oreille. Quand j'ai senti que tu étais assez allumée je lui ai demandé de s'enlever. Qu'il n'aurait pas le privilège de te faire jouir.... Que ce privilège était pour moi. Je t'ai donc fait jouir et couler dans ma bouche. Alors nous l'avons ensuite sucé un peu pour le récompenser, puis j'ai demandé a mon mari de te baiser comme tu le méritais. Vous étiez vraiment beau a voir. Ouffffffff!!! J'en ai encore des frissons. Quand j'ai senti Charles sur le point de jouir, je t'ai demandé de le sucer, de le faire jouir dans ta bouche, mais sans rien avaler....et devenir m'embrasser. Miam. A ce point j'étais complètement excitée. J'ai exigée de vous 2 que vous veniez prendre soin de moi maintenant. J'étais debout, une jambe bien montée sur le divan et tu t'occupais de me lécher la chatte pendant que Charles me mangeait le cul. OMG! Je me suis réveillée en jouissant.....un peu déçu que ça n'ait été qu'un rêve.

ET maintenant que je t'ai raconté, je suis encore plus allumée. Maintenant j'en veux!

Sur ce, je vais essayer de retourner a ma nuit de sommeil.....ouff! Ce sera pas facile. J'espère que ces images t'auront plus autant qu'à moi

Bonne nuit

xxx








WWWWWWWOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOWWWWWWWWWWWWWWW!!!!






J'ai trouvé le couple de complice pervers parfait pour moi!



















mercredi 11 juillet 2012

Photo inspiration du jour: Écouter le coeur ou la tête ....



hahahahaha!

Cette image m'a bien fait sourire....


Écouter son coeur ou écouter sa tête ?!?!









L'histoire de ma vie ....

lundi 9 juillet 2012

La réponse inespérée

Depuis les 6 derniers mois, à chaque fois que j'ai eu des pensées pour Guillaume, ça me faisait sourire.


À chaque fois que je me remémore des souvenirs, ceux-ci me remplissent de bonheur.


On avait tellement vécu quelque chose d'incroyablement beau mon ex-amant et moi. Quand j'y pense, on était 2 fous. Se rejoindre à la sauvette dans les rues du Vieux-Montréal simplement pour s'embrasser, s'exiler un après-midi complet au Chablis pour baiser comme si la fin du monde était en train d'arriver. Le tout en écoutant de la belle musique envoutante et en buvant les meilleures bouteilles de vin de la planète. J'ai tellement adoré partir en escapade le temps d'une journée à son chalet ou au mien...


C'était magique, féérique.


Je sais exactement les raisons pour lesquelles il fallait que nous nous séparions. Je sais pourquoi il fallait rompre les liens.


Aussi merveilleuses qu'elles soient, les relations extra-conjugales ne sont pas toujours évidentes à gérer émotionellement parlant.


On se dit toujours qu'on est là que pour s'offrir du plaisir. Qu'on est là pour partager des moments de bonheur et d'extase sublimes sans engagements.... mais lorsqu'une connexion se fait, pas facile de laisser ses émotions dans le placard. 




Je crois que j'étais en quelque sorte totalement tombée sous le charme de mon Guillaume. Un sentiment puissant et incontrôlable qu'on appelle "L'amour" s'était emparé de moi. Même si je sais très bien que jamais je n'aurais quitté la vie que j'ai actuellement pour la refaire avec mon amant. Jamais Guillaume n'aurais été tenté de divorcer sa femme pour vouloir faire de moi sa conjointe. Tout a toujours été clair à ce niveau. Anyways, je ferais une très mauvaise copine pour lui. Guillaume mérite une femme beaucoup mieux que moi et il a la chance de déjà l'avoir. Non. Je suis trop "wild" et trop "folle" pour être la copine officielle de monsieur Guillaume. Je finirais par lui taper littéralement sur les nerfs. J'en suis convaincue! hahaha!




Sachant tout cela, ça ne m'a pas empêcher de l'aimer énormément mon beau prince. Je l'aimais pour de vrai.... Un peu trop, même.


C'est pour cela qu'il fallait se séparer. On était allé au bout sinon au delà que ce que 2 amants pouvaient s'offrir. 


Ce fut déchirant. J'ai eu de la peine, c'est clair. 


Mais c'était la bonne décision à prendre. 






Malgré la déchirure, j'ai toujours gardé de magnifiques souvenirs de ce qu'on a vécu. 




Je me suis (trop) souvent surprise à m'ennuyer de lui.




....... mais je ne savais pas si lui dire était une bonne idée.




Un beau jour, j'ai parlé avec Charles mon "Complice#1" et il m'a dit.




" Si tu as le sentiment que tu va regretter de ne pas lui avoir dit à quel point il te manque, alors écris-lui. Dis lui. Va au bout de ta pensée.."




J'ai attendu... j'ai pris mon courage à 2 mains et je lui ai écrit une lettre. 




Les jours ont passé et je n'ai eu aucune réponse. J'étais triste. Je m'étais résignée à l'oublier. Je me souviens avoir fait mon deuil 3jours après avoir envoyé mon petit message à Guillaume....




Quel ne fut pas ma surprise de me réveiller un matin et de voir que mon bel épicurien amateur de bon vin m'avait envoyé un message. Il était en vacances et m'a écrit à son retour. 




"Ton dernier petit mot m'a touché... Je pense aussi encore très souvent à toi. Et chaque fois ça m'accroche un sourire de bonheur. J'ai passé des moments indescriptibles avec toi. J'aimerais, aussi, te revoir un de ces jours..."



J'ai eu le souffle coupé. Une drôle d'émotion est remonté en moi. J'étais émue. J'en avais presque les larmes aux yeux mais en même temps, j'avais le plus beau des sourires aux lèvres. 



On aimerait donc beaucoup se revoir un de ces 4 Guillaume et moi. 

On ne sait juste pas quand.

Je ne sais pas du tout non-plus quelle sera la nature de cette rencontre si elle a lieue. 


Je ne sais pas du tout quelle sera ma réaction en le revoyant. 


Il en a passé de l'eau sous le pont depuis 6mois, la dernière fois que nos regards se sont croisés, le 4 janvier au matin, en sortant de l'hôtel Opus. Sur le coin de la rue St-Laurent et Sherbrooke, par un matin glacial où il faisait -20 degrés Celsius, j'ignorais totalement que ça serais la dernière fois qu'on se verrait. Mais pourtant je me souviens comme si c'était hier que j'ai senti que la fin était là. L'absence d'étoiles dans ses yeux me l'avait prédit. 


Guillaume n'est pas un pervers. C'est un éternel romantique. C'est un homme attentionné, doux, calme de nature. Il n'était pas un friand des défis pervers. Malgré sa plume magnifique, il n'était pas du style à m'écrire de longues lettres enflammées et encore moins à m'envoyer des photos de sa queue en érection. 


Donc, la seule avenue que je pouvais exploiter avec lui était celle de la romance. 


C'est bien beau la romance entre amants, j'ai rien contre ... mais quand les sentiments s'en mêlent, alors ça peut tourner en cocktail dangereux....


.... Et c'est ce qui est arrivé. On est tombé dans une zone trop dangereuse pour des amants. Ça ne pouvait plus continuer comme cela.



6 mois ont passé depuis la dernière fois qu'on s'est vu. 


La romance est complètement disparue. 



Donc je crois qu'on pourrais très bien repartir sur de nouvelles bases.


Une base amicale ou un base sexuelle ?!?



Ça, je n'en sais trop rien.... C'est l'avenir qui nous le dira. 



Pour l'instant. Je suis simplement heureuse de savoir que lui aussi a gardé de bons souvenirs de ce qu'on a vécu, que lui aussi s'est ennuyé et que lui aussi aurait le goût qu'on se revoit un jour.



Je ne crois pas qu'on va se revoir tout de suite. Je suis occupée comme jamais. Guillaume aussi. 



Mais dès qu'il sera prêt et dès qu'il en aura l'envie, je lui ai dit de me faire signe... car je n'irai pas le solliciter.






J'ai hâte.



Mais il faut surtout que je me retienne de ne pas vouloir utiliser mon chèque-cadeau pour mes 2 nuit à l'hôtel Zéro-1 Montréal , pour la circonstance... Parce que c'est quand même pas l'envie qui me manque! haha!


Je viens d'avoir un flash à l'instant: Au mois d'Août, ça fera 2 ans que j'ai fait la connaissance de mon beau Guillaume.... Faudrais peut-être souligner cela! ......
..........  Oh que j'ai des idées en tête en ce moment! hihihihi




( Calme-toi Mariposa, calme-toi!! Chasse tes images de sexe torride et de baise d'enfer avec lui de ta tête et tout ira bien! hahaha!)
Scusez, il faut que je me parle parfois....





mercredi 4 juillet 2012

Charles, complice de mes petits bonheurs...


Je suis si heureuse...


C'est pas possible.


Je parlais avec Complice#1, ce weekend. On se remémorait des moments de discussions qu'on a eu ensemble tout le long de notre fin de semaine de "partouze"ensemble. 


C'est l'fun parce que lui et moi on aime bien le même genre de musique. On aime bien aussi la photographie. D'ailleurs sa femme est une super bonne photographe et j'ai eu l'occasion d'apprécier ses oeuvres. On a pas du tout le même style, mais je lui disais que moi aussi, pour me relaxer, j'aimais bien retoucher quelques photos en écoutant des albums qui m'inspirent.


"J'ai de super belles photos de différents show de Misteur Valaire que j'ai jamais publié nulle-part à part les envoyer aux membres du groupe. J'ai le goût de me faire un best-of de mes meilleurs et les partager avec toi sur un de mes sites..."


C'est drôle, j'aime partager mes photos. J'aime les gens qui m'inspirent à en faire et qui viennent m'inspirer à développer mon talent. Et Charles est un ami parfait pour me pousser à cela car je sais qu'il apprécie cet art. Je deviens particulièrement inspirée et créative lorsque je suis heureuse et joyeuse.


Et c'est temps-ci ... je ne porte plus à terre.


Je me suis beaucoup confié à Charles à propos de mes motivations à être cette femme volage, infidèle et je lui expliquais tout le bien être que j'en ai retiré en dehors de mon mariage. Je lui expliquais les sentiments que j'avais développé avec le temps pour chacun et les sentiments que j'avais exprimé pour eux.


"Tu sembles heureuse et excitée aujourd'hui particulièrement... " que me dit mon complice



"Tu ne devineras jamais quoi !!!!!!!! WOuuuuAAAAHHHHHhhhhHHHHhhhhhh !!!! Ce matin !!!! Quand je me suis réveillée!!!! J'ai eu la surprise de ma vie via email !!!!!!! Oh my god, oh my god!!!! Je suis tellement heureuse que j'ai presque le goût de vomir des arcs-en-ciels!!!!!!!!" que je lui répond alors.


 " HAHAHAHAHAHA!!!!! Mariposa !!! Tu me fais mourir de rire ! T'es pas possible avec les images que tu me mets en tête et tes expressions débiles!! . Tu vois ma belle, si tu n'étais jamais allée jusqu'au bout de tes pensées, tu ne serais pas aussi heureuse qu'en ce moment! Je suis content pour toi, vraiment! "





.........................................






Vous savez ce que j'ai annoncé à Charles ce matin-là ?!






........................................













Allez, je vous laisse deviner.
Hihihihihihihihihihihihihihihi!!!!
Qu'est-ce que vous pensez ?!







.........................................









Et peut-être, un jour je vous le dirai ........................






..............................................







Mais rien pour l'instant ..................





..............................................






Je savoure le bonheur ............






..............................................