Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

samedi 29 septembre 2012

mercredi 26 septembre 2012

Mariposa en vrac: Les 3ans de mon blogue, trouvailles menottes de luxe


Mes très chers lecteurs chéris. 

Aujourd'hui, est une journée spéciale pour moi. Je dois vous avouer qu'en ce 26 septembre 2012, mon blogue fête ses 3ans sur les "interwebs" . Jamais je n'aurais cru que je me serais rendue jusque là et jamais je n'aurais pensé que mes écrits auraient autant d'impact sur la personne que je suis aujourd'hui. J'ai traversé toute sortes d'aventures, j'ai ressenti une tonne d'émotions toutes aussi extrême les unes des autres. Ce journal intime m'a toujours servi d'exutoire. Il vaut sincèrement n'importe quel psy que j'aurais pu consulter dans ma vie. M'écrire m'a toujours fait du bien. Cela m'a permis de relativiser toutes sortes de choses et d'en comprendre bien d'autres. 

Vous avez toujours été avec moi chers lecteurs. 

Dans mes bons côtés, comme dans mes moins bons. 

Vous m'avez supporté, vous m'avez conseillé. Vous m'avez parfois aussi insulté, mais ça .. ça fait partie de la game. Quand on ose s'exposer dans le moindre détail intime et de façon vraie, crue et sincère comme je l'ai toujours fait , il n'est pas surprenant d'avoir critiques et opinions des autres. C'est normal. Certaines ont été hyper constructives, d'autres lancées hors contexte. 

J'ai toujours été moi et je me suis toujours assumée tel que j'étais. 
Parfois, cela a du déplaire à certains.
J'imagine que ma franchise et ma transparence ont par contre plaire à la majorité. 

Je remercie mes amis extra, les amants que j'ai eu , mais j'envoie particulièrement un grand merci à la personne qui a fait en sorte que ce blogue a vu le jour: Tristan. 

Sans lui, je ne serais pas où je suis présentement et je ne serais pas probablement la femme que je suis aujourd'hui.
Malgré le fait qu'il fut la pire peine d'amour d'amant jamais vécue, que cette histoire s'est terminée d'une façon très moche et que ce soit le seul amant avec qui je suis restée en mauvais terme, je me dois d'au moins le remercier pour tout.




J'ai des amis en or. Déjà , ma copine Jade m'a suggéré de super belles menottes. 

Regardez comme elles sont jolies!





Avouez que c'est trop chou n'est ce pas ?!?!




Je suis trop trop trop tombée sous le charme en naviguant sur des sites de lingerie et d'accessoires coquins. 


Je vous présente mes 2 coups de coeurs pour les amateurs de lingerie comme moi:


KIKI de MONTPARNASSE  (les accessoires sont cool et la lingerie est hallucinante !! )

et


BELLA BELLA BOUTIQUE ( j'ai vu là de super belles paires de menottes et un choix d'accessoires et de lingerie à me faire virer totalement folle!) 


C'est à voir.



Je vous laisse avec ZE trouvailles Top Luxe du jour: 


Pour les riches-pervers bourgeois , il existe les menotte Louis-Vuitton!!!

Oh que oui!


Pour celles qui sont fancy jusqu'au lit, vous pouvez vous procurer ce petit joujou sexuel pour la modique somme de 2 400 $ 

Avis aux intéressées! 

hahaha!














À la prochaine les coquins!



mardi 25 septembre 2012

Découverte de la semaine: Menottes trop classy et Adam ...



Je veux trop trop trop ces menottes!!!!! Trop classy!! WOW!

Qui sait, je pourrais peut-être demander à un amant de me les offrir en cadeau!


Hummmmmmmmmm!!!!!


Si en plus il existe le collier et la laisse assortie, j'aimerais trop avoir l'ensemble ....


Cher lecteurs... AIDEZ-MOI ! Je veux trop cet ensemble. Où je pourrais trouver cela ?!


C'est trop joli!!



Ces dernières semaines, j'ai trop d'images et de flashs pervers qui me passent en tête. Ces temps-ci, j'ai le goût de wild sex , de baise ultra torride et de perversités hyper mouillantes. J'ai sans cesse des souvenirs de séances érotico-perverses en compagnie d'Adam...


Adam, ce gars rencontré l'an passé lors d'un souper que j'ai revu à 2 reprises depuis les 2 dernières semaines. Chaque rencontres fut empreintes de moments cochons et érotique grandiose...

J'ai trouvé dans ce gars, un mec sexuellement à ma hauteur, sachant mélanger "casual" sex, baise totalement perverse et moment sensuels. Le tout dans le même ébat. Son corps s'imbriquant parfaitement au mien, il a réussi dès la toute première séance intime à me faire grimper au 7e ciel si facilement qu'on dirait que nos corps s'étaient toujours connus.

Drôle de feeling. Réellement . Je sais pertinemment bien que ce ne sont jamais les premiers contacts avec un partenaire qui dont nécessairement les plus hot. On ne se connait pas, on ne sait pas à quoi s'attendre, on ne connait nullement ce qui allume ou fait tripper l'autre...

Avec Adam, ce fut très différent d'avec tous les autres hommes que j'ai connu. Il n'y a eu aucune inhibition , pas de gène. J'ai tout de suite su me sentir à l'aise avec lui et lui de son côté a semblé se sentir assez sur de lui pour tout de suite tomber dans des ébats et des pratiques HOT comme je les aimes. Malgré ses airs de garçon sage et de bonne famille: il a un grand coté ultra pervers et cette assurance au lit qui me fait totalement mouiller ... et moi, à l'aise comme je l'ai tout de suite été avec lui,,, je me suis littéralement laissé aller et je lui ai fait l'amour et je l'ai baisé tout naturellement... avec autant mon côté sensuel que totalement dépravé sexuellement....


C'était le TOP..... ouffffff!!!!


Si cette première soirée et nuit il y a 2 semaines fut parfaite... Ma dernière soirée en sa compagnie en fut tout autant malgré le fait que nous étions fatigués d'une semaine de travail épuisante (lui plus que moi! hehehe!) Je suis allé rejoindre Adam chez lui sur la Rive-Sud, à peine arrivés chez lui nous avons fait l'amour... d'une façon si intense que j'en ai presque des frissons sur les bras de l'écrire... J'avais envie de lui. Mais ce jour-là particulièrement, j'avais le goût qu'Adam fasse de moi son petit jouet sexuel... Si à l'habitude, je suis très dominante au lit et que j'aime bien imposer ma cadence ... cette fois-là, inspirée par nos premiers ébats, j'avais le goût d'être totalement sienne, d'être sa petite salope à lui, qu'il me baise à la hauteur de la petite perverse que je suis ....


M'assoyant contre la tête de lit. Me tenant fermement les mains au dessus de la tête, il enfonçait profondément son sexe dans le fond de ma gorge. Me savoir totalement maitrisée et à sa merci me faisait littéralement mouiller de plaisir. D'une main il me retenait le poignets, de l'autre il me tenait par la crinière. Me bâillonnant la bouche de sa verge hyper gonflée de désir, me violant l'orifice buccal de sa queue tellement que j'en avait peine à reprendre mon souffle...


...........



Adam a éveillé quelque chose de spécial en moi. Je ne pourrais pas encore dire quoi, mais si il se trouve qu'on ait des affinités ensemble, j'ai l'impression qu'il pourrait faire un merveilleux amant. Le style d'amant que j'adore avoir.


Adam à sa propre compagnie de construction. Il travaille énormément. Il est célibataire depuis quelques mois mais semble beaucoup apprécier le tout. Il me dit sortir d'une relation de longue date avec qui il a sorti environ 7-8ans avec son ex et redécouvrir les joies de la vie.


Je connais cet homme depuis vraiment peu, mais j'ai pu remarquer qu'on a pas mal de points en commun. Que ce soit nos 2 côtés Über - Épicuriens, Mélomanes, adore les concerts, l'amour pour le bon vin et les bonnes tables, Les opinions politique (qui divergent TOTALEMENT! haha!) Le design et les technologies ... J'ai parfois l'impression qu'on pourrait s'accorder ou se faire découvrir plein de trucs...
En Tk ...
On verra bien où tout cela nous mènera.



...........


mardi 18 septembre 2012

Mariposa en vrac: Voyage, des nouvelles de Guillaume et les aveux d'Adam

La vie va bien ces temps-ci. 


J'ai des projets de toutes sortes qui viennent à moi ces derniers temps. Je suis heureuse. Je ne peux rien demander de mieux. 


Les gens qui m'entourent me comblent totalement. Ma famille, mes amis, mes amants... 


J'ai le goût de voyager ces temps-ci. Je prévois cette année retourner à New York, j'aimerais aussi aller parfaire mon teint déjà parfait dans les caraïbes mais c'est le prochain voyage que je planifie pour très prochainement qui m'excite et me rend vraiment fébrile. 

Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous vous souvenez probablement la dernière fois où je vous ai parlé de mon tout premier amant François, cet homme maintenant dans le début de la cinquantaine avec qui je me suis associée pour le départ de sa nouvelle compagnie. Il y a maintenant presque 2 ans, François avait tout perdu. Sa maison, son emploi et avait du déclarer faillite. Cet entrepreneur oeuvrant dans le secteur agro-alimentaire n'a toutefois jamais baissé les bras. Il était convaincu qu'il pouvait remonter facilement la pente s'il arrivait à se repartir en affaires. Son état financier faisant en sorte qu'aucun prêt bancaire ne lui serait accordé, François c'était tourné vers moi pour que je lui prête de l'argent en échange de parts dans sa compagnie ainsi que de redevances pour me remercier de la générosité de mon geste. J'avais alors accepté de lui prêter la non-négligeable somme de 5 000$. 

Ce week-end, François me telephone: " Mariposa, je serai éternellement reconnaissante pour le geste que tu as posé à mon égard. Peu de gens auraient fait ce que tu as fait. Grâce à toi, je pourrai enfin retrouver ma liberté financière. Merci, merci mille fois. Je t'appelle d'ailleurs pour te dire que je te rembourserai d'ici 3-4 semaines et je t'enverrai aussi un petit surplus en cadeau..."

Mes amis pourraient vous le confirmer, je suis une personne très généreuse et je n'ai jamais hésité à aider une personne qui m'est chère ou qui est dans le besoin. Aider François était pour moi tout naturel même si cela fait au delà de 7-8 ans que notre liaison est complètement terminée et qu'il n'y a aucune, mais AUCUNE chance qu'on se revoit sur une base autre qu'amicale ou professionnelle. Comme je l'ai déjà dit: Quand François avait 41ans, il avait encore pas mal de "sex appeal"... mais bon, parfois, un homme change énormément physiquement rendu à cet âge. Il a engraissé d'environ 40 livres depuis après avoir eu quelques problèmes de santé. 

C'est pour cette raison que pour me gâter , j'irai visiter Paris cet automne...

J'ai hâte. Je veux aller voir mes amis que je n'ai pas vu depuis des années... mais je veux surtout me payer la traite et aller faire de la photographie...


De la bonne bouffe... Du bon vin .... 
C'est mon côté épicurienne qui sera totalement comblée!! J'ai tellement hâte!


Parlant d'épicurien, j'ai eu des nouvelles de mon beau Guillaume. C'est drôle. Cela fait maintenant environ 8à9 mois que nous ne nous sommes pas vus, cela faisait quelques mois qu'il ne m'avait rien écrit ... et pourtant à chaque fois que je vois un message de lui apparaitre cela me fait toujours autant d'effet. Mon coeur s'emballe, j'ai les mains qui deviennent moites. Je ne porte plus par terre le temps de quelques instants. 

... ils disent que ça prend quelques secondes pour aimer quelqu'un et une éternité pour l'oublier...


Je n'ai jamais oublié Guillaume. Il n'y a pas une semaine sans que j'aie une pensée pour lui. Encore aujourd'hui, ma puce arrive avec un paquet dans ses mains : "C'est quoi ça maman ?!?!"


J'avais oublié l'existence de ce paquet... C'est le cadeau de Noël de Guillaume que je ne lui ai jamais offert... 


Il y a quelques mois, au début de l'été, j'avais pilé sur mon orgueil et j'avais écrit à Guillaume pour lui dire qu'il me manquait, que jamais je ne l'avais oublié malgré le fait que j'ai maintenant d'autres hommes dans ma vie. 

La dernière fois qu'il m'avait écrit, il m'avait révélé que lui aussi avait souvent des pensées pour moi... que lui aussi avait eu le goût de me revoir. Il ne savait juste pas quand il aurait le temps, mais surtout quand il se sentirait prêt à me revoir. Je le comprend tellement. Moi même quand j'imagine cette retrouvailles avec mon beau prince épicurien, je n'ai aucune idée de la réaction que j'aurai en l'apercevant pour la toute première fois après tous ces mois... Je sais qu'on sera heureux de se revoir. Mais je ne sais pas du tout à quoi m'attendre...

La vie m'apporte de belles choses ces derniers temps. Si mon été fut marqué par ma rencontre avec mon beau Antoine, l'automne semble vouloir m'apporter une nouvelle personne fantastique que j'apprends tranquillement à connaitre de plus en plus. 

C'est drôle mais je suis de celles qui croit que le hasard n'existe pas. 

Il y a presque un an de cela, ma copine Josée m'a présenté à un couple d'amis à elle. Elle m'avait invité à venir souper avec elle chez son ami d'enfance Adam qui sortait à l'époque avec une fille nommée Elsa. Elsa est une belle grande femme d'origine française. On avait eu un super souper bien arrosé tous les 4 ensemble et nous avions fini le souper dans un petit pub sympa. Je me souviens avoir trouvé Adam super charmant et très mignon, mais j'avais carrément écarté l'idée de faire de l'oeil à ce mec que je venais à peine de connaitre (ouais, je sais... étonnant venant de ma part, mais c'est vrai!). De toute façon, il semblait très amoureux de sa belle Française et même si après cette soirée qui a fini tard, j'ai eu l'idée farfelue d'aller me glisser dans leurs lit question de savoir si ils étaient du genre à vouloir s'amuser un peu à 3, je me suis retenue. Par politesse, mais surtout par peur de leur réaction. C'est difficile de savoir si une totale inconnue a des tendances bisexuelles lorsqu'on aborde pas du tout le sujet préalablement...

Bref ... 


Nous nous étions jamais revu depuis cette agréable soirée et nuit en compagnie de ma copine et de ce couple sympa. Il y a 2 semaines de cela, Adam vient m'écrire un message un soir où j'étais tranquille à la maison. Je souris. Je suis contente d'avoir de ses nouvelles. On parle un peu. Il m'explique qu'il n'est plus avec Elsa depuis quelques temps déjà. Je me souviens m'être sentie désolée pour lui. "C'est pas grave..." qu'il me répond. 

Il finit par passer aux aveux: "Mariposa, j'aimerais te dire que je t'ai tout de suite trouvée jolie la première fois qu'on s'est vu lorsque tu es venu souper à la maison. J'ai aimé ton sourire, ton énergie, ton humour. Tu semblais une fille heureuse et bien dans sa peau..."

J'ai vraiment été flattée et surprise par une telle confidence de sa part. J'aurais jamais cru qu'un gars comme lui aurait pu s'intéresser à moi.

"Si je peux me permettre de te le dire... je me suis même parfois masturbé en pensant à toi..."

Hmmmmmmm! Les images qu'il m'a mise en tête en me déclarant cela...


On a continué à parler un peu. Il me raconte qu'il a une soirée pour l'anniversaire d'un de ses bons amis. Il me demande si j'ai le goût de l'accompagner. 

J'accepte tout de suite.

J'avais le goût de revoir Adam. 

...


"Je passe te chercher dans 1 heure environ?" qu'il me lance 



J'étais excitée et fébrile comme jamais. J'ai sauté dans la douche, j'ai enfilé une petite robe noire toute simple mais qui savait bien mettre ma silhouette en valeur. Je me suis parfumée de mon parfum BVLGARI, j'ai attrapé ma trousse de la "parfaite maitresse" , enfilé mes ballerines roses que j'ai agencé avec la sacoche assortie, je me suis légèrement maquillé et j'ai apporté ma brosse à dents au cas où je passerais la nuit sur la Rive-Sud.


Adam est arrivée quelques minutes plus tard. J'ouvre la porte et je le vois qu'il m'attend, habillé relax et "casual": "Ouais, je ne m'imaginais pas que tu restais aussi loin! " qu'il me lance avec le grand sourire


"J'habite en ville Adam!! C'est toi qui reste loin! Pas moi! " que je répond en ricanant.


Je monte à l'intérieur de sa Mercedes. Je pose mes lèvres délicatement sur les siennes. Je lui souris. J'enfile mes lunettes soleil Chanel, je boucle ma ceinture de sécurité et nous prenons la route vers chez lui ...




Mémorable soirée ... mais surtout ce fut vraiment une nuit IN-CRO-YA-BLE ...


Je vous raconte la suite au prochain billet! (donc, c'est À suivre !!!) Oh que oui! 

vendredi 14 septembre 2012

Soirée au resto Les Infidèles ... raconté par Antoine

La suite de mon billet sera raconté par mon beau Antoine...

Enjoy! 

xx



------------------------------------------------------------------------



Je regarde mon écran et je sens encore son odeur contre moi, les effluves de l’huile qu’elle utilise parfois sur mon corps… … mes doigts respirent encore son parfum intérieur et je ne veux pas du tout me laver les mains !!! Toutes ces odeurs, c’est ELLE en condensé… et j’adore… car à défaut de l’avoir encore près de moi en ce moment, j’ai son essence imprimée partout sur moi et d’enivrantes images qui me brouillent la tête…


Car il n’y a rien à faire… elle quitte rarement mes pensées à vrai dire… elle est attachante et désirable à ce point.


Malgré la fatigue omniprésente, petit récit de cette magnifique soirée-nuit-matinée eu dernier week-end passées avec ELLE… un petit marathon que je ne voulais pas voir prendre fin…





J’ai l’impression d’être en retard même si ce n’est pas le cas… la réservation au resto est pour 21h et il n’est que 20h20 quand j'aille la joindre…


Je la trouve en train de fumer sur les marches en m'attendant.

-«Hola» !!! Qu’elle me lance… et je réponds avec un «Hi» empreint de sourires !!!


Elle voyait un autre «ami» plus tôt ce soir et je ne voulais pas«déranger» ou arriver trop tôt ;-) … J’espère qu’elle s’est bien amusée au moins… même si je n’ai aucun doute là-dessus ;-) … Je sais qu’elle sera souriante et heureuse… peut-être un brin fatiguée, mais je trouverai le moyen de la réveiller s’il le faut ;-)


Je m’assoie à ses côtés et j’admire sa singulière beauté pendant qu’elle termine sa cigarette… J’ai l’impression que ça fait une petite éternité que je n’ai pas croisé son regard… même si en fait, ça fait quoi… 2 jours et demi ?!?!?!?!


On dirait qu’elle a eu une grosse journée, bien remplie. Tout en tirant sa cigarette, elle me regarde malgré tout avec ses yeux si allumés, précis et invitant… Je suis tellement content de la voir que je peine à me contenir. Je me dis qu’elle le sait, j’espère du moins ! Même si ça m’appose inévitablement l’étiquette «totalement accro» directement sur le front, je m’en balance pas mal. Elle me plait à ce point et je trouve totalement ridicule ou inutile d’essayer de le cacher. «Brutal honesty» quand tu nous tiens… pour le meilleur et pour le pire, right ?!?


C’est Mariposa qui a choisi le restaurant J… et elle sait être conséquente avec elle-même car une table nous attend chez «Les infidèles» !!! Ahahahahaha !!! J’ai bien ris quand elle m’a révélé où nous allions…


«C’est la première fois que j’y vais avec un amant», me dit-elle pendant que nous attendons d’être pris en charge par la petite demoiselle asiatique qui fait office de stratège dans la petite salle exigüe où s’entassent une 30’s de personnes.


«Mmmmm… une première ?? Vraiment ??», que je réponds… «Je suis choyé !»


La soirée se déroule à la vitesse Grand «V» !!! … En bonne compagnie, tout passe si vite… et les trois heures attablés face à face paraissent n’être que quelques minutes tellement se perdre dans ses yeux à l’écouter jaser de tout et de rien est agréable…


C’est littéralement un plaisir de tous les sens… mon nez qui respire son parfum quand elle se penche vers moi pour me faire goûter son plat, mes oreilles qui vibrent à chaque note de sa voix, mes yeux qui n’en finissent plus d’admirer sa féminité qui scintille malgré les lumières tamisées par notre serveur attitré… et ma bouche qui la goûte délicatement quand ses lèvres touchent les miennes entre deux services… pur bonheur, mais en même temps si simple… je l’adore véritablement et assurément en même temps !!!


Bonne bouffe, bons vins, charmante compagnie… une soirée à la Mariposa quoi !!! Après de multiples remerciements pour nos hôtes qui nous ont si bien traités, nous nous enfonçons dans la nuit en route vers un endroit plus calme et intime…





Bien installés sur le balcon, nous sirotons un blanc de Nouvelle-Zélande doux et fruité… Malgré l’immensité du repas, la conversation que nous partageons semble avoir chassé la fatigue de nos 4 yeux… Sa peau reluit sous la lune qui illumine la grande toile noire au dessus de nos tête…zéro pression, zéro contrainte, zéro obligations… un début de nuit marqué par cette totale liberté qui caractérise ce week-end pour elle et moi…


Après avoir rempli nos deux verres pour la 3e fois, elle entre remettre la bouteille au froid… Alors que je scrute l’horizon montréalais, j’entends un son derrière, une onomatopée bien sentie qui me va droit à la tête… c’est sa voix à ELLE qui pénètre mes oreilles…


Voix ou son, même chose… c’est ELLE que j’entends doucement gémir ainsi, je le sais… Je retourne à l’intérieur pour la trouver seins nus, en simple string rose et bleu royal, offerte sur le divan du salon les yeux complètement fermés par le plaisir qu’elle a choisi de se procurer elle-même avec ses doigts…Elle est magnifique ainsi affairée sur son entre-jambe qui subit de violents assauts on dirait…


«Tu veux que je t’aide ?»


Elle ouvre les yeux et sourit… ses pupilles changent de couleur et se fondent subitement dans la noirceur du décor… Son regard me parle et m’appelle sans dire un mot… Et cette main qui va et vient entre ses jambes… j’avoue avoir énormément de misère à la regarder droit dans les yeux…


Je m’approche donc tranquillement en enlevant mon chandail, en débouclant ma ceinture pour laisser tomber ces pantalons et boxers encombrant… je me pointe nu devant son corps qui se tortille sur le divan, le pénis dans la main droite qui va et vient dessus, le préparant tranquillement pour ce qui s’en vient…


Elle me regarde en respirant très fort, comme si elle souffrait et/ou jouissait déjà intérieurement… Je tasse alors légèrement vers la gauche la bande de tissu qui se tient entre moi et sa chaleur intérieure… elle me regarde toujours et dit : «Comme ça ? Sans rien d’autre ?»


Je souris de joie. «Oui, comme ça !»


Je m’allonge sur ELLE et je la pénètre lentement, savourant chaque pouce que je traverse en m’enfonçant délicieusement entre ses cuisses… je veux aller au fond d’ELLE, me sentir imbriqué dans ce corps si accueillant !!!


She feels so good it’s amazing !!! Elle est chaude, humide et mouillée, glissante même… je vais et je viens lentement en ELLE pour bien la sentir pendant qu’elle coule partout… sur ses lèvres, ses fesses, mes testicules… partout partout tellement elle semble emportée par l’excitation !!!


Puis elle pose judicieusement ses jambes sur mes épaules, comme pour s’ouvrir encore plus pour moi et mon bon plaisir… Ahhhhhhhhhhh !!! Elle est très consciente qu’elle m’excite encore davantage avec cette vue qu’elle m’offre sur son corps complètement soumis sous le poids du mien… Elle ne cesse de me regarder en se mordant la lèvre inférieure… comme pour canaliser le délicieux plaisir que nous partageons.


J’essaie de me pencher pour l’embrasser mais elle se dérobe sous moi, elle ne veut pas que mes lèvres la touchent et tout en me serrant la gorge de sa main droite, elle insiste pour que nos yeux ne se quittent pas une seule seconde. Nos gémissements se combinent délicieusement, sa respiration saccadée et ses cris aigus par moment, juxtaposés aux tremblements de mes sons qui trahissent une jouissance à venir qui n’est plus très loin…


Puis soudainement, d’un habile mouvement du pied gauche qu’elle pose sur ma poitrine, elle me repousse violemment d’un coup, forçant une sortie trop précipitée à mon goût de son intérieur si confortable. Surpris, je regarde son air si sérieux sans trop savoir ce qu’elle désire…


Tout en hochant «NON» de la tête, elle pose son index sur sa bouche et murmure «SHUTTTTTTTTT»…


Alors qu’une frustration mêlée d’excitation monte furieusement en moi, elle s’assoie sur le divan et agrippe fermement mon pénis de sa main droite. Elle sourit malicieusement et je comprends que rien n’est encore terminé. Je souris à mon tour, curieux de voir ce qu’elle souhaite faire de moi à présent…


Elle relâche sa «prise» et se lève tout en me regardant coquinement. Elle enlève son string qui va rejoindre mes boxers près de la table du salon. Elle me tourne ensuite le dos et s’agenouille devant moi, pose ses mains sur le sol et s’étend de tout son long en relevant le bassin pour offrir à mes yeux le plus invitant et sexy cul qui soit. WOW !!! Si vous voyiez ce que je vois…


Mariposa maîtrise totalement chaque pouce de son corps. Combinez cela à une connaissance approfondie de ce qui «branche» un homme et une attitude aussi sensuelle que sexy, vous avez là un rêve masculin en chair et en peau, une vision 3D qu’on ne voudrait jamais quitter.


Elle tourne la tête et me regarde, à quatre pattes sur le tapis.


«Viens… viens mon minet !! … Je veux que tu viennes sur moi !» … Qui refuserait pareille invitation…


Je tombe à genoux derrière elle pendant qu’elle arque le dos pour bomber ce cul autant que possible. J’agrippe violemment sa fesse gauche pendant que je caresse son entre-jambe qui coule sur mes doigts. Je m’approche et la pénètre d’un trait en lui arrachant un long râlement de soulagement et de plaisir. Ma main droite va imiter sa sœur gauche et j’enfonce mes doigts dans sa peau tout en la tirant solidement vers mon bassin. Nous crions tous les deux pendant qu’elle ajoute un mouvement volontaire vers l’arrière pour accentuer l’action de mes bras qui rorcent littéralement son derrière sur mon entre-jambe.


Il fait si bon être en ELLE, si délicieux !!! Mariposa a cette capacité de sembler pouvoir profiter et jouir à chaque moment. Elle aime le plaisir et sait le trouver, tout simplement. Pour les yeux d’un homme, c’est un plaisir de chaque instant. Inversement, si elle décide que vous allez jouir, vous ne pourrez pas «l’éviter» très longtemps, malgré toute la volonté du monde…


Tout en se balançant agressivement sur moi, ses yeux ne quittent pas les miens. Elle sait que j’adore ses yeux, elle sait que tout homme aime bien regarder sa compagne pendant que les degrés grimpent de manière assourdissante dans l’échelle du plaisir mutuel, elle sait qu’elle aura et verra exactement ce qu’elle souhaitait et voulait… Nos respirations profondes et nos gémissements deviennent rapidement cris… retenus au début, mais plus incontrôlables à mesure qu’elle accélère le rythme contre mon bassin…


Elle voit très bien que je suis au bord de l’extase et crie soudainement plus fort, encore et encore, nos yeux fusionnés ne se quittent plus, mes mains serrent si fort son cul entre mes doigts pendant qu’elle va et vient si lourdement sur moi… Je sens que je vais exploser et je la repousse d’un trait pour aller me vider dans le creux de son dos et sur ses fesses si réceptives… Quel soulagement, quelle détente instantanée !!! Mes cris se mêlent à d’incontrôlables soubresauts vocaux, je jouis ma vie et je tremble de partout avant de m’effondrer contre elle, sur son dos et dans une marre de ma propre semence…


Elle glisse lentement sur le sol, m’amenant avec elle contre son dos et sa chaleur corporelle avec nos respirations haletantes comme seule ambiance sonore… Un relaxant délice.


Occupé à reprendre mon souffle, couché dans mon sperme sur son corps sublime, je ne pense plus à rien… rien du tout. Le temps a depuis longtemps cessé d’exister cette nuit et je n’ai aucune envie de m’extirper de cette situation si délicieuse. Elle est sensuelle et aguichante à la fois, passionnée et posée, magnifique et impossible à prendre pour acquise.


Je l’adore, tout simplement.


Je remonte lentement vers son cou en traînant ma semence des minutes passées le long de son dos, vers ses épaules. Je l’embrasse et la mord délicatement sous l’oreille, là où le cou est si sensible. Puis mon regard hagard croise le sien, non moins hagard… Elle sourit tendrement, son corps légèrement amorphe après le délectable effort. Je souris aussi, impossible de ne pas le faire devant tant de beauté si généreusement offerte devant soi.


«Hola !», qu’elle dit.


«Hi !», que je réponds, avant de l’embrasser doucement… avant de l’embrasser passionnément…


«Tu permets que j’enlève tout ça de ton dos ? Juste si tu veux…»


«Tu pourrais le licher et y goûter tu sais», lance-t-elle.


«Oui je sais. Je pense que tu aimerais ça !»


«Oui. J’aimerais ça.»


Je suis surpris sans être vraiment surpris. J’ai même le goût d’essayer devant elle.


«La nuit est encore jeune tu sais», qu’elle rajoute.


«Oui, je sais.»


J’agrippe alors sa délicate mâchoire pour l’embrasser comme j’en ai tant envie à ce moment précis, la laissant se battre contre le piercing planté dans ma langue que je promène avidement dans sa bouche.


Je suis au paradis et je ne veux assurément pas en revenir. Sorry, j’y reste.




Rencontre express de vendredi avec Éric

Vendredi après le boulot, je suis en train de faire du shopping de lingerie lorsque mon téléphone sonne. Je regarde l'afficheur : C'est Éric.

Je répond.


"Salut beauté! T'es seule? Je finis dans 10minutes, ma blonde n'est pas à la maison ce soir. Ça te dis qu'on se voit un peu ?!"


" J'aimerais bien Éric, mais ce soir je vais souper au restaurant avec un ami vers 21hrs..."


Il répond : " Pas grave, il est presque 19hrs, je te kidnappe juste une petite heure et je peux être dans le coin de l'hôtel Le Chablis dans 5minutes si tu veux..."


Je souris. C'est la deuxième fois en 2-3 semaines qu'il m'appelle et que l'annule parce que j'ai déjà des plans avec Antoine. Mais là, j'ai vraiment le goût de le voir. Je lui dit donc que j'y serai dans 10minutes.


Arrivé sur place, la porte refermée derrière nous, Éric m'embrasse fougueusement "Tu m'as manqué..." qu'il me souffle à l'oreille...


Éric me manquait aussi. J'aime me perdre dans ses yeux trop bleus. Il y a quelque chose dans son étreinte qui me fait littéralement fondre...

Je le supplie de me prendre là. Maintenant. Sans attendre...


"Je reviens du boulot, j'ai eu chaud toute la journée. Laisse-moi prendre une douche avant..."


"NON!!!"


Je me jette sur lui, je défais sa braguette à toute vitesse pour saisir son membre déjà raide. J'étais si excitée, mon entre-cuisse était bouillant et humide. Je viens pour m'agenouiller pour lui donner une fellation il me dit: "Tttt-ttt-ttt-ttt! Petite cochonne! T'as pas voulu me laisser aller à la douche?! Tant pis pour toi, pas de fellation, pas le droit de me toucher. C'est moi qui décide aujourd'hui..."

Il lève ma jupe, me jette à plat ventre sur le lit, remonte mon bassin vers lui, glisse ses doigts sur ma chatte humide et commence à me doigter.... très rapidement, je sens l'orgasme arriver. Je lui souffle encore: "Laisse-moi te sucer un peu ..."


Il me regarde avec ses yeux pervers et il hoche négativement la tête ... "Non petite salope, tu n'auras pas droit à ce privilège, ça t'apprendra à ne pas aller me laisser aller sous la douche. Tu me voulais tout de suite, alors prend-là bien profond en toi..."

Toujours sur le ventre, il remonte encore plus mon bassin vers le sien et s'insère d'un seul trait en moi. Je hurle automatiquement de plaisir. Éric est dur comme du roc et me laboure la chatte violemment. 

"Tu aimes ça n'est-ce pas?! Allez, annule ta soirée avec ton autre amant. Je suis sure que tu aimes mieux te faire baiser par moi... Tu l'aimes ma queue, n'est-ce pas ?! "

Éric ne cessait de me dire toutes sortes de perversités aux oreilles pendant qu'il me baisait. Je mouillais de plus en plus. 

Il me claque violemment les fesses, j'en redemande encore en lui criant d'y aller toujours plus fort...

Un autre orgasme violent fit trembler mon corps de spasmes de plaisir. Éric s'en donnait à coeur joie. Lui qui adore me prendre par en arrière pour mieux admirer mon cul qu'il aime tant...

"Tu va me faire jouir bientôt salope!"

Je le regarde en souriant tout en continuant d'onduler mon bassin sur sa verge bien dure... J'accélère la cadence et lui demande d'éjaculer sur mes fesses...

Au point de non-retour, il se retira et répandit son sperme partout sur mes fesses et le bas de mon dos....

Il s'écroule sur le lit. L'air totalement satisfait ...

" Ça fait longtemps que j'avais pas eu une aussi bonne baise Mariposa. Tu sais, depuis que ma copine est enceinte, je ne la touche plus du tout. J'ai hâte qu'elle accouche pour que ça revienne à la normale... En attendant, je me branle en pensant à toi ..."


On parle un peu de sa copine. Il m'annonce qu'ils attendent un petit garçon qui va se pointer le bout du nez d'ici Noël. À un moment donné, il se tourne vers moi et me regarde d'un air hyper sérieux. 

"Je veux te voir beaucoup plus souvent Mariposa. On est bien quand on est ensemble. C'est toujours agréable... Faut qu'on remette ça bientôt. On a pas encore célébré nos 4ans de fréquentation encore. Tu te souviens la promesse que tu m'as faite ? Tu m'as promis qu'on resterais des amants pour toute la vie. Ça me dérange pas que tu voies d'autres hommes que moi, mais par contre je ne veux pas qu'on cesse de se voir... même si tu changeais de vie et que tu te ferais un nouvel amoureux. Tu me le promets, hein?!"


Je lui souris et je l'embrasse doucement... "Promis Éric!"


J'aime tellement ce gars-là. Il a un quelque chose qui me fait craquer à tout coup. Un genre de charisme totalement irrésistible...


" Bon, je te laisse aller même si j'en ai pas envie. Tu as ton souper avec ton autre mec... Comment il s'appelle encore ?!" me dit Éric


"Antoine..."


"Oui, Antoine... c'est ça. Il te baise comme il le faut au moins ?!"


"Oui, correct ... "


" Juste correct?! Je le savais que c'était moi ton meilleur amant. Je ne suis pas là depuis 4ans pour rien, tsé! Y'a personne qui m'a battu à ce jour. Aucun de tes amants. Avoue-le donc!! " Qu'il me lance à la blague


" T'es con Éric! Mais je t'aime comme ça... " que je lui répond en lui donnant une claque sur l'épaule.


"Appelle-moi bientôt Mariposa. J'ai déjà hâte à notre prochaine soirée ensemble ..." que me dit mon amant.



Je suis partie me préparer. J'avais rendez-vous avec Antoine pour un souper chic et galant dans l'heure suivante.


J'avais demandé à mon amant de se mettre beau. On allait souper dans un restaurant avec un nom hyper concept : 



Le restaurant Les Infidèles sur la rue Rachel. 



J'adore cet endroit!



........ (La suite dans le prochain billet)

jeudi 6 septembre 2012

Mariposa répond aux questions spicy de Mamz'elle J.


Ma collègue blogueuse et bonne copine Jade ( mieux connue sous le pseudo Mamz'elle J.) m'a demandé si je voulais gentiment me prêter à son jeu et à répondre à des petites questions intime à mon propos. 


C'est avec grand plaisir que j'ai accepté en ne sachant pas du tout à quoi m'attendre comme questionnaire.


J'ai donc répondu à des questions intimes à propos de mes amants ...


.... Que des choses que je n'ai jamais clairement révélé à personnes... et quelques petites questions en rafales. 


Vous aimeriez savoir des détails intimes à propos de ma vie jamais révélé ?!?!?!



Hé bien, je vous invite à lire cette entrevue accordée à ma copine Jade pour avoir des détails très croustillants de ma vie!!

Enjoy!















mardi 4 septembre 2012

Photo inspiration du jour et Lingerie Shopping

J'ai une énorme envie de renouveler mon tiroir à lingerie...


Je suis comme cela. 


Je trippe sur les beaux dessous.


Et là, pour me faire plaisir et pour le plaisir des yeux de mes amants, je crois que je vais aller dévaliser ma boutique de lingerie favorite demain.


Ouais, je suis dû pour une razzia de dessous sexy sur la rue St-Hubert. J'en profiterai pour aller choisir ma prochaine lentille chez Lozeau pour remplacer celle qui est présentement en réparation (ça c'est une autre histoire... grrr!)


Ouais. pour me consoler d'avoir encore à dépenser sur mon "gear" de photographie, j'irai m'acheter plein de petits dessous affriolants! Yéééé!


Bon mardi! 


Ps: N'oubliez pas d'aller voter! C'est important.
PPS: Faites-moi donc plaisir et sortez-moi Charest de là! Merci!  ;-)






lundi 3 septembre 2012

Mariposa en vrac en ce lundi de congé

Salut mes petits coquins!

J'espère que vous avez passé une beau long weekend et que vous avez profité du soleil et de la belle température dont on a encore le privilège de jouir.


Moi je profite de la vie à fond malgré que la saison estivale est pour moi pas mal terminée avec le retour en classe des kids. Mes vacances ont été sublimes et j'ai parfois l'impression que c'est beaucoup grâce au destin qui a fait en sorte que j'ai rencontré Antoine.

Pendant notre séjour à Ottawa, Antoine voulait me présenter une de ses copines de longue date qui travaille maintenant dans la Capitale Nationale. Bien sur, notre séjour était avant tout pour se gâter et se faire plaisir... mais si au passage, j'ai pu décrocher un contrat professionnel grâce à cette amie de mon amant, hé bien c'est encore mieux! Finalement, quelques jours plus tard cette chère Nathalie m'a demandé si je pouvais remplir un contrat de photographie pour une de ses clientes de Montréal. J'ai accepté et j'ai justement rempli mon mandat pour celle ce weekend justement.

Antoine m'écrit cette semaine: "Nathalie sera à Montréal dans les prochains jours et elle m'a invité dans son évènement. Es-tu libre? Tu aimerais m'accompagner?"

J'éclate de rire en lisant le message. Je répond: "Ahahaha! Antoine, ça va me faire plaisir de t'y accompagner puisque je travaille déjà sur place cette journée-là!"

"Oups! C'est vrai! J'ai complètement oublié! Oh! By the way, Je crois que Nathalie t'apprécie bien, elle m'a fait de bons commentaires à ton propos... qui sait où ces contrats-là te mèneront!..."

C'est drôle. Je suis une fille qui pense toujours que rien n'arrive pour rien dans la vie et de voir que les choses s'enchainent toujours d'une belle façon me rend encore plus heureuse.


......


L'autre jour, Antoine et moi sommes allés se retrouver pour un petit 5à7 sur la rue St-Laurent. La petite étant aller souper avec son papa qui était aller la chercher au service de garde, j'avais jusqu'à environ 19h30 pour aller prendre un verre après le boulot. J'avais le goût de Martinis et de Tapas. On a trouvé un endroit vraiment mignon parfait pour assouvir mes envies du moment. Je ne sais pas comment c'est tombé sur le sujet mais je me suis mise à lui parler de Guillaume et de comment on s'était rencontré. 

"Cette semaine, ça aurait justement fait 2ans qu'on s'est rencontré. Non loin d'ici justement. Dans un resto de la rue Prince Arthur. Une rencontre à l'aveuglette. Une rencontre informelle et amicale pour me faire découvrir le vin rouge. Il faisait tellement beau et il y avait quelque chose dans son regard et dans sa personnalité qui m'ont complètement charmé... Je me souviens quand on avait fêté notre 1an à l'hôtel Swann... La chambre était vraiment une des plus belles que j'ai jamais eu. Tu devrais voir cet hôtel, c'est magnifique..."

Antoine me regard et me sourit tendrement: "Ça te rend nostalgique, hein? ... c'est normal j'imagine..."

Je ricane et je réponds à la blague: "Bah... t'en fais pas. Ça me prend une fois par mois. C'est hormonal mon truc! hahahaha!"

......

Ça m'est arrivé à quelques reprises de parler de Guillaume avec Antoine. Je réalise qu'il est un gars ouvert d'esprit qui comprend la complexité des relation amant-maitresse. Il avait déjà été infidèle à son ex-femme dans le passé. Je n'ai jamais besoin de m'expliquer en long et en large sur les relations que j'ai avec les amants que j'ai eu ou ceux que j'ai présentement. Je trouve cela simplement génial. 

Une anecdote justement:

Il est 18 heures, j'étais en compagnie d'Antoine lorsque mon cellulaire à sonné. Je regarde l'afficheur. C'est Éric. Je répond. 

Il me dit:
" Hey salut beauté. Que fais-tu? Je te dérange? On peut parler? Que fais-tu? Es-tu chez toi? Es-tu avec ta petite famille? ... Je sais, je suis vraiment à la dernière minute mais ma blonde est partie pour toute la soirée. Elle revient juste vers minuit ou 1h du matin. Je me suis dit que si tu étais libre, je pourrais passer aller chercher une bouteille de vin et on pourrait aller se faire un petit 4 heures à l'hôtel Le Chablis! T'en penses quoi ?! "


" Euh.... ça va. On peut parler. Euh non... dommage.... j'aurais vraiment aimé ça te voir Éric... mais disons que je ne suis pas seule. J'ai déjà des plans avec un ami pour ce soir... Désolée... Mais on se reprend bientôt , ok?!"


J'avoue que ça aurait probablement été une superbe soirée avec Éric. On en aurait probablement profité pour célébrer nos 4ans ensemble. Lui aussi je l'ai rencontré pendant un été. Ça fait d'ailleurs un moment qu'on a pas pas eu l'occasion de se voir intimement. Je dois avouer que je m'ennuie de nos soirées endiablées, de sa façon torride de baiser, son dirty talk et sa fougue au lit. Je me promets de m'arranger pour le voir très bientôt. 


J'ai éclaté de rire en raccrochant je regarde Antoine et lui dit que c'est Éric... "Parlant d'anniversaire d'amant..."

......



Justement, parlant d'anniversaire : J'en ai un autre à célébrer très prochainement. 


Pas n'importe quel anniversaire !!!



Les 3 ans de ce blogue!!



Donc, pour souligner l'évènement et vous remercier de votre "Fidélité" (sic!) j'ai décidé de faire quelque chose de très spécial.


Restez à l'affut sur ce blogue. J'organiserai un petit quelque chose juste pour vous lecteurs .... Oh oui!


Oh oui! Vous savez comment miss Mariposa aime célébrer de façon grandiose ?!?



Cette fois-ci n'y échappera pas ! 



Fin Septembre, Mariposa vous réserve des surprises! 



Stay tuned!