Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mardi 16 juillet 2013

Le scénario coquin de Laurent


Mon beau Laurent m'a envoyé un scénario tout à fait délicieux....

J'avais envie de de le partager avec vous.

 J'ai mouillé grave juste à le lire .... et c'est peu dire .... hmmmm! 


Alors, voici: 



Nous avions planifié l'événement plusieurs semaines à l'avance et le grand jour était maintenant arrivé. J'avais revêtu mon complet chic Burberry taupe et mes souliers trouvés à Milan pour simuler un départ vers une destination d'affaires, la seule façon de m'enfuir en ce dimanche après-midi.

  L'hôtel était chic et moderne, et convenait tout à fait a nos goûts d'architecture épurée. Je marchais dans le couloir et à mesure que j'approchais de la chambre, les battements de mon cœur s'accéléraient. La nuit de Noël était arrivé pour le petit garçon en moi et j'allais enfin pouvoir déballer mes cadeaux. Fébrilité, excitation, le désir me montait a la tête alors que je cognais à la porte...

  Quelques instants plus tard, j'entends quelques pas se rapprocher de l'autre côté et la porte s'ouvre doucement. J'aperçois enfin la femme sublime qui occupe mes pensés et que je désire passionnément: l'envoûtante Mariposa qui affiche un sourire qui témoigne de la réciprocité de nos sentiments. Elle m'accueille chaleureusement, nous échangeons quelques mots, mais je ne peut m'empêcher d'être distrait par sa beauté. Sa robe, ses bas collants, ses escarpins, son maquillage et son parfum rehaussent son raffinement. Attentionnée, elle avait mis une bouteille de vin au frais et une compilation Trip Hop diffusait une ambiance envoûtante dans la pièce. Nous en buvons un verre et échangeons quelques mots de bienvenue avant que je m'excuse à la salle de bain pour me rafraîchir.

   Lorsque je sors de la salle de bain, après la douche, elle est étendue sur le lit dans ses sous vêtements les plus fins. Moi-même en boxer noir, je m'assieds confortablement dans un fauteuil pour admirer sa beauté. Telle une fauve, elle descend langoureusement du lit et s'approche lentement à quatre pattes du fauteuil. Elle parade à quelques centimètres de moi, dévoile sensuellement ses charmes et prend plaisir à me faire bouillir de désir. Je dois faire preuve de retenue extrême pour ne pas la prendre  ici, maintenant, sur le fauteuil. Ses lèvres s'approchent doucement des miennes et son doux baiser me sustente autant qu'une gorgée d'eau en plein désert. Mais alors que je tente d'assouvir pleinement ma soif, elle se défile et me retire mon boxer.

  Elle lèche lentement ma verge sur toute sa longueur et commence une lente et sensuelle fellation juteuse. Mariposa est une de ces femmes sublimes qui aime donner du plaisir à son homme... et elle sait que j'affectionne particulièrement cette petite douceur. Elle maîtrise l'art à la perfection en suçant droit à vitesse modérée d'un mouvement lent et constant en prenant son temps pour m'amener inexorablement de plus en plus près de l'orgasme. Tantôt elle me fixe droit dans les yeux en me jetant un regard lubrique avant d'engloutir ma verge dans sa gorge profonde, puis elle se retire et me branle de sa main en évitant de toucher le gland à main nue ou pas encore assez lubrifiée. Elle effleure doucement mes testicules, descend toujours et me procure des douceurs sublimes avec sa langue et ses doigts agiles.

Devant autant d'adresse et de douceurs, ma retenue ne tarde pas a fondre. Tout en poursuivant ses lents mouvements de va et vient, elle me lance d'une voix mielleuse "J'ai appris quelques secrets a ton sujet. Je sais que tu adore ce petit plaisir coquin, mais je sais aussi que ce qui te ferait perdre la tête complètement serait de me jouir sur le visage. N'est-ce pas que tu aimerais ça, hein mon coquin?".

Cette provocation me chavire et ma dernière ligne de retenue commence à se fissurer.

 "Mmm, je me demande ou vas-tu m'en mettre? (Elle promène son index sur son visage) Sur la joue, sur le nez ou sur le menton? J'aime lorsque homme m'asperge de sa virilité!"

"Mariposa, arrête, tu vas me faire jouir et c'est pas une bonne idée... Ça fait 3 jours que j'ai pas joui, je suis excité depuis ce matin à l'idée de te voir... je risque de t'en mettre jusque dans les cheveux!"

Elle se recule, se met à genoux, et me dit: "Vas-y mon cochon, mets-moi z'en partout! Montre-moi ce que tu peux faire, je suis capable d'en prendre!" Puis elle ferme les yeux et tire la langue en attendant la douche. Devant autant de provocation, je perd le contrôle et je commence à éjaculer abondamment: la première giclée vole au dessus de son visage et atteint ses cheveux. La deuxième tombe sur son front, sa paupière gauche et sa joue gauche. Les deuxième, troisième et quatrième giclées couvrent son nez et sa joue gauche. La cinquième et sixième volent au-dessus de son front et atteignent son oreille gauche et sa chevelure. À ce stade-ci l'amusement fait place à l'étonnement (et j'avoue que je suis moi-même surpris par la puissance et l'abondance de mon éjaculation qui lui recouvre maintenant la majeure partie du visage). Les trois dernières giclées tombent directement dans sa bouche qui se referme doucement. Elle avale. "Mmm salé comme je l'aime." Elle me laisse admirer le résultat pendant quelques secondes en souriant: "Eh bien dit donc, tu ne t'es pas retenu! J'en ai partout!" Son mascara commence à couler. Mes sentiments sont partagés devant cette toile digne de Picasso. Je me sens à la fois coupable d'avoir gâché la beauté de son visage, fier de cette démonstration de virilité sans équivoque, et en admiration totale devant cette femme qui est prête à soumettre en offrande la beauté de son visage pour combler son homme. À ce moment je réalise combien sexy est  cette femme et j'admire la force de sa sexualité.

  Elle se lève et se rend à la salle de bain constater les dégâts et faire un peu de toilette. "OMFG! Laurent! Tu m'en a mis partout! Je vois que je ne te laisse pas insensible hahaha!" Je ne remets de mes émotions alors qu'une douce fatigue m'envahit. Je suis au 7e ciel et je me considère l'homme le plus heureux sur Terre.

  - Fin de la partie 1 -

  Inspiration:
http://xhamster.com/movies/1684454/master_of_cum_peter_north_compilation.html

http://xhamster.com/movies/903890/sophie_being_sophie.html

  Ciao babe ;-),

 Laurent xxx



lundi 15 juillet 2013

Journée spa, foodtruck et Chablis ...

La semaine dernière, j'ai eu la chance de passer toute une journée en compagnie de Laurent, cet ingénieur fin trentaine de la rive-nord de Montréal. J'étais en congé et lui a quitté la maison ce matin-là prétextant à sa femme avoir des rendez-vous d'affaire en ville toute le journée. Nous nous sommes retrouvés au restaurant Le Cartet dans le Vieux-Montréal tôt le matin. Laurent était arrivé avant moi. Il m'attendait tout souriant, avec son bol de chocolat chaud entre les mains. Il se lève et m'embrasse poliment. Nous avons pris le petit déjeuner ensemble et nous nous sommes ensuite dirigé vers le spa.

Ça faisait quelques fois que je parlais du spa à Laurent. Lui-même étant amateur, il me parlait parfois des endroits qu'il avait déjà fréquenté et on s'était dit qu'un bon jour on s'organiserait une sortie ensemble.

Après avoir pris nos 2 noms, la préposée nous remet nos peignoirs et le bracelet qui verrouille le casier. J'enfile mon maillot de bain turquoise et je vais rejoindre mon nouvel amant dehors près d'un des bains tourbillons. J'enlève mon peignoir pour me dévoiler un peu plus et profiter des rayons du soleil pour parfaire mon teint. Il me regarde subtilement, me souris encore et vient s'installer sur une chaise qu'on colle ensemble pour pouvoir mieux se rapprocher. La vue est magnifique. Je réalise que comme journée en compagnie d'un amant, on peut difficilement faire mieux. Ça me rappelle mes escapades d'une journée au chalet en compagnie de Guillaume ou cette nuit passée au chalet avec mon beau Étienne.

On a eu l'occasion de se coller dans le spa. Au sauna. Sur les chaises. On faisait ça hyper discrètement, ce qui ajoutait à mon excitation palpable.

On a eu le temps de parler de plein de trucs. J'en ai appris plus sur lui, sur sa famille, la relation qu'il a avec sa femme. Les ententes qu'ils se sont fait pour avoir droit à des soirées "entre chums" comme il les appelle et qui lui donne droit de sortir seul et pouvoir aller rejoindre une éventuelle maitresse. Pour lui, c'est assez facile de sortir le soir et ça fait des années qu'il peut sortir ainsi. Il en a juste peut-être pas souvent profité... mais j'ai l'impression que de plus en plus, il aura des "envies" de sortir un peu plus de la maisons... hihihihi!

Ouais, en effet. Je me souviens d'une conversation qu'on a eu et qu'il me disait que ça fait des années que c'est plutôt moyen au lit avec sa femme. Que ça fait des années qu'elle ne le suce plus et qu'ils font l'amour pas plus qu'une seule fois par semaine. Il l'aime sa femme, ça parait énormément. Mais à travers ce qu'il me disait, je reconnaissais cette envie qu'a possédé chacun de mes amants de vouloir pimenter un peu sa vie. C'est normal après les années, quand on est en couple depuis longtemps, qu'on ait moins souvent envie ou qu'on trouve le sexe un peu plus monotone parce qu'on connait par coeur notre partenaire. Un couple qui ne pimente pas vraiment sa vie au lit finit par se lasser un peu plus. Et bien souvent, quand on arrive pas à recrinquer la machine, c'est souvent là qu'on se dit que le gazon serait peut-être un peu plus vert ailleurs. On est curieux. On se demande qu'elle est notre potentiel de séduction et plein de trucs du genre. Lorsqu'il y a étincelle, c'est difficile de ne pas être flatté par l'intérêt nous apporte l'autre personne.


Après avoir passé de longues heures au spa avec la température grimpante de nos corps, on a eu le goût d'aller dans un endroit plus intime disons. Après avoir mangé à un foodtruck sur Square Victoria, nous avons pris la voiture de Laurent pour nous retrouver au Chablis, dans une chambre qui m'était familière. Étant donnée qu'on avait presque plus de temps ensemble et qu'on devait chacun de notre côté aller chercher les enfants au camp de jour, nous avons pris une chambre toute simple. Avec un grand miroir et une douche à multi-jets géante.

On s'est installé sur le lit et on s'est tout de suite embrassé. Les vêtements se sont vites retrouvés au sol et je lui disais à l'oreille que j'avais envie de lui maintenant. Tout de suite. J'avais pas le goût de préliminaires ou rien de ce genre. J'avais juste le goût de sentir sa queue profondément en moi. Sans attendre.

Et on a baisé. Je me souviens de son corps sur moi, de nos sillouhettes imbriquées dans le reflet du miroir. Sa respiration qui traduisait son plaisir. L'Orgasme puissant que j'ai eu....
J'ai passé un excellent moment en sa compagnie.

Prochaine fois, on se fait une autre sortie du style...


J'ai déjà hâte.

dimanche 30 juin 2013

And life goes on ...

Salut mes coquins,

Je sais, ça fais énormément de temps que je n'ai pas écrit ici. C'est que je suis hyper occupée ces temps ci. Déjà le boulot m'accapare énormément et je travaille sur plein de projets à la fois mais parfois aussi, j'aime garder ce que je vis pour moi. Sans avoir à toujours étaler sur le web chacune des parcelles de ma vie de femme libertine et passionnée.

Ces temps-ci, la vie me gâte. Je suis super bien entourée. J'ai eu la chance de passer un weekend de 3 jours vraiment extraordinaire au Chalet. Même si le soleil semble timide depuis le printemps, nous avons eu une belle température. On a mangé comme des rois, bu du bon vin, on s'est promené en forêt, fait des guimauves sur le feu. Bref, c'était juste parfait.

Mais ce qui était encore plus parfait c'était la compagnie avec qui j'étais. En plus de ma cousine Amy qui est venu passer le weekend avec moi. Mon meilleur ami ainsi que le beau Étienne sont venus. J'avais lancé l'invitation à Étienne pour qu'il vienne passer du temps en notre compagnie. J'ai vraiment été ravie quand il m'a dit qu'il viendrait. Il est tellement sweet ce beau Étienne. Je suis super heureuse qu'il fasse partie de ma vie. On est resté assez proche et on se parle plusieurs fois par semaines. 

Le weekend fut bien agrémenté en trucs pervers et coquin.

Je vous laisse imaginer.


Vraiment, ce fut mémorable.


Sinon par les temps qui courent, j'ai fait la connaissance d'un homme, avec qui j'ai commencé à échanger des courriels. D'emails en emails j'apprenais à connaitre Laurent, un français habitant la rive-nord de montréal. Ingénieur, fin trentaine, marié depuis toujours, 2 enfants, un grand brun au regard pétillant. Je ne sais pas, j'ai eu le goût d'en apprendre plus sur lui. Qui il était, ce qui le fait vibrer... et après 2-3 semaines d'échanges nous avons décidé de nous rencontrer. On s'est donné rendez-vous sur le Plateau Mont-Royal, au restaurant Chez Victoire, un vendredi soir. J'avais réservé à mon nom, il était déjà là quand je suis arrivée. Tout de suite j'ai aimé son regard et son sourire. On a discuté et on a ri toute la soirée. Le repas était bon. Les bulles étaient excellentes. Les discutions étaient super intéressantes. On voit que c'est un homme très intelligent, très terre à terre. Sur le coup je me suis dit que je devais probablement être trop flamboyante ou extravertie pour ce genre d'homme mais il a eu l'air de m'apprécier... parce qu'en venant me porter chez moi, dans sa voiture, il m'a embrassé tendrement. il me caressait doucement les cheveux. Il me semblait un peu timide au début.

Les jours ont suivi et nous avons continué nos échanges. Laurent l'homme galant (ça rime en plus!) avait de plus en plus envie de me revoir et une semaine et demi plus tard nous nous sommes retrouvé. Mais cette fois-ci dans un endroit beaucoup plus intime....

Un endroit que je connais très bien...


Un endroit que je n'avais pas visité depuis très longtemps.



La suite 105 de l'hôtel Le Chablis.


Ça m'a fait drôle de me voir là. Dans cette chambre qui avait été designé en pensant à moi et à mes goûts. Ça m'avait drôlement touché. La méga douche avec poteau de danse et le grand bain à remous. Mais surtout la grande tapisserie de la jambe de la femme en porte-jarretelle et bas résille me faisait clin d'oeil. 


Oui. Mariposa a passé une douce soirée à boire du porto avec son Ingénieur Français dans sa Mariposa Suite ....


.....




Je vous raconterai peut-être dans un prochain billet!




jeudi 23 mai 2013

Comme si c'était la dernière fois

Qu'on se le dise, les relations adultères ou de type amant/maitresse sont temporaires. 

Elles ne sont pas faites pour s'étendre sur du très très long terme. 

Oui, il existe des relations qui durent dans le temps. J'ai entendu des histoires ayant duré des années. Moi-même, je vis une relation illégitime avec mon beau Éric depuis presque 5ans maintenant. 


Wow. 5ans. Tout de même! Je n'ai pas vu le temps passer. J'ai encore l'impression que c'était hier qu'on flirtait innocemment entre 2 set d'exercices au gym. Je pense que je me souviendrai toute ma vie de cette première nuit de Juillet passé ensemble à son petit condo de l'époque. Cette fois où j'en avais eu marre de la pluie et des moustiques en camping avec mon mari et les enfants et que j'avais quitté les grandes forets du nord du Québec pour retourner en ville et accepter l'invitation de mon beau blond à boire du vin et écouter de la musique. Même à l'époque, je me souviens de m'être dit "Profites du moment Mariposa, c'est peut-être la première et dernière fois que tu as l'occasion de te taper ton fantasme sur 2 pattes. Les occasions de pouvoir passer une autre soirée en sa compagnie ne sont vraiment pas garanties..."


Je me souviens ce soir là m'être donnée entièrement. Totalement et complètement. 

Comme si cette première fois allait être la dernière. 


Elle ne le fut pas. Dieu merci. J'ai eu l'occasion de revoir mon amant favori encore et encore à travers les années. 

On ne se voit pas aussi souvent qu'on le désirerait. On trouve toujours que de se voir une fois par 2-3 mois, c'est pas assez... mais bon. Est-ce cela qui fait en sorte que la relation dure en terme de temps? Je ne sais pas. J'en sais rien, mais chose sure on s'est jamais lassé de se voir lui et moi. Et même qu'il essaye toujours de me faire jurer que ça va toujours continuer lui et moi... Même si un jour je décide de refaire ma vie. 


Je pensais à cela cette semaine. Je réfléchissais et je réalisais que depuis Guillaume, que j'ai arrêté de voir depuis plus d'un an et demi ou presque maintenant, à part Éric, je n'ai pas eu d'autres amants avec qui j'ai entretenu des relations intenses et surtout durable. Je pense à Antoine, je pense à Adam et maintenant à Étienne. Toujours des facteurs incontrôlables qui ont fait en sorte que ça n'a pas vraiment fonctionné. Même si je les appréciais beaucoup. 


Mais c'est ça les risque du métiers comme on dit. Sachant très bien que ces relations éphémères finissent toujours d'une façon ou d'une autre par se terminer, je sais pertinemment bien que je risque de sortir un peu triste ou écorchée de chacune de ces histoires. Mais c'est ça la "game" et j'ai décidé de toutes les vivres à fond. Au final, j'ai accumulé beaucoup plus de bonheur et de bons moments que de malheur et de déchirures. 


La vie des personnes infidèles comporte son lot de risques de la sorte. Faut juste  être prêt à les assumer. Moi je dis que la seconde où tu as un doute ou une moindre peur, il ne faut pas prendre de risque et s'avancer dans rien. 


Par là, je veux dire: j'en ai reçu des lettres et des témoignages de gens qui ne savaient pas trop s'ils devaient ou non s'engager dans ce genre de relation. Moi j'ai toujours répondu qu'il faut être à l'aise totalement ou ne pas s'engager du tout. Parce qu'il ne faut pas oublier qu'un malheur peut arriver vite du côté des gens mariés et qu'il faut vouloir assumer que tout un jour pourrait s'écrouler autour de vous.

Il suffit d'une inattention. Que votre fiston tombe sur un message texte d'une belle qui vous texte des trucs cochons à votre cellulaire ou que Madame l'officielle remarque soudainement des condoms dans vos poches alors que ça fait des années que vous n'en portez plus ensemble, il faut se le dire: Parfois il y a des histoires qui finissent de façon plutôt moche. 


Mais il faut être prêt à les vivre quand même. 


Oui, parfois j'ai été déçu ou parfois j'ai eu de la peine ...

Mais chaque instants vécus en valait la chandelle. 


Big Time!


C'est vrai qu'ils ont été de plus en plus merveilleux avec le temps. Toujours de plus en plus beaux et gentleman. J'ai été vraiment chanceuse là dessus. 

Parfois j'aurais aimé que ça marche. Mais en gros, j'ai gardé contact avec chacun d'eux et ils viennent tous me jaser une fois de temps en temps. 

J'ai gardé de bons amis. aussi. Je pense à Charles, mon complice# 1 de Québec de qui je ne parle pas sur ce blogue parce que je le considère comme un de mes meilleurs amis de gars. On se reparle depuis plusieurs mois et il a toujours des bons mots pour moi, des liens sexy ou porno à me refiler ou quelque chose pour me faire rire. Ce gars-là est un amour. 


Il y a Étienne aussi. On a continué de se parler. On s'est même revu pour toute une soirée et un bout de nuit. Et j'aime cette relation d'amitié et de proximité que je ne qualifierais pas "d'amant-maitresse". Un "buddy" , un "Friend with benefits" comme disent les anglos.


Étienne, c'est un gars extra. J'aurais bien aimé en partager plus avec lui malgré le fait que je ne pense pas que ça aurait pu déboucher à autre chose que du bon temps et de la bonne baise. Parce qu'on s'entend que tripper avec un jeune homme de ce style, ça peut pas mener à autre chose même si j'ai souvent vu le contraire. Mais c'est lfun. Il fait partie de ma vie quotidienne de façon juste parfaite. 


Complice. 


Et quand je l'ai vu , j'ai décidé de passer du temps en sa compagnie comme si c'était la toute dernière fois qu'on se voyait....

.... Parce qu'après tout, la vie ne me le dira pas si c'est la dernière fois qu'on se verra... Du n'importe quoi peut arriver. 

.....



comme dans l'expression: "c'est VRAIMENT n'importe quoi ...."

Ouain.

C'est ça. ......





Bisous les coquins

xxx

Mariposa

xxx



À ma copine qui m'a écrit cette semaine. Tu va te reconnaitre. J'aimerais te dire que tout va bien aller. Je sais que c'est vraiment angoissant et poignant de savoir qu'il y a des risques que tu ne revois plus ton amant, du moins pour un bout parce qu'il s'est fait attrapé par sa femme avec des messages compromettants que vous vous étiez échangés. C'est une période difficile. Il a probablement énormément de chagrin lui-même et surtout une confiance à rebâtir au sein de sa famille et de son amoureuse. Le temps fait bien les choses. Généralement. Peut-être que c'est la fin d'une histoire, peut-être que non. C'est difficile à dire, mais au moins il a su minimiser les dégats et bien parler à sa conjointe. Je t'écris cela ici parce que comme je le disais plus haut, les déchirures font toujours un peu partie de ce mode de vie. Il faut apprendre a bien vivre avec le fait que ça ne durera jamais éternellement et être en paix avec ces décisions-là. La vie de maitresse comporte son lot de belles choses, mais aussi ses risques et ses déception. Been there, done that! J'ai bien hâte d'aller prendre un verre avec toi , on est vraiment du! xx bisous xx

Take care xx

mardi 7 mai 2013

SMS coquins et souvenir de soirée en trio

Ça doit bien faire 3 fois et presque un bon mois que nous reportons nos petits rendez-vous clandestin Éric et moi. 

Je m'ennuie de lui comme c'est pas possible. 

Faut dire aussi que je l'avais négligé ces derniers temps. Mon esprit étant occupé par le derniers gars que j'ai fréquenté: Étienne. 

C'est lfun avec Éric. Je lui raconte toujours tout. Ce qui se passe dans ma vie personnelle, les choses que je ressens et parfois même mes inquiétude. Il a une superbe écoute et sais très bien me changer les idées. Il a même ce don pour me faire rigoler même quand j'ai l'humeur à plat. 

On s'envoie des textos SMS:

"Hé puis?! Tu te fais bien baiser ces temps-ci ?!"

Il me fait rire à chaque fois qu'il me dit cela. Je sais très bien que peu importe ma réponse, il va finir par se venter que c'est lui mon meilleur et que personne n'est à sa hauteur. 


"Bof, tu sais Éric. J'ai vu quelqu'un pas longtemps. Ça aurait été cool que ça fonctionne ... mais bon, c'est pas mal terminé . Tsé du style flushé avant de se faire flusher... "


*print screen d'un bout de conversation*




Il est comme ça Éric. Mais j'avoue que ça fait son charme. 



"Je m'ennuie de toi, j'ai hâte de te voir....J'ai pas oublié notre soirée qu'on veut organiser ensemble. Je veux qu'on passe du temps ensemble. Tu me manques...." qu'il m'écrit.


Éric me manque aussi énormément. Et je m'en veux à chaque fois de ne pas faire en sorte qu'on se voit plus souvent. Même si je préfère les soirées relax que les midi-express où il vient me baiser dans son uniforme de travail, j'apprécie toujours chaque moment en sa compagnie.


Je ne sais pour quelle raison, on s'est mis à parler d'une soirée particulière qu'on avait vécu ensemble à nos tous premiers débuts ensemble il y a presque 5 ans maintenant. 

La 2e fois où nous avions baisé ensemble, j'avais eu la chance de me faire combler par lui et son bon ami en même temps. Nous avions passé la soirée sur une terrasse et avions décidé de terminer le tout chez son ami Luc à prendre un verre. Luc, bel homme fin trentaine nous avait reçu chez lui question de boire un dernier drink. Tous très affectés par l'alcool, Éric me sauta dessus pendant que son ami Luc était parti à la cuisine nous faire des cocktails. Je me souviens à quel point j'étais excitée quand il m'a embrassé. Nous étions vraiment aux tous premiers bruissements de notre relation. J'avais eu ma première soirée intime en sa compagnie à peine 2 semaines plus tôt. 

Éric m'embrassait sur le divan du salon chez Luc et je me souviens à quel point ma chatte devenais de plus en plus chaude et humide de désir. Il souleva délicatement ma jupe pour venir me doigter subtilement et ainsi imprégner ses doigts de ma mouille. Il me murmurait des trucs pervers à l'oreille pendant que je caressais sa queue par dessus son short. Quand je l'ai aperçu commençant à déboutonner sa braguette je lui ai chuchoté: "Arrête Éric, Luc est à côté et il s'en vient!" Celui qui deviendra mon amant favori depuis me regarda d'un petit air coquin et répondit: "C'est pas grave Mariposa! Au pire ça va juste l'exciter..."

Et c'est là que sans attendre plus longtemps, j'ai défait son pantalon, j'ai sorti sa queue et je l'ai sucé sur le sofa du salon de son ami qui était dans la pièce d'à côté. Que fut la surprise de Luc nous attrapant en flagrant délit. Luc me savait mariée mais je savais que je pouvais lui faire confiance point de vue discrétion. Il nous a regardé faire un moment, en retrait, sans rien dire. Il avait un petit sourire en coin et semblait allumé par la scène qui se déroulait sur ses yeux. Éric m'arracha complètement mes vêtements, sortit un condom de sa poche et l'enfila. Pendant qu'il me labourait la chatte de sa queue, je lançais des regard à Luc qui se caressait maintenant discrètement dans le coin de la pièce. Éric lui dit alors: "Tu veux t'approcher pour mieux voir?" Sur le coup, il sembla gêné ou mal à l'aise mais sa curiosité à vite pris le dessus et il s'est approché de nous tranquillement. J'ai regardé Éric qui me lança un regard complice et je me suis tourné vers son ami pour prendre sa queue dans ma bouche tandis que mon amant continuait de me baiser. 

C'était sublime comme moment. Stimulée de partout, j'avais toujours les mains, la chatte et la bouche bien occupée. Éric semblait apprécier ce moment pervers. Il m'a demandé je voulais recevoir la semence des 2 gars sur mon corps simultanément. J'ai souri et j'ai dit oui. À genoux devant les gars, j'en branlais un d'une main alors que je suçais l'autre et presque en même temps, ils ont joui partout dans mon visage et sur mes seins...

Ce soir-là après notre soirée, je suis allée porter Éric chez lui en voiture. Sur le chemin, je me souvient qu'il m'a demandé comment je trouvais Luc. "Il est bel homme, mais pas autant que toi... Et je préfère de loin ta queue aussi ... " Éric me regarda amusé, il m'a embrassé une dernière fois avant de quitter ma voiture et je suis rentrée discrètement à la maison où mon mari m'y attendait. Ce soir-là j'ai poussé un soupir de soulagement que je l'ai vu endormi sur le divan. J'ai pu aller sous la douche en catimini et effacer les traces, l'odeur et les dernières preuves d'une soirée torride qu'on avait passé en trio. 


5 ans plus tard, je n'ai pas oublié cet épisode torride. Je l'ai même remémoré à Éric qui me disait qu'il aimerait bien revivre l'expérience encore...


Éric me dit: " Je suis certain qu'un de tes amants ou une de tes baises serait prêt à passer une soirée avec nous, n'est-ce pas ?!"


Il a raison. Je suis pas mal certaine que j'en connais au moins un qui aimerait ça....

Je sais même exactement quand j'aimerais organiser cela ...

Et je sais où ....


À suivre .....











mercredi 1 mai 2013

Chanson inspiration du jour: Le magnétisme des amants ....

Pierre Lapointe, c'est bien connu, je l'aime d'amour.

Ses chansons viennent toujours me chercher.

Je me suis procuré son dernier Punk'T cette semaine. (Je sais, je sais , je suis en retard sur la sortie. J'avais simplement pas eu le temps de me le procurer encore.


J'ai entendu un extrait sur l'album qui s'appelle "Les délicieux Amants" Elle est instantanément venue me chercher.

Parce que mon Karma fait toujours en sorte de me dénicher une trame sonore parfaite pour fitter mon mood du moment. C'est juste trop fou.

J'ai essayé de vous trouver un extrait sur le web. mais j'ai pas trouvé. Donc je vous l'ai donc uploadé via Soundcloud



Voici:





Ce n'est pas la première fois que Lapointe parle d'amants dans ses chansons ....


Je vous en ai trouvé une autre. 






Et ce n'est pas tout, Quand je pense à Pierre Lapointe j'ai tout d'abord une chanson qui me vient en tête...


Quand j'avais entendu les paroles, j'avais éclaté en sanglots.

Elle me rappelle Guillaume.

Tellement que je lui avait envoyé via courriel la chanson, bien des mois après notre rupture.

Cette chanson me rappelle beaucoup ce que j'ai vécu.

Même plus d'un an après Guillaume, il m'arrive de m'ennuyer de lui parfois.

De moins en moins. Le temps arrange les choses vous savez.

À chaque fois que je l'entend, elle vient me faire revivre des émotions encore et encore. C'est plus fort que moi.






Je t'aime Pierre Lapointe !!!!
Sois donc mon amant!!! (hahaha! Je blague!)

mardi 30 avril 2013

Bonne fête Mariposa : He is not into you anymore ....

J'ai passé du très bon temps dans les dernières semaines. 

Comme j'ai expliqué dans mon dernier billet, j'ai eu la chance de passer une nuit remplie d'orgasmes éclaboussants les plus délicieux les uns des autres en compagnie du beau Étienne. Ce soir-là, il m'a surprise. Surprise déjà par la quantité d'orgasmes explosifs et juteux, mais aussi parce que normalement, je ne m'attendais plus à le voir ce soir là. 



"J'ai un party d'anniversaire d'un ami Samedi. J'aurais bien aimé te voir, mais je ne sais pas à quelle heure ça va se terminer et si je serai en état de conduire.... Je pourrais peut-être passer après, question de passer un peu de bon temps en ta compagnie ..."


Le fait que Étienne veuille passer du temps en ma compagnie me fais très plaisir. Je réalise que ce gars là m'attire énormément juste à ma façon d'être excitée d'avoir un message de sa part ou une proposition pour se voir.

"À quelle heure tu viendrais ?!" Je lui demande


" Je sais pas, minuit ou 1 heures du mat environ ...."



OUF! .... 1 heures du mat ?!? Sérieux? J'imagine que c'est ça fréquenter un petit jeune. Je me souviens à son age que je passais mes nuits blanches à faire la fête non-stop. Maintenant, depuis que je suis maman, mes horaires ont pas mal changé et à cette heure tardive, je suis épuisée ou déjà endormie... et même souvent les samedis soirs. J'avais tellement le goût de voir mon beau Étienne que je serais restée debout toute la nuit pour l'attendre.


Cette journée là, il n'a cessé de me teaser avec ses scénarios divers. Me parlait de ses fantasmes. Me disait à quel point il aimerait me voir me caresser avec mes jouets. Ses envies de sodomie, ses fantasmes de femme fontaine , de MILF et de triolisme. Étienne a réussi parfaitement à me tenir dans un état d'excitation permanente depuis que j'ai fait sa connaissance. J'aime les hommes qui savent me tenir allumée.

J'ai reçu un message qui m'a bien fait sourire samedi en début de soirée.


"Et si j'annulais ma soirée avec mes amis pour venir te voir ?! Qu'en dis-tu ?!"


Cette phrase m'a fait beaucoup d'effet. Moi qui n'étais pas du tout prête à le recevoir et qui croyait même qu'il allait abandonner son plan pour venir me rejoindre, j'ai reçu un "rush" d'adrénaline d'un coup.

Il fallait que je me prépare, que j'ailles sous la douche, que je range un peu mon modeste petit appartement.

D'ailleurs c'est spécial. Moi qui a toujours éviter d'inviter mes amants chez moi et toujours privilégié l'hôtel, Etienne est un des rares hommes à être entré dans mon univers personnel et intime: Le (trop) petit appartement où je loge depuis ma séparation avec mon mari. Ce n'est pas chic, ni décoré vraiment à mon goût, mais c'est confortable quand même. Quand même assez pour recevoir mon bel étalon début vingtaine.


Étienne arrive. On passe la soirée ensemble à parler de tout et de rien. Nous dégustons un Saké Pétillant que je m'étais procurée à la SAQ Sélection pas trop loin chez moi et nous décidons ensuite d'ouvrir une bouteille d'un vin blanc français que j'adore. Le lendemain matin, il me serra très fort dans ses bras et il repartit chez lui. 


Je suis restée pendant des jours sur un nuage. Un peu dépassée par tout ce qui s'était passé durant la nuit, mais surtout par les orgasmes de fou que lui seul a été capable de me procurer. 


J'ai eu très peu de nouvelles de lui par la suite les jours suivants. Mon jeune étalons étant à l'extérieur de la ville pendant plusieurs jours et en préparation pour un voyage prochain, ses messages sont devenus de moins en moins fréquents, si bien que j'ai passé plusieurs jours sans avoir de nouvelles. 

J'ai pas voulu me faire d'histoire et je me suis dit qu'il était simplement occupé, mais ma logique n'arrêtait de vouloir me faire revenir à la raison: "He is not into you anymore" . Vous savez le petit diable qu'on a sur une épaule qui essaye toujours de contredire le petit ange perché sur l'autre qui dit: "Bin non, il est juste occupé, c'est pas le style d'homme à se barrer après avoir assouvi son fantasme de la Blogueuse/Milf/Squirteuse, voyons! Réveille Mariposa!" 


Ouain.... Réveille fille!


Jme suis réveillé quelques jours plus tard. Précisément la journée de mon anniversaire. 


Ce matin là, j'ai eu droit à de petites surprises et à des messages qui m'ont fait chaud au coeur. 



6h38 am : Karl, mon amant de Toronto m'envoie un message: "C'est ton anniversaire aujourd'hui. Je t'embrasse et sache que j'aimerais être plus proche de toi afin de te donner un grand câlin!" 


J'ai souri . Le samedi où j'ai passé la nuit avec Étienne, Karl m'avait envoyé un message: "Je suis à Montréal pour le weekend. Petit coup de tête que j'ai eu. J'en avais le goût. Aimerais-tu passer la soirée avec moi, on pourrait aller prendre un verre et se coller ensuite. Je loge au Hilton."


J'avais réservé ma soirée à Étienne. J'étais déçu de ne pas voir Karl. J'aurais souhaité qu'il me dise un peu plus d'avance qu'il serait à Montréal. Malheureusement, Étienne était déjà en route pour venir me rejoindre. 


Autre surprise: 


7h42 am : Adam m'envoi un message instantané sur Facebook: "Bonne fête petite salope perverse!" 
J'ai éclaté de rire en voyant le message. Je me souviens combien j'aimais sa façon de me traiter de petite salope et sa façon crue de me parler quand il était horny. Le message d'Adam m'a vraiment étonné. Je n'aurais pas cru qu'il se serait souvenu de la date exacte de mon anniversaire. J'ai fait exprès pour retirer la date sur Facebook. Seuls mes amis intimes s'en souviendraient normalement. Ça m'a fait vraiment chaud au coeur qu'il m'écrive. Jvais avouer que je suis restée vraiment étonnée lorsque le lendemain il m'a ré-écrit pour me demander comment s'était passé mon souper d'anniversaire. "Très bien, je suis allée souper en famille, le vrai party de fête il est ce soir entre amis..." que je lui dit. 
"Hmmmm, Tu dois être belle! Tu m'envoies une photo de tes sous-vêtements?! ... et ta copine Karine, tu te la tapes maintenant?!" (faisant référence à une copine qu'on a en commun et qui le faisait fantasmer à un point qu'il voulait que j'organise une soirée en trio à l'époque où l'on se fréquentait) 
Quand je vous dit étonnée qu'il me lance de telles phrases. Je pensais son intérêt complètement disparu depuis qu'il est en couple. Je lui en ai fait la mention . 
"Depuis quand ça te dérange les hommes en couple ?!" me lance-t-il?

Non, le fait qu'il soit en couple ne me dérange pas. Par contre, je n'ai pas répondu à sa demande et j'ai décidé qu'il ne valait pas la peine que je lui balance des photos de ma chatte et de mes jambes en bas-nylons et porte-jarretelles. Tant pis pour lui....anyways, J'étais pas dans ce mood-là non plus. 


9h05am: Éric m'envoie un message texte: "Salut ma beauté! Bonne anniversaire! J'aimerais venir te gâter un peu cet après-midi si j'ai le temps si je n'ai pas de meeting au travail. J'aurais peut-être une pause entre midi et 15h. Je t'appelle tantôt ..."

Éric n'a pas pu se libérer ce jour-là. Par contre, il a pris le temps de me téléphoner. Chose que pas grand monde à part ma propre mère n'a fait. Entendre sa douce voix sexy au bout de la ligne m'a donné le plus beau des sourires aux lèvres. "J'aurais voulu te voir, mais je te promets que je me libèrerai un soir de weekend. On ira se louer un bel hôtel, on ira souper, boire du bon vin et je m'occuperai de ton beau petit cul serré comme tu le mérites!" J'ai beaucoup aimé la proposition de mon amant préféré. Si ces derniers temps, les circonstances ont fait que nous n'avons eu que du temps pour nous voir durant la journée pour des "midi-baise-express", à chaque rencontre, nous nous communiquons notre désir intense d'avoir plus de temps à notre disposition pour nous voir. Même s'il est peu probable qu'il puisse passer la nuit entière parce qu'il ne peut pas découcher en raison de sa femme, j'ai le goût qu'on se paye une méga belle soirée dans un hôtel de luxe. Pas besoin d'attendre en juillet pour fêter nos 5ans de fréquentation. D'autant plus que je ne sais jamais d'avance s'il pourra se libérer ou non. 

Même Charles aka l'ex Complice#1 m'a téléphoné de Québec pour me chanter bonne fête au bout du fil. 

Ces petites attentions de la part de mes amants et des hommes de ma vie m'ont fait réaliser à quel point je suis une femme chanceuse d'avoir autour de moi tout des mecs fantastiques qui prennent soin de me témoigner leur affection à mon égard


Tout le monde a eu une pensée pour moi. En fin de soirée au moment où je revenais du restaurant où j'étais partie manger en famille pour célébrer, j'ai réaliser qu'Étienne ne m'avait pas rien envoyé comme souhait d'anniversaire. Je me suis d'abord dit qu'il était encore en voyage d'affaire et sans signal cellulaire ou connexion internet. Bref...

C'est au moment où j'étais sur le point de me coucher que j'ai reçu exactement ceci de sa part:




"Bonne fete miss!! Je viens de revenir d'un voyage d'affaire et je suis vraiment busy ces temps-ci!! Have Fun et fête ça comme il se doit!! xxx"







Et là j'ai tout de suite compris.




Dans ce message presque froid tellement il était écrit de façon générique et sans grand passion ni enthousiasme, j'ai compris qu'Étienne n'avait plus la fougue et l'intérêt qu'il me portait quelques jours auparavant.




Le mot "Beauté" habituellement employé était remplacé par le mot "Miss" . Il ne se souciait pas de savoir si j'avais passé une belle journée pour ma fête, ne me demandais pas ce que j'avais fait , ni ce que je comptais faire le lendemain alors que je lui avait lancé une invitation à m'accompagner dans une soirée mondaine pour célébrer ma fête.

Rien.

Nada.


Jme suis mis à essayer de me convaincre qu'il était fatigué de son voyage, qu'il était occupé ou qu'il avait oublié l'invitation que je lui avait fait....

Et ensuite, j'ai réalisé que ça servait crissement à rien d'essayer de me faire croire des choses ou de me mettre la tête dans le sable. 


J'ai trop d'expérience dans les relations homme-femme pour essayer de me berner moi-même avec des suppositions digne de mauvais films hollywoodiens d'adolescents. 

Je sais très bien comment les hommes agissent quand ils ont envie d'une femme.....
Autant que je sais très bien comment ils réagissent lorsqu'ils perdent l'intérêt. 


C'est platte, mais c'est de même. Un gars va te donner de l'attention s'il a envie de toi. 

Si c'est pas le cas .... bin, désolé. Ça donne pas grand chose d'essayer de raviver la chose à coup de propositions indécentes ou de photos sexy. Ya rien à faire à part tourner la page et passer à autre chose. 


J'ai décidé de confronter Etienne et lui demander ce qui n'allait pas. 


Bien sur, j'avais raison de penser ce que je soupçonnais. 


Il a eu ce qu'il voulait. Probablement que je n'étais pas la Mariposa à laquelle il s'attendait et qu'après son fantasme réalisé, bien l'intérêt et le "buzz" était parti. Un peu comme un chasseur qui avait réussi à attraper sa proie, avait consommé le gibier et admirait le trophée. Y'a plus rien de lfun à en tirer ensuite.


"Mais non Mariposa, ce n'est pas vrai. J'ai pas perdu l'intérêt parce que tu n'étais pas à la hauteur. Il y a une autre femme qui m'intéresse et je ne suis pas du genre à jouer sur plusieurs tableaux à la fois. Désolé..."


Ma question est: Si j'avais vraiment été à la hauteur, et qu'il n'est pas du genre à fréquenter 2 filles à la fois, est-ce qu'il aurait été attiré et charmé par cette autre fille ?!?


Je vous laisse méditer là dessus. Moi je connais déjà la réponse. 

C'est sans mentir que j'ai été déçue, j'ai même eu de la peine. Je m'en suis voulu. Énormément même....

Je m'en suis voulue parce que je m'étais promis de ne plus jamais rencontrer personne via mon blogue ou via ce que j'écris sur les médias sociaux. Probablement une des raisons qui ont fait que j'étais tranquille point de vue coquineries ces derniers mois.

Ça donne une perception biaisée de la personne que je suis vraiment et ensuite je me fais prendre pour un personnage plus grand que nature alors que je suis une fille comme toutes les autres, avec ses qualités et ses défauts ... mais surtout avec des sentiments...


Ça m'a fait chier intérieurement on dirait, et j'étais fâchée contre moi-même.... 


Parce que si j'avais dérogé à ma règle de ne plus jamais rencontrer de lecteur, de fan ou d'abonnés c'est vraiment parce que j'ai trouvé cet homme super beau, sexy et hyper charmant. 


Et malgré son très jeune âge j'ai cru que ça serait différent et que j'aurais pu envisager de faire de cet homme un amant régulier. 



Je me suis trompé. 


Solidement. 


J'ai pas été une maitresse. 


Mais simplement une baise.






J'espère pour lui qu'il l'a trouvé bonne au moins sa baise! 



J'en retire du positif. Etienne restera probablement un ami. Du moins j'aimerais bien. 


Mais je sais dorénavant que je vais encore plus écouter mon coeur et mon instinct et ne pas m'embarquer dans une histoire qui est vouée à ne pas trop marcher. Sa différence d'age ne me dérangeais pas. Mais j'aurais du me douter qu'à cet âge là, une vieille dans ma catégorie ne restera qu'un simple "trip" passager. Et non une amante/maitresse qui pourrais possiblement entretenir une relation durable en terme de temps.



Voilà. 


Faut être lucide à un moment donné et arrêter de croire en la pensée magique que tout est possible dans la vie quand on y croit.... C'est fucking pas vrai. 

J'y ai cru ....


Je ne sais pas exactement en quoi j'ai cru .... 



Mais j'y ai cru un gros mois . 





lundi 22 avril 2013

Image inspiration du jour: Jouissance explosive....


J'ai eu la chance de passer une nuit avec le beau Étienne. 


Nuit torride à l'os remplie de belles jouissances explosives. 


C'était la première fois où j'en avais autant... et à répétition. 



Si Étienne m'a révélé qu'il avait une tendance à bien aimé les MILF et fantasmais sur les femmes fontaines ... il a été gâté à ce niveau là le coquin. 


Cette nuit fut fantastique. Il est tellement beau mon nouvel amant. J'ai le goût d'explorer plein de trucs pervers en sa compagnie. 


Prochaine fois que je le vois, je l'amène magasiner mes prochains sextoy . C'est lui qui choisira des trucs qui lui plaisent et je me ferai des séances masturbatoires en sa compagnie. Où il me regardera prendre mon plaisir et exploser dans un orgasme éclaboussant ....













Je vous raconterai notre délicieuse nuit à baiser comme des bêtes et à boire du vin dans un prochain billet......

mardi 16 avril 2013

Bouillonnement de Désir



Depuis 2 semaines, j'ai la chatte chaude et humide de désir.


Depuis 2 semaines que j'ai fait la rencontre d'Étienne, un beau grand jeune homme aux yeux bleus comme je les aime. Pur hasard. Conversation qui a commencé par un compliment envoyé très spontanément et qui s'est soldé par un souper en tête à tête à boire du Saké et à manger des Sushis dans un de mes restos asiatique favori.

Il m'a plu instantanément. Sa vivacité d'esprit, son regard coquin et allumé, son sourire séduisant, son allure décontracté... TOUT. Et en plus il est tellement beeeeeaaaaauuuuuuuuuuu!!!! ouf!
Toujours un peu de difficulté à comprendre ce qu'un si beau jeune homme pourrait trouver à une vieille MILF comme moi. Bon, ok. Je ne suis pas siiiiiii vieille que ça. Mais c'est la première fois de ma vie que j'allais dans un rancart avec un homme qui a presque une dizaine d'années de moins que moi. Est-ce que ça fait de moi une "cougar" ?! Euhm... j'en sais trop rien, mais je suis prête à l'assumer pour ce gars-là! (et juste lui, qu'on se le dise, j'ai pas envie de recevoir une tonne de courrier de jeunes fringuant voulant prouver qu'ils ont de la testostérone à revendre. Voilà, c'est dit!)

On s'est rencontré pour la première fois il y a 2 semaines. Souper asiatique juste trop délicieux avec des conversations intéressantes et stimulantes qui se sont terminés en session de frenchage intensive pendant 1 heure dans la voiture de prétendant. C'était tellement bon et délicieux. J'avais une drôle d'impression d'être comme une adolescente fougueuse trop excitée d'arriver dans un endroit plus isolé pour contenir ses pulsions et ses envies instantanées. Étienne embrasse tellement bien que je serais restée accrochée à ses lèvres pendant des heures encore.


Ce gars-là a quelque chose de spécial. Malgré le fait que j'aie eu la chance de faire de superbes rencontres masculines dans les dernières années aucune n'est venu autant troubler mes sens à ce point. Dès les premières conversations j'étais déjà attirée, intriguée d'en savoir plus à son sujet. Mais pas juste au niveau physique. J'avais pas juste le goût de découvrir son potentiel sexuel. Dès les premiers échanges, j'ai eu le goût d'en savoir plus sur ses passions, sur ce qui l'allume, sur ce qui le fait vibrer. Et je sais que lorsqu'un homme arrive à piquer ma curiosité au point de commencer à en perdre mes repères, je sais alors que je suis bonne pour toute une ride de rollercoaster passionnelle incroyable s'il y a affinités entre nous 2. Déjà affinités il y a. Beaucoup plus que je l'aurais pensé à la base. 


Plusieurs choses chez lui me trouble. Déjà son prénom. Étienne. Rien de moins que le plus beau prénom masculin à mes yeux. Il évoque aussi autre chose pour moi. Il évoque aussi le nom d'un amant que j'ai beaucoup apprécié, celui avec j'ai vécu les trucs les plus intenses. Ses passions: Musique, gastronomie et bon vins. Comment ne pas craquer? Son look: Ses yeux trop bleus, ses lèvres pulpeuses qu'on veut dévorer, ses cheveux longs comme j'adore, une stature imposante qui me fait sentir minuscule à côté de lui... Il est tellement beau! Un idéal masculin. Juste miam! Rajoutez à cela des manières digne des plus grands gentleman et une politesse impeccable, et vous avez l'homme parfait à mes yeux. Oouuufffff!!! Je peux facilement réaliser pourquoi je ne porte presque plus à terre depuis que j'ai fait sa rencontre. 


Dans sa voiture, après le souper, nous étions là à écouter et à parler tranquillement musique lorsque sans crier gare, il s'est approché de moi pour m'embrasser. Ça n'en a pas pris plus pour qu'il m'allume et m'embrase instantanément comme un feu nourri au gaz. Et c'était magique. Son odeur, la douceur de ses cheveux, sa langue jouant avec la mienne. Je n'avais qu'une seule envie... partir à la découverte se son corps et explorer l'homme qu'il est. Je me suis retenue... 
Je me suis retenue très très fort de laisser aller ma main entre ses cuisses afin de le caresser par dessus son pantalon. Ça m'en a pris beaucoup pour ne pas me décider à empoigner son sexe et de le masturber dans sa voiture... 


J'aurais pu ....


Mais j'ai décidé de prendre mon temps avec lui....


Et quand je sens que je ne veux pas brusquer les choses avec un mec, c'est signe de quelque chose d'unique. 



Ce soir là, il est venu me porter chez moi. Je suis restée dans un état second jusqu'au moment de me coucher. J'ai pensé à notre rencontre, à ses baisers, à son parfum qui m'enivrait encore ... et j'ai réalisé l'ampleur du désir que j'avais pour lui qui bouillonnait en moi. 


Je me suis longuement caressé ce soir-là en ayant qu'une seule envie: Le revoir le plus rapidement possible car je sais que si j'avais réussi à résister à la tentation de presque le violer jusqu'à maintenant, je ne pourrais pas me retenir très encore longtemps de vouloir partir à la découverte de son corps. 


Ce soir, là je me suis longuement caressé et je fut parcouru d'orgasmes puissants. Un simple flash de sa langue me titillant un lobe d'oreille ou de ses mains puissante agrippant ma poitrine me faisait jouir instantanément. Etienne a ensuite envahi mes pensées dans les jours qui ont suivi. Tellement que lorsqu'il m'annonça que sa soirée de vendredi était tombée à l'eau, je n'ai pu m'empêché de l'inviter à nouveau au restaurant. 


"J'ai un ami qui a un resto dans St-Henri et j'aimerais bien y aller. Si tu veux, je pourrais te le faire découvrir."


Nous nous sommes donc donné rendez-vous devant le charmant bistro Le Smoking Vallée où le charmant Matthieu, co-propriétaire, avait pris soin de nous réserver une petite banquette à coussins sur le bord de la fenêtre. Dès qu'il me voit, Étienne me sourit et m'embrasse. Il s'excuse de ne pas être habillé plus chic car il n'a pas eu le temps de passer chez lui se changer. Je le trouve parfait ainsi, je suis en jeans aussi et de toute façon, nous étions habillés assez relax à notre première rencontre 2 jours plus tôt. Nous avons à nouveau passé une superbe soirée qui a filé à toute allure. Le repas était divin et le rouge que j'avais apporté pour accompagner le tout était simplement parfait. Dans des moments comme ceux-ci, souvent je m'arrête un instant et je me dis que la vie me gâte énormément. Je suis là, en compagnie d'un homme incroyablement beau, sexy, intelligent et intéressant. Je mange un repas digne des dieux en buvant de bonnes bouteilles de vin. Je profite du moment présent comme jamais. Je réalise comment j'ai une belle vie. Je réalise aussi que je suis partie de loin pour enfin m'offrir cette vie. Que finalement j'ai bien fait d'avoir toujours écouté mes envies et mes instincts.


Nous sommes sorti du resto assez tôt. En arrivant à sa voiture, juste avant d'y entrer le beau Étienne me prit dans ses bras pour m'embrasser. Encore une fois, j'ai littéralement fondu. 

Et cette fois-ci, malgré ma mini envie qui me restait de résister à la tentation un peu plus longtemps question de faire encore plus grimper l'intensité du désir , j'ai craqué. Je l'ai donc invité à finir la soirée dans un endroit encore plus intime.

Cette nuit fut des plus agréables ....


Ses mains sur moi, sa langue qui se promène sur mon corps, son énorme sexe glissant entre mes doigts biens huilés de lubrifiants, ma bouche engloutissant sa queue parfaite, le goût de son sperme dans ma bouche.....


Nous avons finalement passé la fin de la soirée et une bonne partie de la nuit à se donner un aperçu du désir bouillonnant qui nous habitait ....


....  Parce que oui, ce n'était qu'un petit aperçu qu'on s'est donné ....



Le meilleur est à venir .... moi je peux le garantir .....


C'est donc à suivre ....