Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

mardi 30 avril 2013

Bonne fête Mariposa : He is not into you anymore ....

J'ai passé du très bon temps dans les dernières semaines. 

Comme j'ai expliqué dans mon dernier billet, j'ai eu la chance de passer une nuit remplie d'orgasmes éclaboussants les plus délicieux les uns des autres en compagnie du beau Étienne. Ce soir-là, il m'a surprise. Surprise déjà par la quantité d'orgasmes explosifs et juteux, mais aussi parce que normalement, je ne m'attendais plus à le voir ce soir là. 



"J'ai un party d'anniversaire d'un ami Samedi. J'aurais bien aimé te voir, mais je ne sais pas à quelle heure ça va se terminer et si je serai en état de conduire.... Je pourrais peut-être passer après, question de passer un peu de bon temps en ta compagnie ..."


Le fait que Étienne veuille passer du temps en ma compagnie me fais très plaisir. Je réalise que ce gars là m'attire énormément juste à ma façon d'être excitée d'avoir un message de sa part ou une proposition pour se voir.

"À quelle heure tu viendrais ?!" Je lui demande


" Je sais pas, minuit ou 1 heures du mat environ ...."



OUF! .... 1 heures du mat ?!? Sérieux? J'imagine que c'est ça fréquenter un petit jeune. Je me souviens à son age que je passais mes nuits blanches à faire la fête non-stop. Maintenant, depuis que je suis maman, mes horaires ont pas mal changé et à cette heure tardive, je suis épuisée ou déjà endormie... et même souvent les samedis soirs. J'avais tellement le goût de voir mon beau Étienne que je serais restée debout toute la nuit pour l'attendre.


Cette journée là, il n'a cessé de me teaser avec ses scénarios divers. Me parlait de ses fantasmes. Me disait à quel point il aimerait me voir me caresser avec mes jouets. Ses envies de sodomie, ses fantasmes de femme fontaine , de MILF et de triolisme. Étienne a réussi parfaitement à me tenir dans un état d'excitation permanente depuis que j'ai fait sa connaissance. J'aime les hommes qui savent me tenir allumée.

J'ai reçu un message qui m'a bien fait sourire samedi en début de soirée.


"Et si j'annulais ma soirée avec mes amis pour venir te voir ?! Qu'en dis-tu ?!"


Cette phrase m'a fait beaucoup d'effet. Moi qui n'étais pas du tout prête à le recevoir et qui croyait même qu'il allait abandonner son plan pour venir me rejoindre, j'ai reçu un "rush" d'adrénaline d'un coup.

Il fallait que je me prépare, que j'ailles sous la douche, que je range un peu mon modeste petit appartement.

D'ailleurs c'est spécial. Moi qui a toujours éviter d'inviter mes amants chez moi et toujours privilégié l'hôtel, Etienne est un des rares hommes à être entré dans mon univers personnel et intime: Le (trop) petit appartement où je loge depuis ma séparation avec mon mari. Ce n'est pas chic, ni décoré vraiment à mon goût, mais c'est confortable quand même. Quand même assez pour recevoir mon bel étalon début vingtaine.


Étienne arrive. On passe la soirée ensemble à parler de tout et de rien. Nous dégustons un Saké Pétillant que je m'étais procurée à la SAQ Sélection pas trop loin chez moi et nous décidons ensuite d'ouvrir une bouteille d'un vin blanc français que j'adore. Le lendemain matin, il me serra très fort dans ses bras et il repartit chez lui. 


Je suis restée pendant des jours sur un nuage. Un peu dépassée par tout ce qui s'était passé durant la nuit, mais surtout par les orgasmes de fou que lui seul a été capable de me procurer. 


J'ai eu très peu de nouvelles de lui par la suite les jours suivants. Mon jeune étalons étant à l'extérieur de la ville pendant plusieurs jours et en préparation pour un voyage prochain, ses messages sont devenus de moins en moins fréquents, si bien que j'ai passé plusieurs jours sans avoir de nouvelles. 

J'ai pas voulu me faire d'histoire et je me suis dit qu'il était simplement occupé, mais ma logique n'arrêtait de vouloir me faire revenir à la raison: "He is not into you anymore" . Vous savez le petit diable qu'on a sur une épaule qui essaye toujours de contredire le petit ange perché sur l'autre qui dit: "Bin non, il est juste occupé, c'est pas le style d'homme à se barrer après avoir assouvi son fantasme de la Blogueuse/Milf/Squirteuse, voyons! Réveille Mariposa!" 


Ouain.... Réveille fille!


Jme suis réveillé quelques jours plus tard. Précisément la journée de mon anniversaire. 


Ce matin là, j'ai eu droit à de petites surprises et à des messages qui m'ont fait chaud au coeur. 



6h38 am : Karl, mon amant de Toronto m'envoie un message: "C'est ton anniversaire aujourd'hui. Je t'embrasse et sache que j'aimerais être plus proche de toi afin de te donner un grand câlin!" 


J'ai souri . Le samedi où j'ai passé la nuit avec Étienne, Karl m'avait envoyé un message: "Je suis à Montréal pour le weekend. Petit coup de tête que j'ai eu. J'en avais le goût. Aimerais-tu passer la soirée avec moi, on pourrait aller prendre un verre et se coller ensuite. Je loge au Hilton."


J'avais réservé ma soirée à Étienne. J'étais déçu de ne pas voir Karl. J'aurais souhaité qu'il me dise un peu plus d'avance qu'il serait à Montréal. Malheureusement, Étienne était déjà en route pour venir me rejoindre. 


Autre surprise: 


7h42 am : Adam m'envoi un message instantané sur Facebook: "Bonne fête petite salope perverse!" 
J'ai éclaté de rire en voyant le message. Je me souviens combien j'aimais sa façon de me traiter de petite salope et sa façon crue de me parler quand il était horny. Le message d'Adam m'a vraiment étonné. Je n'aurais pas cru qu'il se serait souvenu de la date exacte de mon anniversaire. J'ai fait exprès pour retirer la date sur Facebook. Seuls mes amis intimes s'en souviendraient normalement. Ça m'a fait vraiment chaud au coeur qu'il m'écrive. Jvais avouer que je suis restée vraiment étonnée lorsque le lendemain il m'a ré-écrit pour me demander comment s'était passé mon souper d'anniversaire. "Très bien, je suis allée souper en famille, le vrai party de fête il est ce soir entre amis..." que je lui dit. 
"Hmmmm, Tu dois être belle! Tu m'envoies une photo de tes sous-vêtements?! ... et ta copine Karine, tu te la tapes maintenant?!" (faisant référence à une copine qu'on a en commun et qui le faisait fantasmer à un point qu'il voulait que j'organise une soirée en trio à l'époque où l'on se fréquentait) 
Quand je vous dit étonnée qu'il me lance de telles phrases. Je pensais son intérêt complètement disparu depuis qu'il est en couple. Je lui en ai fait la mention . 
"Depuis quand ça te dérange les hommes en couple ?!" me lance-t-il?

Non, le fait qu'il soit en couple ne me dérange pas. Par contre, je n'ai pas répondu à sa demande et j'ai décidé qu'il ne valait pas la peine que je lui balance des photos de ma chatte et de mes jambes en bas-nylons et porte-jarretelles. Tant pis pour lui....anyways, J'étais pas dans ce mood-là non plus. 


9h05am: Éric m'envoie un message texte: "Salut ma beauté! Bonne anniversaire! J'aimerais venir te gâter un peu cet après-midi si j'ai le temps si je n'ai pas de meeting au travail. J'aurais peut-être une pause entre midi et 15h. Je t'appelle tantôt ..."

Éric n'a pas pu se libérer ce jour-là. Par contre, il a pris le temps de me téléphoner. Chose que pas grand monde à part ma propre mère n'a fait. Entendre sa douce voix sexy au bout de la ligne m'a donné le plus beau des sourires aux lèvres. "J'aurais voulu te voir, mais je te promets que je me libèrerai un soir de weekend. On ira se louer un bel hôtel, on ira souper, boire du bon vin et je m'occuperai de ton beau petit cul serré comme tu le mérites!" J'ai beaucoup aimé la proposition de mon amant préféré. Si ces derniers temps, les circonstances ont fait que nous n'avons eu que du temps pour nous voir durant la journée pour des "midi-baise-express", à chaque rencontre, nous nous communiquons notre désir intense d'avoir plus de temps à notre disposition pour nous voir. Même s'il est peu probable qu'il puisse passer la nuit entière parce qu'il ne peut pas découcher en raison de sa femme, j'ai le goût qu'on se paye une méga belle soirée dans un hôtel de luxe. Pas besoin d'attendre en juillet pour fêter nos 5ans de fréquentation. D'autant plus que je ne sais jamais d'avance s'il pourra se libérer ou non. 

Même Charles aka l'ex Complice#1 m'a téléphoné de Québec pour me chanter bonne fête au bout du fil. 

Ces petites attentions de la part de mes amants et des hommes de ma vie m'ont fait réaliser à quel point je suis une femme chanceuse d'avoir autour de moi tout des mecs fantastiques qui prennent soin de me témoigner leur affection à mon égard


Tout le monde a eu une pensée pour moi. En fin de soirée au moment où je revenais du restaurant où j'étais partie manger en famille pour célébrer, j'ai réaliser qu'Étienne ne m'avait pas rien envoyé comme souhait d'anniversaire. Je me suis d'abord dit qu'il était encore en voyage d'affaire et sans signal cellulaire ou connexion internet. Bref...

C'est au moment où j'étais sur le point de me coucher que j'ai reçu exactement ceci de sa part:




"Bonne fete miss!! Je viens de revenir d'un voyage d'affaire et je suis vraiment busy ces temps-ci!! Have Fun et fête ça comme il se doit!! xxx"







Et là j'ai tout de suite compris.




Dans ce message presque froid tellement il était écrit de façon générique et sans grand passion ni enthousiasme, j'ai compris qu'Étienne n'avait plus la fougue et l'intérêt qu'il me portait quelques jours auparavant.




Le mot "Beauté" habituellement employé était remplacé par le mot "Miss" . Il ne se souciait pas de savoir si j'avais passé une belle journée pour ma fête, ne me demandais pas ce que j'avais fait , ni ce que je comptais faire le lendemain alors que je lui avait lancé une invitation à m'accompagner dans une soirée mondaine pour célébrer ma fête.

Rien.

Nada.


Jme suis mis à essayer de me convaincre qu'il était fatigué de son voyage, qu'il était occupé ou qu'il avait oublié l'invitation que je lui avait fait....

Et ensuite, j'ai réalisé que ça servait crissement à rien d'essayer de me faire croire des choses ou de me mettre la tête dans le sable. 


J'ai trop d'expérience dans les relations homme-femme pour essayer de me berner moi-même avec des suppositions digne de mauvais films hollywoodiens d'adolescents. 

Je sais très bien comment les hommes agissent quand ils ont envie d'une femme.....
Autant que je sais très bien comment ils réagissent lorsqu'ils perdent l'intérêt. 


C'est platte, mais c'est de même. Un gars va te donner de l'attention s'il a envie de toi. 

Si c'est pas le cas .... bin, désolé. Ça donne pas grand chose d'essayer de raviver la chose à coup de propositions indécentes ou de photos sexy. Ya rien à faire à part tourner la page et passer à autre chose. 


J'ai décidé de confronter Etienne et lui demander ce qui n'allait pas. 


Bien sur, j'avais raison de penser ce que je soupçonnais. 


Il a eu ce qu'il voulait. Probablement que je n'étais pas la Mariposa à laquelle il s'attendait et qu'après son fantasme réalisé, bien l'intérêt et le "buzz" était parti. Un peu comme un chasseur qui avait réussi à attraper sa proie, avait consommé le gibier et admirait le trophée. Y'a plus rien de lfun à en tirer ensuite.


"Mais non Mariposa, ce n'est pas vrai. J'ai pas perdu l'intérêt parce que tu n'étais pas à la hauteur. Il y a une autre femme qui m'intéresse et je ne suis pas du genre à jouer sur plusieurs tableaux à la fois. Désolé..."


Ma question est: Si j'avais vraiment été à la hauteur, et qu'il n'est pas du genre à fréquenter 2 filles à la fois, est-ce qu'il aurait été attiré et charmé par cette autre fille ?!?


Je vous laisse méditer là dessus. Moi je connais déjà la réponse. 

C'est sans mentir que j'ai été déçue, j'ai même eu de la peine. Je m'en suis voulu. Énormément même....

Je m'en suis voulue parce que je m'étais promis de ne plus jamais rencontrer personne via mon blogue ou via ce que j'écris sur les médias sociaux. Probablement une des raisons qui ont fait que j'étais tranquille point de vue coquineries ces derniers mois.

Ça donne une perception biaisée de la personne que je suis vraiment et ensuite je me fais prendre pour un personnage plus grand que nature alors que je suis une fille comme toutes les autres, avec ses qualités et ses défauts ... mais surtout avec des sentiments...


Ça m'a fait chier intérieurement on dirait, et j'étais fâchée contre moi-même.... 


Parce que si j'avais dérogé à ma règle de ne plus jamais rencontrer de lecteur, de fan ou d'abonnés c'est vraiment parce que j'ai trouvé cet homme super beau, sexy et hyper charmant. 


Et malgré son très jeune âge j'ai cru que ça serait différent et que j'aurais pu envisager de faire de cet homme un amant régulier. 



Je me suis trompé. 


Solidement. 


J'ai pas été une maitresse. 


Mais simplement une baise.






J'espère pour lui qu'il l'a trouvé bonne au moins sa baise! 



J'en retire du positif. Etienne restera probablement un ami. Du moins j'aimerais bien. 


Mais je sais dorénavant que je vais encore plus écouter mon coeur et mon instinct et ne pas m'embarquer dans une histoire qui est vouée à ne pas trop marcher. Sa différence d'age ne me dérangeais pas. Mais j'aurais du me douter qu'à cet âge là, une vieille dans ma catégorie ne restera qu'un simple "trip" passager. Et non une amante/maitresse qui pourrais possiblement entretenir une relation durable en terme de temps.



Voilà. 


Faut être lucide à un moment donné et arrêter de croire en la pensée magique que tout est possible dans la vie quand on y croit.... C'est fucking pas vrai. 

J'y ai cru ....


Je ne sais pas exactement en quoi j'ai cru .... 



Mais j'y ai cru un gros mois . 





lundi 22 avril 2013

Image inspiration du jour: Jouissance explosive....


J'ai eu la chance de passer une nuit avec le beau Étienne. 


Nuit torride à l'os remplie de belles jouissances explosives. 


C'était la première fois où j'en avais autant... et à répétition. 



Si Étienne m'a révélé qu'il avait une tendance à bien aimé les MILF et fantasmais sur les femmes fontaines ... il a été gâté à ce niveau là le coquin. 


Cette nuit fut fantastique. Il est tellement beau mon nouvel amant. J'ai le goût d'explorer plein de trucs pervers en sa compagnie. 


Prochaine fois que je le vois, je l'amène magasiner mes prochains sextoy . C'est lui qui choisira des trucs qui lui plaisent et je me ferai des séances masturbatoires en sa compagnie. Où il me regardera prendre mon plaisir et exploser dans un orgasme éclaboussant ....













Je vous raconterai notre délicieuse nuit à baiser comme des bêtes et à boire du vin dans un prochain billet......

mardi 16 avril 2013

Bouillonnement de Désir



Depuis 2 semaines, j'ai la chatte chaude et humide de désir.


Depuis 2 semaines que j'ai fait la rencontre d'Étienne, un beau grand jeune homme aux yeux bleus comme je les aime. Pur hasard. Conversation qui a commencé par un compliment envoyé très spontanément et qui s'est soldé par un souper en tête à tête à boire du Saké et à manger des Sushis dans un de mes restos asiatique favori.

Il m'a plu instantanément. Sa vivacité d'esprit, son regard coquin et allumé, son sourire séduisant, son allure décontracté... TOUT. Et en plus il est tellement beeeeeaaaaauuuuuuuuuuu!!!! ouf!
Toujours un peu de difficulté à comprendre ce qu'un si beau jeune homme pourrait trouver à une vieille MILF comme moi. Bon, ok. Je ne suis pas siiiiiii vieille que ça. Mais c'est la première fois de ma vie que j'allais dans un rancart avec un homme qui a presque une dizaine d'années de moins que moi. Est-ce que ça fait de moi une "cougar" ?! Euhm... j'en sais trop rien, mais je suis prête à l'assumer pour ce gars-là! (et juste lui, qu'on se le dise, j'ai pas envie de recevoir une tonne de courrier de jeunes fringuant voulant prouver qu'ils ont de la testostérone à revendre. Voilà, c'est dit!)

On s'est rencontré pour la première fois il y a 2 semaines. Souper asiatique juste trop délicieux avec des conversations intéressantes et stimulantes qui se sont terminés en session de frenchage intensive pendant 1 heure dans la voiture de prétendant. C'était tellement bon et délicieux. J'avais une drôle d'impression d'être comme une adolescente fougueuse trop excitée d'arriver dans un endroit plus isolé pour contenir ses pulsions et ses envies instantanées. Étienne embrasse tellement bien que je serais restée accrochée à ses lèvres pendant des heures encore.


Ce gars-là a quelque chose de spécial. Malgré le fait que j'aie eu la chance de faire de superbes rencontres masculines dans les dernières années aucune n'est venu autant troubler mes sens à ce point. Dès les premières conversations j'étais déjà attirée, intriguée d'en savoir plus à son sujet. Mais pas juste au niveau physique. J'avais pas juste le goût de découvrir son potentiel sexuel. Dès les premiers échanges, j'ai eu le goût d'en savoir plus sur ses passions, sur ce qui l'allume, sur ce qui le fait vibrer. Et je sais que lorsqu'un homme arrive à piquer ma curiosité au point de commencer à en perdre mes repères, je sais alors que je suis bonne pour toute une ride de rollercoaster passionnelle incroyable s'il y a affinités entre nous 2. Déjà affinités il y a. Beaucoup plus que je l'aurais pensé à la base. 


Plusieurs choses chez lui me trouble. Déjà son prénom. Étienne. Rien de moins que le plus beau prénom masculin à mes yeux. Il évoque aussi autre chose pour moi. Il évoque aussi le nom d'un amant que j'ai beaucoup apprécié, celui avec j'ai vécu les trucs les plus intenses. Ses passions: Musique, gastronomie et bon vins. Comment ne pas craquer? Son look: Ses yeux trop bleus, ses lèvres pulpeuses qu'on veut dévorer, ses cheveux longs comme j'adore, une stature imposante qui me fait sentir minuscule à côté de lui... Il est tellement beau! Un idéal masculin. Juste miam! Rajoutez à cela des manières digne des plus grands gentleman et une politesse impeccable, et vous avez l'homme parfait à mes yeux. Oouuufffff!!! Je peux facilement réaliser pourquoi je ne porte presque plus à terre depuis que j'ai fait sa rencontre. 


Dans sa voiture, après le souper, nous étions là à écouter et à parler tranquillement musique lorsque sans crier gare, il s'est approché de moi pour m'embrasser. Ça n'en a pas pris plus pour qu'il m'allume et m'embrase instantanément comme un feu nourri au gaz. Et c'était magique. Son odeur, la douceur de ses cheveux, sa langue jouant avec la mienne. Je n'avais qu'une seule envie... partir à la découverte se son corps et explorer l'homme qu'il est. Je me suis retenue... 
Je me suis retenue très très fort de laisser aller ma main entre ses cuisses afin de le caresser par dessus son pantalon. Ça m'en a pris beaucoup pour ne pas me décider à empoigner son sexe et de le masturber dans sa voiture... 


J'aurais pu ....


Mais j'ai décidé de prendre mon temps avec lui....


Et quand je sens que je ne veux pas brusquer les choses avec un mec, c'est signe de quelque chose d'unique. 



Ce soir là, il est venu me porter chez moi. Je suis restée dans un état second jusqu'au moment de me coucher. J'ai pensé à notre rencontre, à ses baisers, à son parfum qui m'enivrait encore ... et j'ai réalisé l'ampleur du désir que j'avais pour lui qui bouillonnait en moi. 


Je me suis longuement caressé ce soir-là en ayant qu'une seule envie: Le revoir le plus rapidement possible car je sais que si j'avais réussi à résister à la tentation de presque le violer jusqu'à maintenant, je ne pourrais pas me retenir très encore longtemps de vouloir partir à la découverte de son corps. 


Ce soir, là je me suis longuement caressé et je fut parcouru d'orgasmes puissants. Un simple flash de sa langue me titillant un lobe d'oreille ou de ses mains puissante agrippant ma poitrine me faisait jouir instantanément. Etienne a ensuite envahi mes pensées dans les jours qui ont suivi. Tellement que lorsqu'il m'annonça que sa soirée de vendredi était tombée à l'eau, je n'ai pu m'empêché de l'inviter à nouveau au restaurant. 


"J'ai un ami qui a un resto dans St-Henri et j'aimerais bien y aller. Si tu veux, je pourrais te le faire découvrir."


Nous nous sommes donc donné rendez-vous devant le charmant bistro Le Smoking Vallée où le charmant Matthieu, co-propriétaire, avait pris soin de nous réserver une petite banquette à coussins sur le bord de la fenêtre. Dès qu'il me voit, Étienne me sourit et m'embrasse. Il s'excuse de ne pas être habillé plus chic car il n'a pas eu le temps de passer chez lui se changer. Je le trouve parfait ainsi, je suis en jeans aussi et de toute façon, nous étions habillés assez relax à notre première rencontre 2 jours plus tôt. Nous avons à nouveau passé une superbe soirée qui a filé à toute allure. Le repas était divin et le rouge que j'avais apporté pour accompagner le tout était simplement parfait. Dans des moments comme ceux-ci, souvent je m'arrête un instant et je me dis que la vie me gâte énormément. Je suis là, en compagnie d'un homme incroyablement beau, sexy, intelligent et intéressant. Je mange un repas digne des dieux en buvant de bonnes bouteilles de vin. Je profite du moment présent comme jamais. Je réalise comment j'ai une belle vie. Je réalise aussi que je suis partie de loin pour enfin m'offrir cette vie. Que finalement j'ai bien fait d'avoir toujours écouté mes envies et mes instincts.


Nous sommes sorti du resto assez tôt. En arrivant à sa voiture, juste avant d'y entrer le beau Étienne me prit dans ses bras pour m'embrasser. Encore une fois, j'ai littéralement fondu. 

Et cette fois-ci, malgré ma mini envie qui me restait de résister à la tentation un peu plus longtemps question de faire encore plus grimper l'intensité du désir , j'ai craqué. Je l'ai donc invité à finir la soirée dans un endroit encore plus intime.

Cette nuit fut des plus agréables ....


Ses mains sur moi, sa langue qui se promène sur mon corps, son énorme sexe glissant entre mes doigts biens huilés de lubrifiants, ma bouche engloutissant sa queue parfaite, le goût de son sperme dans ma bouche.....


Nous avons finalement passé la fin de la soirée et une bonne partie de la nuit à se donner un aperçu du désir bouillonnant qui nous habitait ....


....  Parce que oui, ce n'était qu'un petit aperçu qu'on s'est donné ....



Le meilleur est à venir .... moi je peux le garantir .....


C'est donc à suivre ....

mercredi 10 avril 2013

Complicité, Perversité et Romantisme...

Je m'ennuie déjà de Québec.

C'est fou ce que cette ville évoque en moi.


Je trouve cette ville romantique.

Je trouve aussi que cette ville a un petit côté pervers.



Est-ce que c'est parce que la ville a souvent été pour moi le théâtre de nombreuses escapade lubriques? J'en sais trop rien, mais c'est fort probable.


Cela faisait des semaines, voire des mois que nous voulions organiser une autre magnifique soirée Jade et moi ensemble. Ayant déjà eu l'occasion de prendre un verre avec elle et son amant à l'occasion d'un petit 5à7 improvisé de dernière minute dans ma chambre d'hôtel l'an passé juste avant mon souper d'anniversaire, je m'étais promis de m'arranger pour passer beaucoup plus de temps avec eux une prochaine fois. Je me souviens à ma toute première rencontre que j'avais trouvé vraiment mignon son amant L'Aigle et que les grands yeux bleus de Jade étaient tout à fait ravissant. Je les trouvaient beaux ensemble. Ils formaient un magnifique couple malgré le fait qu'ils sont un couple illégitime. 


Il faisait beau à Québec ce jour là, j'avais été me promener un peu afin de laisser du temps seul pour les 2 amants et nous nous étions retrouvé à la chambre pour prendre l'apéro. 


À mon retour à la chambre, Jade est déjà prête. Elle porte un bel ensemble qui la met en valeur. L'Aigle va à la douche tandis que nous potinons avec un verre à la main sur le divan. La nuit tombe et les lumières de la ville nous donne une vue incroyablement romantique. On dirait que c'est ce que j'aime aussi de Québec: son côté romantique. J'avais apporté bien sur mon laptop afin d'y faire jouer de douces compilations musicales de type électro-lounge afin d'ajouter un petit plus à l'ambiance déjà un peu suave du moment. On discute et on rigole pendant un temps. L'aigle sort de la douche. Son parfum chatouille mon nez. Comme convenu, il sort ses différents costumes qu'il a apporté. Jade et moi sommes d'accord sur le choix de la cravate, et nous avons un différent sur le choix des chaussures. Je préfère clairement une paire de chaussures très stylées et originale, Jade aurait opté pour la paire plus sobre. Mon choix l'emporte. 

Je pars me préparer à mon tour. Après la douche, je me crème soigneusement de ma lotion favorite Biotherm à l'abricot, je mets pour la toute première fois le parfum D'Annick Goutal , Nuit Étoilée qu'il m'a offert quelques minutes auparavant. Je frissonne. Le parfum est parfaitement moi, colle parfaitement  pour la circonstance et ira à merveille avec ma petite robe cocktail noire et blanche de chez BEDO apportée pour la soirée. J'enfile la dite robe par dessus ma lingerie mauve et fuchsia de dentelle, mes bas nylons auto-fixant et mes plus hauts escarpins de cuir noir lustrés. 

Nous nous rendons au Voodoo Grill. Une table au nom de Jade nous y attendait. Les 2 amants assis l'un en face de l'autre, moi au côté de L'Aigle. Le choix du menu avec ses inspirations asiatiques sont super variés. Je ne sais pas quoi choisir au début. J'échange un regard complice à l'amant de Jade. Il me rend un sourire tout aussi complice que mon regard.


En fait je dois le dire ....


Je suis en mission. 




Oui-Oui !




Pendant la semaine, L'Aigle et moi avions échangé quelques petits messages pour s'entendre sur certain trucs et afin de nous assurer qu'on ait tous un maximum de plaisir et qu'il pendant notre soirée coquine. 

L'Aigle m'informe qu'il a soumis Jade à une série de défis coquins afin de la tenir un maximum excitée pendant tout une semaine. Ainsi madame serait très certainement totalement horny et allumée lorsque viendrait le jour de notre rencontre... et avec raison. J'accepte parce que j'adore ces petits jeux entre amants. J'aime ces moment de désirs intense en attendant un moment torride qu'on s'imagine en tête. Il y a rien comme cette attente délicieuse en attendant un moment torride...


" J'ai un petit défi pour toi aussi Mariposa si tu le désires...."



j'accepte tout de suite. 



"Au souper, sans que personne ne s'en doute, j'aimerais que tu me fasses savoir que tu ne portes pas de culotte" . 





Et ça s'est passé là. 

Au beau milieu du Voodoo Grill. Comme promis, personne n'a rien vu. En me tortillant délicatement sur ma chaise, j'ai fait glissé mon string vers le bas. Je l'ai discrètement pris d'une main et je me suis essuyée les lèvres avec comme s'il s'agissait de la serviette de table et je l'ai ensuite discrètement donné à L'Aigle. 


Comme ça!



J'ai vraiment aimé le regard qu'il m'a lancé. C'était mission réussi !



Le souper était délicieux et nous sommes vite retournés à l'hôtel. Là où nous serions beaucoup plus confortable et où nous pourrions discuter sans avoir à crier par dessus la musique. 


On a ouvert les bulles. On a remis la musique et on a discuté de tout et de rien. Jade profita d'un moment où elle alla à la salle de bain pour enfiler un superbe déshabillé. Tout ensuite a déboulé d'un coup. Ça s'est passé vite et j'en ai perdu un peu le fil. On s'est longuement embrassé ma copine et moi. Son amant se tenait en retrait, nous observant. Ensuite il s'est approché. Embrassant sa douce maitresse, je l'ai dévêtu tranquillement. En fait, à un moment je ne sais plus qui déshabillait qui mais nous nous sommes vite retrouvé au lit, entremêlant nos corps ensemble. Délicieux moment. Je caressais les seins de ma copine qui me doigtait. Je sentais son désir et sa fougue me transpercer. Je ressentais son énergie. C'était sublime. Je me penche sur sa chatte pour bien m'abreuver de son jus lorsque ma langue se heurte à un bijou de métal enfoncé dans son cul. C'est là que j'y ai découvert un petit buttPlug qu'elle gardait bien enfoui en elle depuis je ne sais combien de temps. L'idée que ce soit son amant qui lui ait imposé de porter cet ornement dans son anus pendant toute la soirée m'a encore plus excité.

Par moment, j'allais en retrait et je faisais simplement les regarder baiser ensemble. C'étais si beau à voir. J'ai définitivement un grand côté voyeur et j'aime voir ma copine se faire prendre et jouir devant moi. Cette scène me rappelais grandement une similaire vécue dans le même hôtel, avec Adam et Jade: Assise sur le long divan du bord de la fenêtre ou à la tête du lit, je regardais ma belle complice jouir pendant que son partenaire lui mettait la main à la gorge...


Ce fut une longue soirée chaude comme je les aime.... 


On a vraiment eu beaucoup de plaisir. C'était sublime et parfait...



Parfaite en complicité, en perversité et en romantisme. 


Parfaite parce que j'avais avec moi un couple d'amant sachant doser parfaitement l'équilibre de ces 3 éléments qui à mon avis fait en sorte qu'une relation est magique. 

Qu'elle soit officielle ou non. 



J'adore ce genre de soirée. 
J'espère avoir encore l'occasion d'en vivre des semblables encore et encore ....