Avertissement:

Ce blog est pour un auditoire averti seulement:
Pour ceux qui seraient de fins linguistes ou des amoureux du français, c'est avec regret que je vous déconseille de me suivre. Dyslexie et paresse oblige. Le nombre d'erreurs et d'anglicismes vous donneront des palpitations qui pourraient nuire à votre santé. Je tiens à vous en avertir.

samedi 13 septembre 2014

Le retour du papillon...

Il en a passé du temps depuis la dernière fois où j'ai mis les pieds sur ce blogue. 


J'avais besoin de temps pour moi. Besoin d'introspection. Besoin de passer à autre chose. La vie nous amène toujours à avancer, évoluer, changer de cap. Plein de changements dans ma vie ont fait en sorte que je n'avais plus le temps, plus l'énergie et plus l'envie de partager à large publique, ma vie intime et sexuelle. 



Je vais bien. Très bien même! J'ai beaucoup apprécié tous les messages et témoignages d'amour qui m'ont été envoyé quand j'ai officiellement rendue publique ma décision de prendre une pause et de tout arrêter. Les gens voulaient savoir ce qui c'était passé, voulaient savoir si j'allais bien. C'est touchant d'avoir autant d'amour de la part de gens qui m'ont suivi dans mes aventures alors qu'ils me sont totalement inconnus. 


La vie va bien. Votre Mariposa favorite est toujours la même. Toujours aussi passionnée par la vie. Toujours aussi souriante et amusante. Si j'ai pris une pause, il s'en est passé des choses en plus d'un an! J'entretiens toujours une vie aussi trépidante. Je ne la changerais jamais pour tout l'or du monde. 


Il y en a eu du changement. Un déménagement, un changement de carrière, la petite qui grandit, les nouveaux contrats et les nouvelles passions.


... De nouvelles rencontres aussi ...


J'ai fait de belles rencontres. Des relations qui se promettaient de se vouloir plus sérieuses que le statut d'amant-maitresse, mais qui n'ont rarement dépassé ce point. Au travers ces relations, j'ai réalisé quelque chose. J'ai réalisé que tant que j'avais toujours des envies pour mes autres amants, je sais que je ne serai jamais monogame dans cette relation. J'ai été infidèle pendant plusieurs année, je m'étais dit que si un jour je devais me ré-engager sérieusement et trouver la personne avec qui j'aurais le goût de terminer mes vieux jours, je n'aurai pas envie d'un autre homme, ou il devra accepter que je ne serai pas toujours exclusive, ce qui impliquerais accepter de vivre dans un couple ouvert. Si j'ai fréquenté des hommes totalement formidables, aucun d'eux ne m'a donné le feeling qu'il était "the one" . 


Donc c'est comme ça. Je continue à être la maitresse d'hommes mariés, et c'est ce qui me convient le plus présentement dans ma vie. Je ne dis pas que ça ne changera jamais. Je dis juste que c'est ce qui me rend le plus heureuse dans la vie. 



J'ai revu des amants. 


Bien sur, mon beau Éric ... Ahhhh, mon bel adonis. C'est fou. Après 6ans, Éric me fait encore autant d'effet qu'au premier jour. J'aime quand il me texte des trucs cochons ou quand il me demande de lui envoyer une délicieuse photo de mon cul. On s'est vu quelques fois cette année. À chaque fois, il me baise comme s'il n'y avait pas de lendemain. Son regard est de braise, il me dit des perversité à l'oreille et insiste pour pour jouir dans mon cul. Immanquablement, il me transporte dans un autre monde et j'atteint un orgasme puissant qui me couvre de spasmes. 


Le mois dernier, il m'écrit: 

" Beautée, que fais-tu ce soir? Moi et mon frère on aimerait venir te baiser. Je sais que tu aimerais ça bébé. Tu te souviens d'il y a 5ans? (faisant allusion à une torride soirée à 3 avec son ami Luc du gym) J'aimerais te voir avoir doublement de plaisir ... "

Son frère ??!!


Je connais l'existence de son frère ainé. Il m'avait montré une photo de sa famille la toute première soirée qu'on avait eu une relation sexuelle ensemble. 44ans, cheveux poivre et sel mi-long, son frère avait l'air tout aussi sexy que mon beau Éric. 


" Je ne suis pas seule Éric ce soir ... "


En fait, j'étais avec une fréquentation du moment. Un gars bien, que j'ai connu à l'école secondaire et qui m'avait retrouvé via Facebook. J'avais super envie de voir Éric. Sa demande m'avait surprise mais tellement excitée. Et j'étais là, avec un autre homme, à désirer secrètement retrouver mon amant de toujours. J'ai su que cet homme n'était pas là pour être l'homme de ma vie.


" Mariposa, tu m'as promis que tu serais ma maitresse pour toujours. Tu m'as promis qu'on continuerais à se voir même si tu te remettais en couple. Dommage. C'est comme tu veux beauté. Tu sais, avec ma femme et le petit, c'est difficile me libérer ..."


La semaine d'après, je ne fréquentais plus mon ami de jeunesse. Je lui ai clairement dit que je ne lui serai jamais exclusive. Il a compris. On ne s'est pas revu. 



J'ai revu mon beau Guillaume . 


OUI!


OH MY GOD. 



Après plus de 2ans après l'avoir embrassé pour la dernière fois, un matin de janvier en sortant de l'hôtel Opus et avoir croisé ses beaux yeux bleus pour une dernière fois, mon regard est aussitôt replongé dans le sien dès le premier coup d'oeil. J'étais hypnotisée par ses yeux.  Il était là, devant moi, à mon bureau, ses yeux brillaient et son sourire clairement ravi de me voir m'a fait craquer instantanément. 


J'attendais sa visite, mais je n'aurais jamais deviné qu'elle m'aurait autant remuée en dedans. J'étais tellement heureuse, enjouée. Je ne cessais de faire des blagues et dire des conneries pendant tout le temps qu'il était là. La nervosité sans doute. Lui, il était détendu, écoutait attentivement toutes les anecdotes que j'avais à lui conter, il semblait heureux de me voir. Quand il a quitté, je lui ai donné une longue et chaude étreinte. Oufffff, son parfum m'a fait ramollir les jambes. Mes doigts se sont attardés à sa nuque et j'ai senti un drôle de courant passer. Je n'avais plus le goût qu'il s'en aille. Il m'a poliment embrassé sur les joues avant de quitter. 


"À bientôt peut-être! .... Euh, ... tu sais .... euh ... Tu sais où me trouver si tu as le goût de me voir! "


Cette phrase lourde de sous-entendus aussitôt prononcée que j'ai aussitôt regretté d'avoir lancée. Je me sentais un peu stupide et maladroite d'avoir dit ça. 


Il s'est retourné pour me regarder une dernière fois. Il a souri et n'a rien répondu. Je l'ai vu disparaitre dans le corridor de l'escalier



Le soir même je lui ai écrit un petit message : "Vraiment heureuse de t'avoir revue. Tu es toujours aussi beau et sexy " 


20 minutes plus tard il me répond: " Et toi, tu es toujours aussi étincelante, j'ai beaucoup apprécié notre rencontre." 


On s'est revu 3 fois. Toujours de façon brève, professionnelle et amicale. Même si je le trouve toujours aussi sexy et que je tomberais fort probablement dans ses bras en un claquement de doigts s'il le voulait, je ne crois pas qu'on va redevenir des amants. Je ne sais pas pourquoi je dis ça, j'en ai simplement l'impression. Quoi qu'il en soit, j'adore avoir de ses nouvelles et regarder ses photos de voyage en famille. 




J'ai eu des nouvelles d'Antoine. Il va bien. On se parle périodiquement et il veut m'amener souper bientôt. Il a une bouteille de vin qu'il a rapporté spécialement de France pour moi. Antoine veut me remercier pour lui avoir déniché ZE best hôtel à Paris. Il connait ma passion pour les beaux hôtels design. Vraiment, en voyant les photos, je suis devenue verte de jalousie. J'aurais trop voulu y être moi aussi. 



Le beau Étienne va très bien. Lui aussi, j'ai eu l'occasion de le revoir à quelques reprises. Quand il est dans le coin, il arrête au bureau me dire bonjour. Mes collègues sont toujours fasciné de voir apparaitre ce grand jeune homme à l'allure d'un jeune professionnel. Il est passé me voir un soir d'automne alors que j'avais le moral à plat. Il est tellement sweet ce gars. On avait passé une soirée à boire du vin, écouter de la musique et baiser torridement. Je l'ai aussi invité à m'accompagner lors d'un événement mondain. Pour cette soirée, j'avais le goût d'être accompagnée par le plus sexy des mâles de Montréal. Étienne était la personne parfaite à avoir à mon bras. Hey, faut bien profiter de la jeunesse et de la beauté d'un jeune étalon à son avantage! Y'a pas de mal à cela! ;-)



Je parle régulièrement avec mon ex amant Adam. Celui-là n'a visiblement jamais oublié son weekend à Québec en compagnie de Mamz'elle J parce qu'il m'en parle encore. Hier encore, il m'a supplié de partir une conversation de groupe avec la jeune et sexy Jade afin de l'exciter un peu. Il aime se branler à distance avec moi pendant que sa blonde dort ou est sortie. Il me demande sans cesse des photos de moi. Ce gars-là est un vrai pervers! J'aimais beaucoup sa fougue au lit, il réussi en maitre à me mettre dans tout mes états à chaque fois qu'il me rappelle nos nuits torrides d'avant. Il aime bien sa copine, mais ne pratique pas mal que du "sexe vanille" avec elle. Son petit côté pervers et bestial a le goût de sortir. J'ai l'impression qu'il n'en manque pas beaucoup avant qu'il se retrouve du côté obscur de la clôture, lui. 



Je revois quelques fois par année mon ami Charles. J'adore ce gars. Il est encore mon plus grand confident et meilleur ami. Il sait me conseiller à merveille sur mes déboires sentimentaux. Il vit toujours dans une relation ouverte avec sa femme qu'il adore. Malgré les hauts et les bas que cela peut occasionner dans son couple, ils arrivent à trouver l'harmonie. Il représentent un équilibre pour moi. J'admire son couple. 



De l'autre côté, je n'ai jamais revu mon amant galant Laurent. Par un jour de septembre, je lui ai annoncé que ça s'en venait plus sérieux avec ma fréquentation du moment. Que j'avais le goût pour une fois de me concentrer sur une seule relation afin de me donner plus de chances de me prédisposer à une relation plus exclusive. Il a compris. C'est un homme rempli d'empathie et de compréhension. On ne s'est jamais ré-écrit. J'espère qu'il va bien . 




Donc c'est un peu ça qui a ponctué ma vie cette dernière année. Donc comme vous voyez, la vie va bien. J'ai juste été plus discrète sur ce qui s'y passait. 



Je ne sais pas encore à quel point vous allez pouvoir relire des aventures. Je n'ai plus beaucoup de temps et d'énergie à consacrer à l'écriture. 


...



Mais qui sait, la vie est surprenante, on ne sait jamais ce qu'elle va nous apporter.



Je vous love mes coquins!



xxxx



Mariposa


aka: La fille jamais tout à fait fidèle ....